Minute Papillon!

10 abonnés
S'abonner
Minute Papillon !, c'est le podcast d'actualité de 20 Minutes. Nos interviews, nos reportages, nos éclairages et nos coups de coeurs. Ce podcast est disponible sur toutes les applis de podcast, et sur 20minutes.frN’hésitez à vous abonner, nous évaluer avec des étoiles sur Apple podcast, et dialoguer avec nous avec vos commentaires.Un podcast créé et présenté par Anne-Laetitia BéraudPour nous contacter: [email protected] plus d'informations sur la confidentialité de vos données, visitez Acast.com/privacy

878 épisodes

25 novembre 2020 - 00:12:52
Le prix 20 Minutes du roman vient d’être attribué à Noir de Lune d’Estelle Tolliac. Le jury présidé par l’écrivain Maxime Chattam a récompensé ce roman d’aventure de 900 pages, dont le premier tome arrive en librairie jeudi 26 novembre. L’ouvrage est édité en partenariat avec Prisma média par Les Nouveaux Auteurs. Ce livre, qui mêle les styles young adult et fantasy, raconte l’alliance de jeunes gens issus de peuples rivaux pour déjouer le projet d’une guerre sanguinaire. Mais chut…. On ne vous dévoilera pas ici toutes les clefs de l’intrigue. Sachez cependant que ce roman a fait la quasi-unanimité d’un jury composé de lecteurs d’horizons différents, d’auteurs, de journalistes, de lecteurs et de contributeurs de notre plateforme littéraire. Pour Minute Papillon !, on branche le micro d’Estelle Tolliac, la grande gagnante de ce prix. Professeure de Lettres de 38 ans, écrivaine, mère de famille vivant en Haute-Savoie, on l’a appelé pour en savoir plus sur sa double- « triple vie », ses sources d’inspiration, son quotidien nourrissant son écriture. A propos de Noir de Lune, Estelle Tolliac parle d’un livre « récréatif », de « divertissement pur », écrit en six ans avec des périodes d’arrêt forcées par sa vie de famille. Mais quels que soient les arrêts, l’écrivaine a toujours été persuadée de reprendre et terminer cette immense œuvre, guidée par « l’idée d’écrire pour un public, de partager avec ce public ». De son métier d’enseignante, de côtoyer les jeunes, Estelle Tolliac en retire une notion aiguë de la notion du temps, une rapidité de l’intrigue qui doit virevolter pour captiver. Est-ce que cette année 2020 si particulière sera-t-elle féconde pour la littérature ? « J’en suis persuadée », affirme Estelle Tolliac, qui a écrit tout un roman original pendant le premier confinement, « une nécessité d’évasion » par rapport à cette période de vie « en vase clos ». Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

20 novembre 2020 - 00:12:29
Pour notre rendez-vous Tout Sexplique, qui parle d’intimité et de sexualité, aujourd’hui on s’entretient avec Simon Frankart, créateur du compte de « dessins d’intimité » Petites Luxures, suivi sur Instagram par 1,3 million d’abonnés, et qui a depuis élargi son terrain de jeu aux installations, livres, vêtements et divers objets. Un nouvel ouvrage, le Diascope Petites Luxures est sorti récemment aux éditions Hoëbeke (20 euros). Dans ce livre-objet, on retrouve l’essence de l’œuvre de Simon Frankart, quelques lignes noires, du blanc, mais aussi un œilleton au centre par lequel on découvre, ou plutôt imagine une histoire érotico-poétique. Comment créer un dessin « intime », érotique, quelle différence avec le dessin pornographique ? Quels choix, quand on dessine, pour suggérer la passion ou le coquin? Que révéler des corps ? Comment composer avec la censure du réseau social américain, où placer le curseur avec son public ? Comment interroge-t-on les normes ? Quid du poil ? Simon Frankart révèle tout d’abord les dessous du nom « diascope », puis les différences entre dessin intime et pornographique. Il revient ensuite sur les contraintes du réseau social Instagram, qu’il utilise encore pour donner à voir son travail. Le graphiste rappelle que certains de ses dessins explicites ont été mal reçus par une partie de son public. Une réaction qu’il accepte. « Un dessin trop marqué sur certaines parties du corps, une scène un peu ‘trash’, ça devient ce que je ne veux pas. Ce que j’aime, c’est qu’on puisse regarder mes dessins sans être choqué, et après coup se dire : ‘ah oui, mais là, ils sont trois dans le lit’… ». Il insiste sur la place de l’imaginaire pour s’approprier une histoire de sexe. « La partie excitante [de cette histoire], ce sont les lecteurs qui se la font eux-mêmes », affirme-t-il. Simon Frankart évoque par ailleurs sa manière « féminine » de dessiner ses œuvres, et son lectorat plutôt féminin. Il rappelle aussi l’histoire de son logo, « une main, dans un cœur, dont deux doigts entrent dans un interstice », avant d'évoquer la place du poil dans ses dessins. Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

19 novembre 2020 - 00:12:00
Aujourd'hui, on s’interroge que ce que sont, en architecture, le moche et le beau. Quel est notre regard sur l’esthétique, la beauté ou la mocheté des bâtiments ? Est-ce notre regard change, comme sous les effets d’une mode ? Que faire d’un bâtiment moche ? On parle de ces questions avec Francis Rambert, directeur du département de la création architecturale à la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris, et critique d’art. L’esthétique, une dimension parmi d’autres dans un projet architectural Pourquoi les architectes ne sont-ils pas des idéologues de la beauté ? « Aujourd’hui, vous aurez du mal à trouver un architecte qui va revendiquer cette approche purement esthétique. Parce que la question fondamentale, c’est la question de l’usage, que les gens aient plus de confort, que les gens se sentent mieux là où ils sont », répond Francis Rambert dans ce podcast. « L’architecture, c’est tout sauf une performance. Cela parle d’espace, d’usage, d’urbanité : est-ce que l’espace est habitable, est-ce que l’usage est agréable, est-ce que ça crée du lien, du vivre-ensemble ?’ Ce sont toutes ces questions qui rentrent dans un projet d’architecture. L’esthétique est seulement l’une des composantes [de ce projet]. » Architecture et scandale A propos du rejet du public à certains bâtiments ou projets architecturaux modernes, le critique d’art cite le poète Charles Baudelaire, selon qui « l’étrangeté est un condiment indispensable de la beauté ». L’étrangeté de l’architecture contemporaine, qui suscite parfois la polémique, « permet de se poser des questions qui vont au-delà de la question de l’esthétique », souligne Francis Rambert. Toujours à propos du scandale, il juge que « c’est très sain quand un bâtiment fait polémique car il va réveiller quelque chose. Est-ce pour autant beau ou pas beau ? Le sujet, en fait, est : ‘est-ce que cela fait sens’? » Les tours des années 1960 Sur la perception des barres de logement réalisées dans les années 1960, largement considérées comme moches, le critique rappelle qu’à l’époque de leur construction, ces bâtiments étaient loués pour leur modernité, la qualité de leurs espaces, leur luminosité. Francis Rambert se dit par ailleurs optimiste sur l’évolution du regard sur ces bâtiments qui peuvent être transformés. Il prend l’exemple de la tour Bois-le-Prêtre, dans le 17e arrondissement de Paris, en bordure de périphérique nord, et d’une tour du quartier Grand Parc à Bordeaux0. « [Les architectes] ont montré comment on pouvait donner plus d’espace et de confort, tout ça sans augmentation de loyer. » Et rappelle que la beauté de ces énormes bâtiments a complètement changé. Mocheté = banalité ? Enfin, interrogé sur un bâtiment qu’il juge particulièrement moche, Francis Rambert estime que « la mocheté réside dans la banalité, beaucoup plus que dans un bâtiment qui se verrait beaucoup, un bâtiment public à qui on ne pardonnera rien. » Francis Rambert note enfin que, dans un souci des préoccupations environnementales, et contre le gaspillage des ressources, il ne faut pas raser un bâtiment sous un prétexte qu’il soit moche. On peut tout à fait le transformer, et donne notamment exemple de la rénovation du quartier de la tête du Pont de Sèvres à l’entrée de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

18 novembre 2020 - 00:07:33
Après avoir évoqué les dessous des produits alimentaires bio dans le dernier épisode de Minute Papillon!, on parle aujourd'hui des normes alimentaires européennes pour notre série «Europe Story». Comment l'Union européenne encadre la sécurité des aliments qui circulent en Europe et arrivent dans votre assiette ? Alors que ces normes européennes sont parmi les plus strictes dans le monde, s’appliquant tant à la nourriture produite dans l’UE qu'aux aliments importés, pourquoi y a-t-il toujours des scandales alimentaires ? Ces règles sont anciennes. Les Etats membres essaient d’harmoniser leurs normes nationales depuis la création de la politique agricole commune (PAC) en 1964. Mais c’est depuis le début des années 2000, après des crises sanitaires, comme le scandale de la vache folle, que l’encadrement de l’Union européenne s’est intensifié. Un grand règlement européen a été adopté en 2002 pour encadrer, dans tous les Etats-membres, toutes les étapes de la chaîne alimentaire. Une autorité européenne de sécurité des aliments a aussi été créée. Des grands principes ont été édictés : que toutes les denrées soient traçables, et que les contrôles soient réalisés à chaque étape. Ces contrôles sont faits par les exploitants, des agriculteurs aux distributeurs, mais aussi par les autorités de chaque pays, comme la direction générale de l’alimentation en France. Enfin, les services de l’UE mènent des inspections et des audits dans les Etats-membres et dans les pays tiers qui exportent vers l’UE. Surviennent toujours des scandales, pour plusieurs raisons. Les autorités nationales sont parfois défaillantes par manque de moyens. Existent aussi des exploitants fraudeurs, comme lors du scandale des lasagnes à la viande de cheval en 2013 en France. Ce podcast de 20 Minutes est réalisé en partenariat avec Bulle Media et le site Toute l’Europe. A.-L.B. Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

17 novembre 2020 - 00:10:54
Bienvenue dans Minute Papillon !, le podcast d’actualités de 20 Minutes. Aujourd’hui, on s’intéresse aux produits alimentaires biologiques. L’engouement pour ces produits se poursuit, année après année, dans notre pays. En 2019, plus de 9 Français sur 10 ont déclaré avoir consommé des produits biologiques, contre 4 sur 10 en 2011, selon l’Agence bio. Souvent plus chère qu’un produit conventionnel, comment interpréter les étiquettes et les labels quand on choisit sa carotte ? Où l’acheter : au supermarché, au marché, en circuit court comme en Amap, en enseigne spécialisée ? Est-ce que cette carotte bio est forcément meilleure pour la santé et la planète qu’une carotte qui a grandi avec des pesticides ? Acheter une carotte bio qui vient du bout du monde est-il responsable ? Dans cet épisode, Christophe Brusset, ancien cadre dirigeant dans des entreprises internationales de l’agroalimentaire, devenu dénonciateur du business de l’alimentaire. Il revient sur les mensonges et les fausses promesses du bio dans le récent Les imposteurs du bio (éditions Flammarion, 19 euros). Un ouvrage après son polémique Vous êtes fous d’avaler ça ! (Flammarion, 2015). « Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application d’écoute favorite, comme Apple Podcast, Podcast Addict, Spotify, Deezer, etc. N’hésitez pas à nous envoyer des commentaires et suggestions à [email protected] Retrouvez tous les podcasts sur notre site. Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

14 novembre 2020 - 00:11:42
Dans « Minute Papillon ! », on retrouve aujourd’hui un nouvel épisode de notre série audio « Il était une fois, dans l’histoire du sport ». Un événement en lien avec la rencontre de football Portugal-France décisive pour la qualification en phase finale de la Ligue des nations, ce samedi. Retour en 1984, lors de l’Euro organisé par la France pour évoquer la demi-finale entre les bleus de Michel Hidalgo et le Portugal de Fernando Chalana. Episode 5 : La première consécration du football français en 1984 En ce samedi 23 juin 1984, la ville de Marseille s’est parée de bleu, blanc, rouge. L’équipe de France affronte le Portugal, invité surprise des demi-finales de l’Euro. Sur le papier, la bande à Michel Hidalgo, sélectionneur de l’époque, est largement favorite. Pourtant, les Français ne parviennent à arracher leur qualification pour la finale qu’à l’ultime minute des prolongations grâce au duo Jean Tigana- Michel Platini. Un scénario à rebondissements Pour la première fois de son histoire, l’équipe de France va enfin pouvoir décrocher un titre après avoir échoué trois fois en demi-finale, que ce soit lors du championnat d’Europe, en 1960 ou de la Coupe du monde, en 1958 et 1982. Davantage que la finale, cette demi-finale est restée gravée dans les mémoires grâce à son scénario à rebondissements et une chevauchée finale d’un des héros du jour Jean Tigana. Dans un stade vélodrome de Marseille chauffé à blanc, une page d’histoire sportive s’est écrite. Un jour, un héros Notre invité, François Da Rocha Carneiro, historien spécialiste des joueurs de l’équipe de France, nous raconte l’histoire des France-Portugal depuis un siècle. Si vous voulez en savoir plus sur cette première fois jubilatoire, c'est maintenant! Gilles Durand  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

13 novembre 2020 - 00:12:51
Qu’est-ce que le syndrome des ovaires polykystiques, le SPOK ? Pour notre rendez-vous Tout Sexplique, qui parle d’intimité et de sexualité, on s’entretient avec Kelly Martin, fondatrice de l’association Esp’OPK. Trouble hormonal fréquent chez les femmes en âge de procréer, entre une femme sur sept à une femme sur dix en souffre, rapporte Kelly Martin. Ce syndrome représente la première cause d’infertilité féminine dans le monde. Il peut aussi entraîner des complications cardiovasculaires et métaboliques, comme le diabète. Quelles difficultés pour la vie sexuelle ? Si aujourd’hui, il n’y a pas de traitement spécifique au SPOK, l’espoir et la recherche cependant avancent. Souffrant de ce syndrome, un peu perdue par le manque d’informations, Kelly Martin a fondé l’association Esp’OPK en novembre 2018 pour faire découvrir ce syndrome, répondre aux questions et centraliser les ressources de praticiens. Dans cet épisode, elle revient sur son histoire personnelle, les signes du SPOK, le diagnostic. Elle rappelle les origines mal connues et multifactorielles de la maladie. SPOK et infertilité ? Kelly Martin évoque aussi les éventuelles difficultés rencontrées dans la vie sexuelle des personnes qui souffrent de ce mal. Elle rappelle enfin l’éventuelle complexité d’envisager et mener une grossesse avec le SPOK. 20 secondes de contexte  « Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application d’écoute favorite, comme Apple Podcast, Podcast Addict, Spotify, Deezer, etc. N’hésitez pas à nous envoyer des commentaires et suggestions à [email protected] Retrouvez tous les podcasts sur notre site.  Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

12 novembre 2020 - 00:12:52
Quel est le plat préféré de Michel Drucker? Les endives au jambon. Un plat hérité de sa mère, qui l'a initié aux joies gustatives de cette variété de chicorée amère. Benjamin Brial, chef exécutif du grand hôtel parisien Lutétia, revisite ce plat traditionnel dans Le livre des délices d'Angela Assouline-Yadgaroff et Silvain di Fiore, photographié par Philippe Vaurès Santamaria (L'Archipel, 27,95 euros). Les plats préférés de trente personnalités et journalistes sont revisités par ce grand chef. En cette période de nouveau confinement, on a demandé à Benjamin Brial de nous donner ses trucs pour que le plat d'endives ne flotte plus jamais dans la sauce, pour que l'endive ne soit plus jamais amère, son secret pour réussir les crêpes maison. Et dans cet épisode de Minute Papillon!, on a aussi parlé de joie de vivre et de plaisir simple de la table, antistress en période de crise. Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

7 novembre 2020 - 00:07:35
Seul face à la mer, filant autour du monde, le plus vite possible. Thomas Ruyant va prendre le départ de son deuxième Vendée Globe, la plus grande course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance, ce dimanche aux Sables-d’Olonne. Et s’il est assisté à terre d’une équipe d’une dizaine de personnes, c’est lui seul qui sera aux manettes de son monocoque pendant environ trois mois. Solitude et « l’Everest des mers » Comment choisit-on de s’extraire de l’humanité pour aller concourir « l’Everest des mers », dont le parcours fait environ 45.000 kilomètres ? Et surtout, pourquoi ? Thomas Ruyant est l’invité de cet épisode de Minute Papillon !, à écouter ci-dessus. De cette envie du large, face aux éléments, il rappelle qu’« on ne part pas du jour au lendemain. Cela fait 15 ans que je prépare cette épreuve ». Faire face, seul, à l'imprévu Il revient aussi sur son «besoin» de solitude, de laisser «les choses à terre», que ce soit en haute mer… Ou en montagne, en autonomie. Thomas Ruyant explique comment il est préparé à l’imprévu, l’accident, voire la maladie en pleine mer, ayant appris des gestes pour se soigner, équipé en médicaments. Le marin est enfin interrogé sur ce qu’il reste de poésie dans cette compétition. Pour savoir sa réponse, il faudra écouter… Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

6 novembre 2020 - 00:12:59
Quelle histoire de la sensualité et de la sexualité dans les cultures extra-occidentales ? Quelles règles, pratiques, tabous en vigueur dans le Japon au VIIIe siècle, au Moyen-Orient au IXe siècle ou l’Inde médiévale ? Que révèlent de leur culture les recueils du Kamasutra ou Les Mille-et-une Nuits ? Avec l’autrice de bande dessinée Laetitia Coryn, Philippe Brenot, médecin psychiatre, anthropologue, directeur des enseignements de sexologie à l’université de Paris, publie L’incroyable histoire du sexe, Livre II – De l’Afrique à l’Asie (Les Arènes BD,20 euros). La sexualité, un fait culturel Après avoir révélé des comportements amoureux et l’histoire de la sexualité en Occident dans un premier volume, cet ouvrage mène l’exploration au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie. On se balade ainsi, à la découverte du mariage sous la dynastie Zhou (1046 à 250 avant J.-C.) en Chine, l’impératrice Koken en 761 au Japon ou la vision de la beauté des corps dans l’Inde des maharajas... Philippe Brenot est l’invité de cet épisode de « Tout Sexplique», à écouter dans le lecteur ci-dessus. Il évoque tout d’abord la sexualité comme fait culturel, et non naturel. Dans les sociétés humaines, la sexualité réglementée par des lois et des coutumes, modelée par l’évolution des mœurs. Une domination de la femme procréatrice Le prof et médecin revient ensuite sur la diversité et la liberté de certaines franges les plus aisées de la société, en Afrique ou en Asie par exemple. Si certaines sociétés paraissent plus libres à certains égards, connaissent-elles aujourd’hui plus de liberté ou de répression ? Il est aussi question de la place de la femme : Pourquoi est-elle, partout et systématiquement, dominée ? Qu’est-ce que le passage d’une société matrilinéaire, qui repose sur l'ascendance maternelle, à celle patriarcale, a produit sur les femmes ? Minute Papillon ! « Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre plateforme d’écoute préférée (Apple podcast, Google podcast, Spotify, Deezer, Acast, Podinstall, Podcast Addict…) Pour nous contacter : [email protected] Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

5 novembre 2020 - 00:14:39
« Consoler, c’est apaiser. On réconforte quelqu’un dans sa peine, on soulage la douleur et on apaise les souffrances ». Anne-Dauphine Julliand est autrice, réalisatrice, mère de quatre enfants. Ses deux petites filles sont décédées d’une maladie orpheline. De cette « insondable souffrance », elle en a tiré plusieurs témoignages, dont le récent Consolation (Les Arènes, 18 euros). Un récit dans lequel elle évoque l’importance d’être consolé et de consoler. Même si le geste de s’approcher de la personne en souffrance est difficile, même si l’on sait que la consolation ne peut éteindre la souffrance. La consolation, entre douleur et paix « J’ai perdu mes filles et je suis habitée par deux sentiments que l’on croit souvent contraires : la douleur de celle qui pleure et la paix de celle qui est consolée », écrit-elle notamment dans cet ouvrage. Pour Anne-Dauphine Julliand, la consolation est une intention, un lien, un chemin qui passe du « je » au « nous », de l’individuel à l’humanité tout entière. La consolation nous rend plus humains. Et si les crises actuelles et le confinement rendent plus difficile la consolation, la distanciation physique limitant les échanges, les moyens de communication (téléphone, visioconférences, messages…) permettent cependant d’atteindre la personne en souffrance et briser son isolement. La consolation n’éteint pas la souffrance Pour notre rendez-vous « La Bulle », Anne-Dauphine Julliand évoque l'importance de la consolation. Elle revient tout d'abord sur la difficulté de parler de la souffrance, de s’approcher d’une personne qui souffre, car cela nous revient à notre vulnérabilité. Elle donne ensuite sa définition de la consolation de l’autre, « ces petites choses qui partent du cœur ». Elle revient enfin sur ce lien d’humanité, et de l'acceptation des épreuves et de la mort dans notre vie.  Minute Papillon ! Pour écouter Anne-Dauphine Julliand parler de la consolation, c’est simple comme un clic dans le lecteur audio ci-dessus. « Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre plateforme d’écoute préférée (Apple podcast, Google podcast, Spotify, Deezer, Acast, Podinstall, Podcast Addict…) Pour nous contacter : [email protected] Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

4 novembre 2020 - 00:08:54
Que fait l’Europe pour lutter contre les grandes organisations criminelles et terroristes ? Comment les polices européennes s’organisent-elles pour enquêter et lutter contre des trafics d'êtres humains, de drogues, de produits de contrebande ou de contrefaçon, ou des terroristes et cybercriminels ? L’office européen de police Europol, dirigé par la Belge Catherine De Bolle, constitue l’agence de répression de la criminalité de l’UE. Créée en 1999, située à La Haye, aux Pays-Bas, et dotée d’un budget de plus de 110 millions d’euros (2017), cette agence a pour mission de soutenir, voire coordonner des opérations de maintien de l’ordre sur le terrain, notamment par l’échange d’informations sur les activités criminelles entre les Etats. EuroPol aussi dans la culture populaire Elle représente aussi un centre d’expertise en matière de maintien de l’ordre, avec une centaine d’analystes, selon le site officiel de l’Union européenne. Cette agence peut aussi centraliser des enquêtes européennes, voire internationales. Cette agence connaît par ailleurs un succès dans la fiction, avec des mentions dans la série populaire « La Casa de Papel », ou le film Ocean's Twelve. Podcast Minute Papillon ! Dans ce nouvel épisode de notre série « Europe Story », réalisée avec le site Toute l’Europe et l’agence de production Bulle Media, découvrez l’histoire et le fonctionnement d’EuroPol, ses missions et ses défis. Pour écouter les explications d'Antoine Lheureux, de Bulle Média, et Barthélémy Gaillard, de Toute l’Europe, c’est simple comme un clic dans le lecteur audio. « Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application d’écoute favorite, comme Apple Podcast, Podcast Addict, Spotify, Deezer, etc. Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

31 octobre 2020 - 00:09:07
Dans Minute Papillpn!, on retrouve aujourd'hui un nouvel épisode de notre série « Il était une fois, dans l’histoire du sport ». Un épisode en lien avec la dernière journée décalée du Tournoi des 6 Nations et le match de rugby France-Irlande, ce samedi. Retour en 1972, dans l'histoire du rugby, lorsque le Tournoi des 5 Nations, comme il s'appelait à l'époque, n'a pu aller à son terme. Episode 4 : Guerre civile et boycott, le Tournoi des 5 nations sans vainqueur, en 1972 Ce n’est pas la première fois que la célèbre compétition européenne de rugby, disputée habituellement au printemps, se termine en automne pour cause d’épidémie. En 1962, la rencontre entre l'Irlande et le Pays de Galles avait été décalée en novembre, à cause de la variole qui sévissait chez les Gallois. En 2001, l’épizootie de fièvre aphteuse a contraint la même Irlande à reporter trois de ses matchs en septembre et octobre. Cette année, à cause de la pandémie de Covid-19, les Irlandais ont dû patienter pour jouer leurs deux derniers matchs. Mais ce ne sont pas les épidémies qui ont le plus pénalisé l’équipe du trèfle. En 1972, elle a dû subir un boycott de ses voisins celtiques, l’Ecosse et le Pays de Galles, à cause d’émeutes en Irlande du Nord. Evénement aussi dramatique qu'emblématique, c'est le 30 janvier de cette année que survint le «Bloody Sunday», le «dimanche sanglant», tuerie à Derry qui fit 14 morts et 28 blessés parmi des manifestants et des passants. Le boycott de l'Irlande en 1972 l'a peut-être privé d’un grand chelem, alors à sa portée. Pour la première fois, la politique s’était invitée dans le tournoi. Notre invité, Derek Gallagher, passionné de rugby, nous explique pourquoi l’Irlande est une nation à part dans le monde de l’Ovalie. Un podcast de Gilles Durand  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

27 octobre 2020 - 00:13:23
Et si, en ce mercredi où Emmanuel Macron devrait annoncer à 20h un nouveau tour de vis dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19, qui pourrait aller jusqu’à un reconfinement national, on tentait la « positive attitude » ? Sortie en 2004, la chanson incarnée par Lorie Pester résonne encore aujourd’hui comme un hymne d’espoir malgré la crise actuelle, source de stress, voire d’angoisse. Dans notre podcast Minute Papillon !, on accueille ce jour l’artiste Lorie Pester, chanteuse, actrice, qui publie ce jour C’est pas (si) compliqué (Flammarion, 18 euros). Un livre d’« astuces pour positiver le quotidien », pour, notamment, « lâcher prise » ou « se libérer de la culpabilité ». Dans cet entretien, Lorie Pester parler de cette « positive attitude » en temps de crise, « d’avoir des pensées et des paroles positives » malgré « les journées où on n’est pas bien, et qu’il faut laisser passer ». « On est dans une période où il faut rester positif, il faut y croire, parce que ça nous aide à avancer, ça nous aide à remonter la pente, ça nous aide à vivre ces périodes qui ne sont pas forcément faciles à vivre au quotidien. Si on est négatif tout le temps, ça va être très long », continue l’artiste. Elle revient aussi les bienfaits de la méditation qu’elle a notamment pratiquée pendant le confinement. A propos du lâcher prise, comment faire alors qu’on vit une période particulièrement stressante ? « Il y a des moments où on peut lâcher prise, il y a des moments où l’on ne peut pas, et surtout il ne faut pas culpabiliser quand on n’y arrive pas ! », relativise Lorie Pester… Et alors que la culpabilité a représenté une source « d’autodestruction », Lorie Pester revient sur l’hypnose, qui l’a aidé à surmonter ce ressenti douloureux. Enfin, si vous voulez savoir pourquoi le titre du livre est « un peu menteur » selon son autrice, la réponse est dans cet entretien. « Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application mobile de podcast préférée, comme Apple Podcast, Google podcast, Spotify, Deezer, Podcast Addict… Pour nous contacter : [email protected] Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

26 octobre 2020 - 00:12:07
La crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 se doublant d’une crise économique, le gouvernement craint une vague massive de licenciements. Il incite donc les entreprises à se servir d’un dispositif « anti-licenciements » appelé « activité partielle de longue durée » (APLD). Dans cet épisode de Minute Papillon !, notre podcast d’actualité, Nicolas Raffin, journaliste au service Economie de 20 Minutes, détaille ce dispositif, ses particularités et ses contraintes, ainsi que les raisons qui poussent les syndicats à la méfiance. Fonctionnement de l’activité partielle de longue durée Avec l’APLD, les entreprises sont incitées à garder leurs salariés et leurs compétences en attendant la reprise économique, l’État prenant en charge une partie de la rémunération. Ce dispositif permet à l’entreprise de réduire le temps de travail de ses salariés pendant deux ans maximum, dans la limite de 40 % de l’horaire légal. L’APLD est soumise à conditions : l’entreprise doit justifier d’une « réduction d’activité durable » liée à la pandémie. Elle doit s’accorder avec les organisations syndicales sur ce dispositif. Et elle ne peut licencier ses salariés concernés par l’APLD. Pourquoi ce dispositif inspire-t-il la méfiance des syndicats ? Prenons l’exemple d’un salarié aux 35 heures par semaine, mis au chômage par son entreprise pendant 14h, soit deux jours par semaine. Il peut toucher sur les heures chômées 84 % de son salaire net, calculé à partir d’une rémunération maximale de 4,5 Smic. Cela signifie que ce salarié qui aurait 40 % de chômage partiel sur un mois toucherait 93 % de son salaire net habituel, selon les calculs de notre journaliste. Mais plusieurs syndicats estiment que les contreparties demandées par l’Etat sont trop légères. Pour écouter la suite des explications de notre journaliste, c’est simple comme un clic dans le lecteur audio de ce podcast! « Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application mobile de podcast préférée, comme Apple Podcast, Google podcast, Spotify, Deezer, Podcast Addict… Pour nous contacter : [email protected] Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

23 octobre 2020 - 00:16:33
«C’est dur d'avoir 20 ans en 2020», a déclaré Emmanuel Macron, lors de son allocution du 14 octobre. 20 Minutes l'a pris au mot en explorant plusieurs pans de la vie des jeunes. Plusieurs articles sur ce sujet sont à retrouver aujourd'hui sur 20minutes.fr. On en parle aussi dans cet épisode de Minute Papillon!, notre podcast d'actualités, avec André Guigot, philosophe spécialiste de Sartre. On évoque la jeunesse et sa capacité de résister en cette période de crise inédite. Comme pour les autres classes d’âge, ceux qui ont 20 ans en 2020 ont fait l'expérience la crainte de la maladie, le confinement puis du déconfinement, les mesures barrières, la distanciation sociale, la diminution des relations sociales. S’ajoutent la fermeture de certaines universités et établissements d’enseignement, les problèmes à trouver un emploi, la précarité, et la peur d’un avenir où les possibilités se réduisent. Résistance et solidarité La jeunesse, dans sa diversité, a cette capacité de «résister au présent», selon le philosophe André Guigot. Une résistance «à la lourdeur et la tristesse du monde», qui n'a pas été prise par «l'esprit de sérieux» théorisé par Jean-Paul Sartre. Une résistance, «cette façon de danser sur la vie et sur la pesanteur du monde, comme le dit Nietzsche, c’est aussi un pied de nez fait à la pesanteur de l’existence». Les outils de résistance de la jeunesse ? Il y a notamment, liste André Guigot, «le rire, l'humour, la poésie», mais aussi le souci de «l'entraide», ou encore «l'intérêt pour des grandes causes comme l'environnement ou la cause animale». Pour ce philosophe, auteur notamment du récent 365 raisons d'être heureux quand même, et 12 bonnes de raisons de se révolter, tous deux aux éditions Bayard, «l'optimisme est un sport de combat». « Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application mobile de podcast préférée, comme Apple Podcast, Google podcast, Spotify, Deezer, Podcast Addict... Pour nous contacter : [email protected] Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

21 octobre 2020 - 00:08:12
Face au changement climatique et ses conséquences quasi-inimaginables, que fait l’Union européenne ?  Dans ce nouvel épisode de notre série « Europe Story », réalisée avec le site Toute l’Europe et l’agence de production Bulle Media, découvrez l’histoire du «pacte vert» européen pour lutter contre ce changement climatique et arriver à une neutralité carbone. C’est le programme climatique et environnemental de la Commission européenne, appelé en anglais « green deal ». Les propositions de la Commission sont ambitieuses, car l’Union européenne souhaite devenir le premier continent neutre en carbone en 2050. Et la crise du coronavirus n’a pas modifié cette ambition. Mais restent des défis de taille pour mener à bien ce projet : faire adopter des lois, des normes contraignantes pour réduire les émissions de carbone, tant par le Parlement européen que les Etats membres. Et les pays européens doivent se mettre d’accord sur le budget alloué à cette vaste transition… « Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application d’écoute favorite, comme Apple Podcast, Podcast Addict, Spotify, Deezer, etc. A-L.B. Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

16 octobre 2020 - 00:09:14
Qu’est-ce que les dents et la fonction érectile ont à voir ? En quoi la sexualité, le désir, la confiance en soi peuvent-ils être liés à l’état de vos dents ? Le docteur Alain Amzalag, dentiste, répond aujourd’hui dans « Tout sexplique », le rendez-vous intime du podcast « Minute Papillon ! ». Avec Jérémy Amzalag, son fils, lui aussi dentiste, il publie Et si votre dentiste pouvait vous sauver la vie (éd. Hugo, New Life, 12,95 euros). Un mauvais état des dents ou la mauvaise haleine peut entraîner une perte de confiance en soi qui affecte la vie intime, explique le dentiste dans cet épisode. Une infection dentaire peut aussi causer des problèmes de la fonction érectile, note-t-il, avant de souligner « le lien permanent entre la santé buccale et le désir ». Alain Amzalag rappelle enfin que des visites chez le dentiste sont gratuites jusqu’à 25 ans, celles-ci permettant de traiter au plus vite des infections qui peuvent dégénérer. « Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre appli' favorite, comme Apple podcast, Google podcast, Spotify, Deezer… Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

13 octobre 2020 - 00:15:09
Bienvenue dans « Minute Papillon ! » le podcast d’actualité de 20 Minutes. Aujourd’hui mardi, c’est « Bande de pods », notre rendez-vous qui parle des podcasts, et de celles et ceux qui les font. On parle aujourd’hui de ce moment quand, créatrice, créateur, on décide d’arrêter son programme. Parce que si l’on parle beaucoup de lancements de nouveaux podcasts, on parle beaucoup, beaucoup moins de ceux qui s’arrêtent. Pourquoi, et surtout, pour quoi faire ? J’en parle avec Siham Jibril, qui a lancé «Génération XX », un podcast de conversations avec des « femmes agissantes », toutes singulières, à propos de leurs projets, leurs trajectoires professionnelles, leurs succès comme leurs échecs. Le podcast va être bouclé au 100e numéro, à la fin de l’année. Mais la fin de ce programme audio n’est pas synonyme de la fin de l’aventure. Un hors-série papier va être publié, la jeune femme constitue une communauté en ligne, et va tenir une conférence en décembre sur le thème de l'écoute. Siham Jibril évoque ce qui se passe après le podcast dans cet épisode de Minute Papillon ! Pour l’écouter, c’est simple comme un clic dans le lecteur audio ci-dessus. Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

12 octobre 2020 - 00:13:51
Saisi par trois associations féministes, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour « viols » et « proxénétisme », le 10 juillet, pour savoir si des actrices tournant des films diffusés sur le site de vidéos pornographiques Jacquie et Michel sont bien consentantes. En effet, plusieurs femmes ont dénoncé avoir subi des actes sexuels non consentis lors de tournages. Les investigations ont été confiées au 3e district de police judiciaire de Paris. Vincent Vantighem, journaliste à 20 Minutes, enquête sur cette affaire. Il a notamment recueilli la parole de femmes qui se disent victimes, chacune racontant des expériences traumatisantes similaires. Pour cet épisode de Minute Papillon!, il revient sur cette affaire qui s'annonce longue et tortueuse, car la plupart des victimes, relève-t-il, n'ose pas parler. Il explique aussi la défense de Jacquie et Michel, contacté, le piratage de leurs vidéos, la longueur de cette enquête, avant de revenir sur les difficultés à enquêter dans ce milieu. Anne-Laetitia Béraud Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
like podcast

20 / 878 épisodes
1 2 3 43 44
Scroll to top