Transition

#18 - Océane Harati, fondatrice de OH Gallery : " Savoir d'où tu viens pour savoir qui tu es "

00:00:00
00:58:31
16 février 2020
« J’ai un goût pour la transgression assez élevé. » « J’avais une quête de liberté, une soif de liberté assez vorace. Je voulais pouvoir tout faire et tout dire, et ça continue encore. » « J’ai compris avec l’art et la culture, et grâce à mes professeurs au lycée, que la différence était un atout. C’était toujours une force dans les sociétés où l’on vivait. C’est avec ça qu’on marque les esprits, qu’on édifie les choses. » Bienvenue dans ma conversation avec Océane Harati. Liberté, choix, multi culturalité, responsabilité, détermination, audace. Océane, c’est l’incarnation de tous ces mots clés et bien plus. Aujourd’hui à la tête de OH Gallery, Océane c’est surtout une jeune femme passionnée d’art, d’art africain, qui utilise l’art et la culture pour faire tomber les privilèges et surtout en faire des vecteurs de cohésion et de mixité. Au départ, Océane était destinée à une carrière de pharmacienne. Toutefois des rencontres clés vont venir tout chambouler. La première est celle avec la littérature. Elle fut l’occasion pour elle de s’affirmer, d’affirmer ses choix dès l’âge de 15 ans. Le choix de ne pas suivre la voie tracée par ses parents, mais la sienne, guidée par son intuition et sa passion naissante pour la littérature. Par la suite, les rencontres avec ses professeurs vont venir lui rappeler que sa différence, la différence était un atout dans la société et l’environnement dans laquelle elle évoluait. En effet, Océane est le fruit d’un métissage de par ses origines sénégalaise, française, libanaise, vietnamienne et flamande. Ce métissage, elle va en faire une force, mais surtout une des valeurs fondamentale de OH Gallery des années après. Pour finir sa rencontre avec feu Claude Everlé va la plonger dans l’art africain et changer sa vie. Pour savoir comment, je vous invite à aller écouter notre passionnante conversation. Une conversation franche et sincère où nous avons pris le temps de retracer son parcours sans tabous ni langue de bois. N'hésitez pas non plus à aller à sa rencontre pour voir le magnifique travaille qu'elle réalise avec OH Gallery. Voici son site web https://www.ohgallery.net/ . Bonne écoute, et si l’épisode vous a plu, n’hésitez pas à le noter sur vos différentes plateformes d'écoute et me laisser votre avis. N’hésitez pas également à nous suivre sur Instagram : @transition_podcast ! Margot.

Scroll to top