Nouvelle École

51 abonnés
S'abonner
Le podcast pour sortir des sentiers battus. Chaque semaine, Antonin Archer discute pendant plus d'une heure avec les français les plus inspirants. Entrepreneurs, artistes et autres passionnés racontent leur parcours et ce qui les pousse à tracer leur propre chemin.

Depuis 2016, Antonin ­Archer, 26 ans, s’intéresse aux trajectoires sinueuses, à tous ceux qui sont sortis des sentiers battus pour tracer leur propre voie. Tous les profils sont conviés : scénaristes, artistes, youtubeurs et entrepreneurs… Un dénominateur commun : il admire leurs parcours et se pense qu’ils ont des réponses aux questions qu’il se pose.

Les échanges sont intimes et passionnés et durent une heure environ.


91 épisodes

29 octobre 2018
Nouvelle École s'arrête. Dans cet épisode je vous explique pourquoi.Pour participer à l'épisode Best-Of et être informé de la suite, inscrivez-vous à la newsletter : http://bit.ly/NouvelleEcoleMailIl se passera également des choses sur Instagram.Merci à tous d'avoir suivi et soutenu ce projet. Je m'épanche plus en détail dans l'épisode. Bonne écoute !
like podcast

22 octobre 2018
C'est le grand retour de Gringe sur Nouvelle Ecole, qui précède de peu son grand retour dans la musique. Son album Enfant Lune sortira le 2 Novembre 2018, le résultat de plus d'un an et demi de travail.Se repérer dans l'épisode :04:00 Comment il a travaillé son album08:00 La difficulté de maintenir des relations15:00 Nourrir le monstre30:00 Comment fédérer45:00 Ce qu’il a appris en terminant son album55:00 En quête de véritéPour aller plus loin :Suivez Gringe sur Youtube, InstagramEnsuite :Soutenez Nouvelle École sur Patreon pour faire en sorte que cette émission reste libre de pubs.Rejoignez la newsletter pour ne rien rater des évènements importantsSuivez Nouvelle École sur Instagram pour suivre mes aventures au quotidien
like podcast

15 octobre 2018
ElkY (Bertrand Grospellier) est un joueur professionnel. D’abord l’un des meilleurs pro-gamers au monde sur le jeu vidéo Starcraft, il devient joueur de Poker à partir de 2003.En 2011, il devient le premier français à posséder la « triple couronne », soit un titre des World Series of Poker (WSOP), une victoire au World Poker Tour (WPT) et à l'European Poker Tour (EPT). Il est également le plus gros gagnant français de l’histoire en tournoi.(Plus sur Wikipédia)Tout d'abord :Soutenez Nouvelle École sur Patreon pour faire en sorte que cette émission reste libre de pubs.Rejoignez la newsletter pour ne rien rater des évènements importantsSuivez Nouvelle École sur Instagram pour suivre mes aventures au quotidienSe retrouver dans l’épisode :01:00 : J’ai toujours adoré jouer : de ses débuts à Starcraft à son départ en Corée10:00 C’est pas si risqué que ça14:00 Devenir un pro game : différences et similitudes entre Starcraft et le Poker29:00 Si tu veux être le meilleur tu ne peux pas être équilibré36:00 Quelle vie pour devenir le meilleur ?40:00 Le danger des objectifs48:00 Faut il avoir une routine ?51:00 La méthode d’apprentissage pour devenir le meilleur1:00:00 L’importance de faire des erreurs.1:05:00 Faut-il devenir un expert ?Références de l’épisode :ElkY sur Instagram, Twitter et FacebookStarcraftLes APML : actions par minuteDiminishing returns ou loi des rendements décroissantsHeadspace pour méditer
like podcast

8 octobre 2018
Pedro Winter n'est pas le frère d'Ophélie Winter, comme le pensait Booba lors de leur première rencontre, mais bien le fondateur d'Ed Banger Records. Vous connaissez Ed Banger car en tant que fidèles de Nouvelle École, vous avez écouté l'épisode 79 avec Myd.Pour les nouveaux, Pedro Winter a arrêté ses études de droit à 20 ans, afin de devenir le manager de Daft Punk pendant une dizaines d'années. En 2003, il a fondé Ed Banger Records, un label de musique électronique sur lequel ont été produits des artistes tels que DJ Mehdi, Justice, Mr Oizo, Myd, Sebastian, Vladimir Cauchemar ou encore Busy P (qui n'est autre que l'alter ego musicien de Pedro Winter).Enfilez vos oreillettes et bonne écoute !Tout d'abord :Soutenez Nouvelle École sur Patreon pour faire en sorte que cette émission reste libre de pubs.Rejoignez la newsletter pour ne rien rater des évènements importantsSuivez Nouvelle École sur Instagram pour suivre mes aventures au quotidienSe retrouver dans l’épisode :01:00 faut il faire des études ou apprendre sur le tas ?10:00 Ed Banger : comment rester libre23:00 Beaucoup d’amour : Son rôle en tant que producteur30:00 Accompagner les artistes sans être un yes man`45:00 Peut-on tout faire ? Faut-il choisir ?53:00 Comment faire face aux coups durs, et les questions de la finRéférences de l'épisode :Ed Banger Records sur InstagramBusy PJusticeDJ Mehdi - The Story of EspionMr FlashMr OizoSebastianVladimir CauchemarMydPersonnes mentionnées :Rick RubinDaft PunkPharrell WilliamsCassiusStupeflipKanye West
like podcast

1 octobre 2018
Monsieur Poulpe fait beaucoup de choses différentes : comédien, animateur, scénariste, chanteur, et plus. C'est d'ailleurs de là que vient son surnom.Si vous avez utilisé internet en France dans les 10 dernières années, vous avez vu passer son travail, que ce soit à travers Les Recettes Pompettes, le Golden Show, Nerdz, J'irai loler sur vos tombes, ou encore le Studio Bagel. J'étais content de le rencontrer, car on trouve assez peu d'interviews de lui en ligne. On a pu parler d'originalité, d'argent (comme d'hab en ce moment), de courage, de rigueur et de bonheur, et il vous a même lâché une phrase à tweeter. Bonne écoute !Tout d'abord :Soutenez Nouvelle École sur Patreon pour faire en sorte que cette émission reste libre de pubs.Rejoignez la newsletter pour ne rien rater des évènements importantsSuivez Nouvelle École sur Instagram pour suivre mes aventures au quotidienSe retrouver dans l’épisode :01:00 Je me radicalise avec l’âge08:00 Concilier création et rentabilité économique20:00 Comment trouver le courage d’être original26:00 L’importance de la rigueur : « Je me donne des plans »34:00 Faut il être clivant ou essayer de toucher tout le monde ?48:00 Comment se satisfaire ? « J’ai des besoins simples »Références de l'épisode :Suivez Poulpe sur Instagram et TwitterNERDZCRAC CRACLes Recettes PompettesLe Golden ShowDavy MourierBudapestAu Poste : Quentin DupieuxLe monde est à toi : Romain Gavras
like podcast

24 septembre 2018
Pi Ja Ma est chanteuse, dessinatrice et je l’espère un jour humoriste car elle m’a beaucoup fait rire durant cette discussion. Elle sort un premier album en octobre et a déjà publié un livre pour enfants.On parle de la vie d’artiste, de ses avantages et de ses contraintes. On parle de sa volonté de s’amuser, de son passage à la Nouvelle Star quand elle avait 16 ans, de la solitude, de l’amour, de dire non, de faire face aux haters.On parle aussi de moi ! Bref, il y a tout ce que j’aime dans cet épisode.Bonne écoute.Tout d'abord :Soutenez Nouvelle École sur Patreon pour faire en sorte que cette émission reste libre de pubs.Rejoignez la newsletter pour ne rien rater des évènements importantsSuivez Nouvelle École sur Instagram pour suivre mes aventures au quotidienSe retrouver dans l’épisode :01:30 Artiste : un métier d’égocentrique ?08:00 On a le droit de s'amuser13:00 Le besoin de rentrer dans une case20:00 Comment gagner sa vie en tant qu'artiste ?27:00 Son passage à la Nouvelle Star, comment gérer une célébrité précoce35:00 J’ai du mal à tomber amoureuse : comment gérer le besoin d'être aimé, cultiver sa solitude, etc.50:00 Gagner sa vie en tant qu’artiste partie deux, discussion autour de la pub et de Patreon1:05:00 Quels avis prendre en compte quand on crée ?1:18:00 Comment dire non1:22:00 Comment être moins autocentréRéférences de l'épisode :Pi Ja Ma sur Instagram et FacebookPi Ja Ma sur YoutubeLe cri de Zabou, son livre pour enfantsJe ne serais pas arrivée là si... 27 femmes racontent (Annick Cojean)
like podcast

17 septembre 2018
Cédric Grolet est le chef pâtissier du Meurice (un palace 5 étoiles situé au centre de Paris). À seulement 33 ans et après un parcours d'une rigueur peu commune, il a reçu le prix de meilleur chef pâtissier du monde.Quelle discipline faut-il pour accéder à un tel niveau ?Comment progresser quand on est le meilleur au monde ?Quels sont les sacrifices nécessaires à cette réussite ?C'est ce qu'il explique dans cet épisode. Bonne écoute !Tout d'abord :Nouveau : j'aide à présent des marques et entreprises à penser, concevoir et lancer leurs projets de podcast. Ecrivez à [email protected] si intéressésSoutenez Nouvelle École sur Patreon pour faire en sorte que cette émission reste libre de pubs.Rejoignez la newsletter pour ne rien rater des évènements importantsSuivez Nouvelle École sur Instagram pour suivre mes aventures au quotidienSe retrouver dans l’épisode :03:00 La difficulté de l’apprentissage et son inadaptation à l’école10:00 « J’aime avoir des objectifs ». Quelle discipline pour devenir le meilleur du monde ?20:00 Comment garder les pieds sur terre face au succès24:00 « J’aime les choses pures ». Comment atteindre la perfection ?36:00 Comment construire son identité41:00 « J’avance jamais assez vite », le passage du temps46:00 « Je profite pas beaucoup » : le sacrifice de sa vie privéeRéférences de l’épisode :Cédric Grolet sur InstagramFruits, son livre aux éditions Alain DucasseL’hôtel Le MeuriceJiro Dreams of Sushi, le documentaireAlain DucasseLenôtre
like podcast

10 septembre 2018
MYD est un musicien originaire de Lille et membre du label Ed Banger Records (Justice, Busy P, Mr Oizo, etc.). Vous l’avez peut-être découvert à travers Club Cheval, le groupe de musique électronique qu’il a fondé à Lille, ou via son EP « All Inclusive » sorti l'an passé.Il m’a raconté son parcours, de ses débuts sur eJay à sa signature chez Ed Banger, en m’expliquant en détail toutes les choses auquel un artiste doit penser. Chaussez votre casque anti-bruit et préparez-vous à passer un très bon moment.Et surtout, si l’épisode vous plait, écrivez-lui via les réseaux sociaux pour lui dire.De quoi on a parlé :02:00 eJay, Fatboy Slim et ses débuts dans la musique14:00 Trouver sa scène : Sexual Eartquake in Kobe26:00 Orienter le paquebot : fin des études et début de Club Cheval40:00 « Faut d’abord faire de la zik » : Comment démarrer, comment s’entourer, comment produire.1:00:00 Ne pas attendre : conseils aux musiciens et autres créateurs1:14:00 Les 10% de la fin. L’importance de finir.1:32:00 Rester ouvert d’esprit pour progresser1:45:00 Comment un musicien gagne sa viePour aller plus loin : MYD sur Instagram Son nouveau titre, Muchas, sur SpotifySes groupes : Sexual Earthquake In KobeClub Cheval et leur album DisciplineEn soloTrain to BakamatoAll InclusiveAlice Moitié pour l'identité visuelle (écoutez son passage sur Nouvelle Ecole)En tant que producteurLe rappeur GeorgioSCH : Champs Elysées; Lacrim : Tout le monde veut des lovésMusiqueEdBangrer Records et Busy PDJ Kore (écoutez son passage sur Nouvelle Ecole)FatBoy Slim en live à BrightonChemical Brothers, ProdigyJUSTICE VS SIMIANE - WE ARE YOUR FRIENDSToxic AvengerLes membres de ClubCheval : CANBLASTER, Pantero666, SamTibaDamsoTeki Latex, TTC : Bâtards SensiblesBrodinsky et son album BravaCASSIUS (qu’en fait j’avais déjà entendu)Magic SystemAutreTom de MyspaceFluoKidsJérémy ChâtelaineJay
like podcast

3 septembre 2018
« Peu de gens réalisent à quel point leurs rêves sont accessibles ». Cyrille Diabate est un combattant de MMA (arts martiaux mixtes). Il a combattu dans l’UFC, la ligue de MMA la plus prestigieuse au monde. Il est également détenteur de 4 titres mondiaux de boxe, dans diverses catégories. Cyrille Diabate a fondé la Snake Team, une école mixte basée en Seine St Denis qui forme les combattants français de MMA. En 2014, il a mis un terme à sa carrière en compétition.Important :Nouveau : j'aide à présent des marques et entreprises à penser, concevoir et lancer leurs projets de podcast ou de contenu audio. Ecrivez-moi à [email protected] si intéressésSoutenez Nouvelle École sur Patreon.Rejoignez la newsletter pour toujours tout recevoir en premierSuivez Nouvelle École sur Instagram pour suivre mes aventures au quotidienSe retrouver dans l’épisode :02:00 Un combat contre soi-même (enfance et débuts) 11:00 L’importance de la détermination, l’impact négatif de notre époque21:00 Quel est ton objectif ? 31:00 Bien choisir son entourage37:00 La patience au service de la détermination48:00 Le performer est toujours insatisfait53:00 La défaite ; comment gérer les échecs1:09:00 UFC et fin de carrièreRéférences :Cyrille Diabaté sur Instagram, Facebook et TwitterLa Snake TeamThe Life : la biographie de Michael JordanK-SAFE : la boite pour emprisonner son téléphoneMMA (Mixed Martial Arts)UFC (Ultimate Fighting Championship)Conor McGregorFloyd MayweatherCristiano RonaldoLebron James
like podcast

16 juillet 2018
Changez le monde en soutenant Nouvelle École sur Patreon."Pour avoir la vie que j'ai eue, il faut suivre des chemins de traverse, d'une part, et il faut surtout beaucoup se botter le cul". Cette fois c’est Antoine de Maximy qui s’assied sur le canapé de ma grand-mère, dont l’appartement donne un semblant de cadre à mes interviews. Antoine de Maximy à la chemise rouge, qui a créé l’une des rares émissions télévisées que j’aime : J’irai dormir chez vous. La première fois que je suis tombé sur son émission j’ai halluciné. Ce type avait tout compris : on le payait pour partir à l’aventure, explorer des pays et improviser. Il avait l’air de ne jamais savoir ce qui allait lui arriver, mais surtout de beaucoup s’amuser. Peut-être que plus la vie est improvisée, plus elle est marrante. C’est ce que je me suis dit en commençant cette interview. Depuis un peu plus d’un an, j’improvise, je n’ai aucune idée d’où je vais, et je ne me suis jamais autant marré.Et la France est championne du monde.Vous pouvez :Changer le monde en soutenant Nouvelle École sur Patreon.Rejoindre la newsletter pour toujours tout recevoir en premierSuivre Nouvelle École sur Instagram pour suivre mes aventures au quotidienSe retrouver dans l’épisode :01:30 "On a qu’une vie" : l’importance de s’amuser03:30 "Essaye de construire", ne pas vivre uniquement au présent08:00 Liberté, travail et argent18:00 "J’en ai quand même bien profité"26:00 Le renoncement à une vie de famille établie29:00 L'art d'improviser38:00 Pour s’amuser il faut être méthodique50:00 "Je fais peu d’efforts dans mes relations, ça ne sert à rien"54:00 « Très pessimiste au sujet de l’environnement », sa solution pour sauver la planèteRéférences : J’irai dormir chez vous - les épisodes en streaming (légal bien sûr, pour qui me prenez-vous ?)
like podcast

9 juillet 2018
On ne peut pas rire de tout avec tout le monde, mais on peut leur dire d'aller se faire enculer.Tous les jours, Violente Viande publie des phrases de ce genre sur Instagram, où des centaines de milliers de personnes choisissent d'en rire ou de s'en offusquer, de les partager ou de les signaler aux autorités du Web. En 1 an et demi, Florian a rassemblé plus de 110000 personnes autour de Violente Viande.Parmi les opportunités créées par le succès de Violente Viande, certaines sont tangibles (une bande dessinée publiée), d'autres moins."Violente Viande c'est un coupe-file".Et là, il a raison. Alors je vais me servir de cet épisode pour vous faire bosser.Voyez-vous, Instagram m'est à moi aussi fort utile. C'est un moyen efficace pour contacter les futurs invités. La logique que j'ai constatée est la suivante : plus il y a de gens qui suivent Nouvelle Ecole sur Instagram, plus il m'est facile d'attirer l'attention des futurs invités ; soit parce qu'ils connaissent déjà Nouvelle Ecole (et c'était le cas de Violente Viande), soit parce que le nombre d'abonnés joue un rôle de validation et les incite à considérer mon invitation.J'aimerais donc faire grossir le compte Instagram de Nouvelle École, sans ajouter de charge de travail excessive, et sans me lancer dans des opérations putaclic du genre "Taggue tous tes amis qui ont déjà retourné l'oreiller pour avoir le côté frais".Si vous avez une idée, recommandation, suggestion, vous feriez mon bonheur en la postant dans les commentaires en bas de cet article. Toute idée est la bienvenue, vraiment. Peut-être n'y a-t-il pas de formule magique, mais après tout, peut-être que si.Et comme d'habitude, bonne écoute !Vous pouvez :Changer le monde en soutenant Nouvelle École sur Patreon.Rejoindre la newsletter pour toujours tout recevoir en premierSuivre Nouvelle École sur Instagram pour suivre mes aventures au quotidienSe retrouver dans l'épisode :00:00 C’est de l’artisanat - Qui est Violente Viande ?05:00 Les débuts de Violente Viande10:00 Ne pas être influencé14:00 La discipline de produire tous les jours22:00 Ne pas culpabiliser de s'ennuyer29:00 Ne pas s'éparpiller32:00 Vaincre le syndrome de l'imposteur35:00 Jouer avec les clichés pour faire rire49:00 Les bénéfices intangibles d’un projet (ce sujet n’avait jamais été évoqué auparavant sur Nouvelle École et est essentiel)55:00 Le courage d’arrêter ; ne pas devenir un ringard Références de l’épisode :Violente Viande sur InstagramLa vie est Bonne, la bande dessinée qu'il a publiée aux côtés de lucymacaroni.Mona, sa marque de montreCinktank, son site d'actualités CinémaAmerican Dad, la série qu'il prétend regarder sur NRJ12, alors qu'il gère 2 entreprises en plus de Violente ViandeRomain Gary, qui a écrit pas mal de livresStephen King, idemLes épisodes de Nouvelle École mentionnésRoman Frayssinet (sur l'ennui)Marion Séclin (sur le syndrome de l'imposteur)Adrien Ménielle (sur le rire)Gringe (sur mon approche des invités)Navo (qui m'avait aidé à contacter Gringe)L’École péripatéticienneLa Casa de Papel (conseil : n'y allez pas)Camille Lavabre avec qui il coécrit du standupL’illustrateur Jean André Ce que veulent les femmes (où Mel Gibson est publicitaire)
like podcast

2 juillet 2018
Alice et Moi est musicienne. Comme beaucoup d'entre nous, elle a longtemps hésité avant d'oser se lancer. À la fin de ses études, elle a compris que sa vie se ferait dans la musique et a décidé de sauter le pas. Autant vous dire que ça me parle.Quelques extraits :"C'est chouette, mais quand est-ce que je passe à ma vie ? Ma vraie vie.""Je me suis toujours dit si je tente quelque chose je le fais à fond.""J’ai pas eu envie d’attendre que les gens décident.""J’adore les gens qui sont éparpillés, j’adore les gens dissipés.""Être bon dans plein de choses, tout le monde a tendance à dire que c’est pas fou mais je trouve ça faux ; je trouve que c’est bien."Avant toute chose, tu peux :Soutenir Nouvelle École sur Patreon.Rejoindre la newsletterSuivre Nouvelle École sur InstagramTwitterFacebookSe retrouver dans l'épisode :02:00 "J'étais un peu chelou" - de l'utilité d'être dissipée12:00 "J'ai eu peur de jamais oser". Choisir sa vie et faire les choses à fond.24:00 Sa première chanson et sa décision de se dédier à la musique32:00 L'importance de l'honnêteté et sa gestion des critiques41:00 "Il fallait trouver des gens". Comment elle s'est entourée, pour créer son entreprise musicale.53:00 Ne pas attendre pour être libre01:04:00 "Parfois j'ai peur de pas être légitime".Références de l’épisode :Alice et Moi surSpotifyInstagramFacebookTwitterVanessa ParadisSciences PoKhâgnePenny, sa première chansonEtoiles invisibles d'Orelsan 
like podcast

25 juin 2018
Soutenez Nouvelle École sur Patreon.Dans l’entrée du studio, il y a des murs recouverts de disques d’or et de platine : Booba, Rohff, Leslie, Magic System et à peu près tous les hits de mon adolescence.Je voulais inviter un producteur depuis longtemps mais j'attendais d'avoir le bon, et Kore n’est pas n’importe quel producteur. Depuis plus de 20 ans, il mixe et produit pour les plus grands du hip-hop en France (SCH, Booba, Rohff, ...) comme aux Etats-Unis (Rick Ross, Wale, French Montana, …).Il ne donne pas beaucoup d’interviews. Et comme j’adore les histoires, c’était l’occasion de m’intéresser aux origines : ses débuts en tant que DJ et une rencontre qui l'emmène dans le studio de NTM. Bonne écoute.Se retrouver dans l’épisode :02:30 “Tu veux pas être le DJ de NTM ?” Ses débuts en tant que DJ.13:00 “La plupart des gens vont dans le même sens”. Ses débuts en tant que compositeur18:00 “J’ai toujours revendiqué l’éclectisme”. 27:00 “Progresser c’est avoir de l’assurance”38:00 Comment se réinventer ? Son départ aux Etats-Unis en 2010, et la “quête du sub”. 51:20 “Faut que ça ait du caractère” : le lancement de son label1:01:00 “J’essaie de garder ce truc d’enfant” : l’évolution de son état d’esprit au fil des annéesRéférences de l’épisode :À propos de Kore :DJ Kore sur InstagramLa liste (non exhaustive) des productions de KoreKore et SkalpLeslieLes bandes originales de Taxi 3 et Taxi 5Raï’N’B FeverLa faucheuse, Bâtiment C - BoobaTDSI - RhoffChamps Elysées - SCH, produit par Kore et MYDLeslie, sa femmeProduction et producteurs :Kanye West et Mike DeanLes Neptunes : Pharrell Williams et Chad HugoLex LugerTimbalandMydBrodinskyLa MPCLe logiciel Pro ToolsSub Bass et 808En vrac, désolé si j’en oublie :Kendrick Lamar et son label Top Dawg Entertainment (TDE)Flo Rida, T Pain, Billy Blue, PitbullJoey Starr, Kool Shen, NTM, NAS et Affirmative ActionSCHMatt PokoraLacrimBooba et le groupe LunaticScred ConnexionStevie WonderSecteur ÄK-ReenFonky FamilyLa CautionMouloud AchourPour aller plus loin :Abonnez-vous à la newsletter pour tout recevoir en excluSuivez Nouvelle École sur Instagram
like podcast

18 juin 2018
Rejoindre le Patreon.Hier j’ai écouté cet épisode avec Laura Gilli pour la première fois depuis son enregistrement et je me suis dit que c’était vachement bien. Et je me suis souvenu que je me dis ça chaque semaine.J’écris beaucoup sur mes doutes car je trouve ça plus important, mais aujourd'hui j'ai envie de parler d'autre chose. La réalité est que je suis très fier de ce projet que je trouve objectivement bien. Il a complètement changé ma vie, et je crois qu’il aide pas mal de gens à changer la leur, ce qui est encore plus gratifiant.Je ne regarde plus trop les chiffres mais je sais qu’ils montent, et je vois que Nouvelle Ecole squatte le top iTunes sans interruption depuis plusieurs mois. Il y a écrit "Nouvelle Ecole, Antonin Archer » au dessus de trucs comme RTL, Europe 1, ce qui est plutôt marrant. Il y a des journaux qui font des articles sur Nouvelle Ecole et des gens de ma famille qui disent que c’est bien et c'est plutôt cool.Enfin, deux ans après avoir sorti ce premier épisode, je n’ai plus le temps de répondre à tous les messages de soutien et de remerciement que je reçois. Il y a quelques minutes j’ai reçu un mail intitulé « Message de soutien ». La personne voulait juste dire merci et soutenir Nouvelle Ecole.En fait, c’est moi qui aimerais vous dire merci aujourd'hui. Je n’aurais pas le courage de faire ça sans votre soutien. Merci à tous ceux qui écoutent en cachette, ceux qui commentent, ceux qui soutiennent sur Patreon, ceux qui me parlent dans la rue, ceux qui en parlent à leurs potes et ceux qui prennent leur temps pour envoyer ces messages. Moi aussi j'ai tout lâché pour être heureux. Si ça fonctionne jusqu'ici, c'est beaucoup grâce à vous.Se retrouver dans l’épisode :2:30 "Je savais même pas que c’était un métier » - Ses débuts dans la photo 11:00 "C’est pas mon genre de me montrer, c’est pas moi »16:00 Le but c’est toujours d’aller à très haut niveau - 10 ans de patinage artistique 25:00 Le choix d’être heureuse - « J’ai pris une année sabbatique »36:00 De l’utilité de se mettre au second plan40:00 Sa façon de progresser, les erreurs qu’elle faisait au début52:00 Comment débuter : « J’ai toujours contacté des gens dont j’aimais la personnalité »01:00:00 « S’ils veulent me cataloguer ils me cataloguent"Références : Laura Gilli sur InstagramAlice Moitié dans Nouvelle ÉcoleLa photo de Kyan Khojandi dont parle LauraLe passage de Kyan dans Nouvelle EcoleGérard DepardieuGaspard Proust
like podcast

11 juin 2018
Soutenir Nouvelle Ecole sur Patreon."C’était mieux avant quand je galèrais un peu plus. »La semaine dernière Télérama a publié un article sur Nouvelle Ecole : « Grâce à son amateurisme assumé, il parvient à obtenir des réponses savoureuses ». Au dessus il y avait ma tête avec des cheveux roses et ma tête avec un chat sous une ombrelle.J’adore ce chat (Clubber, suivez-le sur instagram) et mes cheveux roses, mais je suis tout de même un peu gêné quand je lis ça. Ca me rassurerait d’être pris au sérieux.Quand personne n’écoutait Nouvelle Ecole, il m'était facile de laisser les cafouillages « pour rester authentique ». Aujourd’hui des dizaines de milliers de personnes écoutent chaque semaine et je dois me faire violence pour ne pas couper toutes les imperfections. Je me demande si je vais sortir l’épisode, j'ai peur que ce ne soit pas assez pro. Je croise des gens que je ne connais pas et qui m’expliquent comment m’améliorer, grossir plus vite, être plus carré et j’ai vraiment envie de faire plaisir à tout le monde.Je pourrais me professionnaliser. J’aurais un ingé son dans un studio, il saurait sauvegarder un preset et utiliser un low-pass filter et le générique sonnerait bien. Je n’aurais qu’à poser mes questions, rentrer chez moi et les épisodes sortiraient. Moins de facepalms en entendant mes tics de langage, erreurs ou autres hésitations. Je pourrais financer tout ça avec de la pub et Nouvelle Ecole serait pro.Mais est-ce que Nouvelle Ecole serait mieux ?Tous les imprévus me laissent des souvenirs. Je ne m’attendais pas à courir après Rémi Gaillard dans Paris avec mon matériel, mais je n’échangerais pas ces soirées contre un épisode plus « classique". Pour ça je veux bien renoncer au confort d’être un professionnel, et travailler à rester un amateur.Se retrouver dans l'épisode :Match aller :04:00 J’essaie d’être libre08:30 J’aimerais que le temps suspende son vol13:00 Féminisme, plagiat et polémiques25:00 Ses débuts : "tout le monde a rigolé sauf ma mère"27:00 Le film : "la pire expérience de ma vie professionnelle"34:00 "Je suis dans un inconfort perpétuel"37:00 "En ce moment j’arrive pas à me renouveler"45:00 La protection animale et la "protection d'associations"49:16 Match retour : (ici c'est plus "n'importe quoi", je vous mets donc des repères à la louche)retour sur son séjour à Londres"J’aimerais revenir comme avant""Je fais tout pour rester n'importe qui""Aujourd’hui grâce à internet tu peux faire ce que tu veux où tu veux. "1:11:00 "Il faut que je refasse des conneries"La perte de son chien et son engagement dans la protection animale1:18:00 "J'ai l'impression que je me perds"Références de l'épisode :Enfermé dans une cage pendant 87 heuresBrigitte Bardot et Rémi GaillardIl pleure dans mon coeur - VerlaineAnymal, l'association de Rémi GaillardRonaldo vs Rémi GaillardTRAIN - Rémi GaillardIsabelle Goetz, porte parole PETA FranceGreg GuillotinSébastien CauetNicole FerroniJean-François RichetPour aller plus loin :Abonnez-vous à la newsletter.Suivez Nouvelle École sur Instagram
like podcast

4 juin 2018
Chaque année depuis dix ans, je me promets de reprendre la musique. J’achète du matériel, je m’inscris à des cours en ligne et je commence à écrire des morceaux.Puis les excuses arrivent :Je n’ai pas le temps. Je dois gagner de l’argent.Je ne suis pas assez bon. Et la dernière : je suis trop vieux.À force de tentatives infructueuses, j’ai fini par me persuader que ce n'était qu'un fantasme.En mars 2018, je suis allé voir un artiste dont je suis fan depuis longtemps. C'était excellent et j'aurais du m'amuser mais au lieu de ça, j'ai ressenti une énorme frustration ; comme de la jalousie.Ce soir là, je n'ai pas réussi à dormir. J'ai cherché à comprendre d'où provenait cette frustration. À force de tourner en rond, j'ai compris que je m'étais trompé.Depuis deux ans, je demande aux gens ce qu’ils feraient s’ils n’avaient pas peur. L'ironie est que je n'ai pas eu le courage de répondre honnêtement à cette question. Le soir du concert, mon ventre m'a signalé sans ambiguïté que si je n'avais pas peur, je remonterais sur scène. Ce sont les excuses qui créent la frustration quand on comprend qu'on passe peut-être à côté de sa vie.Le lendemain matin, j'ai décidé d'essayer pour de vrai. Je me suis donné un objectif, une date limite, et je me suis mis au travail.Il y a quatre jours, j’ai joué ma première chanson devant une centaine de personnes. Pour elles, c'était un concert de cinq minutes joué par un inconnu. Pour moi, c'était la fin d'une parenthèse de dix ans et, je l'espère, la fin des excuses.Agathe Sorlet est une illustratrice et animatrice basée à Paris. Elle est suivie par 200000 personnes sur Instagram. Se repérer dans l'épisode :01:00 J'ai commencé à dessiner à 5 ans10:00 J'ai eu pas mal de désillusions20:00 La difficulté fait la force28:00 Je savais ce que je voulais, mais je ne savais pas comment y arriver35:00 Les Gobelins : l'avantage d'une formation pratique45:00 Comment reproduire un environnement stimulant50:00 "Je publiais tous les jours". De l'importance de partager son travail1:01:00 Faut-il tout accepter quand on débute ?1:07:00 Je me lève tous les matins assez tôt : son organisationRéférences :Agathe Sorlet sur InstagramLorraine Sorlet sur InstagramRiad Sattouf : regardez Les beaux gosses ; lisez L'arabe du futurTiteuf de ZEP"Kawaii" qui veut dire "mignon" en japonaisL'ISAAL'école de l'image GOBELINSPour aller plus loin :Abonnez-vous à la newsletter.Suivez Nouvelle École sur Instagram
like podcast

28 mai 2018
À 28 ans, Valentine Colasante a été nommée danseuse étoile du ballet de l’Opéra de Paris. Dans cet épisode, elle décrit l'état d'esprit qui lui a permis d'accéder au meilleur niveau.Se repérer dans l'épisode :01:00 Depuis que j’ai 8 ans mon rêve est d’être étoile10:00 Il faut du stress dans un spectacle : sa manière de se préparer14:00 j’ai longtemps pensé qu’il fallait cacher ses faiblesses : de l’art d’utiliser sa fragilité18:00 La rigueur d’une danseuse étoile26:00 Je me suis blindée : l’importance du mental33:00 Ne pas se laisser prédire un futur43:00 Ne pas avoir de stratégie, lâcher prise54:00 Comment progresser au plus haut niveau ?1:00:00 J’ai abandonné l’idée de plaire à tout le monde Références : Valentine sur Twitter, InstagramLe documentaire Tout près des étoilesLeçons de danse, leçons de vie de Wayne ByarsPour aller plus loin :Abonnez-vous à la newsletter.Suivez Nouvelle École sur Instagram
like podcast

21 mai 2018
Soutiens Nouvelle École sur Patreon.Quand j’étais petit je m’ennuyais souvent. J’inventais des histoires avec des LEGO et j’apprenais par coeur des paroles de chanson en anglais. Ensuite j’ai appris la guitare et j’ai appelé un pote ; on a mis la batterie dans ma chambre et tout le village a découvert blink-182.Puis j’ai arrêté de m’ennuyer. Il y avait plein de nouveaux potes, de nouvelles filles, de nouvelles façons de s'amuser et de nouvelles raisons de ne pas me retrouver seul. Je me suis mis à mal dormir.Un jour j’en ai eu marre d’avoir peur de l'ennui. J’ai éteint tous mes appareils et je me suis assis seul sur le canapé du salon.C’était affreux. Au bout d’une heure je me suis mis à pleurer. Je suis allé acheter des noix de cajou chez l’épicier. Il me connait, je lui achète des choses absurdes à des heures absurdes.J’ai fini les noix de cajou et je ne pleurais plus mais je n’avais rien à faire, c’était nul. J’ai lu un livre mais c’était pire. J’ai sorti ma guitare, joué des vieux trucs, puis j'ai commencé à écrire des choses. C'était assez mauvais.Au réveil j'ai lu ce que j'avais écrit la veille et c'était en effet assez mauvais, mais j'étais content. J'avais écrit pour la première fois depuis des années.Quand j’étais petit je rêvais d’une vie sans ennui. Aujourd'hui, cette vie m'est offerte sur un plateau : pas d'ennui, toujours un truc à faire, des gens à voir, des notifications à lire. Et c'est un problème. Si je ne m'ennuie pas, je n'angoisse pas. Si je n'angoisse pas, je ne sais pas qui je suis et si je ne sais pas qui je suis, je ne peux pas savoir où je vais. Alors j'essaie de m'ennuyer.Roman Frayssinet est humoriste. Son dernier spectacle Alors reprend au mois d'octobre. Il anime la chronique "Les dernières minutes" dans l'émission Clique Dimanche.Se retrouver dans l'épisode :02:00 "La meilleure manière d’avancer c’est de se mettre la pression"05:00 "Il faut se fixer des choses à atteindre", comment transformer ses rêves en objectifs12:00 Devenir un maître : "Le travail c’est une manière de se réaliser"19:00 "J’ai sacrifié le confort" 22:00 "J'étais trop pressé" : La théorie de l’escalier et de la catapulte29:00 "L’inspiration c’est un truc d'adolescents" : Comment devenir un pro40:00 Comment progresser ? Séparer le match et l'entrainement48:00 "Je suis partisan de l’ennui" : s'ennuyer pour créer54:00 Ne pas se fixer d'objectifs matériels58:00 Débrouille-toi !Références de l'épisode :Roman Frayssinet sur Facebook, Twitter et InstagramLouis CK Honors Georges CarlinClique Dimanche "Les dernières minutes"Baptiste Le CaplainLes soirées première fois de Yacine BelhousseSir Roger Bannister court un mile en moins de 4 minutesPour aller plus loin :Abonnez-vous à la newsletter.Suivez Nouvelle École sur Instagram
like podcast

14 mai 2018
Rejoignez la communauté Patreon pour participer aux prochains épisodes bonus.J’ai coupé le micro mais on a continué à parler. Toutes les deux minutes je me disais "il faut absolument enregistrer ça" mais comme j'avais peur de casser le moment je n'ai rien dit. Vous n'entendrez donc pas Pénélope Bagieu et moi disserter de l'état du monde en 2018.Il y a beaucoup de moments de ce genre, de discussions en off et je me mords les doigts de ne pas les avoir enregistrées. Peut-être ce podcast serait-il deux ou trois fois mieux avec tous ces morceaux tombés dans l'oubli ?Sans doute n'aurions-nous pas ces discussions si les micros restaient branchés. Même si on fait de son mieux, personne n'est 100% naturel devant un micro ; alors oui, je pourrais laisser le matériel tourner, attraper les mots en secret, mais ce n'est pas l'esprit.Peut-être dois-je accepter de ne pas tout contrôler et accepter ces moments pour ce qu'ils sont : des bonus. J'ai eu deux épisodes avec Pénélope Bagieu et vous n'en aurez qu'un. Sans rancune !PS : Je voulais appeler cet épisode "Fireball de rage" car c'est de loin la meilleure expression prononcée sur Nouvelle École depuis "scaphandre ailé au cumin", mais ça n'avait pas de sens. Heureusement que mes amis me préviennent quand mes blagues ne font rire que moi. D'ailleurs, je ne sais jamais si vous lisez la description des épisodes ; si oui, n'hésitez pas à envoyer des "Fireball de rage" à Pénélope Bagieu via votre réseau social préféré.Pénélope Bagieu est dessinatrice de bande dessinée. Après le lancement de son blog Pénélope Jolicoeur en 2007, elle publie de nombreuses bandes dessinées à succès dont Joséphine (adapté au cinéma), Cadavre Exquis ou encore Culottées. Se retrouver dans l'épisode :01:00 : Qu'est-ce qu'une dessinatrice de BD ?02:00 Comment ne pas se répéter quand on dessine depuis 10 ans ?10:00 Comment faire une BD ? Se contraindre, s'entourer, créer, se récompenser23:00 "Les bonnes idées restent" : Comment choisir son projet29:00 Se protéger des critiques et des Fireballs de rage33:00 Se poser les bonnes questions quand on commence45:00 Comment choisir son entourage professionnel47:00 Faut-il un travail alimentaire en lien avec ton travail de rêve ?52:00 Comment vendre ce qu'on serait prêt à faire gratuitement ?Fin : Y a-t-il des étapes à respecter dans la création ?Références de l'épisode :Pénélope Bagieu sur Twitter, Facebook et Instagram (envoyez des Fireball d'amour)Ma vie est tout à fait fascinante, sa première BD que j'ai adoréeCulottées, la version gratuite et la version payante.Joséphine, la version payante (faut pas rêver non plus)Cadavre Exquis, dont on parle pas mal dans l'épisodeRyan Holiday et son livre Perennial SellerClémence Bodoc et son super podcast avec Pénélope BagieuL'épisode de Nouvelle École avec Kyan KhojandiMarina Rollman et son passage sur Nouvelle École, notamment sur le choix du travail alimentaireL'étrange Noël de M Jack, que je n'ai pas vu et que je fais semblant de connaître quand elle m'en parleParanormal Activity (qui m'avait fait si peur)How I Met Your Mother dont il ne faut pas regarder les saisons postérieures à la 3Pour aller plus loin :Abonnez-vous à la newsletter.Suivez Nouvelle École sur Instagram
like podcast

7 mai 2018
Je n’ai plus peur de me lancer. Alors quand je m'entends demander aux invités comment se lancer, je trouve que ça sonne un peu faux. Je me dis que "ça plaira aux auditeurs" mais c'est idiot. Je ne connais pas beaucoup d'auditeursJe dois toujours me demander : "Qu'est-ce que j'ai besoin de savoir ? De quoi est-ce que j'ai peur ?"Ce dont j’ai peur, c’est de ne pas exploiter mes capacités au maximum, de tomber dans une routine, de ne pas faire de mon mieux.Je me demande comment faire de Nouvelle Ecole la meilleure émission sans tomber dans la médiocrité.Je me demande comment développer une exigence élevée, à tous les niveaux et dans tous les domaines.Yannick Agnel est double champion olympique et double champion du monde. Il a tout connu : l’exigence, la réussite, la fatigue, l'échec, la persévérance, les doutes et la reconversion.J'avais beaucoup de questions, et j'avais besoin de réponses. C'est la recette qui fonctionne.Se retrouver dans l'épisode :02:00 : "J'ai pas l'impression d'être fait pour une vie monotone" : la reconversion15:00 : "J'ai pas été un chantre de la nutrition", la vie de sportif de haut niveau19:00 : Michael Phelps et la part du talent au plus haut niveau22:00 "Je suis le meilleur, je vais les massacrer"32:00 : 6 à 8 heures par jour pendant 10 ans : comment devenir le meilleur du monde36:00 "J'aurais du tout dire" : retour sur des méthodes d'entraînement "tyrannique"45:00 Fatigue, perte d'une proche fin de carrière01:00:00 "Être le plus heureux possible" : son nouveau butRéférences de l'épisode :Yannick Agnel sur Twitter, Instagram et Facebookles médailles d'or de Yannick Agnel aux jeux olympiques de Londres 2012 : 200m nage libre et relais 4X100mBob Bowman, entraineur de Michael Phelps puis de Yannick Agnel aux États-UnisFlorent Manaudou, Laure Manaudou et son entraîneur Philippe LucasFabrice Pellerin, l'entraineur de Yannick Agnel à NiceTrue Stories, le documentaire sur Avicii par NetfixDJ SnakePour aller plus loin :Rejoignez la communauté Patreon pour accéder à des contenus exclusifs.Suivez-moi sur Instagram
like podcast

20 / 91 épisodes
1 2 3 4 5
Scroll to top