MDR

5 abonnés
S'abonner
Et si on écoutait de la comédie française ? Daniel Andreyev vous invite chaque semaine à traiter ce qui se fait de mieux ou de pire dans notre chère comédie française. Avec une équipe de chroniqueurs drôles mais toujours pertinents, “MDR” vous propose des critiques honnêtes et sincères sur les comédies du moment. On en redemande avec le sourire. :)

105 épisodes

30 mars 2018 - 00:19:27
Bien que couronné au Festival de l’Alpe d’Huez, le long-métrage de Robin Sykes laisse dubitatif. Thierry Lhermitte y interprète le grand-père atteint d’Alzheimer de Rayane Bensetti, une sorte de clone de Kev Adams. Une succession d'événements va contraindre le jeune homme à s’occuper de son grand-père pour pouvoir aller à Paris jouer une finale de basket décisive pour son avenir. Dans ce buddy movie, les vannes sont assez peu maîtrisées et l’humour un peu lourd trouve rapidement ses limites. Le comique de répétition et les blagues racistes sont de mise et deviennent franchement dérangeantes au cours du film. Si le long-métrage aurait pu être une belle occasion de parler de la maladie d’Alzheimer, la mise en scène est ici maladroite et peu réaliste. La maladie est exagérée et ses symptômes déformés, rendant le personnage de Thierry Lhermitte assez répugnant. Le film est finalement très premier degré et ce qui aurait pu être un beau drame finit en comédie ratée qui provoque un sourire tout au plus.Podcast animé par Daniel Andreyev avec Max Besnard et Hugo AlexandreRECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEURSLA RECO DE MAX BESNARD : “Narco” de Gilles Lellouche et Tristan Aurouet qui parle aussi de maladie mais de façon plus efficace. Et “Calmos”, une newsletter sur les comédies françaises avec un nouveau format vidéo d’analyse de la comédie française.LA RECO DE HUGO ALEXANDRE : “La chèvre” de Francis Weber dans le genre buddy movie et les projections du Calmos Rigolo Club - la première aura lieu le 1er avril au Club de l'Etoile.LA RECO DE DANIEL ANDREYEV : “White men can’t jump” de Ron Shelton sur le basket : du dirty talk comme on les aime.CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré au Ground Control (Paris 12ème) le jeudi 29 mars 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTSPour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com
like podcast

30 mars 2018 - 00:19:27
Bien que couronné au Festival de l’Alpe d’Huez, le long-métrage de Robin Sykes laisse dubitatif. Thierry Lhermitte y interprète le grand-père atteint d’Alzheimer de Rayane Bensetti, une sorte de clone de Kev Adams. Une succession d'événements va contraindre le jeune homme à s’occuper de son grand-père pour pouvoir aller à Paris jouer une finale de basket décisive pour son avenir. Dans ce buddy movie, les vannes sont assez peu maîtrisées et l’humour un peu lourd trouve rapidement ses limites. Le comique de répétition et les blagues racistes sont de mise et deviennent franchement dérangeantes au cours du film. Si le long-métrage aurait pu être une belle occasion de parler de la maladie d’Alzheimer, la mise en scène est ici maladroite et peu réaliste. La maladie est exagérée et ses symptômes déformés, rendant le personnage de Thierry Lhermitte assez répugnant. Le film est finalement très premier degré et ce qui aurait pu être un beau drame finit en comédie ratée qui provoque un sourire tout au plus.Podcast animé par Daniel Andreyev avec Max Besnard et Hugo AlexandreRECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEURSLA RECO DE MAX BESNARD : “Narco” de Gilles Lellouche et Tristan Aurouet qui parle aussi de maladie mais de façon plus efficace. Et “Calmos”, une newsletter sur les comédies françaises avec un nouveau format vidéo d’analyse de la comédie française.LA RECO DE HUGO ALEXANDRE : “La chèvre” de Francis Weber dans le genre buddy movie et les projections du Calmos Rigolo Club - la première aura lieu le 1er avril au Club de l'Etoile.LA RECO DE DANIEL ANDREYEV : “White men can’t jump” de Ron Shelton sur le basket : du dirty talk comme on les aime.CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré au Ground Control (Paris 12ème) le jeudi 29 mars 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTSPour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com
like podcast

23 mars 2018 - 00:23:57
Difficile de qualifier de comédie le dernier long-métrage de Sophie Fillière. On pourrait plutôt parler de science-fiction ni drôle, ni assumée. Dans ce film “What-if”, Margaux 45 ans, jouée par Sandrine Kiberlain, rencontre Margaux, une vingtenaire jouée par Agathe Bonitzer. Les deux femmes sont en réalité la même personne et s’échangent conseils et réflexions en faisant le parallèle de leurs vies. L’absence de naturel dans le film est frappante. Les dialogues hyper surfaits, très écrits et verbeux sont récités scolairement par les acteurs. Le jeu caricatural d’Agathe Bonitzer ou de Melvil Poupaud donne même au film des airs de parodie des Inconnus. Plutôt contemplatif et avec assez peu d’histoire, le film ne parvient pas non plus à exploiter le filon du retour dans le passé. La rencontre des personnages ne conduit qu’à des questionnements futiles, sans tensions ni enjeux. La logique de science-fiction est finalement assez limitée et on imagine mieux ce film très connoté “intello Rive-gauche” sur les planches d’un théâtre du quartier latin que dans les salles de cinéma.Animé par Daniel Andreyev avec Virginie Adane et Max Besnard RECOMMANDATIONSLA RECO DE VIRGINIE ADANE : “Le drôle de Noël de Scrooge” de Robert Zemeckis (2009), une adaptation des “Un Chant de Noël” de Charles Dickens (1843) et la compilation de Jack Parker “Lettre à l’ado que j’ai été”LA RECO DE MAX BESNARD : “9 mois ferme” d’Albert Dupontel (2013), avec Sandrine Kiberlain, “Case départ” de Thomas N’Gijol et fabrice Eboué et enfin “Quartier lointain” de Sam Garbarski (2010)RETROUVEZ MDR- sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/- sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 16 mars 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

23 mars 2018 - 00:23:57
Difficile de qualifier de comédie le dernier long-métrage de Sophie Fillière. On pourrait plutôt parler de science-fiction ni drôle, ni assumée. Dans ce film “What-if”, Margaux 45 ans, jouée par Sandrine Kiberlain, rencontre Margaux, une vingtenaire jouée par Agathe Bonitzer. Les deux femmes sont en réalité la même personne et s’échangent conseils et réflexions en faisant le parallèle de leurs vies. L’absence de naturel dans le film est frappante. Les dialogues hyper surfaits, très écrits et verbeux sont récités scolairement par les acteurs. Le jeu caricatural d’Agathe Bonitzer ou de Melvil Poupaud donne même au film des airs de parodie des Inconnus. Plutôt contemplatif et avec assez peu d’histoire, le film ne parvient pas non plus à exploiter le filon du retour dans le passé. La rencontre des personnages ne conduit qu’à des questionnements futiles, sans tensions ni enjeux. La logique de science-fiction est finalement assez limitée et on imagine mieux ce film très connoté “intello Rive-gauche” sur les planches d’un théâtre du quartier latin que dans les salles de cinéma.Animé par Daniel Andreyev avec Virginie Adane et Max BesnardRECOMMANDATIONSLA RECO DE VIRGINIE ADANE : “Le drôle de Noël de Scrooge” de Robert Zemeckis (2009), une adaptation des “Un Chant de Noël” de Charles Dickens (1843) et la compilation de Jack Parker “Lettre à l’ado que j’ai été”LA RECO DE MAX BESNARD : “9 mois ferme” d’Albert Dupontel (2013), avec Sandrine Kiberlain, “Case départ” de Thomas N’Gijol et fabrice Eboué et enfin “Quartier lointain” de Sam Garbarski (2010)RETROUVEZ MDR- sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/ - sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 16 mars 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

16 mars 2018 - 00:25:38
Drôle, belle, touchante, la première réalisation de Franck Dubosc est une franche réussite. Il y joue le rôle d’un mythomane qui s’invente un handicap pour séduire une femme. Un rôle écrit par et pour Franck Dubosc, qui lui va à merveille et qui ne cannibalise pas pour autant les autres personnages. Il parvient à se mettre en retrait pour laisser briller Alexandra Lamy qui porte tout le film et que l’on redécouvre dans ce long-métrage. Si le pitch est assez délicat, “Tout le monde debout !” comporte de jolis moments de réflexion sur le poids du handicap et son impact sur la vie quotidienne, sans jamais virer au pathos pour autant. La candeur du personnage de Franck Dubosc permet d’aborder ces thématiques avec subtilité. Intelligemment écrit et tourné, l'humoriste signe ici l’une des meilleures comédies de l’année.Animé par Daniel Andreyev avec Mélissa Gazziero, Max Besnard RECOMMANDATIONSLA RECO DE MELISSA : “Le monde de Némo” en VF où Franck Dubosc double Marin, le père de Némo.LA RECO DE MAX : “Les têtes de l’emploi” de Alexandre Charlot et Franck Magnier (201)6 et “L’embarras du choix” de Éric Lavaine(2017) seulement pour une des dernières scènes avec une apparition de Franck Dubosc.LA RECO DE DANIEL : Un autre film sorti cette semaine “Chien” de Samuel Benchetrit (2018), Vincent Macaigne qui joue une sorte de “Didier” mais qui serait écrit par Michel Houellebecq. RETROUVEZ MDR- sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/- sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 16 mars 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

16 mars 2018 - 00:25:38
Drôle, belle, touchante, la première réalisation de Franck Dubosc est une franche réussite. Il y joue le rôle d’un mythomane qui s’invente un handicap pour séduire une femme. Un rôle écrit par et pour Franck Dubosc, qui lui va à merveille et qui ne cannibalise pas pour autant les autres personnages. Il parvient à se mettre en retrait pour laisser briller Alexandra Lamy qui porte tout le film et que l’on redécouvre dans ce long-métrage. Si le pitch est assez délicat, “Tout le monde debout !” comporte de jolis moments de réflexion sur le poids du handicap et son impact sur la vie quotidienne, sans jamais virer au pathos pour autant. La candeur du personnage de Franck Dubosc permet d’aborder ces thématiques avec subtilité. Intelligemment écrit et tourné, l'humoriste signe ici l’une des meilleures comédies de l’année.Animé par Daniel Andreyev avec Mélissa Gazziero, Max BesnardRECOMMANDATIONSLA RECO DE MELISSA : “Le monde de Némo” en VF où Franck Dubosc double Marin, le père de Némo.LA RECO DE MAX : “Les têtes de l’emploi” de Alexandre Charlot et Franck Magnier (201)6 et “L’embarras du choix” de Éric Lavaine(2017) seulement pour une des dernières scènes avec une apparition de Franck Dubosc.LA RECO DE DANIEL : Un autre film sorti cette semaine “Chien” de Samuel Benchetrit (2018), Vincent Macaigne qui joue une sorte de “Didier” mais qui serait écrit par Michel Houellebecq.RETROUVEZ MDR- sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/ - sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 16 mars 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

9 mars 2018 - 00:22:53
Gaston Lagaffe, Benoît Brisefer, Boule et Bill... toute notre enfance semble devoir passer au filtre du live-action. Ici encore, il s’agit d’une adaptation très libre et peu fidèle par Alexandre Coffre du monument de la bande dessinée franco-belge “Spirou et Fantasio”. Si le film peut plaire aux enfants, les choix d’écriture sont assez particuliers et même étonnamment gores pour un jeune public. On découvre un Spirou pickpocket, et alors qu’il n’a jamais tenu une arme dans les cinquantes premiers albums dessinés, il décide ici délibérément de tuer quelqu'un. Plutôt bien réalisé, le film se limite néanmoins à des images assez lisses, toujours lumineuses et colorées. Si les caractéristiques du célèbre groom ne sont que très peu respectées, on peut tout de même apprécier la performance de Ramzy Bedia qui semble prendre beaucoup de plaisir à terrifier les enfants dans le rôle de Zorglub.Animé par Daniel Andreyev avec Vincent Manilève et Mélissa Gazziero.RECOMMANDATIONSLA RECO DE VINCENT MANILEVE : “The End of the Fucking World”de Charlie Covell (2017), en 8 épisodes sur NetflixLA RECO DE MELISSA GAZZIERO : “Tintin et le secret de la licorne” de Spielberg (2011), le 4ème Indiana Jones que l’on a jamais euLA RECO DE DANIEL ANDREYEV : “Le triomphe de Zorglub”, une BD dessinée par Brice Cossu et Alexis Santenac et écrite par Olivier Boquet, une sorte de méta-BD ou Spirou et Fantasio se rendent sur le tournage du film à leur nom.RETROUVEZ MDR- sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/ - sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 02 mars 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

9 mars 2018 - 00:22:53
Gaston Lagaffe, Benoît Brisefer, Boule et Bill... toute notre enfance semble devoir passer au filtre du live-action. Ici encore, il s’agit d’une adaptation très libre et peu fidèle par Alexandre Coffre du monument de la bande dessinée franco-belge “Spirou et Fantasio”. Si le film peut plaire aux enfants, les choix d’écriture sont assez particuliers et même étonnamment gores pour un jeune public. On découvre un Spirou pickpocket, et alors qu’il n’a jamais tenu une arme dans les cinquantes premiers albums dessinés, il décide ici délibérément de tuer quelqu'un. Plutôt bien réalisé, le film se limite néanmoins à des images assez lisses, toujours lumineuses et colorées. Si les caractéristiques du célèbre groom ne sont que très peu respectées, on peut tout de même apprécier la performance de Ramzy Bedia qui semble prendre beaucoup de plaisir à terrifier les enfants dans le rôle de Zorglub.Animé par Daniel Andreyev avec Vincent Manilève et Mélissa Gazziero.RECOMMANDATIONSLA RECO DE VINCENT MANILEVE : “The End of the Fucking World”de Charlie Covell (2017), en 8 épisodes sur NetflixLA RECO DE MELISSA GAZZIERO : “Tintin et le secret de la licorne” de Spielberg (2011), le 4ème Indiana Jones que l’on a jamais euLA RECO DE DANIEL ANDREYEV : “Le triomphe de Zorglub”, une BD dessinée par Brice Cossu et Alexis Santenac et écrite par Olivier Boquet, une sorte de méta-BD ou Spirou et Fantasio se rendent sur le tournage du film à leur nom.RETROUVEZ MDR- sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/- sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 02 mars 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

2 mars 2018 - 00:23:06
Ni corrosif, ni subversif, le 6ème film de Dany Boon reste tout de même un bon film familial et une agréable surprise par rapport aux précédents. Au cours d’un accident de voiture, Valentin, un designer néo-parisien pédant, reçoit un choc sur le crâne qui entraine une amnésie le ramenant à ses 17 ans et à ses origines ch’tis. Plus proche de la fable sur l’ascension sociale que de la pure comédie, ce long métrage se distingue notamment grâce au choix des acteurs : François Berléand dans le rôle du méchant, Laurence Arné et Line Renaud dans des rôles féminins consistants, Dany Boon qui s’octroie des moments de sketchs et enfin, des interventions impromptues de Pierre Richard. Si un certain malaise persiste parfois face à la représentation des ch’tis qui occupent les rôles de bêtas, le film reste tout de même assez surprenant avec une vraie intrigue construite et rythmée du début à la fin. Animé par Daniel Andreyev avec Hugo Alexandre et Amandine Schmitt.RECOMMANDATIONSLA RECO D’AMANDINE : Laurence Armé dans sa mini série "Fille d’aujourd’hui" sur Canal + et visible sur Dailymotion.LA RECO DE HUGO : "Art School Confidential" de Terry Zwigoff (2006), adapté d’une BD de Daniel Clowes et qui parle de la vacuité du milieu de l’art.LA RECO DE DANIEL : "The Square", une comédie qui a eu une Palme d’or. RETROUVEZ MDR- sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/- sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 02 mars 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

2 mars 2018 - 00:23:06
Ni corrosif, ni subversif, le 6ème film de Dany Boon reste tout de même un bon film familial et une agréable surprise par rapport aux précédents. Au cours d’un accident de voiture, Valentin, un designer néo-parisien pédant, reçoit un choc sur le crâne qui entraine une amnésie le ramenant à ses 17 ans et à ses origines ch’tis. Plus proche de la fable sur l’ascension sociale que de la pure comédie, ce long métrage se distingue notamment grâce au choix des acteurs : François Berléand dans le rôle du méchant, Laurence Arné et Line Renaud dans des rôles féminins consistants, Dany Boon qui s’octroie des moments de sketchs et enfin, des interventions impromptues de Pierre Richard. Si un certain malaise persiste parfois face à la représentation des ch’tis qui occupent les rôles de bêtas, le film reste tout de même assez surprenant avec une vraie intrigue construite et rythmée du début à la fin.Animé par Daniel Andreyev avec Hugo Alexandre et Amandine Schmitt.RECOMMANDATIONSLA RECO D’AMANDINE : Laurence Armé dans sa mini série "Fille d’aujourd’hui" sur Canal + et visible sur Dailymotion.LA RECO DE HUGO : "Art School Confidential" de Terry Zwigoff (2006), adapté d’une BD de Daniel Clowes et qui parle de la vacuité du milieu de l’art.LA RECO DE DANIEL : "The Square", une comédie qui a eu une Palme d’or.RETROUVEZ MDR- sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/ - sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 02 mars 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

23 février 2018 - 00:22:53
Le premier long métrage français distribué en exclu sur Netflix a des airs de projets fait maison. Le pitch de départ est déjà assez improbable, si ce n’est incohérent : après s’être fait quitté par sa copine fan de comics, un jeune homme passionné de vidéo décide de la reconquérir en organisant et en filmant des faux kidnappings avec des vraies stars, le tout déguisé en super-héros. Avant d’être racheté par Netflix, la production a en partie été réalisée grâce à un financement participatif et il aurait peut-être mieux valu que le long-métrage reste un projet “entre copains”. Car s’il s’agit d’un film sympathique dans un cadre familial où l’on retrouve l’ambiance de bande d’amis, Blockbuster fait preuve de beaucoup d’insuffisances dans sa narration avec un scénario difficile à suivre et des ressorts comiques assez faibles qui ne compensent pas les nombreux passages dépressifs-tristes. En essayant de faire un film alternatif, la réalisatrice July Hygreck tombe assez rapidement dans le cliché des films d’auteurs américains Sundance. Plus proche du projet de fin d’étude que d’une belle réalisation, en choisissant ce film comme son premier long-métrage français, Netflix se tire une balle dans le pied.Animé par Daniel Andreyev avec Virginie Adane et Yérim SarRECOMMANDATIONSVirginie Adane : le premier film de Drew Barrymore, “Bliss”. Un film Sundance sur l’affirmation de soi, où une jeune fille forcée par sa mère à se rendre à des concours de beauté décide de se lancer dans la compétition de roller-derby.Yérim Sar : “Tragedy girls”, un film disponible en vidéo à la demande, et qui ne sortira probablement jamais en salles en France, qui raconte l’histoire de deux lycéennes passionnées par les psychopathes et qui décident de se lancer elles-mêmes dans le métier !Daniel Andreyev : “Ingrid goes west”, un film d’épouvante sorti au Etats-Unis autour de l’univers d’instagram. Une histoire d’amitié passionnelle empreinte de stalking et l’addiction au web et aux réseaux sociaux.RETROUVEZ MDR- sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/ - sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le jeudi 15 février 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

23 février 2018 - 00:22:53
Le premier long métrage français distribué en exclu sur Netflix a des airs de projets fait maison. Le pitch de départ est déjà assez improbable, si ce n’est incohérent : après s’être fait quitté par sa copine fan de comics, un jeune homme passionné de vidéo décide de la reconquérir en organisant et en filmant des faux kidnappings avec des vraies stars, le tout déguisé en super-héros. Avant d’être racheté par Netflix, la production a en partie été réalisée grâce à un financement participatif et il aurait peut-être mieux valu que le long-métrage reste un projet “entre copains”. Car s’il s’agit d’un film sympathique dans un cadre familial où l’on retrouve l’ambiance de bande d’amis, Blockbuster fait preuve de beaucoup d’insuffisances dans sa narration avec un scénario difficile à suivre et des ressorts comiques assez faibles qui ne compensent pas les nombreux passages dépressifs-tristes. En essayant de faire un film alternatif, la réalisatrice July Hygreck tombe assez rapidement dans le cliché des films d’auteurs américains Sundance. Plus proche du projet de fin d’étude que d’une belle réalisation, en choisissant ce film comme son premier long-métrage français, Netflix se tire une balle dans le pied.Animé par Daniel Andreyev avec Virginie Adane et Yérim SarRECOMMANDATIONSVirginie Adane : le premier film de Drew Barrymore, “Bliss”. Un film Sundance sur l’affirmation de soi, où une jeune fille forcée par sa mère à se rendre à des concours de beauté décide de se lancer dans la compétition de roller-derby.Yérim Sar : “Tragedy girls”, un film disponible en vidéo à la demande, et qui ne sortira probablement jamais en salles en France, qui raconte l’histoire de deux lycéennes passionnées par les psychopathes et qui décident de se lancer elles-mêmes dans le métier !Daniel Andreyev : “Ingrid goes west”, un film d’épouvante sorti au Etats-Unis autour de l’univers d’instagram. Une histoire d’amitié passionnelle empreinte de stalking et l’addiction au web et aux réseaux sociaux.RETROUVEZ MDR- sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/- sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le jeudi 15 février 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

16 février 2018 - 00:17:38
Notre drôlissime Jean Dujardin est revenu véritablement à la comédie pour notre plus grande joie dans “Le retour du héros” de Laurent Tirard, sous le costume du capitaine Neuville qui est appelé au combat en Autriche en 1809. En France, il laisse une fiancée qui souffre de son silence pendant plusieurs années. Sa soeur Elisabeth, Mélanie Laurent, se met alors à écrire de fausses lettres du capitaine pour finalement le faire mourir au combat. Problème, ce dernier rentre sain et sauf, et va exploiter la situation cousue par Mélanie Laurent. “Le retour du héros” est notre premier vrai coup de coeur de l’année 2018. Une nouvelle comédie du mensonge, oui, mais qui tient cette fois çi. On en attendait pas tant de Mélanie Laurent qui révèle un vrai talent pour la comédie, et on est bluffés par la réalisation classieuse qui met en valeur une galerie de personnages intéressants, et les multiples intrigues dans l’intrigue au sein de ce petit huis-clos. Animé par Daniel Andreyev avec Vincent Manilève et Max Besnard.CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le jeudi 15 février 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

16 février 2018 - 00:17:38
Notre drôlissime Jean Dujardin est revenu véritablement à la comédie pour notre plus grande joie dans “Le retour du héros” de Laurent Tirard, sous le costume du capitaine Neuville qui est appelé au combat en Autriche en 1809. En France, il laisse une fiancée qui souffre de son silence pendant plusieurs années. Sa soeur Elisabeth, Mélanie Laurent, se met alors à écrire de fausses lettres du capitaine pour finalement le faire mourir au combat. Problème, ce dernier rentre sain et sauf, et va exploiter la situation cousue par Mélanie Laurent. “Le retour du héros” est notre premier vrai coup de coeur de l’année 2018. Une nouvelle comédie du mensonge, oui, mais qui tient cette fois çi. On en attendait pas tant de Mélanie Laurent qui révèle un vrai talent pour la comédie, et on est bluffés par la réalisation classieuse qui met en valeur une galerie de personnages intéressants, et les multiples intrigues dans l’intrigue au sein de ce petit huis-clos.Animé par Daniel Andreyev avec Vincent Manilève et Max Besnard.CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le jeudi 15 février 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

9 février 2018 - 00:20:30
Gaspard - Félix Moati - en route pour le remariage de son père rencontre Laura - Laetitia Dosch -, parfaite inconnue à qui il demande de jouer sa petite-amie pour la cérémonie. Tous les deux se rendent dans le zoo familial où Gaspard a grandi, dont il s’est tenu éloigné pendant plusieurs années, et qui est maintenant en déclin. Cette comédie d’Antony Cordier débute donc sur un mensonge peu original, et totalement inutile puisque le personnage de Laetitia Dosch, observatrice mais passive, ne porte pas un regard neutre et extérieur sur la famille atypique, totalement dysfonctionnelle, presque animale qu’elle rencontre. L’amour incestueux, véritable sujet du scénario non assumé, laisse place à un portrait de famille aux rapports compliqués, qui s’abrite derrière une facture classique et une morale à la mords-moi-le-noeud qui ne tient pas. Le film raconte peu de choses, mais un sentiment de malaise est bien présent. Pourtant, l’univers du zoo est plaisant, tout comme le personnage d’enfant sauvage de la soeur de Gaspard et les inspirations “arty sundance”, à la Michel Gondry et Wes Anderson.Animé par Daniel Andreyev avec Clotilde Bruneau et Max Besnard.RECOMMANDATIONSMax Besnard : le long métrage d’animation “Zootopie” sorti en 2016, qui a reçu l’oscar du meilleur film long métrage d’animation l’année dernière.Clotilde Bruneau : deux recommandations. Pour une histoire de fausse petite amie, la romcom “Prête moi ta main” d’Eric Lartigau sorti en 2006 avec Alain Chabat et Charlotte Gainsbourg. Et pour un retour à la vie sauvage, “Human nature” de Michel Gondry (2001),Daniel Andreyev : pour une histoire de zoo, “Nouveau départ” de Cameron Crowe (2011) avec Matt Damon qui achète un zoo avec ses enfants (dans lequel il trouve Scarlett Johansson, sympa). Un bon film, plus sur le thème du deuil que sur celui du zoo.RETROUVEZ MDR- sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/ - sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 02 février 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

9 février 2018 - 00:20:30
Gaspard - Félix Moati - en route pour le remariage de son père rencontre Laura - Laetitia Dosch -, parfaite inconnue à qui il demande de jouer sa petite-amie pour la cérémonie. Tous les deux se rendent dans le zoo familial où Gaspard a grandi, dont il s’est tenu éloigné pendant plusieurs années, et qui est maintenant en déclin. Cette comédie d’Antony Cordier débute donc sur un mensonge peu original, et totalement inutile puisque le personnage de Laetitia Dosch, observatrice mais passive, ne porte pas un regard neutre et extérieur sur la famille atypique, totalement dysfonctionnelle, presque animale qu’elle rencontre. L’amour incestueux, véritable sujet du scénario non assumé, laisse place à un portrait de famille aux rapports compliqués, qui s’abrite derrière une facture classique et une morale à la mords-moi-le-noeud qui ne tient pas. Le film raconte peu de choses, mais un sentiment de malaise est bien présent. Pourtant, l’univers du zoo est plaisant, tout comme le personnage d’enfant sauvage de la soeur de Gaspard et les inspirations “arty sundance”, à la Michel Gondry et Wes Anderson. Animé par Daniel Andreyev avec Clotilde Bruneau et Max Besnard. RECOMMANDATIONSMax Besnard : le long métrage d’animation “Zootopie” sorti en 2016, qui a reçu l’oscar du meilleur film long métrage d’animation l’année dernière.Clotilde Bruneau : deux recommandations. Pour une histoire de fausse petite amie, la romcom “Prête moi ta main” d’Eric Lartigau sorti en 2006 avec Alain Chabat et Charlotte Gainsbourg. Et pour un retour à la vie sauvage, “Human nature” de Michel Gondry (2001),Daniel Andreyev : pour une histoire de zoo, “Nouveau départ” de Cameron Crowe (2011) avec Matt Damon qui achète un zoo avec ses enfants (dans lequel il trouve Scarlett Johansson, sympa). Un bon film, plus sur le thème du deuil que sur celui du zoo. RETROUVEZ MDR- sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/- sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 02 février 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

2 février 2018 - 00:21:30
"Brillantissime", c'est donc le premier film de Michèle Laroque, avec pour actrice principale... Michèle Laroque. Celle-ci interprète Angela dont la vie idéale s'écroule un soir de Noël quand sa fille, son mari et sa meilleure amie l'abandonnent.Adapté d'une pièce de 2001, le film à la trame inexistante et aux nombreux caméos, est resté bloqué à cette période avec des gags ringards. A croire qu'il ne s'est rien passé entretemps. Problème, on ne croit pas aux personnages et à leur vie, et il est difficile d'avoir de l'empathie pour eux, de s'intéresser à ce qui leur arrive.L'occasion aussi de revenir sur le financement un peu particulier de ce film qui ne ressemble rien au projet de départ.Podcast animé par Daniel Andreyev avec Max Besnard et Amandine Schmitt.CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 01 février 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

2 février 2018 - 00:21:30
"Brillantissime", c'est donc le premier film de Michèle Laroque, avec pour actrice principale... Michèle Laroque. Celle-ci interprète Angela dont la vie idéale s'écroule un soir de Noël quand sa fille, son mari et sa meilleure amie l'abandonnent.Adapté d'une pièce de 2001, le film à la trame inexistante et aux nombreux caméos, est resté bloqué à cette période avec des gags ringards. A croire qu'il ne s'est rien passé entretemps. Problème, on ne croit pas aux personnages et à leur vie, et il est difficile d'avoir de l'empathie pour eux, de s'intéresser à ce qui leur arrive.L'occasion aussi de revenir sur le financement un peu particulier de ce film qui ne ressemble rien au projet de départ.Podcast animé par Daniel Andreyev avec Max Besnard et Amandine Schmitt.CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 01 février 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

26 janvier 2018 - 00:25:29
Jeff Tuche, devenu maire de Bouzolles, souhaite que le TGV marque l'arrêt dans sa ville. Pour porter haut et fort cette revendication, il se présente aux présidentielles, et atterrit contre toute attente à l'Elysée. Faux espoirs déçus : après une campagne électorale intéressante mais trop courte, le film s'enfonce dans des gags téléphonés, lambdas, se repose sur les acquis des précédents opus, pour finalement sombrer dans la vacuité absolue. Chaque personnage répète son propre running gag, aucune évolution des personnages n'est à constater. On n'attend pas avec impatience le Tuches 4.CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Alpe d'Huez le samedi 29 janvier 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Montage, chargée de production et d’édition : Camille Regache. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

26 janvier 2018 - 00:25:29
Jeff Tuche, devenu maire de Bouzolles, souhaite que le TGV marque l'arrêt dans sa ville. Pour porter haut et fort cette revendication, il se présente aux présidentielles, et atterrit contre toute attente à l'Elysée. Faux espoirs déçus : après une campagne électorale intéressante mais trop courte, le film s'enfonce dans des gags téléphonés, lambdas, se repose sur les acquis des précédents opus, pour finalement sombrer dans la vacuité absolue. Chaque personnage répète son propre running gag, aucune évolution des personnages n'est à constater. On n'attend pas avec impatience le Tuches 4.CRÉDITSMDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Alpe d'Huez le samedi 29 janvier 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Montage, chargée de production et d’édition : Camille Regache. Générique : Corentin Kerdraon.
like podcast

80 / 105 épisodes
1 2 3 4 5 6
Scroll to top