Nouvelle École

#72 - Rémi Gaillard : J'essaie d'être libre

00:00:00
01:22:45
11 juin 2018
Soutenir Nouvelle Ecole sur Patreon."C’était mieux avant quand je galèrais un peu plus. »La semaine dernière Télérama a publié un article sur Nouvelle Ecole : « Grâce à son amateurisme assumé, il parvient à obtenir des réponses savoureuses ». Au dessus il y avait ma tête avec des cheveux roses et ma tête avec un chat sous une ombrelle.J’adore ce chat (Clubber, suivez-le sur instagram) et mes cheveux roses, mais je suis tout de même un peu gêné quand je lis ça. Ca me rassurerait d’être pris au sérieux.Quand personne n’écoutait Nouvelle Ecole, il m'était facile de laisser les cafouillages « pour rester authentique ». Aujourd’hui des dizaines de milliers de personnes écoutent chaque semaine et je dois me faire violence pour ne pas couper toutes les imperfections. Je me demande si je vais sortir l’épisode, j'ai peur que ce ne soit pas assez pro. Je croise des gens que je ne connais pas et qui m’expliquent comment m’améliorer, grossir plus vite, être plus carré et j’ai vraiment envie de faire plaisir à tout le monde.Je pourrais me professionnaliser. J’aurais un ingé son dans un studio, il saurait sauvegarder un preset et utiliser un low-pass filter et le générique sonnerait bien. Je n’aurais qu’à poser mes questions, rentrer chez moi et les épisodes sortiraient. Moins de facepalms en entendant mes tics de langage, erreurs ou autres hésitations. Je pourrais financer tout ça avec de la pub et Nouvelle Ecole serait pro.Mais est-ce que Nouvelle Ecole serait mieux ?Tous les imprévus me laissent des souvenirs. Je ne m’attendais pas à courir après Rémi Gaillard dans Paris avec mon matériel, mais je n’échangerais pas ces soirées contre un épisode plus « classique". Pour ça je veux bien renoncer au confort d’être un professionnel, et travailler à rester un amateur.Se retrouver dans l'épisode :Match aller :04:00 J’essaie d’être libre08:30 J’aimerais que le temps suspende son vol13:00 Féminisme, plagiat et polémiques25:00 Ses débuts : "tout le monde a rigolé sauf ma mère"27:00 Le film : "la pire expérience de ma vie professionnelle"34:00 "Je suis dans un inconfort perpétuel"37:00 "En ce moment j’arrive pas à me renouveler"45:00 La protection animale et la "protection d'associations"49:16 Match retour : (ici c'est plus "n'importe quoi", je vous mets donc des repères à la louche)retour sur son séjour à Londres"J’aimerais revenir comme avant""Je fais tout pour rester n'importe qui""Aujourd’hui grâce à internet tu peux faire ce que tu veux où tu veux. "1:11:00 "Il faut que je refasse des conneries"La perte de son chien et son engagement dans la protection animale1:18:00 "J'ai l'impression que je me perds"Références de l'épisode :Enfermé dans une cage pendant 87 heuresBrigitte Bardot et Rémi GaillardIl pleure dans mon coeur - VerlaineAnymal, l'association de Rémi GaillardRonaldo vs Rémi GaillardTRAIN - Rémi GaillardIsabelle Goetz, porte parole PETA FranceGreg GuillotinSébastien CauetNicole FerroniJean-François RichetPour aller plus loin :Abonnez-vous à la newsletter.Suivez Nouvelle École sur Instagram

Scroll to top