TMTP : Toi-même tu peux

3 abonnés
S'abonner
Toi-Même Tu Peux est un podcast qui présente des jeunes de moins de 35 ans qui changent le monde grâce à la politique. Leur message ? "Toi-même tu peux... t'exprimer, agir, t'engager, faire de la politique !" ? Toi-Même Tu Peux est produit par Voxe ?, le média qui reconnecte les jeunes avec la politique. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

20 épisodes

7 avril 2020
La crise du Covid-19 pose plein de questions, et vous nous en avez aussi posé plusieurs !C'est pour ça qu'Esther Valencic est allée interroger des experts du sujet : Thomas Mélonio, directeur exécutif Innovation, Recherche et Savoirs à l’Agence Française de Développement et François Candelon, directeur associé au Boston Consulting Group et directeur mondial de son think tank, le BCG Henderson Institute.Dans ce podcast, ils nous expliquent ce qui a été fait, sur le plan de la coopération internationale, et ce qui reste à faire d’un point de vue économique et sanitaire pour régler cette crise. Bonne écoute !Psssst, et si ce n'est pas déjà fait : inscrivez-vous à la Quotidienne de Voxe dont Esther parle à la fin du podcast. C'est notre dernier bébé et nous en sommes très fières : https://www.voxe.org/ Pour plus d'informations sur la confidentialité de vos données, visitez Acast.com/privacy
like podcast

3 décembre 2019
Pour le dernier épisode de cette saison (eh oui déjà), je reçois Mamedi Diarra. A 26 ans, il s’engage dans plusieurs causes, en témoigne la longue liste de ses activités mentionnées dans sa signature de mail. En voici quelques unes : Conseiller municipal de la ville de Vincennes, Etudiant en master à l'Ecole de Droit de la Sorbonne, Président de Repairs! 94 - ADEPAPE 94, Président de l'association Appellation d'Origine Citoyenne qui accompagne les 16-25 ans dans la réalisation de leurs projets, Ancien membre du C.A./Trésorier du Forum Français de la Jeunesse... Aujourd’hui, c’est en sa qualité de président de l’ADEPAPE 94 (L’association des enfants accueillis et des anciens bénéficiaires de l’Aide sociale à l’enfance du Val de Marne) que je le reçois sur le podcast Toi-même tu peux. Dans cet épisode, Mamedi a accepté de nous partager son vécu imprégné d’une enfance compliquée à plusieurs égards. Toutefois, ce n’est pas pour faire pleurer dans les chaumières que j’ai souhaité l'interviewer mais plutôt pour savoir et comprendre comment il a fait pour transformer ce parcours en action, comment il s’est servi de cette énergie pour porter aujourd’hui ce combat politique afin d'aider d’autres enfants.Se repérer dans l'épisode :2:42 : Mamedi évoque son enfance et son placement en foyer.5:55 : Il raconte son expérience dans une institution maltraitante et fait le point sur la fréquence des mauvais traitements en foyers.7:54 : Son cheminement vers l'engagement...10:38 : ... et le déclic qui l'y a définitivement conduit.12:14 : Mamedi revient sur son engagement pour la protection de l'enfance.15:18 : Le contexte de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE) en France.19:11 : Mamedi compare le système français à des choses qui existent ailleurs dans le monde et en particulier en Europe.21:09 : Il évoque le travail autour d'une loi sur l'ASE passée à l'Assemblée Nationale et pourquoi il se bat pour la faire évoluer.23:26 : Les recommandations lecture de Mamedi : La cause des adolescents de Françoise Dolto, Apprendre à lire de Stanislas Dehaene, Petite poucette de Michel Serres, Génération Y de Monique Dagnaud.Pour retrouver les ressources évoquées par Mamedi Diarra dans cet épisode, c’est par ici !C'est la fin de cette 1ère saison de Toi-même tu peux. Pour nous donner votre avis sur ce que vous en avez pensé, rendez-vous dans ce questionnaire, ça prend 3 minutes et ça nous aiderait beaucoup !PS : Cet épisode est sponsorisé par la Représentation en France de la Commission Européenne.Crédits interview et voix : Esther ValencicCrédits montage et mixage audio de l’épisode : Esther Meunier
like podcast

19 novembre 2019
Eve Zuckerman est une jeune femme franco-américaine de 26 ans. C’est aujourd’hui la conseillère en communication digitale auprès d’Edouard Philippe, on pourrait dire la madame réseaux sociaux du premier ministre qui assure et garantit sa présence sur Insta, Facebook et tutti quanti. Mais avant ça, Eve a travaillé sur la campagne d’Alain Juppé lors des primaires de 2017 et encore avant, elle s’est engagée auprès des jeunes pour Barack Obama pendant ses études aux Etats-Unis. Dans cet épisode, on va donc revenir sur son parcours, comment elle en est venue à faire ce qu’elle fait aujourd’hui, à travers son identité, ses engagements, ses motivations, pour savoir au fond ce qu’elle a tiré de tout ça.Se repérer dans l'épisode :1:28 : Être CM du Premier ministre, ça veut dire quoi ?3:02 : Eve raconte ce qui l'a conduite à choisir de s'engager en politique6:11 : Le numérique comme porte d'entrée en politique8:19 : Eve explique comment elle s'est investie dans la campagne de Barack Obama en 201213:11 : Comment passer de la campagne de Barack Obama à celle d'Alain Juppé ?16:40 : Ce qu'Eve tire de cette expérience de campagne aux côtés d'Alain Juppé19:51 : Les conseils d'Eve à celles et ceux qui voudraient participer à une campagne21:25 : Comment Eve a finalement intégré le cabinet d'Edouard Philippe, Premier Ministre22:15 : pourquoi il ne faut pas exclure l'Etat et la politique comme forme d'engagement, même si on n'a pas fait de grande école24:55 : les recommandations d'Eve : le docu The Great Hack, le média Politico (il y a une version Europe, et une américaine) et les article de Nate SilverC'est bientôt la fin de cette 1ère saison de Toi-même tu peux. Pour nous donner votre avis sur ce que vous en avez pensé, rendez-vous dans ce questionnaire, ça prend 3 minutes et ça nous aiderait beaucoup !Pour recevoir une alerte sur Messenger à chaque nouvel épisode et retrouver les ressources évoquées par Mélanie Luce dans cet épisode, c’est par ici !Crédits interview et voix : Esther ValencicCrédits préparation, montage et mixage audio de l’épisode : Esther Meunier
like podcast

5 novembre 2019
Dans cet épisode, je reçois Mélanie Luce. A 22 ans, elle poursuit ses études de droit à l'université d'Assas (lui faire confirmer ça), en parallèle de ses fonctions à l'UNEF, l'un des principaux syndicats étudiants, dont elle a pris la présidence en février 2019.Se repérer dans l'épisode :0:58 : Comment Mélanie Luce a-t-elle entendu parler du syndicalisme étudiant ?2:20 : Quel déclic pour se lancer ?4:00 : Comment intégrer un syndicat étudiant concrètement ?5:50 : A quoi ressemble le quotidien d'une militante syndicale ?7:15 : Mélanie Luce raconte pourquoi elle a choisi de faire des études de droit...8:15 : ... et comment elle gère son engagement en parallèle de ses études et a fait reconnaître l'engagement des étudiants à l'université10:25 : Comment Mélanie Luce en est-elle venue à dépasser l'antenne locale de l'UNEF pour devenir la présidente du bureau national ?12:42 : Les combats portés par Mélanie Luce à la tête de l'UNEF15:57 : Comment elle voit son engagement évoluer à la suite de ses études16:58 : Ses conseils pour s'engager dans un syndicat étudiant19:10 : Ses conseils pour ceux qui en sont simplement à la question "comment survivre (financièrement) à mes études" ?20:04 : La 1ère reco de Mélanie Luce : le podcast Kiffe ta race21:00 : Son rapport à la discrimination raciale en tant que femme non-blanche22:20 : Ses autres recommandations, du livre Sorcières, puissance invaincue des femmes par Mona Cholet, au talk show d'Hasan Minhaj sur Netflix, en passant par Bourdieu.Aussi en lien avec cet épisode : le bot de l'UNEF, pour lutter contre le non recours au droit des étudiants.Pour recevoir une alerte sur Messenger à chaque nouvel épisode et retrouver les ressources évoquées par Marie Camier Théron dans cet épisode, c’est par ici : http://bit.ly/tmtpmebot15Crédits interview et voix : Esther ValencicCrédits préparation, montage et mixage audio de l’épisode : Esther Meunier
like podcast

22 octobre 2019
Dans cet épisode, c’est Marie Camier Théron, 30 ans, qui raconte son engagement. Marie a fondé une association pour promouvoir la visibilité des créatrices vidéos sur Internet. D’ailleurs, l’association s’appelle les Internettes, deux “T”, “E”, “S”. Peux-être te demandes-tu ce qu’il y a de politique là-dedans... C’est justement ce dont on va parler au cours de cette discussion : parole et représentation des femmes dans l'espace public, sur YouTube en particulier, lobbying auprès d'un GAFA et déclics pour se lancer.Se repérer dans l'épisode :1:46 : Les Internettes, c'est quoi ?4:13 : Défendre la parole des femmes auprès des institutions6:18 : Quels sont les freins à la prise de parole des femmes sur YouTube ?10:50 : La méthode Internettes : de l'activisme positif13:00 : #MonCorpsSurYoutube, une campagne pour la liberté d'expression sur YouTube19:29 : Provoquer des changements chez ce géant du web21:17 : Faire du lobbying, c'est quoi ?23:08 : Comment Marie Camier Théron a pris le problème à bras le corps23:52 : Pourquoi elle ne fait pas de vidéos sur Youtube25:53 : Quels conseils pour oser se lancer sur YouTube ?26:54 : Quels conseils pour régler un problème qu'on aurait identifier ?27:44 : Des recommandations pour se nourrir intellectuellement par Marie Camier Théron : l'épisode Inspire to action de la Ted Radio Hour, la vidéo « Réponse à Internet » de Dany Caligula.Aussi en lien avec cet épisode : la campagne #MonCorpsSurYoutube des Internettes ainsi que leur site et l'Internettes Explorer (pour (faire) découvrir de nouvelles créatrices vidéos !) le TedTalk de Marion Séclin, la vidéo de Natoo sur la place des femmes sur YouTube. Bonus : le documentaire produit par les Internettes et réalisé par Léa Bordier et Lisa Miquet Elles prennent la parole.Pour recevoir une alerte sur Messenger à chaque nouvel épisode et retrouver les ressources évoquées par Marie Camier Théron dans cet épisode, c’est par ici : http://bit.ly/TMTPmebot14Crédits interview et voix : Esther ValencicCrédits préparation, montage et mixage audio de l’épisode : Esther Meunier
like podcast

22 octobre 2019
Dans cet épisode, c’est Marie Camier Théron, 30 ans, qui raconte son engagement. Marie a fondé une association pour promouvoir la visibilité des créatrices vidéos sur Internet. D’ailleurs, l’association s’appelle les Internettes, deux “T”, “E”, “S”. Peux-être te demandes-tu ce qu’il y a de politique là-dedans... C’est justement ce dont on va parler au cours de cette discussion : parole et représentation des femmes dans l'espace public, sur YouTube en particulier, lobbying auprès d'un GAFA et déclics pour se lancer. Se repérer dans l'épisode :1:46 : Les Internettes, c'est quoi ?4:13 : Défendre la parole des femmes auprès des institutions6:18 : Quels sont les freins à la prise de parole des femmes sur YouTube ?10:50 : La méthode Internettes : de l'activisme positif13:00 : #MonCorpsSurYoutube, une campagne pour la liberté d'expression sur YouTube19:29 : Provoquer des changements chez ce géant du web21:17 : Faire du lobbying, c'est quoi ?23:08 : Comment Marie Camier Théron a pris le problème à bras le corps23:52 : Pourquoi elle ne fait pas de vidéos sur Youtube25:53 : Quels conseils pour oser se lancer sur YouTube ?26:54 : Quels conseils pour régler un problème qu'on aurait identifier ?27:44 : Des recommandations pour se nourrir intellectuellement par Marie Camier Théron : l'épisode Inspire to action de la Ted Radio Hour, la vidéo « Réponse à Internet » de Dany Caligula.Aussi en lien avec cet épisode : la campagne #MonCorpsSurYoutube des Internettes ainsi que leur site et l'Internettes Explorer (pour (faire) découvrir de nouvelles créatrices vidéos !) le TedTalk de Marion Séclin, la vidéo de Natoo sur la place des femmes sur YouTube. Bonus : le documentaire produit par les Internettes et réalisé par Léa Bordier et Lisa Miquet Elles prennent la parole.Pour recevoir une alerte sur Messenger à chaque nouvel épisode et retrouver les ressources évoquées par Marie Camier Théron dans cet épisode, c’est par ici : http://bit.ly/TMTPmebot12Crédits interview et voix : Esther ValencicCrédits préparation, montage et mixage audio de l’épisode : Esther Meunier
like podcast

8 octobre 2019
Dans ce nouvel épisode, Esther reçoit Virgile Deville. Il est co-fondateur de la start-up Open Source Politics qui propose un outil open source de concertation citoyenne, c’est-à-dire une plateforme numérique pour consulter les citoyens sur des projets comme le budget participatif de leur ville ou encore la co-construction d’un plan d’action municipal. Open Source Politics s’appuie sur une plateforme appelée Decidim et lancée en Espagne en février 2017, quelques mois après la prise de fonction de la maire de Barcelone, Ada Colau, soutenue par le mouvement Podemos, parti de la gauche dite «radicale», descendant du mouvement des indignés. Dans cet épisode, on va parler de concertation citoyenne, de plateforme open source et du parcours de Virgile.Se repérer dans l'épisode :1:40 : On aborde la définition du pouvoir de Virgile3:25 : Qu'est-ce que l'open source, comment on peut l'appliquer à la démocratie ?6:02 : Virgile raconte comment il s'est intéressé à ce sujet-là et comment il en a fait son métier11:30 : Quelques conseils à destination de celles et ceux qui voudraient travailler dans ce domaine aussi13:40 : Ces outils démocratiques en ligne sont-ils vraiment efficaces ? Virgile répond avec l'exemple de Decidim et de Barcelone.19:00 : Pourquoi les décideurs en France n'ont pas encore intégré cette manière de travailler19:50 : Virgile révèle qui il souhaiterait entendre sur Toi-Même Tu PeuxPour en savoir plus, quelques liens : sur Open Source Politics, sur Code For France, sur Decidim.Crédits interview et voix : Esther ValencicCrédits montage et mixage audio de l’épisode : Esther Meunier
like podcast

24 septembre 2019
Aujourd'hui j'accueille Insaf Rezagui, 24 ans, doctorante en droit international public et attachée de presse pour Médecins du Monde. Mais avant ça, Insaf a été candidate aux élections législatives de 2017 pour le Parti Socialiste, dans la circonscription de Fréjus, dans le Var. C'est la plus grosse ville (50 000 habitants) à être dirigée par l'extrême droite, et cela a joué un rôle dans la construction politique d'Insaf. C’était juste après l’élection d’Emmanuel Macron. Elle avait alors 22 ans, et c’était l’une des plus jeunes candidates. Vu les résultats du PS cette année-là, tu te doutes peut-être qu’elle a perdu. Mais ça ne signifie pas que l’expérience n’était pas riche d’enseignements ! Dans cet épisode, on va donc revenir sur ses engagements, ses motivations, les obstacles qu’elle a rencontrés mais surtout : ce qu’elle en a tiré.Se repérer dans l'épisode :1:36 : Le 1er engagement d'Insaf en politique, en réaction à la présence de l'extrême droite4:45 : Pourquoi rejoindre le Parti Socialiste ?5:55 : Passer de militante pour les municipales à candidate investie aux législatives, à 22 ans9:12 : Comment finit-on par se dire « pourquoi pas moi ? »10:23 : Le quotidien d'une campagne législative12:49 : Faire campagne "contre" l'extrême droite, plutôt que "pour" un projet17:07 : Menaces de mort, de viol : faire face à la violence du monde politique20:38 : Les conseils d'Insaf Rezagui aux jeunes femmes qui ont peur de s'engager en politique22:15 : Insaf évoque les nouvelles formes que prennent ses engagements24:15 : L'offre politique actuelle, réflexions sur la division de la gauche26:00 : 2 recommandations pour se nourrir intellectuellement par Insaf Rezagui : Bad feminist, de Roxane Gay et la série Murder + pourquoi elle aimerait entendre Najat Vallaud Belkacem sur ce podcastPour recevoir une alerte sur Messenger à chaque nouvel épisode et retrouver les ressources évoquées par Insaf Rezagui dans cet épisode, c’est par ici : http://bit.ly/TMTPmebot12Crédits interview et voix : Esther ValencicCrédits préparation, montage et mixage audio de l’épisode : Esther Meunier
like podcast

10 septembre 2019
Aujourd'hui j'ai le plaisir d'accueillir, Camille Marguin, 30 ans. Engagée depuis très jeune, Camille décide après un long parcours associatif que pour avoir un véritable impact, il lui faut investir le champs politique. Elle réunit une bande de volontaires pour lancer Tous élus et former gratuitement des jeunes candidats aux prochaines élections municipales qui se tiendront au printemps 2020, pour prouver qu’on peut devenir élu local sans nécessairement avoir fait Sciences Po Paris et avoir 65 ans. Dans cet épisode, on va parler du parcours de Camille, tenter de comprendre pourquoi et comment elle a décidé de passer de l'associatif à la politique et quelle est sa vision de l’engagement politique des jeunes en lien avec les élections municipales qui approchent.Se repérer dans l'épisode : 2:19 : Camille répond à la question classique : qu'est-ce que la politique ?2:51 : S'investir le domaine du politique après être passée par le monde associatif5:05 : Qui s’investit et s’inscrit avec tous élus ?6:32 : En quoi consiste la formation Tous Elus?11:19 : S’engager avec tous élus, c’est possible quelques soit ton bagage12:50 : Trouver de l’argent pour financer un projet politique13:53 : Quelle est l'orientation politique des gens qui s’inscrivent ?15:58 : Les deadlines et conseils pour se lancer avec Tous Elus18:18 : Camille nous révèle qui elle aimerait entendre sur Toi-Même Tu PeuxPour retrouver toutes les infos sur Tous élus : https://touselus.fr/formation-citoyenne-municipales-2020/Pour aller plus loin et faire le quizz dans le chatbot de Voxe : http://bit.ly/TMTPmebot11 Crédits interview et voix : Esther ValencicCrédits montage et mixage audio de l’épisode : Esther Meunier
like podcast

27 août 2019
Dans cet épisode, tu feras la rencontre de Mauricio Mejia, un jeune homme mexicain devenu le collaborateur parlementaire de la députée Paula Forteza, et l’un des acteurs de l’initiative « bureau ouvert » à l’Assemblée Nationale. Se repérer dans l'épisode :2:20 : Mauricio commencera, comme d’habitude sur Toi-Même Tu Peux, par expliquer ce que sont le pouvoir et la politique pour lui.3:58 : Tout de suite après, on attaque le gros du sujet : le bureau ouvert, c’est quoi et qui y participe ?7:39 : Il te racontera ensuite son rapport à « la tech » et les enjeux qui y sont liés.9:27 : Puis il reviendra sur le « choc des cultures » entre numérique et service public.10:57 : On revient sur le fonctionnement du bureau ouvert, notamment à travers l’exemple des Questions citoyennes au gouvernement, et surtout en abordant le concept plus large de gouvernement ouvert : une manière de faire évoluer les institutions et les citoyens pour davantage d’interaction et de confiance ? (12:53)16:47 : On s’attaque ensuite au sujet de la jeunesse : le numérique est-il une solution pour la participation des jeunes à la vie publique ?19:45 : Enfin, Mauricio révèle qui il aimerait entendre sur Toi-Même Tu Peux !Plus d'infos sur le Bureau Ouvert : ici.Pour aller plus loin et faire le quizz lié à cet épisode dans le chatbot de Voxe, c’est par là ! Belle écoute et bisou ❤️
like podcast

2 juillet 2019
Aujourd'hui, c’est un épisode un peu spécial car TMTP, le podcast de Voxe, a le plaisir d’accueillir (roulements de tambour) : Léonore de Roquefeuil qui n’est autre que... la CEO et co-fondatrice de Voxe !Léonore est originaire d’une ville de 4 579 habitants, dans la région de Bordeaux où elle a obtenu un Master de Sciences Po en 2010. Avant de devenir la CEO de Voxe en 2014, elle a travaillé dans différents organismes publics et privés, comme l’ONU ou Saint-Gobain.Avec Voxe, Léonore œuvre aujourd'hui à reconnecter les jeunes avec la politique pour leur donner du pouvoir, par le biais d’une information pédagogique, objective et fun pour rendre sexy des sujets qui ne le sont pas à première vue (la dette publique, par exemple !)Dans cet épisode, on parlera de Voxe mais aussi et surtout du parcours de Léonore pour comprendre comment une jeune femme, fille d’agriculteurs de la campagne bordelaise, s’est retrouvée à diriger une initiative civique pour reconnecter les jeunes avec la politique.Se repérer dans l’épisode :2:20 : Le déclic de Léonore pour s’intéresser à la participation politique des jeunes7:15 : Le problème avec le fait que les jeunes s’expriment peu9:33 : Pourquoi avoir choisi de créer un média pour s’attaquer à ce problème ?13:35 : Comment présenter un sujet de manière neutre et exhaustive ?15:35 : De l’importance de se confronter à celles et ceux qui ne pensent pas pareil que soi18:00 : Comment on en arrive à diriger Voxe ?19:50 : A-t-on plus d’impact dans une grande organisation ou dans un poste où on se confronte au terrain ? L’ONU vs VOXE : où a-t-on le plus d’impact ?22:54 : Le 1er impact, c’est de parler avec les autres24:03 : Privilégier le nombre d'utilisateurs ou l’engagement de sa communauté ?25:43 : Faut-il révolutionner l’administration française ?27:02 : Un peu d’optimisme : la demande de changement peut être entendue !Pour aller plus loin et faire le « programme TMTP », c’est-à-dire recevoir le podcast dans Facebook Messenger 1 mardi sur 2 et faire un quizz sur Voxe et le parcours de Léonore, c’est par là : http://bit.ly/TMTPmebot8 !Belle écoute à tous, allez bisou ❤️ Crédits montage et mixage audio de l’épisode : Anne Petracco et Esther MeunierCrédits interview, voix et aide au montage : Esther Valencic
like podcast

30 janvier 2019
Le premier épisode de TMTP (pour Toi-même tu peux) sera en ligne le 12 février. Après ça, Esther Valencic reviendra un mardi sur deux avec un nouvel épisode. TMTP est un podcast qui présente des jeunes de moins de 35 ans qui changent le monde grâce à la politique et qui disent, en somme, "Toi-même tu peux : t'exprimer, agir, t'engager, faire de la politique". 💪 TMTP est produit par Voxe, le média qui reconnecte les jeunes avec la politique. Générique : Mirage. Identité visuelle : Thibault Geffroy
like podcast

12 février 2019
Baptiste Dubanchet est un jeune homme de 30 ans qui a traversé l’océan Atlantique à pédalo en se nourrissant uniquement d’aliments périmés depuis plusieurs années. Baptiste a entamé cette traversée pour dénoncer le gaspillage alimentaire et montrer que certaines dates de péremption ne servent à rien. C’est la raison pour laquelle il cherche à convaincre la Commission européenne de les supprimer, à travers cette pétition qu’il a lancée, en 2017 : http://bit.ly/PétitionBaptisteSe repérer dans l’épisode :2:28 : Pourquoi Baptiste a choisi de traverser l’océan à pédalo et pourquoi il est inspirant (disons-le)5:43 : Pourquoi Baptiste lutte contre le gaspillage alimentaire10:57 : Comment Baptiste fait de la politique, à sa manièrePour aller plus loin et faire le « programme TMTP », c’est-à-dire recevoir le podcast dans Facebook Messenger 1 mardi sur 2 et faire des quizz pour tenter de gagner des trucs cool, c’est par ici : http://bit.ly/TMTPmebot !Belle écoute à tous, allez bisou ❤️Crédits conception éditoriale, réalisation & montage : Esther Valencic
like podcast

26 février 2019
Charlotte Nørlund-Matthiessen est une jeune danoise de 30 ans, mais surtout une Européenne convaincue. En 2012, Charlotte crée, avec une bande de copains, ClicknSign, une plateforme de démocratie participative à l’échelle de l’Europe. Plus concrètement, ClicknSign voulait réunir les initiatives citoyennes européennes (ICE) et permettre à n’importe quel citoyen de les soutenir par une signature ou un don. Malheureusement, ClicknSign n’a finalement duré que de 2 ans. Mais on trouvait intéressant de revenir sur cette histoire et ce dispositif qu’est l’initiative citoyenne européenne car il résonne étrangement avec l’actualité française et le très demandé référendum d’initiative citoyenne (RIC).Se repérer dans l’épisode :2:26 : Qui est Charlotte Nørlund-Matthiessen3:20 : Comment ça marche les initiatives citoyennes européennes (ICE) et pourquoi c’est compliqué6:06 : Pourquoi ClicknSign s’est finalement soldé par un échec et pourquoi les outils de démocratie participative ont plus la cote aujourd’hui9:06 : En quoi l’ICE est proche du RIC10:40 : Pourquoi les citoyens se sentent éloignés de l’Europe et ce que Charlotte pense du déficit démocratique de l’UEPour aller plus loin et faire le « programme TMTP », c’est-à-dire recevoir le podcast dans Facebook Messenger 1 mardi sur 2 et faire le quizz pour en apprendre davantage sur l’ICE et les outils de démocratie participative en Europe, c’est par ici : http://bit.ly/TMTPmebot2 !Belle écoute à tous, allez bisou ❤️Crédits conception éditoriale, réalisation & montage : Esther Valencic
like podcast

12 mars 2019
Marion Réache est une jeune femme de 28 ans qui travaille au sein de la Commission européenne, et plus particulièrement au service de coopération avec les pays et territoires d'outre-mer. Avant cela, Marion était collaboratrice d’un eurodéputé de la circonscription Outre-mer, Monsieur Louis-Joseph Manscour. En encore avant, son job consistait à faire connaître les intérêts des acteurs socio-économiques ultramarins (=des Outre-mer). Bref, Marion a toujours oeuvré à créer plus de lien entre la France d’outre-mer et les institutions européennes qui sont parfois à plus de 12 000 km… C’est sur cet engagement qu’elle s’exprime aujourd’hui au micro d’Esther Valencic. Se repérer dans l’épisode :3:14 : Qui est Marion Réache et pourquoi elle a fait le choix de s’engager pour créer plus de lien entre les institutions européennes et la France d’Outre-mer6:18 : En quoi consiste le job de Marion exactement et quels sont les pays et territoires d’outre-mer8:17 : Quelle est la différence entre les pays et territoires d’outre mer et les régions ultrapériphériques9:41 : Quels sont les défis que rencontrent aujourd’hui les Outre-mer et pourquoi ces territoires sont particulièrement impactés par le changement climatique11:49 : Pourquoi le job d’eurodéputé est un peu ingrat13:51 : Pourquoi Marion pense qu’il faut déconstruire le mythe des “lobbies démoniaques” et quelle a été son expérience de lobbyiste pour adapter les règles européennes aux réalités ultramarines19:06 : Pourquoi Marion est optimiste et croit en ce qu’elle fait Pour aller plus loin et faire le « programme TMTP », c’est-à-dire recevoir le podcast dans Facebook Messenger 1 mardi sur 2 et faire le quizz pour en apprendre davantage sur les liens entre l’UE et les Outre-mer, c’est par ici : http://bit.ly/TMTPmebot3 ! Belle écoute à tous, allez bisou ❤️
like podcast

26 mars 2019
Victor Dalloz est un jeune homme franco-suisse de 22 ans, mais qui vit au Royaume-Uni, à Londres, depuis 5 ans. Victor a co-fondé, en 2016, une campagne politique contre le Brexit (“Remain Great, Remain In”) à quelques mois du référendum qui a eu lieu le 23 juin 2016. Cette campagne visait à informer et mobiliser tout particulièrement les électeurs jeunes autour de ce référendum. Victor n’étant pas un citoyen britannique, il n’a pas pu voter au référendum. Pourtant il s’est engagé pendant plusieurs mois pour que les jeunes citoyens britanniques aillent voter ! C’est ce combat qu’il nous raconte dans ce 4ème épisode de TMTP qui vous permettra de comprendre comment s’organise une campagne politique, de l’intérieur.  Se repérer dans l’épisode :2:28 : Comment résumer le Brexit en 1 min 304:03 : Comment s’est créée la campagne “Remain Great, Remain In”4:43 : Quelles étaient les campagnes officielles autour du Brexit5:13 : Pourquoi la campagne de Victor a été assez expérimentale et en quoi elle répondait à un besoin07:31 : Quelle a été la stratégie et les outils déployés dans cette campagne10:07 : Pourquoi avoir ciblé tout particulièrement les jeunes électeurs11:51 : Pourquoi Victor s’est engagé contre le Brexit13:52 : Quel a été l’impact de cette campagne sur le résultat15:05 : Quel a été l’impact de cette campagne sur Victor16:26 : Quels conseils pour quelqu’un qui souhaiterait lancer une campagne en faveur d’une cause qui lui tient à coeur Pour aller plus loin et faire le « programme TMTP », c’est-à-dire recevoir le podcast dans Facebook Messenger 1 mardi sur 2 et faire le quizz pour en apprendre davantage sur la manière dont on peut lancer une campagne politique quand on est jeune et sans-le-sous, c’est par ici : http://bit.ly/TMTPmebot4 !Belle écoute à tous, allez bisou ❤️
like podcast

9 avril 2019
Marie Missioux est une jeune femme de 27 ans, originaire de Paris et cela fait environ 3 ans qu’elle s’est engagée en faveur d’un meilleur accès aux soins et aux droits de personnes souvent stigmatisées par leur maladie, qu’elles soient, par exemple, porteuses ou à risque du VIH ou d’hépatites. Elle travaille aujourd’hui en tant que chargée de plaidoyer chez AIDES, la première asso en France et en Europe de lutte contre le VIH et les hépatites.Dans cet épisode, on va voir comment Marie fait, à son échelle, pour influencer les politiques publiques en matière de santé afin d’aider les personnes stigmatisées à mieux se soigner.  Se repérer dans l’épisode :2:11 : Comment Marie définit le pouvoir : de l’importance de prendre des décisions avec les personnes concernées3:22 : Pourquoi AIDES est avant tout une asso de patients et pourquoi son principe, c’est “rien pour nous sans nous”6:27 : Pourquoi les populations porteuses ou à risque du VIH ou d’hépatites sont stigmatisées et inversement pourquoi certaines populations stigmatisées sont plus à risque7:37 : Quels sont les enjeux dans l’accessibilité aux médicaments des patients représentés par AIDES et pourquoi y a-t-il un problème de transparence des prix10:33 : Qui détermine le prix des médicaments11:44 : En quoi consiste le job de chargé.e de plaidoyer et pourquoi l’influence s’exprime à travers le calendrier législatif et électoral15:26 : Les conseils de Marie pour quelqu’un qui aimerait faire du plaidoyer dans le secteur associatif : rester déterminé.e !18:21 : Pourquoi Marie s’est engagée dans cette cause : le risque d’ingérence est peut-être moins fort dans la santé que dans d’autres domaines humanitaires20:03 : Quels sont les conseils de Marie pour combattre le pessimisme : savourer les petites (et les grandes !) victoires en étant patient Pour aller plus loin et faire le « programme TMTP », c’est-à-dire recevoir le podcast dans Facebook Messenger 1 mardi sur 2 et faire le quizz pour en apprendre davantage sur le plaidoyer dans le domaine associatif, en général, et sur AIDES, en particulier, c’est par ici : http://bit.ly/TMTPmebot5 !Pour en savoir plus sur les actions de AIDES ou soutenir l’asso : https://www.aides.org/Belle écoute à tous, allez bisou ❤️
like podcast

4 juin 2019
Si vous avez déjà signé une pétition sur Change.org, Sarah, c’est depuis plusieurs années la “Sarah de Change.org” qui vous écrit, parfois, par mail. Change.org, c’est cette plateforme de pétitions en ligne, créée en 2007, aux Etats-Unis et qui compte actuellement + de 283 millions d’utilisateurs dans le monde (soit plus de l’équivalent de la population du Brésil ! #QuandMême). Change.org compte en France 12 millions d’utilisateurs.Sarah a été formée à la communication politique et publique puis a travaillé dans différentes organisations, comme la Fondation Nicolas Hulot ou l’ONG WWF-France avant de participer au lancement de Change.org en France, en 2012, et d’en prendre la direction en 2018.Dans cet épisode, on parle de l’impact des pétitions en ligne et je demande à Sarah ses meilleurs conseils pour que vous puissiez repartir avec des conseils concrets pour le lancement de votre pétition.  Se repérer dans l’épisode :2:00 : La définition du pouvoir de Sarah Durieux (se sentir capable de faire)2:37 : Pourquoi la pétition donne du pouvoir aux citoyens quand sa demande et sa cible sont claires3:50 : L’influence (actuellement plus réactive que proactive) des pétitions sur nos décideurs politiques (exemples à l’appui)7:42 : La réponse de Sarah à l’objection du slacktivisme (littéralement “activisme paresseux”), reproché aux pétitions en ligne10:24 : Les conseils de Sarah pour vous permettre de lancer une pétition efficace14:31 : Où trouver de l’aide pour lancer votre pétition15:58 : Est-ce que toutes les pétitions sont acceptées sur Change.org ?19:42 : Ce qui rend Sarah optimiste :) Pour lancer ou signer une pétition, rendez-vous sur : https://www.change.org/frVoici le guide de Change.org dont parle Sarah Durieux pour vous permettre de lancer une pétition efficace : http://change.org/leguide  Pour aller plus loin et faire le « programme TMTP », c’est-à-dire recevoir le podcast dans Facebook Messenger 1 mardi sur 2 et faire le quizz pour vérifier si vous êtes fin prêt.e à lancer votre pétition grâce aux conseils prodigués par Sarah Durieux dans cet épisode, c’est par ici : http://bit.ly/TMTPmebot6 !Belle écoute à tous, allez bisou ❤️
like podcast

18 juin 2019
À 23 ans, Fiona Dubois a déjà un master de sociologie en poche et plusieurs expériences militantes à son actif notamment dans des assos de soutien aux réfugiés. Mais Fiona est aussi formatrice à l'Accélérateur de la mobilisation, un collectif qui accompagne et soutient des projets de mobilisation citoyenne, et c’est sous cette casquette qu’elle vous donne, aujourd’hui, ses meilleurs conseils pour concevoir une stratégie de mobilisation efficace. En effet, avant de devenir formatrice à l’Accélérateur de la mobilisation, Fiona a bénéficié de son accompagnement pour l’association Paris d’Exil qui milite pour l'accueil inconditionnel et digne de tous les exilé.e.s, à Paris.Dans cet épisode, Fiona Dubois vous parlera de la philosophie de l'Accélérateur de la mobilisation et des apprentissages concrets et tirés de son expérience sur ce qui fonctionne (et ce qui fonctionne moins) quand on essaie de mobiliser des citoyens sur une cause qui nous tient à coeur. Se repérer dans l’épisode :1:47 : La définition du pouvoir de Fiona (=changer concrètement les choses)2:34 : C’est quoi l’Accélérateur de la mobilisation ?3:03 : De la pratique à la théorie : pourquoi Fiona est passée du terrain aux études de sociologie ?4:29 : Les conseils de Fiona pour lancer un projet de mobilisation efficace6:59 : Comment identifier un objectif gagnable ? (Son retour d’expérience avec Paris d’Exil)10:59 : Le kit pratique de l’Accélérateur de la mobilisation12:26 : Comment passer d’un grand problème flou à un petit problème actionnable ? (L’exemple de l’UNICEF)15:00 : Ce qui rend Fiona optimiste au quotidien (=fêtons les victoires !)Pour recevoir, par mail, le kit pratique de l’Accélérateur de la mobilisation (les fameux 5 piliers évoqués dans l’épisode), c’est par ici : https://eformation.accelerateurdelamobilisation.org/Pour aller plus loin et faire le « programme TMTP », c’est-à-dire recevoir le podcast dans Facebook Messenger 1 mardi sur 2 et faire le quizz pour vérifier si vous avez bien assimilé toutes les infos pour réussir à mobiliser des gens autour de votre projet, c’est par là : http://bit.ly/TMTPmebot7 !Belle écoute à tous, allez bisou ❤️ Crédits interview et voix : Esther ValencicCrédits montage et mixage audio de l’épisode : Esther Meunier
like podcast

19 / 20 épisodes
Scroll to top