On The Verge

15 abonnés
S'abonner
ON THE VERGE parle de sexe au masculin, sans tabou ni jugement. Un entretien d’environ 1heure, découpé en 3 parties durant lesquelles l’invité se raconte à travers 3 périodes de sa vie intime et sexuelle. "Avant" : De son 1er souvenir lié à la sexualité, ses premiers flirts à sa première fois. Puis "Maintenant" : Quelle est sa sexualité aujourd'hui ? sa libido ? ses pratiques ? ses fantasmes ? ses envies et ses tabous. Et enfin "Après" : Et demain ? Quelle place aura le sexe dans sa vie ? Un moment d'introspection intense qui balaie de nombreux sujets sur la masculinité, la sexualité et l'intime.

35 épisodes

4 juin 2020 - 01:17:45
Pour ce 20ème épisode c’est Louis 31 ans qui va vous raconter son parcours intime. Comment son adolescence et sa vie de jeune adulte n’ont pas rimé avec sexualité mais plutôt jeux vidéos et copains ! Sa 1ère fois - cocasse - à 24 ans qui le fait plonger dans une envie insatiable de sexe, son envie de rattraper tout ce temps perdu et la rencontre de sa compagne actuelle. Il racontera sans tabou la difficulté à accorder leur désir, le manque de libido de la part de sa partenaire entre autre lié à son métier d’agricultrice, leurs discussions, sa bêtise qu’il confesse et assume puis la solution qu’il on trouvé pour se satisfaire l’un et l’autre et vivre une vie intime heureuse. De nombreux sujets abordés pendant cet entretien ; prise de conscience du désir forcé, libido en dents de scie, la clé de la bonne entente : la communication dans le couple puis la reprise du désir en prenant quelques chemins de traverse ... C’est un chouette moment que nous avons passé, j’espère qu’il en sera de même pour vous ! Nota Bene : Cet épisode a été enregistré juste après la période de déconfinement (mai 2020) ** Infos ** Instagram : @ontheverge_podcast Facebook : @onthevergepodcast Et si vous avez la moindre question / remarque : [email protected]  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

20 mai 2020 - 01:18:53
Jérôme est en couple depuis 13 ans avec son premier amour, il parlera sans tabou de leurs libidos, de la complexité d’accorder son désir avec l’être aimé, des échappatoires crescendo qu’il a su trouver au fil des années et de leur accord récent.  C’est un véritable cadeau que fait Jérôme de livrer avec autant de sincérité son introspection et son intimité de couple.  Il parlera de vie sexuelle très compartimentée, fruit de la réflexion qu’il a eu avec son partenaire.  En fin d’entretien Jérôme va aborder un sujet non traité jusqu’à ce jour dans On the verge, même si sa réflexion est encore en cours sur le sujet je suis ravie qu’il ait pu s’exprimer dessus. Nota Bene : Cet épisode a été enregistré pendant la période de confinement (mai 2020) ** Infos ** Instagram : @ontheverge_podcast Facebook : @onthevergepodcast Et si vous avez la moindre question / remarque : [email protected]  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

21 mai 2020 - 01:32:43
Dans cet épisode vous allez passer un moment avec Jerome qui est en couple depuis 13 ans avec son 1 amour. Il parlera sans tabou de leurs libidos différente, de la complexité d’accorder son désir avec l’être aimé, des échappatoires crescendo que Jerome a su trouver au fil des années et de leur récente décision.  C’est un véritable cadeau que fait Jérôme de livrer avec autant de sincérité son introspection et l'intimité de son couple.  Il parlera de vie sexuelle très compartimentée, fruit de la réflexion qu’il a eu avec son partenaire, de ses envies, désirs et fantasmes. Jerome évoquera également sa consommation de porno et ce qu'il y recherche. En fin d’entretien Jérome va aborder un sujet non traité jusqu’à ce jour dans On the verge, même si sa réflexion est encore en cours sur le sujet je suis ravie qu’il ait pu s’exprimer dessus. Nota Bene : Cet épisode a été enregistré pendant la période de confinement (mai 2020) ** Infos ** Instagram : @ontheverge_podcast Facebook : @onthevergepodcast Et si vous avez la moindre question / remarque : [email protected]  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

7 mai 2020 - 01:21:10
Dans ce 18ème épisode, Téo va raconter avec candeur et sincérité ses jeux d’enfants et adolescents à caractère sexuel avec des garçons sans jamais associer ses actes comme la définition même de sa sexualité.  En parallèle, il se met la pression pour les étapes de sa vie intime « socialement » entendues : son 1er baiser, sa 1ère fois (très romantique !) dont il garde un merveilleux souvenir, puis son 1er amour à 17 ans avec qui il va rester 4 ans. Chagrins d’amour, histoires de coeur, romance … Toujours avec des filles. Il passera 9 ans d'affilés en relation - parfois en concubinage - avec des femmes, mais pense aux hommes lorsqu’il se masturbe.  Téo compartimente - à cette époque - sans se poser de questions son désir pour l’acte et des pratiques sexuels avec des hommes et la subtilité du désir et des relations sentimentales avec les femmes. A 27 ans, entre les générations X et Z, Téo raconte comment l’ouverture d’esprit de sa nouvelle petite amie qui est une « 2000 », va l’aider à mieux se comprendre, à lever des barrières et à construire avec elle une relation libre et épanouissante.  Leurs discussions vont également lui permettre de (se) définir et mettre des mots sur qui il est, d’ouvrir les boites où il séparait ses différentes pratiques et envies en fonction du genre, et de verbaliser enfin ce qu’il aime et ce à quoi il aspire. Notamment son souhait de vivre davantage de tendresse et de désir voire une relation sentimentale avec des partenaires masculins.  Depuis 1 an, Téo assume sa bisexualité et ne ferme pas à la porte à une éventuelle pansexualité. Un épisode inspirant avec le discours de ce jeune homme bien dans peau, dans sa vie et sa sexualité !  Bonne écoute !  Nota Bene : Cet épisode a été enregistré pendant la période de confinement (avril 2020)  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

23 avril 2020 - 00:58:36
Cet épisode est avec Alban 26 ans.  Alban avait très envie de partager la particularité de ses fantasmes et de ses vecteurs d’excitation atypiques où il est souvent question de soumission et d’abandon de soi.  Alban va raconter son attirance pour les hommes qu’il n’a pas vraiment intégré dès le départ, puis de sa 1ère fois avec un couple d’hommes qu’il ne connaissait pas mais aussi des rapports rémunérés qu’il va avoir pendant quelques temps qu’ils - pensait-il - lui auraient peut-être permis d’appréhender sa sexualité différemment.  Alban le dit lui-même ; il est déconnecté de ses émotions et de ses sensations physiques, ainsi pour lui les rapports sexuels sont compliqués à anticiper, à désirer totalement et vivre pleinement. Alban attend néanmoins le Prince Charmant comme il le dit, celui avec lequel il aura confiance et pourra partager une relation sentimentale et sexuelle parfaite !  Il a été question de confiance en soi, de confiance aux autres et de quête de soi. Un moment d’introspection (nécessaire) pour ce jeune homme en devenir, qui cherche à reconnecter avec ses émotions, ses sensations physiques et ses sentiments.   Le livre dont nous parlons en fin de conversation est « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » - Lise Bourbeau  Nota Bene : Cet épisode a été enregistré pendant la période de confinement (avril 2020) ** Infos ** Instagram : @ontheverge_podcast Facebook : @onthevergepodcast Et si vous avez la moindre question / remarque : [email protected] For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

17 avril 2020 - 00:02:31
Déjà 26 invités sont venus livrer à mon micro et à vos oreilles, leur intimité, leurs histoires d’amour, de sexe, leurs fantasmes, leurs pratiques, leurs parcours, leurs doutes et leurs questionnement sur la sexualité etc.  Cette envie commune que nous avons mes invités et moi de libérer la parole masculine afin de déconstruire ensemble les idées reçues est un joli projet que vous soutenez via des centaines de milliers d’écoutes en 18 mois d’existence et par vos messages incroyables. Après chaque diffusion d’un épisode je reçois beaucoup de messages et de retours que ce soit sur les réseaux sociaux du podcast ou par mail. Je transmets à chaque fois les messages, parfois ceux sont quelques mots de soutien, un sentiment partagé, ou questions précise, parfois même des correspondances naissent … le dénominateur commun, beaucoup de bienveillance et d’émotion. C'est ce qui a motivé cette idée de faire des épisodes un peu différents cet été. En effet, j’aimerai vous proposer des épisodes de questions / réponses par invité. C’est-à-dire par épisode, j'échangerai de nouveau un invité qui vous a marqué, ému, touché, bouleversé … et lui poserai les questions que vous m’aurez envoyé préalablement. N’hésitez pas à m’envoyez dès maintenant vos questions par mail [email protected] ou en DM sur les réseaux sociaux du podcast  Instagram : @ontheverge_podcast Facebook : @onthevergepodcast Merci encore, prenez soin de vous en ces temps particuliers que nous vivons tous et toutes.  Anne-Laure For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

9 avril 2020 - 01:18:36
Cet entretien avec Erwan est particulier, vous découvrirez toute son histoire en 2 épisodes (épisode 15 et épisode 16).  Assurez-vous d’être dans de bonnes conditions pour écouter ces épisodes. Dans cette 2ème partie Erwan, 34 ans, va parler de son immersion dans le milieu BDSM, des pratiques qu’il a pu observer et sa quête, toujours intense, de ses limites afin de comprendre la sexualité qui le fascine. Il va également raconter ses histoires d’amour, les femmes qui l’ont aimé, parfois mal, parfois trop.  De la complexité d’être heureux à deux et du schéma qu’il répète très souvent : Une fois que la relation est bien installée, il s’en lasse. Erwan va également parler de son travail thérapeutique qui l’aide et lui permet la déconstruction nécessaire à sa reconstruction.  Il souhaite également partager son rapport très particulier à la pénétration, une action qui, ces dernières années, ne fonctionne plus dans le rapport sexuel.  Il va parler très librement de la recherche d’une vie sexuelle épanouie malgré son traumatisme, de sa curiosité sans limite, de ses expériences inédites et pratiques avec comme fil rouge d’être toujours en phase avec ses désirs et ses envies. Enfin, Erwan partagera cette question qui le travaille : Qui serait-il et quelle sexualité aurait-il eu s’il n’avait pas vécu ce traumatisme enfant ?   C’est un témoignage bouleversant, touchant et fort, qui met en lumière un homme sensible et incroyablement courageux, qui est aujourd’hui en quête de sérénité. Trigger warnings : inceste, abus, BDSM, drogue, maltraitance ** Infos ** Instagram : @ontheverge_podcast Facebook : @onthevergepodcast Et si vous avez la moindre question / remarque : [email protected] For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

26 mars 2020 - 01:11:28
Cet entretien avec Erwan est particulier, vous découvrirez toute son histoire en 2 épisodes (épisode 15 et épisode 16).  Assurez-vous d’être dans de bonnes conditions pour écouter ces épisodes. Erwan a subit l’horreur et l’inconcevable : l’inceste par sa mère.  Il va raconter avec beaucoup de courage et de sensibilité ce qu’il a vécu. En plus du drame qu’il a subi enfant, Erwan va raconter son parcours dans sa sexualité, les limites qu’il a dû aller chercher par lui même, les rencontres, la drogue, ses histoires d’amour ou pas, qui l’ont porté, dévasté, emporté …  Il va parler très librement de la recherche d’une vie sexuelle épanouie malgré son traumatisme, de sa curiosité sans limite, de ses expériences inédites et pratiques, avec comme fil rouge d’être toujours en phase avec ses désirs et ses envies.  C’est un témoignage bouleversant, touchant et fort, qui met en lumière un homme sensible et incroyablement courageux, qui est aujourd’hui en quête de sérénité.   Trigger warnings : inceste, abus, drogue, maltraitante, viol, non consentement, violence For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

11 mars 2020 - 01:02:25
Sans l’avoir nommé pendant cet entretien, Max pourrait être décrit comme pansexuel : une orientation sexuelle caractérisant les individus qui peuvent être attirés, sentimentalement ou sexuellement, par un individu de n'importe quel sexe ou genre. Max, lui ne se définit pas. Lors de notre discussion, Max, 31 ans a parlé à coeur ouvert de son parcours amoureux et sexuel intimement lié : son 1er amour Milou, avec qui il a perdu sa virginité d’une très belle façon à 18 ans, l’histoire qui va changer la donne avec Tommy, puis la rencontre avec celui qui partage sa vie encore aujourd’hui ; Julien. Sans fards, Max va parler de l’homme de sa vie, de leur vie de couple heureuse et épanouie mais de la difficulté qu’ils ont à accorder leur libido et de leur sexualité en marge de ce qui est attendue - en général - d’une sexualité entre deux hommes.  Max prendra le temps, avec une grande délicatesse et pudeur d’expliquer combien il est complexe et difficile de discuter de sexualité au sein d’un couple.  Il sera également question de body positive, de respect de son corps, de limites à (se) mettre dans un couple etc. Un épisode intéressant qui soulève bon nombre de sujets !  ** Infos ** Instagram : @ontheverge_podcast Facebook : @onthevergepodcast Et si vous avez la moindre question / remarque : [email protected] For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

20 février 2020 - 01:20:35
Julien Menielle est youtubeur, comédien et auteur. Infirmier pendant 10 ans, puis journaliste pendant 8 ans où il fait ses armes comme videaste, il créée il y a 3 ans la chaîne de vulgarisation médicale « Dans ton corps ». C’est avec beaucoup d’honnêteté et de sincérité que Julien 45 ans, va me raconter ses premiers souvenirs érotique liés au cinéma, sa timidité maladive, ses premiers flirts, sa très belle première fois puis les 20 ans de vie de couple avec la mère de ses 2 enfants, leur sexualité, leur séparation douloureuse … A 40 ans, un vrai tournant de vie : le rattrapage d’une sexualité jusqu’alors vécue en frustration, ses copines, ses deux périodes de rencontres compulsives et cette impression de vivre enfin en phase avec sa libido.  Julien va également parler de sa dernière relation, celle qui rime avec alchimie parfaite, cette relation qui va lui permettre de frôler une forme de perfection dans sa sexualité. Et enfin, il confiera sa prise de conscience récente: la peur de la solitude et son envie d’y faire face désormais.  C’est la rencontre d'un homme sensible, en quête d’une paix intérieure et l’envie d’être en enfin en accord avec celui qu’il est.  La chaine de Julien " Dans ton Corps" : https://www.youtube.com/channel/UCOchT7ZJ4TXe3stdLW1Sfxw ** Infos ** Instagram : @ontheverge_podcast Facebook : @onthevergepodcast Et si vous avez la moindre question / remarque : [email protected] For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

6 février 2020 - 01:12:15
L’annonce de son homosexualité à 16 ans, en Corse, dans les années 80, a été une véritable déflagration sociale et personnelle pour Rubin. Un traumatisme qui l’a conduit à se déscolariser et partir de son petit village Corse pour la capitale.  Sans amertume ni résilience, il construit sa vie à Paris. Des hommes qu’il a aimé follement, à la découverte de sa sexualité en passant par ses histoires plus « casanière », Rubin raconte tout ce qui l’a (dé) construit.  Il raconte également sa récente crise de la quarantaine, où il découvre les application de rencontres et la consommation un peu excessive et les pratiques un peu plus alternatives avec ses partenaires qui se sont conjuguées avec.  Rubin, 44 ans, est aussi un papa, qui raconte son envie d’enfant et la concrétisation de ce projet avec sa meilleure amie. Il explique avec une grande tendresse la 1ère rencontre avec son fils, les premières années, la construction de leur foyer et du couple parental au schéma moins conventionnel.  Rubin offre un arrêt sur image d’un homme heureux, qui dégage une belle énergie et une soif de vie incroyable !  Trigger warnings : discrimination, harcèlement scolaire, homophobie  For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

23 janvier 2020 - 00:55:17
Séducteur mais pas dragueur, Charly est mal à l’aise IRL.  Les applis ne sont pas un jeu ou un exutoire quelconque pour lui mais bel et bien un endroit où il souhaite y rencontrer une femme pour une histoire sérieuse, et pourquoi pas la femme de sa vie. C’est après une très grosse rupture amoureuse qu’il a commencé à utiliser les apps de dating.  Il parle avec liberté et honnêteté de ses (quasi) 150 conquêtes et de sa quête effrénée de l’amour.  Lui et moi avons parlé de ce que ça signifie « être un bon coup », le romantisme 2.0, le mouvement féministe sur les réseaux sociaux, Jacquie & Michel, Tinder a ses débuts (qui n’avait pas vocation d’être une appli de « plans cul ») et la lassitude des applis de dating aussi ...  Au programme de la bonne humeur et quelques confessions avec Charly, ce grand romantique timide qui incarne parfaitement l’adage d’Oscar Wilde ; « il ne faut pas se fier aux apparences ». For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

10 janvier 2020 - 01:22:38
Dans cet épisode, Sylvain, 50 ans va raconter avec une touchante sincérité et transparence, son enfance hyper sexualisée, le rapport qu’il va avoir trop tôt avec le sexe et sa vision des adultes bousculée par ses expériences traumatisantes. Vulnérable, sentimentale et très lucide sur ce qu’il est, Sylvain parle durant cet entretien de son rapport au sexe, à l'onanisme et de sa consommation quotidienne de porno, de son addiction au THC, aux médicaments, de son rapport au temps qui passe mais aussi de sa fascination pour l'époque « gender fluid » qui se profile. C’est le témoignage d’un hypersensible diagnostiqué surdoué qui a un parcours sentimental et sexuel complexe et difficile que vous vous apprêtez à écouter..  De ses histoires qui auraient pu être d’amour à des relations sexuelles déconnectées de sentiments, Sylvain parle de la difficulté à trouver des partenaires qui le satisfassent sur tous les plans et de sa perception complexe du monde.  Un épisode très riche et très touchant. triggers warnings : Abus sexuels, humiliation, pharmacodépendance.  For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

26 décembre 2019 - 01:22:02
Dans cet épisode, Vincent, 29 ans, parle de sa première fois, ses coup de foudres, de ses conquêtes multiples une fois arrivé dans la capitale et de quelques unes de ses partenaires aux fantasmes particuliers. Mais surtout Vincent avait à coeur de parler sur sa façon d’appréhender le rapport à deux qui comble sa propre solitude et son rapport à l’insécurité.  Très honnête, Vincent parle de ses infidélités quasi systématiques, lorsqu’il est en couple et de sa décision de tromper - en pleine conscience - sa concubine de l’époque, avec qui il vivait, en préférant privilégier son confort matériel que faire face à une rupture amoureuse.   Enfin, il raconte comment il a menti et manipulé une femme (aujourd’hui sa compagne depuis 4 ans) pour pouvoir sortir avec elle, comment - sans réfléchir aux conséquences - il a commencé cette relation en usurpant une identité.  Il explique le temps qu’il a fallu pour que leur relation se construise et trouve son équilibre. Désormais en phase l’un et l’autre, Vincent vit une vie de couple épanouie (même si niveau libido ils ne sont pas toujours en phase …) C’est une discussion très franche et honnête d’un homme qui - avec le temps - a pris du recul sur ses choix et façons de faire - qu'il assume - dénuées de bienveillance, d’empathie et de considération pour l’autre. C’est une forme de prise de conscience voire de mea culpa sur ces agissements d’avant qu’il a verbalisé qui ont permis à Vincent une certaine remise en question après notre échange ...  EDIT :  Pendant notre échange, des similitudes avec une situation personnelle m’ont fait rapidement pensé que Vincent pourrait avoir des TSA (troubles du spectre de l’autisme.)  En effet, certains comportements sociales et émotionnels qu’il décrit m’ont particulièrement interpellés.  C’est d’ailleurs pour cela que je lui pose certaines questions sur ses ressentis dans certaines situations et que ses réponses peuvent être déroutantes. Après l’enregistrement, et en lui en parlant, Vincent m’annonce que ses parents ne lui ont jamais fait part des résultats du test du spectre autistique qu’il avait passé plus jeune sous la recommandation de ses enseignants.  TRIGGER WARNING : rapports non consentis, manipulation, mensonge L’article sur le jeu de soumission de Madmoizelle dont parle Vincent. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

12 décembre 2019 - 01:05:47
Pour ce 8ème épisode de la saison 2, Allan, 26 ans, raconte avec beaucoup de douceur ses premières expériences et ses premières amours plutôt « classiques » puis la rencontre inattendue - après une rupture - du milieu BDSM.  Il narre avec passion l’ouverture d’esprit au sein la communauté BDSM, la liberté d’expression possible et le respect des pratiques des uns et des autres de ce milieu. Allan va expliquer certains codes BDSM et ce qu’attendent ses soumises de lui, en tant que « Dom » (= comprendre dominant).  Axé sur le plaisir de sa partenaire, Allan prend le temps d’expliquer en quoi cette sexualité l’épanouit et lui permet d’aller loin dans les rapports qu’il entretient avec ses partenaires. Depuis 3 ans, en couple avec une jeune femme très « vanille » il ne fréquente plus ce milieu qui lui a tant apporté et exprime avec doute et clairvoyance la complexité de cette relation qui mêle amour et frustration.  Assez rare pour être précisé, dans cet entretien un homme manifeste clairement sa baisse de libido, ses problématiques de désir, son ultra empathie avec sa compagne souffrante quotidiennement, sa réflexion sur le sexe conjugal avec absence de consentement et le fait d’avoir des rapports sexuels sans véritable envie, « pour faire plaisir » à sa partenaire.  Un entretien intense, qui je pense vous interpellera sur bien des points.  Triggers warning : sang, violence, SM, coup, rapport non consenti. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

28 novembre 2019 - 00:51:25
Manu a bientôt 25 ans.  Un âge où la plupart des jeunes gens sont actifs sexuellement avec des partenaires. Ce jeune homme en pleine construction raconte son éducation sans aucune mention de la sexualité, les moqueries à l’école sur son corps et sa pilosité qui ont engendré d’importants complexes qui l’ont tétanisé et empêché de se rapprocher des filles. Une relation à distance, épistolaire 2.0, va lui mettre le pied à l’étrier pour débuter sa vie sentimentale. Avec du temps, des amis bienveillants qui ne l’ont jamais jugé, et le mouvement body positive de plus en plus présent sur les réseaux sociaux, voici la recette qui a contribué à ce que Manu commence à s’accepter. A bientôt 25 ans, il commence à s’ouvrir aux filles. Entre prise de conscience, partage de ses doutes, questionnement sur la prostitution, anticipation de sa première fois et idéalisation d’une partenaire idéale, Manu livre un témoignage courageux et touchant pour ce 7eme épisode. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

14 novembre 2019 - 00:56:04
L’amour. La simplicité. La douceur. Voici ainsi résumé cet entretien avec ce jeune homme de 26 ans qui s'est confié pour ce 6ème épisode. Pour Omar la sexualité est un détail, elle ne nous définit pas entièrement. Il raconte avec douceur et positivité son parcours personnel entre ancrage marocain « traditionnellement moderne » , ouverture d’esprit et liberté d’être celui qu’il avait envie d'être une fois arrivé en France pour ses études. Quelques relations et expériences plus tard, il est aujourd'hui en couple avec Pierre depuis 2 ans, heureux et très amoureux. Il raconte leur vie à deux, leur sexualité épanouie, curieuse et en mouvement. Aujourd’hui, Omar a souhaité témoigner sous son vrai prénom, prenant le « risque » que certains de ses proches dont sa maman, découvre son homosexualité. Mais comme il le dit lui même ; la sexualité est « une relation naturelle qui n’est pas choisie. » et il sait que sa mère saura le comprendre. Il raconte avec douceur et positivité son parcours personnel entre ancrage marocain « traditionnellement moderne » , ouverture d’esprit et liberté d’être celui qu’il avait envie d'être une fois arrivé en France pour ses études.  Quelques relations et expériences plus tard, il est aujourd'hui en couple avec Pierre depuis 2 ans, heureux et très amoureux. Il raconte leur vie à deux, leur sexualité épanouie, curieuse et en mouvement.  Aujourd’hui, Omar a souhaité témoigner sous son vrai prénom, prenant le « risque » que certains de ses proches dont sa maman, découvre son homosexualité.  Mais comme il le dit lui même ; la sexualité est « une relation naturelle qui n’est pas choisie. » et il sait que sa mère saura le comprendre. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

31 octobre 2019 - 01:03:10
A 69 ans, Vincent n’a qu’un seul regret : ne pas s’être assumé plus tôt. Homosexuel d’aussi loin qu’il s’en souvienne, Vincent a porté le masque social en se mariant (deux fois). Pendant ses vies maritales, des amants mais aussi des maitresses et aucune once de culpabilité. Pour Vincent, il est impossible d’être fidèle de corps. C’est à l’aube de l’an 2000 qu’il décide de ne plus fréquenter sexuellement les femmes. Aujourd’hui, il a des rapports intimes, tendres avec ses amants réguliers (des 'hétéros vicieux' comme ils se définissent eux-mêmes) mais aussi avec des inconnus dans les Saunas de la capitale qu’il fréquente.  C’est un sexagénaire sans tabou et sans filtre qui se raconte et propose une vision décomplexée du sexe et de son rapport au plaisir charnel. En somme, un témoignage sage d'un homme qui ne l'a pas toujours été ! For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

17 octobre 2019 - 01:02:40
Pour ce 4ème entretien de la 2ème saison, Sam raconte avec pudeur une enfance difficile et traumatique. Avec tendresse, il se rappelle de son 1er amour, de ses premières fois avec elle, puis de la rencontre avec le sport qui va changer sa vie. Il parle des mauvais choix qu'il a pu faire notamment celui de ne pas embrasser la carrière de joueur de football américain à laquelle il était destiné, sous la pression de ses parents. Sam va également confier la rencontre de la personne qui va changer sa vie. Celle qui l’amènera à vendre ses prestations sexuelles auprès d’une clientèle de femmes aisées et matures pendant 7 ans. Aujourd’hui, à 35 ans, Sam ne tarifie plus son corps.  Il vient de quitter une femme (qui ignore sa double vie) qu’il a aimé plus que tout et essaie de guérir de cette rupture. Maintenant, il souhaite se concentrer sur le sport qui est son meilleur anti-dépresseur, adopter une vie plus saine et peut-être un jour rencontrer la femme avec qui il fondera une famille.  C’est un entretien qui au-delà de son atypisme, met en lumière l’importance des rencontres et des choix que l’on peut faire. Merci pour votre écoute bienveillante et non jugeante. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

3 octobre 2019 - 01:15:21
Cette rencontre avec Joe est précieuse. Il raconte avec humour et bienveillance l’évidence de son homosexualité, la recherche du partenaire et la déception (et douleur!) de sa 1ère fois. Mais aussi le rapport à la religion, les rencontres multiples sur les sites gays et la complexité à construire une histoire. Puis vers la trentaine un chamboulement total : les filles l’intéressent. Pour confirmer cette attirance, il s’essaie aux plans à 3 (avec des couples hétéros) pour "aller en terre inconnue avec un peu de terrain connu" et là, c’est une révélation ! Il pratique avec des couples libertins pour découvrir la pratique hétérosexuelle et les corps des femmes ! Tout en continuant sa sexualité avec les hommes. Aujourd’hui, Joe est dans un cheminement personnel sans oeillères, avec beaucoup de sagesse et de valeurs nobles où se mêlent connexion avec l’autre, le mélange des genres, l'ouverture d’esprit, l'empathie et la bienveillance pour une réécriture des évidences. Un "voyage" dans la sexualité alternative et en mouvement de Joe - qui je pense - ne vous laissera pas insensible ! For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

20 / 35 épisodes
1 2
Scroll to top