Vlan!

63 abonnés
S'abonner
Vlan, c'est un podcast pour mieux comprendre notre société à travers le lien. Le lien à soi, aux autres et à la nature. Vlan, c'est une discussion entre Grégory Pouy et une personne éclairée et passionnée - Chercheur, anthropologue, journaliste. Tous les mardis, recevez un nouvel épisode court pour comprendre les grands mouvements du moment

172 épisodes

10 novembre 2020 - 00:46:35
André Manoukian ne se présente plus vraiment, pianiste, musicien génial mais aussi start-upper désormais au sein de match tunes. Pour cet épisode 150 je voulais célébrer un petit peu et je suis vraiment ravi d'aborder avec André un sujet qui va nous être très utile à toutes et tous: l'improvisation. Nous parlons évidemment beaucoup de musique et vous entendrez qu'il y a quelques surprises dans l'épisode, comme à son habitude André est un parfait raconteur d'histoire, il nous transporte chez Mozart, Bach, Beethoven sur fond de philosophie mais surtout il nous donne les clefs pour improviser et pour comprendre pourquoi l'improvisation est essentielle mais pas seulement qu'en musique évidemment. Quand je l'ai rencontré, je n'avais pas encore réalisé encore à quel point 2021 et les années à venir allaient nous demander de justement improviser, c'est en lisant ce livre "Comment rester serein quand tout s'effondre" mais également en réécoutant l'épisode avec Marie Robert que je l'ai réalisé. J'espère que vous êtes prêt.e à lâcher les amarres, c'est le challenge que nous allons devoir tout.e.s réaliser afin d'être fluide au maximum. Bonne écoute!
like podcast

3 novembre 2020 - 00:37:06
Bruno Marzloff est un sociologue qui a été déjà invité 2 fois sur Vlan tant il est passionnant sur les sujets auquel nous devons faire face en ce moment. L'épisode a été enregistré en septembre donc un peu en décalage avec ce second confinement dans lequel nous nous retrouvons mais il faut d'autant plus sens. La question du travail demain est centrale quand nous faisons maintenant le constat que d'autres modalités sont possibles. En l'espace de quelques décennies, si la population française à crû de 100%, les déplacements eux ont crû de 500% ce qui pose des questions de temps disponible, de stress mais aussi de pollution bien sur. Il semble évident qu'on ne reviendra jamais à un travail à 100% en présentiel et malgré les quelques résistances ici et là de dirigeants retrogrades, ils devront se plier à l'évolution de la société. Choisir ou subir cette mutation qui est à l'oeuvre. Avec Bruno nous revenons sur la manière dont le travail, le télétravail sont en train d'évoluer vers de nouvelles modalités. Comment aussi les villes sont en train de se transformer et l'impact que cela peut avoir sur l'arrière pays de ces grandes métropoles. 
like podcast

27 octobre 2020 - 00:38:31
Jean Charles Samuelian-Werve est le cofondateur d'Alan et avec lui nous parlons d'un sujet qui nous touche particulièrement en ce moment: le système de santé. Alors que la France est l'un des pays qui investit le plus (en pourcentage de son PIB) dans la santé, pourquoi le système ne fonctionne pas parfaitement? Comment pourrions nous améliorer la situation des personnels soignants? Comment pourrions nous améliorer le système de santé? Et surtout comment serez vous soigné demain? Jean Charles n'est pas un chercheur, c'est un faiseur, il agit et il transforme le système de santé en France et j'ai donc trouvé cela intéressant de ne pas "réfléchir en chambre" mais sur une telle problématique de vraiment réfléchir en repartant de la base et des questions que nous nous posons tout.e.s je crois. En particulier sur l'impact de la technologie, sur l'utilisation de nos données personnelles, sur un système de santé plus holistique mais aussi plus préventif. J'ai évidemment trouvé cette conversation passionnante mais je me repète car si ce n'était pas le cas je ne diffuserai simplement pas l'épisode bien sur. En général quand je diffuse, c'est que je crois que cela répond à un vrai besoin. Vous me direz - n'hésitez pas à partager sur vos réseaux sociaux et à mettre un commentaire sur Apple podcast bien sur.
like podcast

20 octobre 2020 - 00:34:36
Sylvie est une astrologue, en réalité c'est mon astrologue et l'année dernière déjà je m'étais dis que ca serait intéressant de faire un épisode ensemble sur le retour de l'astrologie en état de grâce. Comme il me plait de le rappeler quand je parlais il y a 10 ans de ces sujets autour de la voyance et de l'astrologie, je faisais bien attention à qui j'en parlais et puis j'ai la sensation que dans la période de remous que nous sommes en train de traverser cela nous semble beaucoup plus naturel d'aller vers le mystique. Sylvie nous rappelle néanmoins que l'astrologie est une science, tout du moins de son point de vue de practicienne et qu'elle a été considérée comme telle pendant des centaines voire des milliers d'années jusqu'à finalement sortir de l'université. Sans doute un épisode plus ésotérique que d'habitude et en même temps c'est intéressant de mixer les points de vue, d'envisager le monde d'autres manières, de s'ouvrir au sacré comme je l'ai déjà fait dans d'autres épisodes peut être de manière moins directe. Sylvie est une excellente astrologue (selon ma petite expérience) et apporte une vision compliquée à accepter et dans le même temps rassurante sur le mouvement du monde et la manière de l'envisager. Même si nous allons, selon Sylvie, au devant d'une période compliquée, elle nous invite à rester positif.ve et en confiance en prenant un peu de hauteur par rapport au retour de balancier que nous allons traverser.
like podcast

13 octobre 2020 - 00:32:07
Alexandre Pachulski est docteur en mathématique, expert en I.A. , cofondateur de Talentsoft et auteur de 2 livres Unique et Generation I.A.. Avec lui nous abordons une question qui n'est jamais abordée tant elle semble contraire à l'idée que l'on se fait de la technologie. Cette conversation qui touche beaucoup plus à l'humain qu'à la technologie comme son nom l'indique à moitié. Ce que  Alexandre note c'est qu'on se targue de notre humanité alors qu'en de nombreuses situations (amoureuse, amicale, travail) de socialisation, on a tendance à répéter des formats et donc à nous comporter comme des machines. Qu'est-ce que ca veut dire d'être  humain? et plus humain alors? Est-ce nous sommes libres ou prisonniers de nos nevroses par exemple? Si nous ne savons pas par nous nous même sortir de nos modes de fonctionnement répétitif alors une machine peut tout à fait nous remplacer. En réalité avec Alexandre nous parlons de ce qui nous rend différent, de sortir du cadre, de la créativité. On discute de la manière dont les technologies peuvent réhumaniser l'éducation par exemple si elles sont utilisées à bon escient car aujourd'hui on cherche tellement à reproduire des petits soldats qu'on ne s'interroge même plus de la singularité de chacun.e.
like podcast

6 octobre 2020 - 00:46:47
Bertrand Badré est de ces personnages que l'on ne rencontre pas souvent: Passé Directeur Financier de la Société Générale et du Crédit Agricole puis Directeur General de la banque mondiale, il est aujourd'hui le CEO de "blue like an orange sustainable capital". Il est également l'auteur de plusieurs ouvrages et dernièrement "voulons nous (serieusement) changer le monde? ". Je n'avais jamais rencontré une personne comme lui avant: capable de parler de finance de manière très accessible mais surtout moteur pour remettre complètement en cause le système  et sa manière de fonctionner. Vous allez entendre comment il revient sur la définition de ce qu'est la croissance, la performance, le rôle social d'une entreprise... N'étant pas magicien, il ne prétend pas que tout va changer radicalement d'un coup de baguette magique mais durant ces 45 minutes il nous entraine avec lui dans sa manière d'envisager des solutions et comment les méthodes de calcul pourrait en réalité tout changer. Cela implique une conversion totale du système mondial et nous, consommateurs, avons un rôle majeur à jour car nous représentons le marché et que cela reste un formidable outil de vote pour la société que nous voulons voir advenir demain. Car la finance n'est pas un vilain ennemi mais un simple outil que l'on peut utiliser dans un sens comme dans l'autre.
like podcast

29 septembre 2020 - 00:35:19
Marie Robert est professeur de philosophie, autrice de nombreux ouvrages, créatrice du compte Instagram @Philosophyissexy et créatrice de plusieurs écoles Montessori. Marie est avant tout un être souriant qui respire le bonheur (le plus souvent possible) et avec elle on se pose une question de circonstance: comment transformer une crise? Nous sommes collectivement tou.te.s en train de traverser une crise sociétale et certain.e.s plus que d'autres traversent des crises individuelles. Parfois elle sont liées à la pandémie, parfois au confinement, parfois c'est simplement un concours de circonstances. Elles représente toujours un moment suspendu, un moment où on se dit que ce n'est plus possible, qu'il faut que ça s'arrête. C'est un moment douloureux et c'est important de prendre soin de ce temps d'introspection, ce temps d'observation. La question est bien entendu de savoir quelle porte ouvrir et comment mettre en place les bonnes actions, comment savoir que c'est la bonne solution que l'on est en train de choisir. C'est de tout cela dont nous parlons avec Marie et je ne vous donne pas les clefs dans ce résumé mais vous invite à vraiment écouter cet épisode si vous sentez une crise ou si vos proches sont en train de traverser ce genre de moment.
like podcast

22 septembre 2020 - 00:50:43
Hugo Micheron est un enseignant-chercheur français en sciences politiques, sociologie et géopolitique spécialiste de la radicalisation islamique et des relations entre la France et le Moyen-Orient. Auteur du Jihadisme Français. A l'heure des procès de Charlie Hebdo,  il m'a semblé essentiel de nous poser un moment pour comprendre les problématiques autour de la radicalisation d'un toute petite minorité des musulmans. Nous avons tou.te.s été très profondément choqué par les attentats qui nous ont touché en plein coeur et cela mérité éclaircissement - pourtant personne ne prend vraiment le temps pour comprendre et chacun y va de sa petite phrase. En 2008, les musulmans représentaient environ 9% de la population française (non pratiquant inclus)  et si nous souhaitons vivre ensemble, il est central de parler de ces sujets. Nous avons tout.e.s plus ou moins en tête ce discours de Nasser répondant sur le port du voile en Egypte il y a presque 70 ans. Il faut donc comprendre ce qui s'est passé entre ces 2 périodes pour que nous en arrivions aux atrocités dont la France et d'autres pays ont été victimes. Surtout il faut casser les idées reçues comme l'association classique: banlieue - violence - jihadisme. Comme souvent, les prises de parole sur ce sujet sont totalement binaires, chacun y va de son avis sans vraiment comprendre la problématique et surtout les bien pensants considèrent trop souvent qu'il serait raciste d'évoquer cette radicalisation (aussi minime soit elle) et laisse donc l'extrême droite s'emparer du sujet avec les conséquences que l'on connait. Pourtant, c'est un sujet central qu'il faut explorer dans le détail pour le comprendre et c'est la raison pour laquelle cet épisode dure 50 minutes. Hugo est le seul français a être allé interviewer plus de 50 jihadistes en prison pour comprendre leur mode de fonctionnement. Son ouvrage, très accessible, fait totalement référence aujourd'hui pour l'ensemble de la classe politique. Et pour cause, c'est le seul  depuis longtemps qui a abordé le sujet de manière neutre et posé. On y parle aussi de la position des femmes souvent considérées comme victimes alors qu'elles sont parfaitement actives  ce qui nous emmène sur le port du voile, une question très discuté en France. Nous faisons évidemment référence au  salafisme et à ce que signifie  "être un bon musulman" aujourd'hui....
like podcast

15 septembre 2020 - 00:35:52
Sandrine Roudaut est une chercheuse, semeuse d’utopies et autrice de plusieurs ouvrages dont dernièrement les déliés. Il s’agit d’un roman d’anticipation positif sur un monde qui a basculé, ce fameux « monde d’après ». Ici rien de catastrophique, rien de pessimiste, Sandrine décrit un monde désirable avec beaucoup de bonheur et de plaisirs libérés. Si ce monde d’après vous fait peur car vous n’envisagez qu’une forme d’ écologie punitive Parce qu’on nous en parle sans cesse, alors cet épisode devrait vous réconcilier avec les mouvements qui sont en cours et son roman encore plus je crois. Sandrine a compris que nous avions besoin de nouveaux récits, d’imaginaires positifs pour avoir envie de se jeter dedans. On pourrait la qualifier d’utopiste de manière un peu dédaigneuse mais justement, comme elle le souligne elle même, l’utopie est le minimum que nous pouvons viser. L’utopie est par définition une forme de radicalité dans les objectifs et cela libère nécessairement car on est obligé de réinventer plutôt que d’ajuster. Elle va sans aucun doute bousculer des idées ancrées chez vous et c’est justement l’objectif de cet épisode. C’est une de ces conversations qui me fait beaucoup avancer sur ma propre compréhension de la situation, qui permet de réconcilier certaines de mes contradictions alors j’espère qu’elle aura le même effet sur vous bien sur. Bonne écoute!
like podcast

8 septembre 2020 - 00:35:40
Luc Julia est le co fondateur de Siri (saviez vous que c'était un français?),  CTO et SVP innovation du groupe Samsung aujourd'hui. Autant dire qu'il  a un profil exceptionnel et que je suis ravi de le recevoir sur Vlan malgré (je préviens) la qualité sonore qui n'est pas au top top.... Avec lui nous parlons du rôle de la technologie et de l'intelligence artificielle dans nos vies mais aussi ldu réchauffement climatique  auquel nous devons faire face. Il est beaucoup propos des mythes et réalités autour de la technologie et de l'intelligence artificielle en particulier. Les propos de Luc vont sans doute vous surprendre car il est très loin d'un discours ancré dans la technologie  comme solution à tous nos problèmes. Nous parlons beaucoup des limites de la technologie, des méthodes pour la  réguler et de formation surtout.Nous parlons ensemble des abbérations de la technologie aujourd'hui mais aussi des manière intelligentes de l'utiliser car évidemment rien n'est tout blanc ou tout noir. Ainsi, vous verrez que  les technologies ne seront pas une solution magique à la crise climatique évidemment mais elles pourront y participer si les humains décident de l'utiliser à bon escient. Vous entendrez pourquoi il est indispensable de réguler mais encore plus d'éduquer car c'est le principe démocratique qui nous permettra  d'utiliser au mieux les technologies et d'éviter les écueils que nous connaissons aujourd'hui. Bref, une conversation passionnante avec l'un des français qui maitrise le mieux la technologie aujourd'hui.
like podcast

1 septembre 2020 - 00:30:53
Michel Maffesoli est un sociologue passionnant  que j'ai déjà invité 2 fois sur mon podcast. Plus je le découvre plus j'adhère à ses thèses et comme beaucoup de chercheurs à la fin de leur carrière, il a décidé d'écrire à ce qui compte le plus finalement: le sacré, le magique, le spirituel, bref l'invisible. Il est connu (et décrié) pour s'être intéressé très tôt à ce sujet mais il nous explique comment nous passons d'une période moderne dans laquelle notre fil directeur et le fondement même du capitalisme était la rationalisation généralisée de l'existence. Ce qui aboutit au désenchantement voire une démagification du monde. Alors qu'on était dans une culture de séparation du corps et de l'esprit nous revenons aujourd'hui à une conception plus holistique (globalisante) du monde.  Le corps dans son intégralité. Avec Michel nous abordons l'écosophie, l'écologie, la religion, le capitalisme, la politique, l'individualisme et comment nous sommes en réalité dans une crise civilisationnelle qui va voir advenir un nouveau paradigme plus proche de l'époque de la renaissance que de celle du modernisme dont le triptyque : individualisme, capitalisme, progressisme semble totalement dépassé et anachronique. Je suis vraiment ravi pour cette reprise de vous offrir cet épisode plein de sagesse, de bienveillance, du culture mais toujours sans se prendre trop au sérieux. Je crois, j'espère du moins que vous y trouverez beaucoup de ressources pour envisager le fameux (désormais) "monde de demain" auquel nous devons nous préparer car il advient bon gré mal gré. Excellente rentrée à toutes et tous!
like podcast

25 août 2020 - 00:30:16
Catherine Gueguen est pédiatre, référence dans le monde de l'éducation, auteur de multiples ouvrages lié à l'éducation et l'intelligence émotionnelle. C'est un épisode positif et rayonnant que je vous propose et plutôt à propos si vous avez des enfants ou si vous avez des ami.e.s qui ont des enfants puisque c'est la rentrée :) L'éducation est pour moi la première brique par lequel on transforme une société et c'est la raison pour laquelle je voulais recevoir Catherine. On parle beaucoup en ce moment d'intelligence émotionnelle ou dans le milieu professionnel des "soft skills", ors on se rend compte dans cette discussion avec Catherine à quel point cela doit s'apprendre dès le plus jeune âge. De Jack Ma à Elon Musk tout le monde s'accorde à dire que le système scolaire d'aujourd'hui qui consiste à apprendre des éléments est totalement dépassé puisque les machines le font et le feront mieux que nous. Ce que les machines n'ont pas c'est un coeur et c'est cela que nous devons nous efforcer de développer. Ou plutôt comment cela peut se développer car l'enfant a un cerveau totalement maléable jusqu'à modifier les neurones, les connexions neuronnales et même l'expression de certains gênes. Catherine explique comment l'empathie permet de développer de manière positive leur cerveau. Peut être même que cela vous permettra de mieux comprendre vos réactions aujourd'hui lié à votre éducation d'autan. Bref, Catherine est d'une douceur sans pareil, c'est un bonheur à écouter. Bonne écoute et bonne reprise à vous tout.e.s
like podcast

18 août 2020 - 00:39:07
Emmanuelle Duez est la fondatrice de Boson Project, et de Tchatche, c'est une femme engagée et que j'étais intéressé de recevoir sur Vlan. Après avoir discuté avec Ghada qui nous a montré dans l'épisode 122 comment elle s'engageait au quotidien auprès de femmes avec la maison des femmes, il était intéressant de prendre un point de vue différent. Emmanuelle s'engage pour transformer les entreprises de l'intérieur, elle s'engage aussi a rendre accessible et fun la complexité de notre monde, elle s'engage du coté des femmes mais également des militaires. Pour elle s'engager, c'est se mettre en mouvement pour servir une cause qui nous dépasse et cela est extraordinairement porteur de sens d'un point de vue individuel. C'est ce qui la porte elle et son énergie durant ce podcast devrait vous porter aussi. Elle explique, entre autre, comment l'ancrage mais aussi l'alignement personnel sont les premières étapes pour s'engager pleinement mais surtout sainement. On parle également d'optimisme car pour Emmanuelle nous n'avons pas le temps du pessimisme. Pour Emmanuelle, il est pire de nourrir l'économie de la peur pour vendre ou simplement générer des likes que de ne pas être engagé.e. On peut tout à fait ne pas être engagé.e et simplement aspirer à vivre sa vie. C'est dans l'histoire humaine, c'est toujours une minorité qui entraine l'ensemble d'une société. Mais si, au fur et à mesure, les spectateurs inactifs ont envie, ils peuvent avancer doucement, à leur vitesse et c'est totalement ok. Suite à cette enregistrement, Emmanuelle m'a proposé de participé au prochain Tchache qui a lieu le 31 mars au Bataclan. Je vais donc "me foutre sur la gueule" avec une autre personne sur un sujet qui m'est cher d'ailleurs. Venez si vous le pouvez et si vous le souhaitez.
like podcast

18 août 2020 - 00:35:10
Ferdinand Richter est le DG France d'Ecosia un moteur de recherche éthique. Quand Ferdinand est venu au studio nous devions enregistrer un épisode sur la pollution numérique mais en discutant tous les 2, j'ai trouvé ses points de vue sur la manière de se réaligner avec soi tellement pertinents que nous avons changé de sujet. Ici nous parlons donc la relation à soi, la relation aux autres et la relation à la nature en passant par le prisme du lien à soi qui est toujours la première brique par laquelle chacun.e doit passer. Avec des exemples simples, il explique comment la société moderne à briser le lien à tous les niveaux mais aussi comment cette logique de performance a beaucoup abimé notre lien. Nous parlons donc de comment donner du sens à la vie qui me semble la question existentielle par essence. Evidemment, c'est une partie de la réponse uniquement, c'est sa réponse à lui mais une réponse éclairée et vraiment intéressante pour une personne qui a eu plusieurs vies. D'abord sportif de haut niveau mais ensuite agriculteur, coach et enfin DG d'une société avec une mission responsable. Il s'agit d'un épisode un peu différent et en même temps complètement aligné avec les sujets que je traite puisque je crois qu'on ne pourra pas changer la société sans créer de lien à soi et surtout que cette partie a largement débuté.
like podcast

11 août 2020 - 00:32:44
Charles Pepin est un philosophe qui a écrit plusieurs ouvrages dont dernièrement "les vertus de l'échec" et "la confiance en soi, une philosophie". Rencontré par l'intermédiaire d'Estelle du podcast Reelles, je trouvais intéressant de m'arrêter un moment sur cette notion de confiance de soi qui est une injonction très forte dans notre société alors que dans le même temps cette dernière, par une automatisation de tout, nous enlève la capacité à la développer. Avec Charles Pepin nous parlons de l'échec, de la manière de le prendre et d'en faire quelque chose. Est-ce que l'échec peut nous aider à nous rendre heureux? Et si oui pourquoi et comment? L'échec n'est pas très populaire en France malgré les différentes conférences type Failcon qui ont pu avoir lieu dans l'hexagone. Ce sujet est connexe à celui de la confiance en soi évidemment, voire intiment lié et avec Charles Pepin nous sautons de l'un à l'autre naturellement. On y aborde le fameux complexe de l'imposteur que vous avez tous plus ou moins ressenti mais aussi le rôle de l'audace, l'impact négatif des réseaux sociaux, voire la débilité de ce qui s'y passe. J'ai aussi demandé à l'homme Charles Pepin son rapport à l'échec et pourquoi il avait particulièrement choisi ce thème. Bref, un épisode très riche comme je les aime et qui j'espère vous permettra de réfléchir, de générer des conversations, d'aller un peu plus loin. Bonne écoute et n'hésitez pas à mettre une note sur Apple Podcast si vous avez un iPhone ou à me remonter vos commentaires.
like podcast

4 août 2020 - 00:38:25
Frédéric Lopez est un journaliste, producteur et il a animé cette émission "rdv en terre inconnue" que j'ai beaucoup apprécié. Nommé pendant un temps le présentateur préféré des français, Frédéric m'a surtout intéressé car sans avoir le diplôme d'ethnologue, il est allé à la rencontre de peuples qui vivent de manière différente de la notre. Ces peuples se font de plus en plus rares et c'est en cela qu'ils sont précieux et qu'il est intéressant de mieux comprendre leur manière de vivre. Comme Frédéric le rappelle l'idée n'est certainement pas de tomber dans la caricature de se dire que ces peuples autochtones sont bien meilleurs que les nôtres qui n'avons rien compris puisque nous avons, à travers le consumérisme outrancier, détruit notre propre habitat. Par de nombreux aspects et à travers les histoires que nous raconte Frédéric on se rend compte que parfois il y a des coutumes que nous sommes heureux d'avoir abolies mais il y a également une sagesse millénaire simplement humaine qu'il est aussi bon de rappeler. Frédéric partage avec nous ce qu'il a appris au bout du monde, comment il envisage la société de l'information aujourd'hui, le regard qu'il porte sur notre société, les solution que lui a mis en place pour se sentir mieux. Frédéric qui nous emporte à travers ses récits dans ces histoires qui nous dépasse.
like podcast

30 juillet 2020 - 00:30:52
Pénélope Bagieu est une illustratrice et une autrice de bande dessinée. Si vous la suivez depuis longtemps peut être même que vous la connaissiez sous le nom de Penelope Jolicoeur. En prime un des premiers dessins de Pénélope sur son blog en février 2007 quand elle avait du mal à faire payer ses illustrations: https://www.penelope-jolicoeur.com/2007/02/page/9/ L'année dernière Pénélope a reçu le prix Eisner au Comicon, le prix international ultime pour une autrice de B.D.. Pendant ces 13 années, beaucoup de chemin parcouru évidemment. C'est étrange, j'ai beaucoup d'ami.e.s en commun avec Pénélope, nous étions à NYC en même temps, nous nous sommes souvent croisés en soirée mais sans jamais prendre le temps de faire connaissance et encore moins de discuter. Pénélope est une autrice engagée, elle l'a presque toujours été et avec elle nous revenons donc sur son engagement sur différents sujets, le féminisme bien sur mais aussi la pêche en eau profonde. Pourquoi et comment une autrice de B.D. peut s'engager? A-t-elle le choix? La B.D. est-elle uniquement un médium dédié aux enfants? Avec Pénélope nous couvrons énormément de sujet mais parlons surtout de son rapport au monde bien sur et de son dernier opus autour des sorcières que vous n'aurez certainement pas manqué. Pénélope fait référence à une B.D.: le chateau des animaux (si vous avez besoin de retrouver). Elle m'a dit qu'on ne lui avait jamais posé ces questions là, je ne sais pas si c'était pour me faire plaisir, si c'est le cas, c'est réussi, si ce n'est pas le cas, peut être allez vous apprendre de nouvelles facettes de cette femme admirable.
like podcast

28 juillet 2020 - 00:32:50
Abd Al Malik est un artiste touche à tout, s'il a débuté par le rap, il est ensuite allé vers l’écriture puis les pièces de théâtre et le cinéma afin de changer le monde à son niveau. Car c’est surtout un artiste aux idées bien trempées et réfléchies au discours éloquent. Pour moi, il représente la nouvelle vague des poètes, de ces auteurs qui marqueront leur temps par leur exigence et leur volonté. Il est convaincu que les artistes peuvent sauver le monde, car en travaillant directement sur les imaginaires, ils sont au cœur du processus. Il défend l’idée « qu’un artiste est un être qui a le courage d’être vraiment lui-même. Il puise sa force dans la singularité et cela implique que chacun est légitime d’être qui il est. » Si nous ne pouvons réécrire l’histoire, il faut pourtant se repositionner et changer de regard. Là est le rôle de l’artiste. En tant que raconteur d’histoire, il connait le passé tout en ayant conscience que de là où il se trouve, il créé du mythe.  C'est de cela que nous parlons avec Abd Al Malik et de beaucoup d'autres choses que je vous laisse découvrir à l'écoute de cet épisode. J'aimerais tant que tous les artistes puissent entendre ce discours car ils jouent un rôle décisif chacun à leur niveau comme nous jouons chacun un rôle à notre niveau également. Comme le souligne Abd Al Malik, si on touche une âme, on touche le monde. Bonne écoute!
like podcast

21 juillet 2020 - 00:54:10
 Durant l'été, je rediffuse des épisodes que vous avez peut être manqué ou que vous prendrez plaisir à réécouter à nouveau. Lili Barbery Coulon est journaliste mais aussi "influenceurs" ou encore professeur de yoga Kundalini. Comme nombreux.ses elle se questionne naturellement sur son mode de vie. A travers cet épisode, plus long que les autres, elle nous entraine dans son histoire, dans ses contradictions et finalement sur son chemin pour changer totalement de mode de vie. Elle décrit parfaitement sa quête de succès, son plaisir d'être journaliste à M le Monde, la manière dont elle a fait tout parfaitement pour être heureuse: mariée, une petite fille, un super job, un peu de méditation, la pratique du yoga... Puis ses questionnements, ses tentatives de négociations avec elle même et sa transformations sur les 3 dernières années. Le yoga Kundalini aura été pour elle le vecteur d'une transformation profonde. Alors qu'elle cherchait de la réassurance à l'extérieur d'elle même sans y arriver vraiment, elle a fini par trouver Après avoir rédigé un premier livre autour des petits déjeuners, elle s'apprête à sortir un nouvel ouvrage "la réconciliation" chez Marabout dans lequel elle raconte comment elle a trouvé une voix en elle. Changement de métier, arrête de la viande, réveil très matinal, routine pas tant pour faire ce qu'on lui a conseillé mais pour trouver une paix intérieure. Un épisode dans lequel on se laisse emporter avec plaisir et qui permet de résonner avec nos propres questionnements.
like podcast

14 juillet 2020 - 00:36:58
Martin Alwyard est le fondateur de l'application Mind, application de la méditation, on parle avec lui de ce sujet très à la mode mais aussi rempli d'incompréhensions. Martin explique qu'il est venu à la méditation par des troubles internes, des questionnements auxquels il ne trouvait aucune réponse car la vision de la réussite occidentale autour de l'accumulation ne résonnait pas en lui. Il a fini par arriver en Inde pour essayer trouver des réponses à 19 ans.
like podcast

20 / 172 épisodes
1 2 3 8 9
Scroll to top