True Story

9 abonnés
S'abonner
Des histoires étonnantes, à écouter, puis à raconter avec conviction. True Story puise dans le réel, des extraits de vie, des affaires incroyables que vous aurez envie de partager. Andrea Brusque vous confie les détails, les anecdotes, les ressorts les plus surprenants.

89 épisodes

3 mars 2020 - 00:13:08
Bonjour, je m’appelle Andréa Brusque. Bienvenue dans True Story. La semaine dernière, je vous ai raconté l’explosion nucléaire de Tchernobyl et l’arrivée sur le terrain de Valery Legasov, pour tirer au clair la vérité sur l’accident. Un rapport qu’il dévoile en 1986 à Vienne devant l’Agence Internationale de l'Énergie Atomique, et dont les conséquences seront inattendues... La présentation du rapport En août 1986, Valery Legasov est invité à prendre la parole devant l’AIEA à Vienne pour présenter son rapport sur les causes de la catastrophe. L’audience dure 5 heures. Valery écrit dans son rapport “La négligence de la direction scientifique et des concepteurs était partout, sans qu’aucune attention ne soit accordée à l’état des instruments ou de l’équipement” Il parvient à la conclusion que l’explosion est due à des défauts de construction du réacteur, dont le personnel n’était pas au courant, et à une erreur humaine. En effet le personnel présent n’était pas bien formé pour la manipulation de l’équipement du réacteur et a entraîné son court-circuit. Conscients de la gravité de l’accident et de leur potentielle implication, bon nombre des opérateurs sont restés et ont sacrifié leur vie après l’accident pour essayer de réduire la dévastation. Valery est applaudi pour son engagement sur le terrain et son examen franc et détaillé, contrastant avec l’attitude de la majorité des acteurs du pouvoir au sein du gouvernement, qui ont jusque-là minimisé l’ampleur de la catastrophe. Le monde est maintenant au courant des réalités derrière l’accident et Legasov se fait connaître à l’étranger. Sa fille Inga déclare « Il a compris que son objectif principal n'était pas de justifier l'Union soviétique et de cacher certaines informations, mais au contraire de renseigner la communauté internationale sur les mesures à prendre dans de telles situations. » Le gouvernement russe est scandalisé et refuse de laisser croire que leurs systèmes auraient des défaillances. Les autorités et certains compatriotes scientifiques de Valery disent que le rapport révèle des informations classifiées. Ce à quoi Inga répond « Je pense que le problème n'était pas dans les données secrètes. Le rapport de l'AIEA a eu un impact considérable et est ensuite devenu instantanément très populaire... Cela a rendu certains de ses collègues jaloux. » For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

25 février 2020 - 00:12:32
Il est le physicien qui dirige la commission qui enquête sur l’explosion nucléaire de Tchernobyl. Partisan de la transparence alors que le gouvernement préfère minimiser la catastrophe aux yeux du public en leur cachant la réalité, c’est l’homme qui a découvert et dévoilé au public les vérités sur l’accident. Nombreux sont ceux qui le considère comme le seul personnage rationnel impliqué dans les retombées de la catastrophe. Pourtant, deux ans après l’accident, il met fin à ses jours de manière inattendue. Son nom: Valery Legasov. A travers son combat et ses découvertes, découvrez sa True Story.  Nombreux sont les mystères qui planent sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Pourquoi la centrale a-t-elle explosé ? Quelles en sont les conséquences directes sur les populations locales ? Quel en sera l’impact à long terme ? Doit-on craindre les autres centrales ? Après l’accident, un physicien enquête sur toutes ces questions. Et malgré les barrières du gouvernement, il cherche à dévoiler au monde les réalités sur l’accident nucléaire.  Physicien de talent Valery Legasov né le 1er septembre 1936 à Toula en RSFS de Russie. Excellent élève à la nature d’un leader, il entreprend ses études à l’Institut de chimie et de technologie Mendeleïev de Moscou. Il écrit une brillante thèse et reçoit une offre pour faire un doctorat à l’institut de l’énergie atomique de Kourtchatov. Mais Valery préfère attendre et travaille deux ans dans l’usine de chimie sibérienne de Tomsk pour se faire une expérience pratique avant de rejoindre l’institut. Làbas, il se fait vite un nom pour ses talents dans le domaine de la chimie des gaz rares, et reçoit de nombreuses récompenses d’Etat. Parmis les études qu’il mène dans le domaine de la chimie physique et des explosifs, Valery se penche sur les réacteurs RMBK-1000 et découvre qu’il serait nécessaire de trouver une nouvelle méthodologie de sécurité pour prévenir des catastrophes. Il propose de protéger les réacteurs nucléaires avec un bouclier de protection. Ses collègues refusent sa proposition. D’après lui “C'est ainsi que vit le jour une génération d'ingénieurs qui, certes, étaient qualifiés dans leur travail mais qui manquaient d'esprit critique envers les équipements et les systèmes garantissant leur sécurité... Le doute commença à s'installer dans mon esprit car il me semblait urgent d'innover, d'essayer de prendre de la distance et d'agir différemment.” Le 26 avril 1986, lors d’une conférence matinale à l’Institut Kurtchatov de l’énergie atomique, dont il est le directeur adjoint, Valery apprend qu’il y “a eu une sorte d’accident” à Tchernobyl, et qu’il est nommé à la commission spéciale du gouvernement pour gérer cette catastrophe. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

18 février 2020 - 00:14:07
Bonjour, je m’appelle Andréa Brusque. Bienvenue dans True Story. La semaine dernière, je vous ai raconté l’adolescence tragique et bouleversante dans les camps de concentration de Simone Veil. La jeune femme ne s’est pas arrêtée là et s’est lancée dans la vie politique de la France, pour faire grandir ses convictions. Porteuse du projet de loi sur l'IVG Après ses études, en 1957, Simone se lance dans la politique et entre dans la magistrature. Elle est alors âgée de 30 ans. Elle devient haut fonctionnaire dans l’administration pénitentiaire et se bat pour améliorer le sort des détenus. En 1970, elle devient la première femme secrétaire générale du Conseil Supérieur de la magistrature.  Cette ascension politique lui permet de devenir ministre de la Santé sous le gouvernement de Valéry Giscard d’Estaing. C’est ce qui l’amène à être la porteuse au Parlement du projet de la loi sur l’intervention volontaire de grossesse qui dépénalise l’avortement. Jusque-là, avorter pour une raison non médicale était un délit, passible de prison. Son discours face aux députés est encore aujourd’hui l’un des plus emblématiques de la politique français 26 novembre 1974, son discours face à l'Assemblée A cette époque, la droite est au pouvoir. Lors du débat à l’Assemblée, Simone Veil fait face à 64 orateurs. Une majorité sont des hommes.  “ Pourquoi donc ne pas continuer à fermer les yeux ? Parce que la ­situation actuelle est mauvaise. Je dirais même qu'elle est déplorable et dramatique. Elle est mauvaise parce que la loi est ouvertement bafouée, pire même, ridiculisée. Lorsque l'écart entre les infractions commises et celles qui sont poursuivies est tel qu'il n'y a plus à proprement parler de répression, c'est le respect des citoyens pour la loi et donc l'autorité de l'État qui sont mis en cause. Lorsque les médecins, dans leurs cabinets, enfreignent la loi et le font connaître publiquement, lorsque les parquets, avant de poursuivre, sont invités à en référer dans chaque cas au ministère de la Justice, lorsque des services sociaux d'organismes publics fournissent à des femmes en détresse les renseignements susceptibles de faciliter une interruption de grossesse, lorsque, aux mêmes fins, sont organisés ouvertement et même par charter des voyages à l'étranger, alors je dis que nous sommes dans une situation de désordre et d'anarchie qui ne peut plus continuer. Mais, me direz-vous, pourquoi avoir laissé la situation se dégrader ainsi et pourquoi la tolérer ? Pourquoi ne pas faire respecter la loi ? Parce que si des médecins, si des personnels sociaux, si même un certain nombre de citoyens participent à ces actions illégales, c'est bien qu'ils s'y sentent contraints ; en opposition parfois avec leurs convictions personnelles, ils se trouvent confrontés à des situations de fait qu'ils ne peuvent ­méconnaître. Parce qu'en face d'une femme décidée à interrompre sa grossesse, ils savent qu'en refusant leur conseil et leur soutien ils la rejettent dans la solitude et l'angoisse d'un acte perpétré dans les pires conditions, qui risque de la laisser mutilée à jamais. Ils savent que la même femme, si elle a de l'argent, si elle sait s'informer, se rendra dans un pays voisin ou même en France dans certaines cliniques et pourra, sans encourir aucun risque ni ­aucune pénalité, mettre fin à sa grossesse. Et ces femmes, ce ne sont pas nécessairement les plus immorales ou les plus ­inconscientes. Elles sont 300 000 chaque année. Ce sont celles que nous côtoyons chaque jour et dont nous ignorons la plupart du temps la détresse et les drames. C'est à ce désordre qu'il faut mettre fin. C'est cette injustice qu'il convient de faire cesser".” For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

11 février 2020 - 00:13:02
Elle s’est battue pour sa vie et celle de toutes les femmes. Elle est l’une des figures politique française les plus emblématiques et populaires. Après avoir vécu l'enfer à Auschwitz, elle devient la première femme à occuper certains postes politiques en France. Parmi ses combats politiques gagnés: la légalisation de l’avortement en France. Son nom: Simone Veil. Au fil de ses épreuves et accomplissements, découvrez sa True Story.  Tout le monde a déjà entendu parler de Simone Veil. Pourtant, connaissez-vous réellement son histoire? Retour sur son parcours tant inspirant qu’incroyable. Une adolescence bouleversée Simone Jacob est née le 13 juillet 1927 à Nice, dans une famille juive non-religieuse, incroyablement cultivée et amoureuse de la France. Elle est la cadette de 4 enfants. La jeune fille entretient une relation fusionnelle avec sa maman Yvonne. Mais la Seconde Guerre mondiale va lui apporter une adolescence tragique. Après l’offensive allemande de 1940, André Jacob, le père de Simone, architecte, se voit retirer le droit d’exercer son métier. Le sud de la France sous occupation italienne représente un refuge pour les Juifs français.   9 septembre 1943 La Gestapo arrive dans la région. La famille Jacob se disperse pour se cacher. En mars, Simone passe le bac. Les dates de l’examen ont été avancées de 3 mois par crainte d’un débarquement par la Méditerranée. Le lendemain, Simone, âgée de 17 ans est arrêtée par la Gestapo. Les SS retrouvent les traces de sa famille dans les jours qui suivent.   60 ans plus tard, elle revient sur sa déportation sur le plateau de “Culture et dépendances” sur France 3 “J’ai passé mon Bacho et j’avais une carte d’identité dont je pensais qu’elle était très sûre et je prenais le risque d’aller à la bibliothèque à Nice parce que je n’allais pas au lycée mais je travaillais à la bibliothèque, je sortais quelques fois avec des amis, et j’ai été arrêtée dans la rue par une équipe de la Gestapo […]” For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

4 février 2020 - 00:12:09
Il est l’homme qui a inspiré l’histoire de Robinson Crusoé. Ce marin écossais est Resté pendant quatre ans et quatre mois seul sur une île du Pacifique. Son nom: Alexandre Selkirk. Au fil de son aventure, découvrez sa True Story. Un marin turbulent Alexander Selkirk est né à Lower Largo en Ecosse en 1676. Il est le 7e et dernier garçon de John Selkirk, un tanneur. Alexandre est un garçon turbulent qui se montre vite sombre et violent.  En 1695, alors agé de 19 ans, Alexandre quitte l’Ecosse. Suite à une affaire de “tenue indécente dans une église”, il décide de prendre la mer pour fuir sa communauté. Le jeune homme s’engage aux côtés du corsaire et célèbre explorateur William Dampier. Son seul but: gagner beaucoup d’argent. Replongeons-nous dans le contexte historique de l’époque A ce moment là, la puissance mondiale est l’Espagne. Les espagnols s’enrichissent des denrées en or de l’Amérique tout juste découverte. C’est pourquoi Dampier monte une expédition de deux navires, le Cinque Ports et le St Georges. L’expédition s’avère laborieuse et Alexandre, maintenant navigateur expérimenté est souvent à la tête des mutins à bord. Alexander le naufragé Nous sommes en octobre. Más a Tierra, située à 650 km à l’ouest des côtes chiliennes est la plus grande île de l’archipel Juan Fernández. Un bateau débarque sur ses côtes. Il s’agit du Cinque Ports. Le capitaine est Thomas Stradling et Alexandre Selkirk le maître d’équipage. Le bateau est fortement endommagé. Il a survécu à plusieurs batailles face à l’empire espagnol. Les vers en rongent petit à petit la coque. Le capitaine décide de s’arrêter sur l’île pour faire le plein d’eau et de nourriture. Alexandre en profite pour essayer de faire entendre à Stradling qu’il est nécessaire de réparer le bateau.  Le capitaine n’en a que faire et Alexandre refuse de remonter à bord. Il essaye de convaincre le reste de l'équipage d’en faire de même. Ces derniers refusent.  Alexandre se retrouve seul au milieu du Pacifique. Il voit le navire repartir, près à sombrer. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

28 janvier 2020 - 00:22:08
Sans aucune expérience en alpinisme, il a gravi la plus haute montagne du monde par amour pour sa mère et pour casser les préjugés sur sa cité, et la rendre fière. Son nom: Nadir Dendoune. Au fil de son ascension, découvrez sa True Story.  A la conquête du monde Nadir Dendoune est né le 7 octobre 1972 à Saint-Denis. Ses parents sont des immigrés algériens ne sachant ni lire ni écrire, et qui sont venus en France pour pouvoir offrir un avenir meilleur à leurs 8 enfants. Nadir a grandi dans la cité Maurice-Thorez. C’est un jeune athlétique qui a fait du sport toute sa vie, dont 15 ans d’athlétisme.  Après sa formation, Nadir est devenu journaliste indépendant. Il a travaillé au Parisien et pour France 3. En 1993, il quitte la Seine-Saint-Denis direction l’Australie. Lors de cette expérience, lui qui était selon lui jusque-là une “caillera” des banlieues est enfin considéré comme un vrai français. Nadir décide de s’y installer, et y restera plus de 7 ans. Il obtient la nationalité australienne et devient, je cite, le premier “Australo-Beur”. Désormais, le jeune homme dispose de 3 passeports, l’un Français, l’autre algérien et le dernier australien. En 2001, il quitte l’Australie pour relier Sydney et Paris à vélo, pour la croix rouge. C’est lors de son passage à Katmandou au Népal, pendant son tour du monde que lui vient l’idée de gravir l’Everest. Là-bas, en voyant sa forme physique, un guide lui demande s’il pratique l’alpinisme. Il lui explique alors qu’il aurait sûrement les dispositions physiques pour.  En 2003, le journaliste se rend à Bagdad pendant la guerre du Golfe. Là-bas, il va faire bouclier de son corps avec d’autres hommes pour protéger une usine de traitement d’eau. Les bombes y pleuvaient et l’homme a failli y rester.  L’Everest, le projet d'une ascension tant sociale que sportive C’est en 2008 que Nadir décide de passer à l’acte. Il se fait passer pour un alpiniste expérimenté et part gravir l’Everest pour l’amour de sa mère, chez qui il trouve sa détermination. Il veut être le premier gars des cités à respirer l’air sur le toit du monde. Nadir veut rendre fier sa cité en prouvant au monde qu’on peut être fils d’immigré, vivre dans un HLM et accomplir des exploits. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

21 janvier 2020 - 00:15:46
Un enfant diagnostiqué à la naissance d'une paralysie cérébrale, est destiné à passer sa vie dans un état végétatif. Pourtant, ses parents l’élève comme une personne normale. A l’âge de 15 ans, Rick demande à son père de le pousser sur une course caritative. Depuis, le duo a participé à plus de 1000 courses. Leur nom: La Team Hoyt. En compagnie du binôme d’une force infatigable, découvrez leur True Story.  Un diagnostique incertain Dick Hoyt est né en 1940. C’est un homme, fort, déterminé, allant toujours au bout de ses objectifs. Ancien lieutenant-colonel de la Garde Nationale Américaine, Dick entretient sa forme en courant plusieurs fois par semaines sur deux petits km. L’homme devient père en 1962. Il entretient un lien très fort avec son fils et veut être un héros pour lui, qui va devenir sa plus grande source d’inspiration…“Il était beau et fort, il était allongé sur son ventre et je pensais qu’il faisait des pompes, mais en réalité il avait des spasmes ”. Rick Hoyt né en 1962 dans le Massachusetts. A sa naissance, son cordon ombilical trop tendu autour de son cou empêche l’oxygène de pénétrer dans son corps. Cet incident ne permet pas à son cerveau d’envoyer les bons messages à ses muscles. Rick est atteint d’une paralysie cérébrale qui le handicape fortement. Le diagnostique des médecins et sans appel: Rick est condamné à être un légume jusqu’à la fin de ses jours et il faudrait mieux le placer en institut spécialisé. Mais ses parents refusent. “On a dit non, on va le ramener à la maison et s’occuper de lui comme de n’importe quel enfant”. Les médecins n’arrivent pas à dire ce que Rick sera capable ou incapable de faire.  Les Hoyt, une famille plus forte que le handicap Pourtant, quand il fait un mouvement, Rick porte attention à tout ce qu’il y a autour de lui. Et plus il grandit, plus il est attentif. Quand on lui parle, le garçon regarde droit dans les yeux et on voit bien qu’il écoute et comprend.  Ses parents font tout ce qu’ils ont l’habitude de faire avec leur fils. Ils l’emmène à la plage, ou le laisse jouer au hockey avec le fils des voisins.  For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

14 janvier 2020 - 00:13:05
Après avoir séjourné en prison, un homme décide d’écrire son histoire. Mais il ajoute à son récit les aventures d’autres forçats. Le livre au grand succès fait scandale et encore aujourd’hui, nombre sont ceux qui cherchent à détruire l’image du Papillon. Son nom: Henri Charrière. A travers une polémique encore animée, découvrez sa True Story.  Une jeunesse rebelle Henri Charrière né le 19 novembre 1906 à Saint-Etienne de Lugdarès, un petit village en Ardèche. Ses parents sont instituteurs et très appréciés par les habitants du village. Henri vit une enfance heureuse. C’est un garçon généreux, mais rebelle et turbulent. Lorsque son père part pour la guerre en 1914, il devient le chef de famille. Suite au décès de sa mère en 1917, le jeune garçon bouleversé devient agressif et querelleur. Lorsque son père rentre blessé de la guerre, il le met en pension dans la Drôme. Henri se bat avec un camarade qu’il blesse sérieusement, et pour éviter toute poursuite judiciaire, son père lui fait signer un contrat d’engagement dans la Marine Nationale. En 1925, le jeune homme s’engage pour trois ans. Dans un régiment disciplinaire à Calvi en Corse, il se fait tatouer un papillon sur le torse, qui lui vaudra son surnom.  Henri est réformé de la marine en 1927 après s’être sciemment mutilé le pouce de la main gauche. Il retourne en Ardèche où il travaille de-ci de-là et joue au rugby. Finalement, il part peu de temps après s’installer à Paris avec Georgette. Il y vit de petite délinquance.   Retour en 1930 Nous sommes Place de Clichy le 26 mars. Il est 3h30 du matin.  Deux hommes arrêtent un taxi. Le premier aide le second à monter, et indique “Clichy Tabac” au chauffeur. Là, ils retrouvent deux femmes qui montent dans le taxi direction l’hôpital Lariboissière.  Pendant le trajet, le chauffeur se rend compte que l’homme à l’arrière de son taxis est sérieusement blessé au niveau de l’abdomen. Il décide alors d’alerter la police. Le blessé, Roland Legrand est un charcutier officieusement souteneur. Il vient de recevoir une balle dans le ventre. A l’hôpital, les médecins ne parviennent pas à le sauver et Roland décède le 27 mars à 0h10. Juste avant de s’éteindre, il dévoile à la police le nom du tireur: Papillon Roger.  Le 7 avril, Papillon Pouce-Coupé, ou plutôt Henri Charrière, est arrêté. Il est conduit en justice. Le 28 octobre 1931, il est condamné aux travaux forcés à perpétuité en Guyane. Henri niera toujours les faits. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

7 janvier 2020 - 00:09:08
Un petit garçon péruvien a créé une banque écologique destinée aux enfants. A 14 ans, il est le plus jeune banquier du monde. Son nom: José Adolfo. De ses premières idées à l’aboutissement de son projet, découvrez sa True Story.  Un enfant aux grandes convictions José Adolfo est né le 6 décembre 2004 à Arequipa, au Pérou. Il est le benjamin d’une fratrie de trois enfants. Son père est ingénieur statisticien et sa mère secrétaire. José est un petit garçon plein de vie et de conviction, il aime lire, écouter de la musique et chanter . José arbore un visage rond et angélique, de grands yeux marron. Pour accompagner son regard doux, il peigne soigneusement ses cheveux noirs. Il est toujours très souriant et poli et donne l’image d’un garçon sûr de lui, à la poignée de main franche.  Les parents de José le laissent dès son plus jeune âge exprimer son opinion au sujet de la politique, de la société et de l’environnement. Le petit garçon se forge très vite sa propre vision de son pays et du monde. Il regrette que l’Etat ne lui accorde aucune aide et ne s’investisse pas plus sur le sujet environnemental. “Tout le monde sait le mal qu'on fait à l'environnement. La Terre a besoin d'être protégée, mais les gens n'agissent pas. Ils jettent un truc dans la rue en se disant : 'qu'est-ce que ça change après tout ?' Il y a un vrai travail de sensibilisation à faire. Au même titre que plusieurs entreprises polluantes, on a tous une grande part de responsabilité" Entre pauvreté et écologie José est exaspéré par ses amis. Au lieu, de dépenser leur argent de poche pour leur repas, ils le gaspillent en friandises et jouets. Il aimerait les aider à mieux gérer leurs sous. Par ailleurs, il remarque que beaucoup d’enfants de sa ville natale ne peuvent aller à l’école et se retrouvent à travailler ou à mendier dans la rue… A sept ans, José tire trois conclusions: le Pérou a beaucoup de chemin à faire en matière d’environnement, trop d’enfants souffrent de la pauvreté, et ses amis dilapident leur argent. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

31 décembre 2019 - 00:15:55
Elle a été pendant des années usurpée par son mari qui prétendait au public être l’auteur des toiles. Son nom: Margaret Keane. A travers le mensonge dans lequel elle s’est retrouvée prise au piège, découvrez sa True story.  Un style très personnel Margaret D. H. Keane née Peggy Doris Hawkins en 1927 à Nashville, dans l’état du Tennessee. C’est une jeune fille gentille, douce, timide et un peu naïve. Margaret se met à dessiner dès son plus jeune âge et se passionne très vite pour la peinture. A 10 ans, elle commence à prendre des cours dans sa ville natale et réalise sa première peinture à l’huile. Avec ses pinceaux, elle représente deux petites filles, l’une qui pleure et l’autre qui rit. Elle offrira cette première toile à sa grand-mère.  A l’âge de 18 ans, Margaret part étudier au Traphagen School of Design de New York. La jeune artiste commence à trouver son identité en terme de peinture, et se met à faire des portraits d’enfants avec des yeux étrangement grands, arborant un drôle d’air triste. La jeune fille a en fait subi à 2 ans une opération qui a endommagé sévèrement son tympan. Suite à ça, elle entend mal et s’est mise à tout observer et a appris à regarder les gens dans les yeux pour mieux les comprendre. Elle explique “Les enfants ont de grands yeux. Quand je fais un portrait, les yeux sont la partie la plus expressive du visage. Et ils sont devenus de plus en plus grands.” Les yeux sont pour elle le reflet de l’âme et ceux qu’elle peint sont en réalité le reflet de ses propres émotions.   Retour dans les années 50 Nous sommes en Californie. Margaret a 26 ans. Elle prend la décision inhabituelle pour l’époque et plutôt mal vue de quitter son mari, un physicien qui l’étouffe. Margaret prend la route direction San Francisco avec sa fille Jane, alors âgée de 5 ans, et ses tableaux. La jeune artiste essaye de vivre de sa passion: la peinture, et expose ses portraits, appelés “Big Eyes” dans un marché d’art franciscanais. Sur le marché, un autre exposant repère les toiles de Margaret et aborde la jeune femme. L’homme, Walter, âgé de 12 ans de plus que Margaret, a l’air sensible et mielleux. Il se présente à Margaret comme un agent immobilier prospère et peintre du dimanche. Il peint des paysages de Paris, où il aurait voyagé pendant une semaine. La jeune femme tombe vite sous le charme de ce beau parleur... For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

24 décembre 2019 - 00:23:35
Dans le Londres des années 60, un lionceau est adopté par deux étudiants australiens. De cette rencontre, va naître une incroyable histoire d’amitié entre deux hommes et un animal sauvage aussi adorable qu’attachant. Son nom: Christian. D'un entrepôt londonien, à la savane africaine, découvrez sa True Story.  Christian est né en 1969 en captivité dans un zoo. En novembre, le lionceau est proposé à la vente dans les entrepôts Harrods, qui possèdent un rayon zoo.  Swinging Sixties Dans le Londres des années 60, il n’est pas rare de croiser un léopard ou autre animal sauvage tenu en laisse dans la rue. Posséder un animal exotique est à la mode et parfaitement légal. La loi limitant la possession d’espèces menacées n’entrera en vigueur qu’en 1976…   Cet apogée de la culture londonienne, capitale de mode et de musique, attire beaucoup les jeunes du monde entier. Dans la culture australienne, la vie londonienne est un passage obligé pour les étudiants. C’est ce qui a entraîné les deux amis universitaires australiens John Rendall et Anthony “Ace” Bourke, à venir s’y installer.  Les deux amis sont engagés comme vendeurs dans un magasin de meubles et vivent dans l'appartement juste au-dessus. Le nom de ce magasin: Sophiscat, ce qui signifierait “connaissant le chat”. Peut-être un signe du destin…  Retour en 1969 Nous sommes en automne. John et Ace font leurs courses chez Harrods. En divaguant dans l'entrepôt, ils arrivent au rayon zoo. Là, ils tombent nez à nez avec deux sublimes lionceaux. Ils tombent rapidement sous le charme de l'un d'entre eux et se décident à l'acheter.  John se pose beaucoup de questions et se renseigne sur ce qui sera le mieux pour le lionceau. Avec Ace, ils passent un entretien chez Harrods pour être sûr que le lion soit entre de bonnes-mains. Les deux hommes repartent avec leur nouvel ami, qu’ils baptisent Christian.  For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

17 décembre 2019 - 00:17:28
Un homme de 31 ans réalise une performance jamais égalée dans le monde de l’escalade. Le 3 juin 2017, il grimpe en solo intégral, c’est-à-dire à main nues, sans aucune attache de sécurité, El Capitan, une formation rocheuse de 900 mètres bien connue dans le milieu. Cette ascension durera 3 heures et 56 minutes. Son nom: Alex Honnold. Au fil de ses entraînements et exploits, découvrez sa True Story. Un enfant solitaire Alex Honnold est né le 17 août 1985 à Sacramento en Californie. C’est un petit garçon timide, qui semble un peu sombre et mélancolique. Alex lui-même ne ce défini pas comme un “mec cool”. C’est sûrement son éducation, qui lui a en partie forgé ce caractère. Alex étudie dans un lycée faisant partie d’un baccalauréat international, et tous ses camarades sont un peu des intellos solitaires.  Enfant, Alex aime jouer aux légos et sur son ordinateur. Il a peu de hobbies et passions. Alex n’aime pas tellement les fêtes traditionnelles comme Halloween: "Je m’amuse quand je veux, je déteste qu’on me dise quand il faut s’amuser”. Pour ce qui est de son alimentation, Alex est un jeune difficile. Il commence à manger des légumes à 20 ans et ne mange plus du tout de viande depuis 3 ans, pour des raisons écologiques et éthiques.  Un désir de performance naissant Alex n’a jamais vraiment ressenti l’amour de ses parents. Sa famille était très pudique sur le sujet. Son père était plutôt silencieux et renfermé. Ses parents ont fini par divorcer et son père est décédé alors qu’Alex était âgé de 19 ans. Suite à cet événement, je jeune homme arrête ses études pour vivre uniquement pour sa passion, l’escalade. Alex veut rendre fier ses parents en repoussant ses limites. Il est né avec le désir de performer et d’être le premier à faire quelque chose dans l’histoire... For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

10 décembre 2019 - 00:10:11
En 1925, quelques années après l’exposition universelle, la Tour Eiffel est mal aimée et oblige la ville de Paris à payer de gros coûts de rénovation. Un homme va profiter de l’occasion pour monter l’une des plus grandes arnaques de la capitale française en mettant en vente la dame de fer… Son nom: Victor Lustig. En vous replongeant dans le Paris des années folles, découvrez sa True Story. Un jeune homme talentueux  Victor Lustig est né dans une famille aisée en 1890 dans l’actuelle République Tchèque. C’est un jeune garçon déjà charismatique qui a un grand talent pour les langues. Il présente bien, et parle très bien. Il étudie au collège de Dresde en Allemagne et ses parents, très confiants, le destine à un avenir de grand avocat. Mais Victor a une personnalité aventureuse et à peine ses études terminées, c’est sur le banc des accusés qu’il se retrouvera, pour un petit délit.  Escroc hors pair  En 1909, le jeune homme se rend à Paris. Victor, qui dispose d’un talent particulier pour observer les gens, leurs manières, leurs habitudes et leurs faiblesses, décide d’embarquer dans des paquebots de croisière transatlantiques. À bord, il s’amuse à copier les langages et manières élégantes des riches passagers. Victor Lustig se rend vite compte que la meilleure manière de gagner de l’argent et de prendre celui des autres… C’est alors que sur les bateaux, il apprend les ficelles du parfait escroc. À 20 ans, Victor Lustig devient un as de l’arnaque et commence à récolter de bonnes sommes d’argent…  Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, il débarque en Amérique où il va prendre la peau d’un faux baron et gruger les banques. Victor est fin psychologue, intelligent et surtout bluffeur de première. L’escroc réussit très rapidement à ratisser des dizaines de milliers de dollars…  Victor Lustig finit par rentrer en Europe, car il veut profiter du Paris des années folles. L’homme loge chez son ami Dapper Dan et se fait plaisir en s’accordant toutes les folies parisiennes. Victor dilapide vite tout son magot et cherche un moyen de se refaire…  For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

3 décembre 2019 - 00:08:00
Elle est la gymnaste la plus titrée de tous les temps. Pourtant, elle a fait face durant son enfance à de sombres épreuves. Son nom: Simone Biles. Au fil de ses prouesses et confessions, découvrez sa True Story.  1m42. 49 kg. 30 médailles. 19 titres mondiaux. 4 titres olympiques. Simone Biles, pas très grande par sa taille mais immense par sa force, dispose d’une puissance absolue.  Une championne toutes catégories Dès son arrivée dans la compétition à grande échelle en 2013, Simone Biles fait des prouesses aux mondiaux de gymnastique en ramenant deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze. Depuis, la gymnaste enchaîne les performances inégalées en poutre, saut de cheval et sol. Les années suivantes, aux championnats mondiaux, elle ramène en tout 14 médailles d’or, deux médailles d’argent et une de bronze. En parallèle, Simone Biles accompli l’exploit aux jeux olympiques de Rio en 2016. Elle finit première au sol, au saut de cheval et au concours général individuel. La gymnaste la plus titrée de tous les temps En octobre 2019, Simone Biles devient à 22 ans la gymnaste la plus titrée de l’histoire du sport, hommes et femmes confondus. C’est lors de la finale des mondiaux en poutre que Simone Biles dépasse le record de médailles jusque là détenu par le Biélorusse Vitali Scherbo. Ce sera d’ailleurs lors de cette même compétition que la gymnaste réalisera au sol une figure incroyable et jamais vue qui porte maintenant son nom, “The Biles I”.  Pourtant la vie de Simone Biles n’a pas toujours été faite d’or et de body à paillettes... For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

26 novembre 2019 - 00:16:15
Incompris et rejeté par les professionnels de l’industrie cinématographique hollywoodienne, un homme se lance dans la création de son propre film. Il écrit, produit, joue et réalise The Room, le pire film de l’histoire. Son nom: Tommy Wiseau. Découvrez sa True Story.  Tommy Wiseau et ses mystères 12 juin 2002, clap de début pour le tournage de The Room. Sur le plateau, un homme attire particulièrement l’attention. Il est grand, les cheveux longs noirs, et la peau très pâle. L’homme aux allures mi-vampiriques mi-sorcier s’appelle Tommy Wiseau. Il est scénariste, producteur, réalisateur et acteur principal de son premier film The Room. Flashback sur l’histoire de cette personnalité mystérieuse qui fascine encore aujourd’hui les cinéphiles.  Quel âge avez-vous ? Où avez-vous grandi ? D’où vous vient cet accent d’Europe de l’est ? Tommy Wiseau ne répondra jamais à ces questions, même quand elle viennent de son meilleur ami et compagnon de route Greg Sestero. L’homme souhaite garder la confidence sur son passé. Il ne supporte pas qu’on lui demande ces informations et s'énerve dès que le sujet est abordé. Quand il est interviewé par des journalistes, Tommy s’attarde à parler du mythe qui s’est construit autour de lui. Il s’auto-persuade d’une jeunesse éternelle et se voue à un culte de lui même. Dans son luxueux appartement, des photos et posters de lui même sont exposés aux murs.  Ses débuts dans la comédie Entre ses cours de théâtre, Tommy n’hésite pas à se donner en spectacle en public. Dans un bar, il s’adonne un jour à rejouer une scène de Shakespeare sans se soucier du regard des autres. Cette extravagance et spontanéité fascinent le jeune Greg Sestero, qu’il rencontre lors d’un cours de théâtre. Greg se décide à aller vers Tommy et les deux hommes se lient d’une amitié presque fusionnelle. Le soir de leur rencontre, Tommy propose à Greg de se rendre sur le lieu de l’accident qui a tué James Dean, 500 km plus loin. La légende Dean inspirera toujours les deux hommes... For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

19 novembre 2019 - 00:09:41
C’est l’une des plus grandes supercheries de l’histoire de l’art. Un couple allemand au look hippie chic, fait croire qu’il aurait hérité d’une collection de toiles d’artistes renommés, jusque là disparues. Lui, peint des œuvres “à la façon de”, et elle, s’occupe de leur vente. Leurs noms: Wolfgang et Hélène Beltracchi. Découvrez leur True Story. Jeunesse et influences Wolfgang Beltracchi naît en Allemagne en 1951 sous le nom de Fischer. Le jeune garçon baigne dès l’enfance dans le milieu de l’art. Son père est peintre d’églises et restaure des oeuvres d’art. A l’âge de 17 ans, le jeune garçon turbulent est expulsé de l’école ordinaire et se lance dans des études d’art. En 1973, Wolfgang laisse tomber son école pour mener une vie nomade en Europe et Afrique du Nord en adoptant l’esprit du mouvement hippie. Il avouera plus tard avoir régulièrement consommé des drogues hallucinogènes. En 1992, Wolfgang Fischer rencontre Hélène Beltracchi. Ils se marient en 1993 et Wolfgang prend le patronyme de sa femme. Wolfgang et ses reproductions de peintures Wolfgang commence très jeune à reproduire des artistes. Il débute en intégrant aux paysages de peintres du dimanche des silhouettes façon Bruegel, pour leur donner de la valeur. A 14 ans, il se lance le défi de reproduire La mère et l’enfant de Pablo Picasso et impressionne son père. Le premier tableau qu’il peint intégralement et met en vente est une oeuvre originale d’Hendrick Avercamp. Cette reproduction lui rapporte 2500€. Ecoutez la suite... For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

12 novembre 2019 - 00:16:51
C’est une première dans la communauté geek. Un gamer réunit un groupe d’influenceurs web et leur communauté autour d’un événement. Ensemble, ils récoltent 3.5 millions d’euros au profit de l’Institut Pasteur. Son pseudonyme: ZeratoR. Découvrez sa True story. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

5 novembre 2019 - 00:16:43
Pendant 5 ans, un strasbourgeois s’est lancé le défi de partir à la découverte du monde sans dépenser un seul centime en transports. Son nom: Ludovic Hubler. A travers ses récits, découvrez sa True Story. Vous pouvez continuer à découvrir ses histoires au fil de ses rencontres et découvertes sur son blog https://www.ludovichubler.com/ Et si vous êtes vous aussi sensible à la cause humanitaire et voulez en savoir plus sur son ONG Travel With a Mission, c'est par ici: https://www.travelwithamission.org/ For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

29 octobre 2019 - 00:09:42
Un agent de la CIA trahi son pays et fournit des informations confidentielles aux Russes. Quelques années plus tard, en prison, il propose à son fils de reprendre le flambeau et de récupérer l’argent que les vieux amis russes ont promis. Harold James et Nathan Nicholson forment un duo d’agent double un peu spécial. Découvrez leur True story. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

22 octobre 2019 - 00:07:23
C’est la plus grande arnaque jamais connue dans le monde du vin. Sous une fausse identité, un homme a trompé des amateurs de grands crus. Rudy a récupéré plusieurs millions de dollars de butin. Mais il a commis une petite erreur. Découvrez sa True Story. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

40 / 89 épisodes
1 2 3 4 5
Scroll to top