Miroir miroir

8 abonnés
S'abonner
Un podcast sur les représentations, la beauté et le corps. Un mardi sur deux, Jennifer Padjemi reçoit auteur·trice·s, artistes ou témoins pour déconstruire les standards imposés par les médias, la société ou le regard des autres. Miroir miroir est un podcast de Binge Audio.

32 épisodes

5 novembre 2019 - 00:26:22
Plus un pénis est gros, plus la personne qui le porte serait puissante. La plupart des représentations de la nudité masculine associent la virilité, la performance sexuelle voire la fertilité à la taille du sexe. Pourtant, les énormes, comme les micropénis, sont beaucoup plus rares qu’on veut bien nous le faire croire.Comment naissent ces complexes autour de la taille du pénis ? Pourquoi associe-t-on le plaisir sexuel à un gros pénis ? En quoi existe-t-il des représentations racistes du pénis ? En quoi ces représentations engendrent une vision de la sexualité centrée sur la pénétration ? En quoi illustrent-elles aussi une méconnaissance du fonctionnement de cet organe ?Pour répondre à ces questions, Jennifer Padjemi reçoit Dr Marc Bonnard, psychiatre, sexologue et auteur d’ « Histoires du pénis » (éd. Broché, 2000).Cet épisode est destiné, en premier lieu, à toute personne qui a un pénis même si le vocabulaire est parfois orienté vers les hommes cisgenres.Les témoignages entendus tout au long de l’épisode sont tous issus de forums.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR LES RECOS DE MARC : N’hésitez surtout pas à échanger à votre partenaireRÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION Montaigne, Tout savoir sur l’érection (Marc Bonnard, éd. La Musardine, 2019), Jacquie, Michel et les autres (Les Couilles sur la table, Binge Audio, 2019)CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Binge Audio animé par Jennifer Padjemi. Réalisation : Victor Dubin. Générique : Théo Boulenger. Chargées de production et d’édition : Diane Jean et Camille Regache. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

22 octobre 2019 - 00:36:44
Qui n’a pas épié le corps d’un·e autre sur ses photos de profil ? Dans le jeu de la séduction, et sur les sites et applications de rencontre en particulier, notre désirabilité se mesure, avant tout, à notre beauté apparente.À l’ère du numérique, nos corps sont-ils résumés à de purs objets sexuels ? Comment se distinguer de la masse des profils ? Entre le cosmétique et l’authentique, faut-il privilégier une stratégie pour draguer ? En quoi les sites et applications de rencontres sont-iels un miroir amplifié de la réalité ? Peut-on draguer aujourd’hui sans être beau·belle ?Pour répondre à ces questions, Jennifer Padjemi reçoit Richard Mèmeteau, professeur de philosophie et auteur de «  Sex friends : Comment (bien) rater sa vie amoureuse à l’ère numérique  » (éd. Zones, 2019).RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLES RECOS DE RICHARD : « Les nouvelles lois de l’amour : Sexualité, couple et rencontres au temps du numérique » de Marie Bergström (éd. La Découverte, 2019), « Métaphysique de l’amour sexuel » d’Arthur Schopenhauer et l’épisode « Hang the DJ » de la série Black MirrorRÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION Catfish ( Henry Joost et Ariel Schulman, 2010), American Vandal (Tony Yacenda, 2017 — ), Que sont devenus les « experts en séduction » ? (Programme B, Binge Audio, 2019), Carl Gustav Jung, OkCupid, Marie Bergström : « Sur Tinder, les femmes aussi cherchent des relations pas prise de tête » écrit par Anaïs Moran publié le 15 mars 2019 sur liberation.fr, Race and Attraction, 2009–2014 (OkCupi, Medium, 10 septembre 2014), Karnaval (Thomas Vincent, 1999), Les salopes éthiques, « Après un rendez-vous Tinder, la réponse géniale de cette femme à celui qui l’épouserait si elle était « plus mince » » écrit par Marine Le Breton publié sur le 8 juillet 2015 sur huffingtonpost.fr, « Pratfall Effect », The Last Man on Earth (Will Forte, 2015 — 2018)CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Binge Audio animé par Jennifer Padjemi. Réalisation : Marie Jadowski et Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargées de production et d’édition : Diane Jean et Camille Regache. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

15 octobre 2019 - 00:39:41
Pourquoi des fesses volumineuses sont adulées sur le corps chirurgicalement amélioré de Kim Kardashian et non sur le corps musclé de Serena Williams ? Il n’y a qu’à feuilleter la presse people pour s’apercevoir que des attributs corporels décriés sur des corps racisés sont encensés sur des corps blancs. Si les codes esthétiques évoluent selon les espaces et les époques, ils sont aussi le résultat de rapports de force.Qui et quoi influencent nos critères de beauté ? Pourquoi le « black fishing » de youtubeuses blanches, qui s’obscurcissent la peau et se crêpent les cheveux, est bien plus qu’une fantaisie esthétique temporaire ? Qu’est-ce que le «  mythe du cinquante kilos  » ? Qui est belle·beau et pourquoi ?Pour répondre à ces questions, Jennifer Padjemi retrouve Grace Ly et Rokhaya Diallo, du podcast Kiffe ta race, pour discuter de l’appropriation culturelle de la beauté, et plus précisément de la réappropriation des caractéristiques physiques des corps des femmes non-blanches.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION Winnie Harlow, Bo Derek, Zendaya, Iman Mohamed Abdulmajid Bowie,«  Sur Instagram, ces influenceuses blanches se font passer pour noires  » écrit par Marie Jaso publié le 9 novembre 2018 sur huffingtonpost.fr, « Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur » (Albert Memmi, éd. Corrêa, 1957), Jennifer Grey, Des complexes et moi (Miroir miroir, Binge Audio, 2019), Asiatiques exotisées (Miroir miroir, Binge Audio, 2019), L’autre histoire de la France, le racisme dans le porno et lectures d’été (Kiffe ta race, Binge Audio, 2019), « Why are so many asian american women bleaching their hair blond » écrit par Andrea Cheng publié le 9 avril 2018 sur nytimes.comCRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Binge Audio animé par Jennifer Padjemi. Réalisation : Solène Moulin et Jules Krot. Générique : Théo Boulenger. Chargées de production et d’édition : Diane Jean, Camille Regache et Fatima Bahhou (stagiaire). Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

8 octobre 2019 - 00:24:28
Elle est mince, blanche, hétéro, jeune, riche et en bonne santé. Elle est belle au naturel, sexy sans en avoir l’air, mère parfaite, à la silhouette chic et au caractère snob. C’est ainsi que la femme française est souvent résumée – à tord – dans les médias et à l’étranger.Cette figure fantasmée et iconique dite de la Parisienne est un stéréotype qui fait vendre mais aussi une représentation des plus excluantes. Comment le mythe de la Parisienne a été créé et pour qui ? En quoi est-il particulièrement sexiste, raciste et grossophobe ?Pour répondre à ces questions, Jennifer Padjemi reçoit Alice Pfeiffer, journaliste et autrice de « Je ne suis pas Parisienne » (éd. Stock, 2019).RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLES RECOS D’ALICE : Lire « Retour à Reims » de Didier Eribon (éd. Fayard, 2009) ; (re)découvrir Kimberlé Williams Crenshaw sur l’intersectionnalité et Judith Butler sur la déconstruction du genre, Edouard LouisRÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION French Women Don’t Get Fat (Mireille Guiliano, éd. Broché, 2006), « La vraie Parisienne est plus proche d’Aya Nakamura que d’Inès de la Fressange » écrit par Séverine Pierron publié sur slate.fr le 4 avril 2019 ; Trevor Responds to Criticism from the French Ambassador – Between The Scenes | The Daily Show (The Daily Show with Trevor Noah, YouTube, 2018), « These Women Are Redefining What It Means to Have ‘Parisian Style’ » écrit par Lindsey Tramuta publié le 26 juillet 2019 sur glamour.comCRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Binge Audio animé par Jennifer Padjemi. Réalisation : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargées de production et d’édition : Diane Jean et Camille Regache. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

2 octobre 2019 - 00:19:15
Déculpabiliser, vulgariser voire rendre glamour la dépression. Sur les réseaux sociaux en général, et sur Instagram en particulier, thérapeutes, influenceurs·ses et autres se prêtent à l’exercice de la psychologie en ligne.Les psy doivent-ils avoir une vie numérique ? Est-ce une bonne idée d’exposer sa santé mentale sur ces plateformes ? Quelles sont les approches thérapeutiques possibles en ligne ? Faut-il se méfier de certaines démarches ?Pour répondre à ces questions, Jennifer Padjemi, en compagnie de Thomas Rozec du podcast Programme B, ont reçu Stella Tiendrebeogo, psychologue et sexologue.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION therapyforblackgirls.com, « Instagram, antichambre de la psychothérapie » écrit par Jennifer Padjemi publié sur slate.fr le 6 août 2019CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Binge Audio animé par Jennifer Padjemi. Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production et d’édition : Lorraine Besse, Diane Jean et Camille Regache. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

24 septembre 2019 - 00:34:11
N’être pas assez. Pas assez beau, pas assez intelligente, pas assez grand·e, pas assez drôle ou pas assez bien habillé·e. Dès le plus jeune âge, naissent, avec la construction de notre image de soi, nos premiers complexes.Ils nous collent à la peau, parfois pendant des mois, parfois pendant des années. Comment se créent-ils ? À qui la faute ? Les professeurs·ses, les ami·e·s, la famille, les réseaux sociaux ? Se comparer est-il nécessairement une mauvaise idée ? Comment aider ses propres enfants à aimer ses imperfections, à trouver confiance en soi ?Dans cet épisode destiné aux enfants, aux adolescent·e·s et surtout, aux jeunes parents, Jennifer Padjemi reçoit Emma Levillair, psychologue clinicienne spécialisée et autrice de « Décomplexe-moi, le mal caché de nos enfants » (éd. Coup de Gueule, 2019).RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLES RECOS D’EMMA : « Paroles pour adolescents ou Le complexe du homard », de Françoise Dolto avec sa fille Catherine Dolto-Tolitch et de Colette Percheminier (éd. Gallimard, 1999) ; « Le pubertaire » de Philippe Gutton ; « L’enfant et sa famille : les premières relations » de Donald Winnicott qui a consacré sa vie à l’étude du développement affectif de l’enfant ; « Le Malaise dans la civilisation » de Sigmund Freud ; « Les Vilains Petits Canards » de Boris Cyrulnik  CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Binge Audio animé par Jennifer Padjemi. Réalisation : Solène Moulin et Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargées de production et d’édition : Diane Jean et Camille Regache. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

10 septembre 2019 - 00:28:02
Bella Hadid en une du magazine Elle, est-ce une bonne nouvelle ? Les hashtags, comme #Plusde70kgEtSereine, suffisent-ils à lutter contre la grossophobie ? Pourra-t-on un jour en finir avec l’injonction à la beauté ? La mode est-elle par nature excluante ?Pour inaugurer la deuxième saison de Miroir miroir, la parole est aux auditeur·ice·s. Pendant une demi-heure, iels ont posé leurs questions à Jennifer Padjemi en direct sur Twitch.Cet épisode a été enregistré sur Twitch pendant Binge On Air, l’événement de rentrée 2019-2020 de Binge Audio.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION « Robes à fleurs et cardigans Made in France : le backlash dans la mode » écrit par Juliette Hamon publié le 10 août 2019 sur lesmauvaisgenres.com ; « Le premier mannequin "rond" de Zara fait la taille de la majorité des Françaises » écrit par Myriam Roche publié le 27 août 2018 sur huffingtonpost.fr ; Les marques dictent-elles nos codes ? (Miroir miroir, Binge Audio, 2019) ; Grossophobie, s’excuser d’exister (Miroir miroir, Binge Audio, 2018)CRÉDITS Miroir miroir Club est un hors-série de Miroir miroir, un podcast de Binge Audio animé par Jennifer Padjemi. Réalisation : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Production et édition : David Honnorat, Albane Fily et Diane Jean. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
like podcast

20 août 2019
Se nourrir, se maquiller, faire du sport, autant d’activités qui disparaissent (souvent) avec la maladie de son enfant. Dans cet épisode hors-série, Jennifer Padjemi a rencontré des parents qui vivent avec leurs enfants hospitalisés. Elle s’est rendue dans la Maison des Parents de la Fondation Ronald Mac Donald à Villejuif, en banlieue parisienne. Pourquoi est-ce important de continuer à prendre soin de soi quand on vit avec son enfant hospitalisé ? Comment s'autoriser à prendre du temps pour soi, comment se détendre quand on accompagne quelqu'un de malade au quotidien ? Comment le rapport au corps évolue-t-il dans la maladie, en tant que patient et que parent ?La Fondation Ronald Mac Donald a sponsorisé cet épisode.LA FONDATION RONALD MCDONALDLa Fondation Ronald McDonald, sous l’égide de la Fondation de France, permet aux enfants hospitalisés de rester entourés de leur famille. Elle construit et anime notamment des Maisons de parents dans les hôpitaux. Retrouvez les autres épisodes de la série sur le podcast Dans la Maison des parents.Merci aux familles, aux équipes, bénévoles, soignants, retrouvez plus d’infos sur le site de la Fondation fondation-ronald-mcdonald.frCRÉDITSMiroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Cet épisode a été tourné à la Maison de Villejuif le 11 juillet 2019. Réalisation : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Direction de projet : Soraya Kerchaoui-Matignon. Chargée de production : Albane Fily. Chargé·e·s d’édition : Diane Jean et Simon Lestang. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

9 juillet 2019
« J’ai pris la décision de m’affirmer tel que je suis : un homme trans. » Le 17 mai 2018, OcéaneRoseMarie devient officiellement Océan. Invité du dernier épisode de la saison 1 de Miroir miroir, le créateur de « La Lesbienne invisible » raconte sa transition FtoM – de femme à homme, les enjeux physiques et les impacts sociaux qu’elle implique.Peut-on penser son genre sans transformer son physique ? En quoi changer de genre ne signifie pas changer de sexe ? En quoi la binarité homme-femme est-elle une fiction politique ? Pourquoi vaut-il mieux parler de «  transidentité  » plutôt que de «  transexualité  » ?RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLES RECOS D’OCEAN : lire « Testo Junkie : sexe, drogue et biopolitique » de Paul B. Preciado, se rapprocher de l’association OUTransRÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION Océan (Océan, France·tv, 2019), Ouvrir la voix (Amandine Gay, 2018), « Comment je suis devenu Océan » écrit par Hélène Guinhut publié le 11 juin 2018 sur elle.fr, Dis moi qui n’est pas la plus belle (Miroir miroir, Binge Audio, 2019), Adrián De La Vega (YouTube, 2014)CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

25 juin 2019
Scruter sa vulve, caresser son clito, explorer son vagin jusqu’au col. Pour son plaisir et sa santé, mieux vaut connaître son corps jusqu’au bout des lèvres. Longtemps caché, jugé honteux, le sexe féminin reste un mystère pour beaucoup, y compris pour les premières concernées.En quoi le «  self-help  », mouvement dès les années 1970 qui préconise l’auto-exploration, fait son grand retour ? Pourquoi la sexualité des femmes est-elle encore considérée comme passive ? Pourquoi pratiquer ou parler de masturbation féminine est-elle encore teintée de honte ? Comment bien choisir son gynécologue ou sa sage-femme, qu’on soit cisgenre ou transgenre ?Pour répondre à ces questions, Jennifer Padjemi reçoit Clarence Edgard-Rosa, autrice de « Connais-toi toi-même – Guide d’auto-exploration du sexe féminin » (éd. Broché, 2019).RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLES RECOS DE CLARENCE : les deux bibles du mouvement self-help : « Notre corps, nous mêmes » (en cours de réédition) et « A New View of a Woman’s Body » (disponible en anglais seulement) ; pour se plonger dans le mouvement féministe punk, « Riot Grrrls. Chronique d’une révolution punk féministe » de Manon Labry (éd. Zones, 2016) ou « The Riot Grrrl Collection » de Lisa Darms ; « Une chambre à soi » de Virgina Woolf ; « Les Monologues du vagin » d’Eve Ensler ; pour rire, « Ces hommes qui m’expliquent la vie » de Rebecca Solnit ; Too Much Pussy ! Feminist Sluts, A Queer X Show d’Emilie Jouvet ; Clit Revolution de Sarah Constantin et Elvire Duvelle-CharlesRÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONOur Bodies, Ourselves (Boston Women’s Health Book Collective, Judy Norsigian, Angela Phillips, Jill Rakusen, éd. Simon and Schuster, 1970), A New View of a Woman’s Body (The Federation of Feminist Women’s Health Centers, éd. Simon and Schuster, 1981), Teeth (Mitchell Lichtenstein, 2008), omgyes.com, le collectif catalan GynePunk, T’as joui ? (Dora Moutot, Instagram), Variation in Orgasm Occurrence by Sexual Orientation in a Sample of U.S. Singles (Justin R. Garcia, The Journal of Sexual Medicine, 2014)CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Thomas Plé et Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

11 juin 2019
Neuf mois de bonheur ? Le bon poids à prendre au fil des mois, puis à perdre une fois l’accouchement passé, la durée idéale d’allaitement, les aliments autorisés… le corps qui change est soumis au jugement d’autrui, à l’approbation du corps médical, et ce « moment merveilleux » ressemble alors à un chemin jalonné d’injonctions contradictoires et culpabilisantes. Comment se débarrasser de l’angoisse de ne jamais retrouver son corps d’avant ? Pourquoi la représentation des marques de l’accouchement sur le corps est aussi tabou ? Jennifer Pajdemi reçoit Pihla Hintikka et Elisa Rigoulet, autrices du « Guide féministe de la grossesse », qui invitent à repenser la grossesse comme une expérience complexe, propre à chacun·e.RECOMMANDATIONS DES INVITÉES« Les Argonautes » de Maggie Nelson (2015), et « Enceinte, tout est possible » de Renée Greusard (2016).CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Thomas Plé. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

28 mai 2019
En boutique comme en publicité, la mode est une affaire de choix. De la couleur des rimmels en rayons à la coupe des jeans printemps-été en passant par le choix du mannequin qui arborera une nouvelle ligne de lingerie, les codes de beauté véhiculés par les marques sont dessinés par des agences de conseil.Sur quoi s’appuient les agences de conseil pour décider les tendances de demain ? Pourquoi la publicité s’est-elle intéressée si tard aux représentations plurielles de la beauté ? En quoi l’image d’une marque est-elle politique ? En quoi les marques sont-elles des médias ?Pour répondre à ces questions, Jennifer Padjemi reçoit Emmanuelle de Mazières, planneur stratégique chez Peclers Paris, l’un des bureaux de tendances les plus importants de la capitale.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLA RECO D’EMMANUELLE : La troisième femme : Permanence et révolution du féminin de Gilles LipovetskyRÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONBeau dans sa peau ! publié sur peclersparis.com, The Beauty Myth : How Images of Beauty Are Used Against Women (Naomi Wolf, éd. Chatto & Windus, 1990)CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

14 mai 2019
Le corps a toujours été un instrument de contrainte et de déshumanisation des femmes. C’est pourquoi le professeur et « artiviste » Bolewa Sabourin a fait, à l’inverse, de la danse un outil de reconstruction pour les femmes qui ont souffert de violences sexuelles, en France et au Congo. Co-fondateur de l’association LOBA, il travaille en tandem avec des psychologues pour libérer la parole par le corps, pour dépasser des blocages physiques ou affectifs. Son parcours, il le raconte dans « La rage de vivre », un ouvrage co-écrit avec le journaliste Balla Fofana, également invité de cet épisode. L’occasion d’aborder avec eux les stéréotypes toujours présents lors de la représentation des masculinités noires dans les médias. RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONLa rage de vivre (Balla Fofana et Bolewa Sabourin, 2018), le chanteur Koffi Olomidé, le danseur William Njaboum, le médecin Denis Mukwege, Peau noire, masques blancs (Frantz Fanon, 1952), Les Damnés de la Terre (Frantz Fanon, 1961), Vers la tendresse (Alice Diop, 2016), Marianne et le garçon noir (Léonora Miano, 2017), Les identités meurtrières (Amin Maalouf, 1998), Un long chemin vers la liberté (Nelson Mandela, 1994), Amkoullel l’enfant peul (Amadou Hampâté Bâ, 1991), Vie et enseignement de Tierno Bokar, le sage de Bandiagara (Amadou Hampâté Bâ, 1957).CRÉDITSMiroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Solène Moulin. Générique  : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

30 avril 2019
L’arrivée des beaux jours signe le retour des corps nus et galbés à la une de la presse féminine. Avec en sous-titres, des injonctions à se délester de deux ou trois kilos « en trop » pour avoir « le corps qu’il faut » sur la plage. Ces diktats de la minceur, parmi d’autres, sont source de complexes et de violences pour beaucoup de femmes, en particulier pour celles en excès de poids. Jusqu’à vouloir se faire opérer. Pourquoi a-t-on si peur des gros·ses et d’être gros·se ? Pourquoi l’entrée du mot « grossophobie » dans le dictionnaire est une bonne nouvelle ? Comment faire pour que tous les modèles de corps soient respectés ? Quel rôle peut avoir la psychanalyse dans l’acceptation de son corps et dans la lutte contre l’obésité ?Pour répondre à ces questions, Jennifer Padjemi reçoit Catherine Grangeard, psychologue et psychanalyste. Spécialisée dans l’accompagnement des personnes en surpoids, elle prend en charge des candidat·e·s à une chirurgie de l’obésité.Erratum : il s’agit de l’épisode 17 et non 16 de Miroir miroir. RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLES RECOS DE CATHERINE : ses livres dont « Comprendre l’obésité » (éd. Albin Michel, 2012) et « Obésités : Le poids des mots, Les maux du poids » (éd. Calmann-Lévy, 2007)RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONOn ne naît pas grosse (Gabrielle Deydier, éd. Goutte d’Or, 2017), Grossophobie, s’excuser d’exister (Miroir miroir, Binge Audio, 2018), Dis moi qui n’est pas la plus belle (Miroir miroir, Binge Audio, 2018), Virginie Despentes, Cosmoplus, Libraire Tschann, « La femme qui voit de l’autre côté du miroir » (Catherine Grangeard, Daphnée Leportois, éd. Eyrolles, 2018)CRÉDITSMiroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Solène Moulin. Générique  : Théo Boulenger. Chargée de production  : Juliette Livartowski. Chargée d’édition  : Diane Jean. Identité graphique  : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes  : Joël Ronez. Direction de la rédaction  : David Carzon. Direction générale  : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

16 avril 2019
Plus instructif qu’une carte d’identité, le vêtement est un langage qui dépasse largement les paramètres esthétiques. Outil d’oppression du corps des femmes avec le corset, symbole de la libération sexuelle dans les années 1960, marqueur du genre dans l’opposition pantalon / robe, code de la féminité avec les talons hauts… Que dit le vêtement du rapport au corps et aux normes sociales d’une époque ? En quoi la mode est-elle un outil de domination ? Une spécialiste de l'histoire du vêtement, Alice Litscher, professeure à l'Institut Français de la mode, explique dans cet épisode pourquoi la mode doit être prise au sérieux, en tant que reflet des rôles occupés dans la société par chacun·e. RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONLa culture des apparences (Daniel Roche, Fayard, 1990), Un historie politique du pantalon (Christine Bard, Seuil, 2010), The History of Plus-Sized Fashion (Teen Vogue 1, Youtube, 2019), Jean-Claude Kaufmann, La silhouette (Georges Vigarello, Seuil, 2012), Ce que soulève la jupe : identités, transgressions, résistances (Christine Bard, Autrement, 2010), Histoire des femmes en Occident (Georges Duby et Michelle Perrot, Perrin, 1990), Masculin / Féminin (Françoise Héritier, Odile Jacob, 1995).CRÉDITSMiroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

2 avril 2019
Une grande angoisse masculine, un tabou féminin : à l’approche de la cinquantaine, le sommet du crâne se dégarnit, la chevelure est moins dense, le volume disparait. La calvitie, ou alopécie androgénique, touche majoritairement les hommes mais également les femmes. La tentation est alors grande de trouver des remèdes, des astuces, ou de recourir à la médecine et aux transplantations capillaires pour retrouver les crinières d’antan. La calvitie est-elle héréditaire ou liée à des facteurs environnementaux ? Y a-t-il de plus en plus de jeunes hommes chauves ? Existe-t-il des traitements pour prévenir la chute des cheveux ? Pourquoi les cheveux de l’arrière de la tête - la fameuse coupe de moine - ne tombent jamais ? Jennifer Padjemi reçoit Paul Benet, médecin spécialiste de la greffe de cheveux, pour répondre à ces questions. CRÉDITSMiroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

27 mars 2019
Rebelle, dru, blond, roux, sous le menton ou sur les joues, il serait l’ennemi des femmes, l’ami des hommes. Là où le poil n’est pas dressé, il doit être rasé. Ces injonctions matraquées dans les pubs, les livres, les films font oublier que les femmes sont aussi velues que les hommes et que la pilosité est avant tout là pour protéger. Comment se réconcilier avec ses poils ? Comment faire pour que chacun·e les traite comme bon lui semble ?Jennifer Padjemi et Thomas Rozec, de Programme B, l’émission d’actualité quotidienne de Binge Audio, reçoivent Claire Sarfati, créatrice du compte Instagram «  Nos poils  » lancé en mars 2019.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLES RECOS DE CLAIRE : Syndrome prémenstruel Ta Mère (@spmtamere, Instagram), T’as joui ? (@tasjoui, Instagram), La fémiliste (@lafemiliste, Instagram)LES RECOS DE JENNIFER : Style Like U (@stylelikeu, Instagram), Pit Angels (@pitangels, Instagram), JanuHairy (@janu_hairy, Instagram)RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION« Januhairy : quel est ce nouveau défi qui affole Instagram ?  » écrit par Cynthia Lahoma publié sur elle.fr le 7 janvier 2019, Microbiote vaginal : la révolution rose (Jean-Marc Bohbot, Rica Etienne, éd. Marabout, 2018)CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation  : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes  : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

19 mars 2019
Un nez trop gros, des cuisses trop larges, un ventre trop mou…qui n’a pas un jour souhaité changer une partie de son corps, aussi petite soit-elle ? Un soi-disant défaut physique peut vite virer à l’obsession. C’est ce qu’on appelle la dysmorphophobie ou la peur maladive d’avoir un corps mal formé·e.En quoi la beauté est une addiction ? Qu’est ce que le « fat talk » ? Pourquoi l’image qu’on se renvoie à nous-mêmes joue autant sur notre mental ? Comment mieux accepter son corps ?Pour répondre à ces questions, Jennifer Padjemi reçoit Sophie Cheval, psychologue pour adultes à Paris spécialisée dans les souffrances liées à l’apparence physique et autrice de « Belle, autrement ! En finir avec la tyrannie de l’apparence ».RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLES RECOS DE SOPHIE : lire le superbe essai « Hunger – une histoire de mon corps » de Roxanne Gay, la désormais bible « King Kong Théorie » de Virginie Despentes et « Beauté fatale » de Mona Chollet pour mettre en perspective nos souffrancesRÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION « WrittenResearchers : A Few Bad Hair Days Can Change Your Life » écrit par Elizabeth MacBride publié sur gsb.stanford.edu le 11 avril 2014, Belle, autrement ! En finir avec la tyrannie de l’apparence (Sophie Cheval, éd. Armand Colin, 2013), The Beauty Myth (Naomi Wolf, éd. Chatto & Windus, 1990), Bodies (Susie Orbach, éd. St. Martins Press-3PL, 2009), Body Wars (Margo Maine, éd. Gurze Books, 1999), sophiecheval-psy.frCRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson et Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

5 mars 2019
Souffrir pour être belle, littéralement. Nombreuses sont les femmes aux cheveux crépus qui ont recourt au défrisage chimique, une pratique dont les stigmates ont été maintes fois prouvées. Aux personnes aux cheveux texturés, les salons ne proposent en général que deux options : le lissage ou le tressage. Autant de têtes que les coiffeur·e·s ne savent pas peigner.En quoi le cheveu est-il devenu politique ? Pourquoi le défrisage apparaît comme la seule option d’une femme noire aux cheveux crépus en France ? Comment les jeunes professionnel·le·s de la coiffure s’emparent de ces questions ?Jennifer Padjemi reçoit Aline Tacite, coiffeuse-formatrice. Elle a cofondé le salon-événement Boucles d’Ébène pour combattre l’idée reçue selon laquelle seules les mèches raides et blondes seraient synonymes d’élégance.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLES RECOS D’ALINE : apprendre à s’accepter tel que l’on est et faire des recherches sur sa propre histoireRÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONLa révolution de soi commence à la racine des cheveux (TEDx Talks, YouTube, 30 janvier 2018), Cheikh Anta Diop, mouvement nappy, Livres pour enfants, ce reflet dormant (Miroir miroir, Binge Audio, 2019)CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

19 février 2019
Les contes de fées et autres histoires illustrées sont le premier miroir dans lequel les enfants contemplent leurs reflets. Feuilletés dans la cour de récré ou lus sous la couette, les livres sont censés développer la confiance en soi dès le plus jeune âge.Parfois discriminante, la littérature jeunesse française est loin d’être à l’image de la société. L’absence de personnages semblables à certain·e·s jeunes, notamment racisé·e·s, peut créer un désamour de soi. Que faire pour que les livres pour enfants soient plus inclusifs ? Quel rôle peuvent jouer les lecteur·trice·s, les parents, les écoles et les maisons d’édition pour une littérature jeunesse plus universelle ?Pour répondre à ces questions, Jennifer Padjemi reçoit Laura Nsafou, autrice française de romans et de livres pour enfants, militante afroféministe connue également pour son blog « Mrs Roots ».RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR LES RECOS DE LAURA : voir et revoir « La Couleur pourpre » de Steven Spielberg sorti en 1986 et s'inspirer du parcours et des livres de Toni MorrisonRÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONComme un million de papillons noirs (Laura Nsafou, Barbara Brun, éd. Cambourakis, 2018), Délivrances (Toni Morrison, éd. Alfred A. Knopf, 2015), la revue en ligne Atayé, tribune des parents de Kamron diffusé sur Instagram en février 2019CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson et Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Marion Lavedeau et Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
like podcast

20 / 32 épisodes
1 2
Scroll to top