Skuh !

Ep 3 Rap et Feminismes

00:00:00
00:21:02
14 janvier 2018
On m'a dit "Frappe-la fort même si tu n'sais pas pourquoi Elle le sait très bien, et si elle t'aime elle encaissera pour toi." chante Swift Guad dans son titre "Hématomes", tiré de l'album "Hécatombe". Il y raconte l'histoire d'une femme victime de violences conjugales. Son corps est la feuille que son mari maltraite sous l'encre des bleus. Le tableau que le rappeur dresse, sans chercher à porter un discours théorique, suffit à dépeindre et dénoncer une situation tristement courante. Si le rap est souvent pointé du doigt pour son sexisme, entre Médine, Chilla, Vin's ou Rebeca Lane, il est aussi porteur de voix, parfois encore balbutiantes, qui s'engagent pour l'égalité hommes-femmes... Skuh vous propose un tour d'horizon de ces initiatives. NB : Le rap n'a pas l'apanage du sexisme. Les autres genres musicaux le sont tout autant. Si le rap est le plus souvent pointé du doigt, c'est peut être avant tout parce qu'il n'appartient pas à "la culture légitime".

Scroll to top