Splash

70 abonnés
S'abonner
Le podcast qui éclabousse. Étienne Tabbagh, le prof d’éco le plus cool de France, dénoue avec sa collègue Laureen Melka les questions les plus épineuses du débat public.Spla$h, c’est l’émission qui jette un pavé dans la mare de l’économie.

55 épisodes

2 décembre 2019
Pourquoi maltraite-t-on nos hôpitaux ? C'est la question que se posent Laureen Melka et Etienne Tabbagh dans cet épisode. Depuis le début de l'année 2019, les grèves se multiplient en France. Les personnels hospitaliers revendiquent de meilleures conditions de travail et constatent l'incapacité matérielle de soigner correctement tous leurs patients.Pour comprendre l'état actuel de l'hôpital actuel en France, Etienne Tabbagh a renconré Bruno Pallier, chercheur au CNRS à Sciences Po et Quentin, pédopsychiatre à l'hôpital Edouard Toulouse à Marseille.Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
like podcast

18 novembre 2019
Octobre 2018. Jair Bolsonaro, candidat d’extrême droite, est élu président de la République du Brésil. Après des années de développement économique et social rendu possible par un potentiel démographique et agricole colossal, comment expliquer la crise commerciale et environnementale qui touche aujourd’hui le Brésil ?Avec Jens Arnold, chef du bureau au Brésil au sein du département économique à l'OCDE, et Martine Droulers, géographe spécialiste du Brésil, Etienne et Laureen déroulent le fil économique de cette nouvelle République pour tenter d’expliquer l’élection de Jair Bolsonaro. Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
like podcast

4 novembre 2019
87% des français trient leurs déchets. Mais savez-vous ce qu'ils deviennent ?Dans cet épisode de Spla$h, Laureen Melka et Etienne Tabbagh enquêtent sur nos déchets. Quel système a été créé autour de leur valorisation et de leur recyclage en France ? Qui gagne de l'argent dans tout ça ? Pour répondre à ces questions, Laureen a rencontré Sylvie Lupton, spécialiste de l'économie des déchets et enseignante chercheuse à l'école UNILASAL.Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-MahieuSources documentaires :Les chiffres-clés Déchets 2018, l’Ademe. https://www.ademe.fr/dechets-chiffres-cles-lessentiel-2018Économie des déchets. Une approche institutionnaliste, Bruxelles, De Boeck, 2011, Sylvie Lupton.« La moitié des Français ne trient pas leurs déchets de manière systématique », Le monde 20 juin 2014.« La Malaisie va retourner à l’envoyeur des centaines de tonnes de déchets », Le Télégramme, 28 mai 2019.« Déchets plastiques : la dangereuse illusion du tout-recyclage », The conversation, 28 janvier 2018. « Bouteilles de lait Boycottez le PET opaque ! », Que choisir, 19 février 2017.Vidéo « le tri sélectif ne sert à rien » https://education.francetv.fr/matiere/sciences/seconde/video/le-tri-selectif-ne-sert-a-rienVidéo « Que deviennent nos déchets : Kermat : itinéraire d’un déchet ultime? » https://www.youtube.com/watch?v=C_vf7Z7d7ZI
like podcast

21 octobre 2019 - 00:21:52
Quelle langue parle l'économie ? Dans cet épisode de Spla$h, Etienne Tabbagh et Laureen Melka s'intéressent à la place de la langue française au sein du monde économique. Souvent délaissée au profit de l'anglais, elle ne semblerait pas adaptée, particulièrement dans le domaine de l'économie numérique. Pourquoi cela semble-t-il parfois plus simple de communiquer en anglais ? Pour répondre à ces questions, Etienne a rencontré Laélia Véron, enseignante-chercheuse en stylistique et Antoine Gourtin, podcasteur et auteur du livre : “Le startupisme, le fantasme technologique et idéologique de la Start Up Nation”.Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

7 octobre 2019 - 00:22:30
Donne-t-on trop d'argent à l'éducation ? C'est la question que se posent Etienne Tabbagh et Laureen Melka pour cet épisode de rentrée. 5% de leur PIB, c'est le pourcentage que dépensent en moyenne les pays développés et la France se retrouve dans cette moyenne. Est-ce assez et cet argent est-il bien dépensé ? Pour tenter de répondre à ces questionnements, Laureen Melka a interviewé Marc Gurgand, directeur de recherche au CNRS et professeur à l’Ecole d’économie de Paris, ainsi que Elise Huilery, professeure d’économie à l’université Paris Dauphine, chercheuse associée au laboratoire J-pal.Sources documentaires : Economie de l’éducation, Repère La Découverte, mars 2005 Léné Alexandre, « L’éducation, la formation et l’économie de la connaissance : approches économiques », Éducation et sociétés, 2005/1 (no 15), p. 91-103. « Confiance, coopération et autonomie : pour une école du XXIème siècle » Note du CAE, Yann Algan, Élise Huillery et Corinne Prost. Résultats «Résolution collaborative de problèmes », volume 5 PISA 2015 « Les défis du système éducatif français et les bonnes pratiques internationales », OECD, 2015 « L’éducation nationale en chiffres 2019 », la Depp. « Dépenses d’éducation : la France, un élève médiocre », Louis Maurin, Observatoire des inégalités, 23 novembre 2018. Enquête Génération 2010 du Cereq. « Budget 2019 : L’éducation à budget presque constant », Café pédagogique, François Jarraud, 12 juil. 2018. « A cinq ans, la lutte des classes », Libération par Sonya Faure et Simon Blin, 28 août 2019. « La « bienveillance », cache-misère de la sélection sociale à l’école », Le Monde diplomatique, sept 2019 « Rentrée scolaire : le dédoublement des classes, carte maîtresse de l’exécutif »Les Echos, par Marie-Christine Corbier, 03 sept 2018. « Rentrée scolaire : l’exécutif mise plus que jamais sur les classes dédoublées », par Marie-Christine Corbier, 2 sept 2019.Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

8 juillet 2019
 5 novembre 2018, Marseille. Il est 9 h du matin quand deux immeubles vétustes de la rue d’Aubagne, dans le quartier populaire de Noailles, s’effondrent. Huit personnes décèdent dans la catastrophe.Depuis, 3 000 personnes ont été délogées par la municipalité et relogées provisoirement dans des hôtels de la ville. Cette histoire n’a rien de singulier. A Marseille, 100 000 personnes vivent dans des logements insalubres, selon un rapport commandé par le ministère du logement et publié en 2015. Cinq mois après, aucune solution durable n’a été trouvée par la mairie pour reloger les personnes évacuées en novembre dernier. Mairie, collectivités locales, et propriétaires privées se renvoient la balle. En réaction, les victimes se sont rassemblées en deux associations, Un centre-ville pour tous et le collectif du 5 novembre. Elles dénoncent la gentrification de la ville, l’inaction de la mairie, et l’impunité des marchands de sommeil. Dans cette enquête en 5 épisodes, Etienne Tabbagh part à la rencontre des protagonistes de ce drame urbain : les victimes en attente de relogement, mais aussi les élus locaux, les marchands de sommeil... En compagnie de sociologues, d'urbanistes, d'historiens, il revient sur l'histoire politique et sociale de Marseille et analyse la politique de logement de la deuxième ville de France.Sortie le 15 juillet.Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, écrite et présentée par Etienne Tabbagh. Cette série d'été est réalisée par Marine Raut. Mixée par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
like podcast

17 juin 2019
Dans ce dernier épisode de la saison de Spla$h, Etienne Tabbagh et Laureen Melka s'intéressent à l'une des plus grandes ressources naturelles de la planète : l'océan. Celui-ci recouvre 70% de la planète et reste pourtant un impensé économique. Pourtant, il se joue là un des défis écologiques majeurs du 21ème siècle. Comment gérons-nous nos océans, et comment envisage-t-on sa survie ?Pour répondre à ces questions urgentes, Laureen a rencontré Héloïse Berkowitkz, économiste chercheuse à la Toulouse School of Management, spécialiste du sujet.Sources documentaires :” Préservation de la biodiversité : la laissée-pour-compte des politiques ? “, Fiona Moghaddam et Lauriane Havard, Le Monde, 1er mai 2019“Life Cycle Assessment of grocery carrier bags”, Environmental Project no. 1985, The Danish Environmental Protection Agency, February 2018“Racket in the Oceans: Why Underwater Noise Matters, how to Meassure it, and how to Manage it. [Other]” , Centre de Recherche en Gestion (École polytechnique - CNRS), Observatoire de l’Innovation Responsable (Mines ParisTech), Héloïse Berkowitz, Hervé Dumez, 2017.“Lightning Enhancement Over Major Oceanic Shipping Lanes” in Geophysical Research Letters, September 2017“Top ten des problèmes existants”, The Rider Post, Jade Lepori, 22 novembre 2017“Acidification des océans et changement climatique, les enjeux pour la gestion”, January 2014, Héloïse Berkowitz.” Le problème de la surpêche et sa gestion”, January 2014, Héloïse Berkowitz.Héloïse Berkowitz, ” Apparition d’un problème de gestion. Le cas des océans “, January 2014Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
like podcast

3 juin 2019
Dans cet épisode Spla$h, Etienne Tabbagh et Laureen Melka se penche sur la question du bilan économique de la colonisation, tant du côté des Etats colonisateurs que des Etat colonisés. Pour y répondre, ils ont convié 4 chercheurs : les économistes Elise Huillery, Sandrine Mesplé-Somps et Denis Cogneau auteur.e.s d'un analyse historique de la colonisation. Ils ont compilé et étudié plus de 1 800 archives de l'administration coloniale, et à partir de ces données construit des statistiques très révélatrices sur ce qu’a été la colonisation.Le quatrième économiste convié est Martial Ze Belinga, professeur d’économie et de gestion, membre du comité scientifique de l’Histoire Générale de l’Afrique. Il a une connaissance fine de l’histoire économique des pays africains, et notamment des conséquences de la colonisation sur leurs développements.Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
like podcast

20 mai 2019
Dans cet épisode de Spla$h, Laureen Melka et Etienne Tabbagh ont décidé de s'intéresser à l'industrie française. On la dit moribonde, vieillissante, à l'agonie... Est-ce le cas ? Et si oui, pourquoi ? Avec Nadine Levratto, directrice de recherche au CNRS, et Pierre Veltz, ingénieur, sociologue et économiste, nos deux profs d'éco décryptent les forces et faiblesses du modèle industriel français, tout en essayant de comprendre la réussite de notre voisin allemand. Une France sans usine, est-elle possible, et souhaitable ?Sources documentaires :« Les créations d’usines marquent le pas en France » Les Echos, 5 février 2019La France des territoires, Défis et promesses, Pierre Veltz, L’Aube, février 2019.La société hyperindustrielle, Le nouveau capitalisme productif, Pierre Veltz, Seuil coll. « La République des idées », 2017.L’industrie, notre avenir (ouvrage collectif co-dirigé avec Thierry Weil), Eyrolles, 2015.Les PME. Définition, rôle économique et politiques publiques, Nadine Levratto Bruxelles, De Boeck Université, 2009.Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
like podcast

6 mai 2019
Dans ce deuxième et final épisode de notre série sur le système carcéral français, Etienne Tabbagh et Laureen Melka s'intéressent à l'économie interne des prisons, qu'elle soit légale ou illicite. Pour cette occasion, Laureen Melka a rencontré Melchior Simioni. Il est doctorant en sociologie économique au GEMASS, un laboratoire associé au CNRS. Il y termine actuellement sa thèse qui cherche à analyser comment s'organise la vie économique des prisonniers, mais aussi comment la structure carcérale, si particulière, a des influences sur la vie informelle qui s’y passe.Sources documentaires :Simioni Melchior, « Le prix du travail pénitentiaire : construire un compromis entre économie et correction morale », Revue française de sociologie, 2018/2 (Vol. 59), p. 191-217.Sexualité en prison : La grande hypocrisie, Observatoire international des prisons.Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
like podcast

22 avril 2019
Dans cet épisode de Spla$h, Laureen Melka et Etienne Tabbagh s'intéressent à une question de société récurrente : le système carcéral français. Dans ce premier épisode, nos deux profs d'éco se penchent sur la construction de prison en France. Est-elle efficiente ? Face à la surpopulation carcérale toujours croissante, la réponse paraît au premier abord évidente. Pourtant, la politique de construction de prison entreprise depuis plus de 30 ans n'a toujours pas remédié au problème. La question se pose alors, faut-il continuer à construire des prisons en France ?Sources documentaires :Anthropologie d’une maison d’arrêt : Didier Fassin, L’Ombre du monde, Éditions du Seuil, Points, 2015Enquête sur le business carcéral : Gonzague Rambaud, Le Travail en prison, Éditions Autrement, 2011Analyse économique des délégations de service au privé : Guillaume Farde, Externaliser la sécurité et la défense en France, Hermann Éditions, 2016Grégory Salle, “La marchandisation de la gestion carcérale : prison et néolibéralisme”, Mouvements nº88, 2016Mathilde Robert, “Immobilier, la Justice se tire dans le PPP”, Revue Délibérée, La Découverte, 2019Evolution places de prison : https://oip.org/infographie/constructions-de-prison-places-et-population-carcerale-a-la-hausse-depuis-15-ans/ Chiffres homicides en France : http://www.observationsociete.fr/modes-de-vie/de-moins-en-moins-dhomicides-en-france.html Enquête de victimation, 2017 : https://inhesj.fr/sites/default/files/ondrp_files/publications/pdf/rapport_CVS_2018.pdfTexte de loi sécurité 2019 (“loi anti-casseur”) :http://www.assemblee-nationale.fr/15/ta/ta0226.asp Enquêtes sur les taux de récidive depuis 50 ans : https://www.dalloz-actualite.fr/sites/dalloz-actualite.fr/files/resources/2018/03/travaux_et_doc_85_50_ans_recidive.pdf Budget 2019 de l’Etat https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/files/documents/actualites/PLF2019/chiffrescles_plf2019.pdfRapport du défenseur des droits, probabilité d’être contrôlé (page 17) https://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/enquete-relations-police-population-final2-11012017.pdf Rapport 2018 de la Cour des Comptes : https://www.ccomptes.fr/system/files/2019-01/20190128-approche-methodologique-couts-justice.pdf Rapport 2017 de la Cour des Comptes, “La politique immobilière du ministère de la Justice, mettre fin à la fuite en avant”Rapport 2011 de la Cour des Comptes, “Les Partenariats Publics-Privés Pénitentiaires”Chiffres clés de l’administration pénitentiaire 2018 : http://www.justice.gouv.fr/prison-et-reinsertion-10036/les-chiffres-clefs-10041/chiffres-cles-de-ladministration-penitentiaire-31922.htmlSpla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka et Clémentine Gallot. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
like podcast

8 avril 2019
Dans ce nouvel épisode de Spla$h, Etienne Tabbagh et Laureen Melka analyse la pratique des psychanalystes sous le prisme de l'économie. Cette discipline, pas forcément simple d’accès, produit tout un corpus de théories et d’analyses à propos de l’économie, et surtout à propos de notre rapport à l’argent. Dans cet épisode, il s'agit d'étudier comment la psychanalyse applique son regard particulier sur l’argent dans ses propres pratiques professionnelles.Sources documentaires :Fansten, Maïa, Le divan insoumis. La formation du psychanalyste : enjeux et idéologies, Paris, Hermann, 2006.Fansten, Maïa, « Pourquoi les psychanalystes français ne veulent rien faire comme les autres ? », in Molinié M. (dir.), Psychanalyse, points de vue pluriel, Paris, Ed. Sciences Humaines, 2007François-Laugier, Marie-Claude. Comment régler ses comptes avec l’argent, Payot Édition, 2004François-Laugier, Marie-Claude. L’Argent dans le couple et la famille, Payot Édition, 2007.Gibeault, Alain, “Symbolique de l’argent et psychanalyse”, In: Communications, 50, 1989. L'argent, sous la direction de Martin Gorin. pp. 51-79.Raghubir, Priya, & Srivastava, Joydeep. “Monopoly Money: The Effect of Payment Coupling and Form on Spending Behavior”, Journal of Experimental Psychology, Vol. 14, No. 3, 2008Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka et Clémentine Gallot. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
like podcast

25 mars 2019
Dans ce nouvel épisode de Spla$h, Etienne Tabbagh et Laureen Melka s'allient avec le podcast Quoi de Meuf animée par Clémentine Gallot, de Nouvelles Ecoutes, pour proposer une approche féministe des inégalités salariales entre les hommes et les femmes.Après un premier épisode de Spla$h qui abordait les causes de cette inégalité, nos trois animateur.rice.s se penchent aujourd'hui sur les solutions à envisager pour enfin atteindre l'égalité salariale.Retrouvez le podcast Quoi de Meuf sur toutes vos applications de podcast et sur le site de Nouvelles Ecoutes.Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka et Clémentine Gallot. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
like podcast

11 mars 2019
Dans cet épisode de Spla$h, et à l'occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, Laureen Melka et Etienne Tabbagh s'intéressent aux inégalités salariales et professionnelles entre les femmes et les hommes. Pourquoi, encore aujourd'hui, paye-t-on les femmes moins que les hommes ? Pour répondre à cette question, ils ont convoqué l'économiste à l’OFCE (L’Office français des conjoncture économique) Hélène Périvier et la sociologue spécialiste de la question du travail des femmes Margaret Maruani. Ensemble, ils décortiquent la question des inégalités salariales et ses différents ressorts.Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
like podcast

25 février 2019
Après s'être intéressés aux riches, Etienne Tabbagh et Laureen Melka se penchent maintenant sur la pauvreté et pose une question brûlante : ''les pauvres ont-ils besoin de leçon d'économie ? ''. La question est un thème d'actualité récurrent. On se souvient notamment des ''émeutes" lors des promotions de pots de Nutella en 2018 qui avaient fait la une des JTs ou, plus récemment, de cet article du journal Le Monde qui racontait le quotidien d'un couple de Gilets jaunes et détaillait leur budget - un article qui avait fait lui aussi coulé beaucoup d'encre. Dans cet épisode de Spla$h, nos deux profs d'éco s'attaquent aux préjugés entourant la question et pour y répondre, ils ont convié la chercheuse au CNRS Ana Herrin-Peredia et le directeur-adjoint du labo J-PAL en Europe Ilf Bencheickh.Sources documentaires :Article d’analyse sociologique à propos des soldes sur le Nutella http://www.slate.fr/story/157150/consommation-affaire-nutella-gate-condescendance-mepris-menages-modestesArticle du Monde sur les commentaires à propos de la gestion d’un budget serré par un couple de “gilets jaunes” https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/12/20/pourquoi-le-quotidien-d-un-couple-de-gilets-jaunes-derange-une-partie-des-lecteurs_5400408_3224.html?xtmc=budget_gilets_jaunes&xtcr=46Expérience d’évaluation des capacités cognitives des agriculteurs de canne à sucre de l’Etat du Tamil Nadu en Inde (revue Science en 2013) : https://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/08/29/les-problemes-d-argent-rendent-ils-moins-intelligent_3468504_1650684.html , http://science.sciencemag.org/content/341/6149/976Ouvrage de l’économie du développement sur la pauvreté : Abhijit V. Banerjee, Esther Duflo, Repenser la pauvreté, Paris, Le Seuil, 2012Articles de la sociologue Ana Herrin-PerediaPerrin-Heredia, Ana. « Le « choix » en économie. Le cas des consommateurs pauvres », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 199, no. 4, 2013Perrin-Heredia, Ana. « La gestion des comptes en milieux populaires : des catégories administratives désajustées par rapport aux pratiques », Informations sociales, vol. 182, no. 2, 2014Perrin-Heredia, Ana. « La mise en ordre de l'économie domestique. Accompagnement budgétaire et étiquetage de la déviance économique », Gouvernement et action publique, vol. 2, no. 2, 2013Perrin-Heredia, Ana. « Les logiques sociales de l'endettement : gestion des comptes domestiques en milieux populaires », Sociétés contemporaines, vol. 76, no. 4, 2009Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Marine Raut. Mixé par Laurie Galligani. Générique : Aurore Mayer-Mahieu
like podcast

11 février 2019
Dans le premier épisode de notre mini-série sur l'argent des riches, Etienne Tabbagh et Laureen Melka s'intéressaient à trois expériences d'économie comportementale qui tentent de déterminer si les riches sont ... cupides ou généreux.Pour ce deuxième épisode, nos deux profs d'économie poursuivent la réflexion et se penchent cette fois-ci sur le sujet des dons et de la philanthropie des plus aisés d'entre nous. L'argent des riches peut-il sauver le monde ?Pour répondre à cette question, Laureen Melka a rencontré la chercheuse Alix Myczkowski, coautrice de Biens publics, charité privée, paru l’an dernier, avec ses collègues Gabrielle Fack et Camille Landais, ainsi que l'économiste Julia Cagé, autrice du livre Le prix de la démocratie (2018, Fayard).Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Mixé par Laurie Galligani. Coordonné par Marine Raut.
like podcast

28 janvier 2019
A moins que l’on ait hiberné pendant la totalité du dernier mois, on ne pouvait pas passer à côté de l’actualité “gilets jaunes”. Parmi eux, nombreux sont ceux qui font la nette séparation entre d’un côté, et les riches, de l’autre. Mais que peut-on dire des riches ? Qu’est ce que la science économique peut nous apprendre sur ces individus fortunés ?Cette semaine dans Spla$h, Etienne Tabbagh et Laureen Melka ont tenté de répondre à ces vastes questions.Pour cela, nos deux professeurs d’économie ont échangé avec Adam Zylberstejn, Magda Osman et Jan Stoop, économistes européens, et se sont appuyés sur des enquêtes, mais également sur des expériences scientifiques réalisées sur le grand public aux résultats pour le moins... révélateurs.Références entendues dans l’épisode:L’économiste français Gabriel Zucman interviewé dans l’épisode 10 de Splash sur les paradis fiscaux. Pour l’écouter, c’est iciCet article datant de 2017 dans lequel l’économiste Gabriel Zucman estime que les 0,01% des Français les plus riches dissimuleraient, selon toute vraisemblance, 30 à 40% de leurs richesses dans des paradis fiscaux: L’enquête de l’INSEE de 2008 concernant les dons des Français à des organismes caritatifsLes études américaines et néerlandaises montrant que plus on est riche, plus on est susceptible de ne pas respecter le code de la route: La sociologue française Monique Pinçon-Charlot, autrice, entre autre, de « Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ? » aux éditions La Ville Brûle ou encore « C'est quoi être riche ? » aux éditions de l’Aube, écrits avec le sociologue français Michel Pinçon. Tous deux mènent des recherches sur la grande bourgeoisie pour comprendre leurs comportements.L’économiste polonais Adam Zylberstejn, maître de conférences à l’université Lumière Lyon 2L’économiste franco-suisse Michel Maréchal, professeur à l’université de Zurich en SuisseErnst Fehr, économiste comportemental et neuro-économiste austro-suisse, professeur de microéconomie et de recherche économique expérimentale et vice-président du département d'économie de l'Université de Zurich, en SuisseL’économiste suisse Alain Cohn, professeur assistant à « l’University of Information of Chicago » L’économiste anglaise Magda Osman officiant à LondresL’économiste australien Daniel Zizzo et l’économiste Andrew Oswald, professeur d'économie à l'Université de Warwick, au Royaume-UniL’économiste néerlandais Jan StoopL’économiste James Andreoni, professeur au département d'économie de l'Université de Californie à San DiegoL’économiste Nikos Nikiforakis, professeur d’économie à Abu DhabiSources documentaires :Evasion fiscaleAnnette Alstadsæter, Niels Johannesen, Gabriel Zucman, “Who Owns the Wealth in Tax Havens? Macro Evidence and Implications for Global Inequality”, décembre 2017 http://gabriel-zucman.eu/files/AJZ2017b.pdfDons aux organismes caritatifsÉlise Amar et Solveig Vanovermeir, Donner aux organismes caritatifs, est-ce seulement une question de niveau de vie ?”, INSEE Première nº1186, mai 2008Comportement routier des plus richesPiff, P., Stancato, D., Cote, S., Mendoza-Denton, R., & Keltner, D. (2012). “Higher social class predicts increased unethical behavior”. Proceedings of the National Academy of Sciences, USA, 109, 4086–4091Expérience des banquiers (2014)Alain Cohn, , Ernst Fehr & Michel André Maréchal, “Business culture and dishonesty in the banking industry” Nature volume 516, pages 86–89, December 2014 https://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2014/11/19/les-banquiers-tricheurs-par-culture_4526122_3234.html https://www.nature.com/articles/nature13977Expérience du money burning (2001)Daniel John Zizzo, Andrew J. Oswald, “Are people willing to pay to reduce others’ incomes?”, Annales d’économie et de statistiques nº63-64, 2001 https://www.jstor.org/stable/20076295?seq=1#page_scan_tab_contentsExpérience de Magda Osman (2018)Magda Osman, Jie-Yu LV & Michael J. Proulx, “Can Empathy Promote Cooperation When Status and Money Matter?”, Basic and Applied Social Psychology, 2018 https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/01973533.2018.1463225?journalCode=hbas20Expérience du facteur (2017)James Andreoni, Nikos Nikiforakis, Jan Stoop, “Are the rich more selfish than the poor, or do they just have more money? A natural field experiment”, 2017 https://econweb.ucsd.edu/~jandreon/WorkingPapers/AndreoniNikiforakisStoop2017.pdfSpla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Mixé par Laurie Galligani. Coordonné par Marine Raut.
like podcast

28 janvier 2019
A moins que l’on ait hiberné pendant la totalité du dernier mois, on ne pouvait pas passer à côté de l’actualité “gilets jaunes”. Parmi eux, nombreux sont ceux qui font la nette séparation entre d’un côté, et les riches, de l’autre. Mais que peut-on dire des riches ? Qu’est ce que la science économique peut nous apprendre sur ces individus fortunés ?Cette semaine dans Spla$h, Etienne Tabbagh et Laureen Melka ont tenté de répondre à ces vastes questions.Pour cela, nos deux professeurs d’économie ont échangé avec Adam Zylberstejn, Magda Osman et Jan Stoop, économistes européens, et se sont appuyés sur des enquêtes, mais également sur des expériences scientifiques réalisées sur le grand public aux résultats pour le moins... révélateurs.Références entendues dans l’épisode:L’économiste français Gabriel Zucman interviewé dans l’épisode 10 de Splash sur les paradis fiscaux. Pour l’écouter, c’est iciCet article datant de 2017 dans lequel l’économiste Gabriel Zucman estime que les 0,01% des Français les plus riches dissimuleraient, selon toute vraisemblance, 30 à 40% de leurs richesses dans des paradis fiscaux: L’enquête de l’INSEE de 2008 concernant les dons des Français à des organismes caritatifsLes études américaines et néerlandaises montrant que plus on est riche, plus on est susceptible de ne pas respecter le code de la route: La sociologue française Monique Pinçon-Charlot, autrice, entre autre, de « Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ? » aux éditions La Ville Brûle ou encore « C'est quoi être riche ? » aux éditions de l’Aube, écrits avec le sociologue français Michel Pinçon. Tous deux mènent des recherches sur la grande bourgeoisie pour comprendre leurs comportements.L’économiste polonais Adam Zylberstejn, maître de conférences à l’université Lumière Lyon 2L’économiste franco-suisse Michel Maréchal, professeur à l’université de Zurich en SuisseErnst Fehr, économiste comportemental et neuro-économiste austro-suisse, professeur de microéconomie et de recherche économique expérimentale et vice-président du département d'économie de l'Université de Zurich, en SuisseL’économiste suisse Alain Cohn, professeur assistant à « l’University of Information of Chicago » L’économiste anglaise Magda Osman officiant à LondresL’économiste australien Daniel Zizzo et l’économiste Andrew Oswald, professeur d'économie à l'Université de Warwick, au Royaume-UniL’économiste néerlandais Jan StoopL’économiste James Andreoni, professeur au département d'économie de l'Université de Californie à San DiegoL’économiste Nikos Nikiforakis, professeur d’économie à Abu DhabiSources documentaires :Evasion fiscaleAnnette Alstadsæter, Niels Johannesen, Gabriel Zucman, “Who Owns the Wealth in Tax Havens? Macro Evidence and Implications for Global Inequality”, décembre 2017 http://gabriel-zucman.eu/files/AJZ2017b.pdfDons aux organismes caritatifsÉlise Amar et Solveig Vanovermeir, Donner aux organismes caritatifs, est-ce seulement une question de niveau de vie ?”, INSEE Première nº1186, mai 2008Comportement routier des plus richesPiff, P., Stancato, D., Cote, S., Mendoza-Denton, R., & Keltner, D. (2012). “Higher social class predicts increased unethical behavior”. Proceedings of the National Academy of Sciences, USA, 109, 4086–4091Expérience des banquiers (2014)Alain Cohn, , Ernst Fehr & Michel André Maréchal, “Business culture and dishonesty in the banking industry” Nature volume 516, pages 86–89, December 2014 https://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2014/11/19/les-banquiers-tricheurs-par-culture_4526122_3234.html https://www.nature.com/articles/nature13977Expérience du money burning (2001)Daniel John Zizzo, Andrew J. Oswald, “Are people willing to pay to reduce others’ incomes?”, Annales d’économie et de statistiques nº63-64, 2001 https://www.jstor.org/stable/20076295?seq=1#page_scan_tab_contentsExpérience de Magda Osman (2018)Magda Osman, Jie-Yu LV & Michael J. Proulx, “Can Empathy Promote Cooperation When Status and Money Matter?”, Basic and Applied Social Psychology, 2018 https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/01973533.2018.1463225?journalCode=hbas20Expérience du facteur (2017)James Andreoni, Nikos Nikiforakis, Jan Stoop, “Are the rich more selfish than the poor, or do they just have more money? A natural field experiment”, 2017 https://econweb.ucsd.edu/~jandreon/WorkingPapers/AndreoniNikiforakisStoop2017.pdfSpla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes, co-écrite et co-animée avec Laureen Melka. Cet épisode est réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Mixé par Laurie Galligani. Coordonné par Marine Raut.
like podcast

14 janvier 2019
Dans ce nouvel épisode de Spla$h, nos deux profs d'économie Etienne Tabbagh et Laureen Melka se demandent si notre économie est condamnée aux crises financières. Pour y répondre, Laureen a interrogé Anne-Laure Delatte, directrice adjointe du CEPII, le Centre d’études prospectives et d’informations internationales, afin d’analyser les causes et conséquences des crises de ces dix dernières années. Puis, Laureen a rencontré Mathieu Plane, économiste à l’OFCE, l’Observatoire français des conjonctures économique. Il nous explique comment les crises économiques entraînent plus de déficit et dettes au niveau de l'Etat. Enfin, ils abordent ensemble le rôle que l'Union Européenne et ses institutions peuvent ou pourraient jouer dans la gestion des crises financières à venir.Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Écoutes. Cet épisode est réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Mixé par Laurie Galligani. Coordonné par Marine Raut.
like podcast

31 décembre 2018
Dans ce nouvel épisode de Spla$h, nos deux profs d'économie Etienne Tabbagh et Laureen Melka ont interviewé un grand économiste américain, Jeremy Rifkin, pour parler des transformations du capitalisme.C'est l'économiste star du moment, il a notamment eu l'honneur de prodiguer des conseils à des chefs d'Etat comme Angela Merkel ou encore José Zapatero. Ses théories reposent en partie sur les transformations économiques futures en lien avec l'écologie et les technologies.Spla$h est une émission d’Etienne Tabbagh produite par Nouvelles Ecoutes. Cet épisode est réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Mixé par Laurie Galligani. Coordonné par Marine Raut.
like podcast

20 / 55 épisodes
1 2 3
Scroll to top