LES GENS QUI LISENT SONT PLUS HEUREUX

11 abonnés
S'abonner
Et si, à l’heure où les réseaux sociaux vampirisent nos cerveaux, prendre le temps d'ouvrir un livre était devenu un acte de résistance ? "Les Gens Qui Lisent Sont Plus heureux", c’est un podcast consacré au plaisir de la lecture sous toutes ses formes. Mes invités sont écrivains mais aussi chanteurs, acteurs, personnalités politiques ou de la société civile. Ils ont en commun l’amour des mots et des histoires. Et le bonheur qu’il leur procure. Pour certains, lire a changé leur vie. Pour d’autres, c’est même devenu un métier. LGQL, un podcast sur la lecture, le bonheur, et le rapport au monde. Prenez le temps d'écouter, ça parle de lecture. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

60 épisodes

26 juin 2020 - 00:36:26
Avec plus de 700.000 exemplaires en 2019, Virginie Grimaldi est la romancière qui vend le plus en France. Un conte de fées moderne qui est né sur Internet lorsqu’il y a dix ans, elle lance un blog humoristique qui attire l’attention de ses premiers lecteurs.Cette jeune maman bordelaise rêve d’écrire depuis toujours. Et grâce à ce succès en ligne, elle prend confiance en son talent et signe en 2015 son premier best-seller, "Le premier jour du reste de ma vie"…Virginie Grimaldi raconte des histoires qui font du bien, portées par des personnages féminins confrontés à des moments souvent cruciaux de leur vie. C’est encore le cas avec son nouveau roman, "Et que ne durent que les moments doux", qui vient de paraître chez Fayard.Il y a Lili, une toute jeune femme dont le petit garçon est né prématuré. Et Elise, une mère dont les deux enfants majeurs ont pris leur envol.C’est de ce roman choral, encore plus personnel que les précédents, et de son incroyable histoire, que Virginie a bien voulu parler dans cet épisode… Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
like podcast

12 juin 2020 - 00:34:15
Dans cet épisode, mon invitée est la journaliste et romancière Colombe Schneck. Comme moi, vous l’avez peut-être découverte à la fin des années 1990 dans l’émission Arrêts sur images, où elle décryptait chaque semaine l’actu des médias.Ce que vous ne saviez peu-être pas, c’est que Colombe avait été stagiaire quelques années plus tôt au bureau du journal Le Monde à New York, la ville qui inspire son dernier roman, "Nuits d’été à Brooklyn" (Stock).Nous sommes en août 1991 et Esther, son héroïne française, tombe sous le charme de Frederick, un professeur de littérature, spécialiste de Flaubert. Il est noir, marié et père d’une adolescente.Leur histoire d’amour impossible se déroule au moment où le quartier de Crown Heights, où cohabitent juifs orthodoxes et afro-américaines, la mort accidentelle d’un petit garçon va entraîner une flambée de violences qui fait écho aux tensions qui parcourt aujourd’hui l’Amérique. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
like podcast

28 mai 2020 - 00:43:37
Guillaume Musso : "Écrire un nouveau roman, c’est 50% d’excitation et 50% de terreur !" Dans cet épisode, mon invité est le romancier français Guillaume Musso. Fidèle à son rythme d’un livre par an, Guillaume Musso accompagne la réouverture des librairies avec "La vie est un roman" (Calmann-Lévy), un thriller à tiroirs qui ravira ses fans de la première heure comme les nouveaux. Et ils sont toujours plus nombreux puisque depuis 9 ans, cet ancien prof d’éco est l’écrivain qui vend le plus en France, avec encore 1,4 millions d'exemplaires en 2019. C’est dans son ancien appartement parisien, reconverti en atelier d'écriture, que Guillaume m’a reçu pour parler de ce nouveau roman nourri par son amour de la lecture et des écrivains. Tout commence à New York, dans une immense tour de verre où la romancière Flora Conway vit avec sa fille Carrie en prenant soin de se tenir à l’écart du cirque médiatique et de l’adulation de son public. Lors d’une partie de cache-cache, l’enfant disparaît. Portes et fenêtres sont fermées, les caméras de surveillance ne témoignent d’aucune intrusion dans l’appartement… Le mystère est total et il serait cruel d’en dire plus, sinon que "La vie est un roman" est un Musso encore plus addictif que les précédents grâce à sa construction imprévisible et à l’intensité de héros qui luttent contre leurs démons.  Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
like podcast

15 mai 2020 - 00:37:36
Dans cet épisode, mon invité n’est pas un romancier, mais un homme qui œuvre toute l’année pour propager le plaisir de la lecture. Vincent Monadé est depuis 2013 le directeur du Centre National du Livre, l’établissement public qui soutient l’ensemble de la chaîne du livre, terriblement fragilisée par la période de confinement.Depuis le 11 mai, les librairies ont rouvert dans toute la France. Mais la bataille ne fait que commencer pour un secteur qui subit depuis déjà la concurrence des séries télé, des jeux vidéo ou encore des réseaux sociaux. Comment préserver les librairies indépendantes et les petites maisons d’édition ? Comment aussi transmettre le virus de la lecture à la nouvelle génération ?Ce sont des chantiers passionnants que Vincent Monadé a accepté d’évoquer avec moi… Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
like podcast

29 avril 2020 - 00:28:43
Depuis le succès mondial de ses "Fourmis", Bernard Werber s’est imposé comme l’une des figures les plus singulières de la littérature française. Entre science-fiction, spiritualité et polar, son œuvre interroge sans cesse les progrès et les dérives de notre civilisation. Dans "Troisième Humanité", paru en 2012, il décrivait la propagation d’un virus pas si différent de celui qui paralyse actuellement la planète.Confiné chez lui à Paris, Bernard a accepté d’être le parrain du concours d’écriture destiné aux 15-20 ans, organisé par l’UNICEF et le Livre de Poche. Son thème ? "Objectif Terre : un futur à sauver". En plein écriture d’un nouveau roman, il m’a accordé quelques instants pour parler du monde d’aujourd’hui. Et de nos lendemains incertains. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
like podcast

17 avril 2020 - 00:29:41
En plein confinement, le groupe Editis a proposé à ses auteurs de contribuer à un recueil inédit intitulé "Des mots par la fenêtre". Une collection de 64 textes mise en vente au prix de 4,99 euros sur le site Lisez.com.L’intégralité des bénéfices sera reversée à la Fondation Hôpitaux de Paris Hôpitaux de France, dans une période où les personnels soignants font preuve d’un courage et d’un dévouement sans faille dans la lutte contre le coronavirus.Dans ce numéro, c’est Erik Orsenna qui a accepté d’échanger avec moi par téléphone. Prix Goncourt en 1988 pour "L’exposition coloniale", homme engagé, défense de la lecture et de l’environnement, c'est une personnalité qui promène sa curiosité, son érudition et son enthousiasme sur le monde qui l’entoure.Avec humour et humilité, un brin de révolte aussi, il m’a livré son regard, précieux, sur les événements que nous traversons. Pour plus d'informations sur la confidentialité de vos données, visitez Acast.com/privacy
like podcast

3 avril 2020 - 00:42:05
Dans cet épisode, mon invité est le romancier Julien Sandrel. Un podcast pas comme les autres puisque nous devions nous rencontrer le 17 mars dernier, avant d’annuler notre rendez-vous en raison de l’épidémie de coronavirus. C’est finalement par téléphone que nous avons échangé au sujet de son nouveau livre, "Les Etincelles" (Calmann-Lévy), et de la période de confinement qui bouleverse la vie de chacun d’entre nous.Julien Sandrel est un auteur dont la carrière a démarré sur les chapeaux de roues en 2018 avec "La Chambre des merveilles", l’histoire bouleversante d’une mère qui tente de sortir son fils du coma en réalisant ses rêves les plus fous. Grâce au succès de ce premier roman, en cours d’adaptation au cinéma, Julien a quitté le monde de l’entreprise pour se consacrer à l’écriture.Les Etincelles, c’est l’histoire de Phoenix, une jeune femme qui a abandonné son rêve de devenir pianiste après la mort accidentelle de son père. Jusqu’au jour où elle fait une découverte qui va tout remettre en question. Et l’entraîner sur la piste d’une multinationale prête à mettre en péril la santé de ses employés pour quelques dividendes de plus…Comme de nombreux écrivains, Julien a dû renoncer à aller à la rencontre de ses lecteurs pour la sortie de son roman. Il est confiné chez lui à Paris avec sa compagne et leurs deux enfants. Un quotidien inédit qu’il a accepté de partager avec moi le temps d’un entretien forcément différent des autres. Pour plus d'informations sur la confidentialité de vos données, visitez Acast.com/privacy
like podcast

13 mars 2020 - 00:35:22
Tatiana De Rosnay voit double ! L’auteure de "Elle s’appelait Sarah" est de retour en ce début d’année 2020 avec la sortie en poche de L’Envers du décor et autres nouvelles (Pocket) et en grand format d’un tout nouveau roman, "Les Fleurs de l’ombre" (Robert Laffont), dont l’intrigue est ouvertement inspirée de la formidable série d’anticipation britannique "Black Mirror". C’est l’histoire de Clarissa Katseff, écrivain à succès, fraichement séparée de son compagnon de longue date. Nous sommes dans un futur proche et l’héroïne s’installe dans un appartement ultra-moderne où elle bénéficie d’un assistant virtuel qui va, peu à peu, s’immiscer dans son quotidien. Pour plus d'informations sur la confidentialité de vos données, visitez Acast.com/privacy
like podcast

6 mars 2020 - 00:32:20
Diane Ducret est une femme qui a déjà connu plusieurs vies. Adolescente, elle a été championne d’équitation, avant de renoncer à la compétition suite à un grave accident. Après une longue période de rééducation, elle s’installe à Paris où elle décroche une maîtrise d’histoire de la philosophie à la Sorbonne avant d’entamer une carrière de journaliste. Elle travaille pour le magazine télé "Des racines et des ailes", pour la chaîne Histoire, pour Europe 1 ou encore le Huffington Post.En 2011, Diane publie "Femmes de dictateur", consacré comme son nom l’indique aux épouses de pires tyrans du 20e siècle. Neuf ans après ce best-seller qui lance sa carrière d’écrivain, et presque autant de livres entre temps, elle est de retour avec "La Dictatrice" (Flammarion), un roman d’anticipation qui ravira celles et ceux qui ont lu "La Servante Ecarlate" de Margaret Atwood ou "Le Pouvoir" de Naomi Alderman. Nous sommes en 2023 et Aurore Henri, une jeune reporter de guerre française blessée en Irak, assiste médusée à la dislocation de l’Union Européenne. Emprisonnée après avoir jeté une pierre au visage de l’un de ses dirigeants, elle devient l’icône d’une nouvelle génération qui va la porter au pouvoir, à ses risques et périls. Diane Ducret décrit un futur proche. Mais son roman fait écho de manière troublante au chaos qui secoue notre continent. Et si sa dictatrice frappait à nos portes plus tôt que prévu ?  Pour plus d'informations sur la confidentialité de vos données, visitez Acast.com/privacy
like podcast

19 février 2020 - 00:43:27
Si je vous dis "Love Me Tender", vous pensez forcément à la ballade langoureuse d’Elvis Presley. Le nouveau roman de Constance Debré qui vient de paraître chez Flammarion a le même titre mais c’est une mélodie plus rock qu’elle propose. Un chant de révolte, à la fois intimiste et universel. "Love Me Tender" est la suite directe de "Play Boy", paru en 2018. Un livre dans lequel la petite fille de Michel Debré, l’un des fondateurs de la Ve République, racontait sa rupture avec la grande bourgeoisie dans laquelle elle a grandi. Avec le métier d’avocat pénaliste, qu’elle a exercé pendant plusieurs années afin de se consacrer à l’écriture. Mais aussi avec le père de son fils pour vivre pleinement son attirance pour les femmes. "Love Me Tender" explore les conséquences directes de cette nouvelle vie. Privée de son fils par son ex-mari, Constance se débat avec l’hypocrisie de la société, le chagrin qui la guette et les histoires d’amour sans lendemain. Le style est brut, dépouillé, sans concession. C’est un roman à l’énergie dévorante dont je suis allé discuter avec son héroïne, chez son éditeur, par une après-midi d’orage… 
like podcast

5 février 2020 - 00:42:51
En ce début d’année, son visage s’affiche en grand format dans les couloirs du métro parisien. Barbe, bonnet, blouson de cuir et tatouages, Niko Tackian a de faux airs de rock star lorsqu’il débarque dans les bureaux de son éditeur pour nous parler de son nouveau roman, "Celle qui pleurait sous l’eau" (Calmann-Lévy). Depuis une dizaine d’années, cet ancien auteur de BD est l’un des artisans les plus prolifiques du polar à la française. A la télévision où il a créée avec Franck Thilliez la série "Alex Hugo" qui cartonne sur France 2 depuis 2014. Et donc aussi en librairies avec les enquêtes de Tomar Khan, un flic borderline qui officie à la Brigade Criminelle, à Paris.Dans "Celle qui pleurait sous l’eau", Tomar et son équipe enquêtent sur la mort d’une jeune femme retrouvée les veines ouvertes dans le bassin de la piscine Pailleron, dans le XIXe arrondissement. Un suicide comme tant d’autres, en apparence. Sauf pour Rhonda, la coéquipière et compagne de Tomar, qui soupçonne un drame plus complexe…Si Niko Tackian maîtrise à merveille les codes du polar, nerveux, rythmé et bien documenté, l’une de ses grandes forces réside dans sa manière habile d’inscrire son intrigue dans une actualité brûlante, celle des violences faite aux femmes.
like podcast

28 janvier 2020 - 00:30:11
Michel Bussi, 54 ans, est la star discrète du thriller à la française. Derrière Guillaume Musso, il était l’an dernier le deuxième plus gros vendeur de romans dans l'Hexagone avec plus de 946.000 exemplaires écoulés. Un succès qu’il savoure à sa juste valeur, lui qui a connu les faveurs du grand public sur le tard. Depuis "Nymphéas Noirs", en 2011, il enchaîne les best-sellers à coups d’intrigues machiavéliques.  Dans "Au soleil redouté" (Presses la Cité), en librairie le 6 février 2020, Michel Bussi nous embarque aux îles Marquises où cinq lectrices ont remporté un concours pour participer à un atelier d’écriture avec leur auteur préféré. Bien vite, l’un des protagonistes disparaît. Et les vacances de rêve se transforment en cauchemar où chaque protagoniste devra se méfier de son voisin jusqu’au retournement final…  De passage par Paris, Michel Bussi m’a reçu chez son éditeur, au sommet d’un tour ultra-moderne du XIIIe arrondissement, par une matinée glaciale de janvier, loin du cadre ensoleillé de ce qui s’annonce comme l’un des grands succès de ce début d’année…
like podcast

28 août 2018 - 00:42:40
Dans cet épisode, je pars à la rencontre de Guillaume Musso, l’auteur le plus lu en France depuis 7 ans déjà. Cet ancien professeur d’économie est tombé amoureux des livres lorsqu’il était adolescent. C’est sa mère, bibliothécaire, qui lui a insufflé le plaisir de la lecture, sans préjugés. Ce qui explique pourquoi il aime autant la littérature classique que celle de genre, le cinéma d’auteur que les films populaires. Son dernier roman, La jeune fille et la nuit, est la somme toutes ses influences, l’un des plus personnels aussi puisqu’il se déroule à Antibes, la ville où il a grandi. C’est l’histoire d’un écrivain, Thomas Degalais, qui vient assister à une réunion d’anciens élèves dans le lycée où, 25 ans plus tôt, il a été l’un des acteurs d’un fait divers jamais résolu par la police. Si vous voulez découvrir les auteurs évoqués par Guillaume Musso dans ce podcast, voici quelques conseils de lecture : La jeune fille et la nuit de Guillaume Musso (Calmann-Lévy) Ecriture : Mémoires d’un métier de Stephen King (Le livre de Poche) Les Hauts de Hurlevent de Emily Brontë (Pavillons Poche) Le Grand Meaulnes d’Alain-Fournier (Pocket) Le Maître des Illusions de Donna Tartt (Pocket) Les Mystères de Pittsburgh de Michael Chabon (Robert Laffont) Changement de décor de David Lodge (Rivages) La terre des morts de Jean-Christophe Grangé (Albin Michel) Couleurs de l’incendie de Pierre Lemaitre (Albin Michel) N'hésitez pas à me faire des commentaires sur ce podcasts. Et s'il vous a plus, à la noter 5***** sur votre plateforme de podcasts. RDV très prochainement pour le second épisode de LGQL !
like podcast

5 septembre 2018 - 00:44:26
Dans cet épisode, je pars à la rencontre de Franck Thilliez, figure incontournable du nouveau polar à la française depuis La Chambre des Morts, mais également co-scénariste de la série Alex Hugo, carton d’audience sur France 2. Elevé dans un milieu ouvrier, cet informaticien nous raconte avoir découvert les livres en traînant, adolescent, sur les brocantes du Nord de la France, théâtre de la plupart de ses intrigues.  Lorsqu’il ne réunit pas ses deux héros récurrents, Lucie Hennebelle et Sharko, Franck Thilliez écrit ce qu’on appelle dans le jargon littéraire des « one-shots », des intrigues indépendantes comme celle de son dernier opus, « Le Manuscrit Inachevé » (Fleuve). C’est sombre, comme toujours, mais sans doute plus machiavélique que jamais.  On y suit, en parallèle, l’enquête d’un duo de flics qui a découvert un cadavre mutilé dans le coffre d’une voiture. De l’autre une reine du thriller qui se cache derrière une fausse identité. Et dont la vie de couple part à vau-l’eau depuis la disparition de leur fille unique... Si vous voulez découvrir les auteurs avec Franck Thilliez dans ce podcast, voici quelques conseils de lecture :    >> "Ça" de Stephen King (Le livre de Poche) >> "American Psycho" de Bret Easton Ellis (10/18) >> "Salammbô" de Gustave Flaubert (Pavillons Poche) >> "Le Horla" de Guy de Maupassant (Folio) >> « Des souris et des hommes » de John Steinbeck (Folio) >> "My Absolute Darling" de Gabriel Tallent (Gallmeister) >> "Soeurs" de Bernard Minier (XO) >> "Toutes blessent, la dernière tue" de Karine Giebel (Belfond) >> « Plus jamais seul » de Caryl Ferey (Gallimard)   Merci pour votre écoute. Pensez à partager cet épisode et à parler du podcast LGQL. Et surtout notez le 5***** sur iTunes et partout où vous l'écoutez !!!
like podcast

12 septembre 2018 - 00:37:24
Dans cet épisode, je pars à la rencontre d’Agnès Martin-Lugand, une romancière au parcours original puisque son premier best-seller, "Les gens heureux lisent et boivent du café", a d’abord cartonné sur les plateformes de téléchargement avant d’être publié par un éditeur traditionnel. Depuis, elle est devenue l’une des plumes préférées des Français, chacun de ses nouveaux livres caracolant en tête des ventes. Il faut dire que cette psychologue de formation a un vrai don pour mettre en scène des personnages qui font écho aux interrogations intimes de ses lecteurs. Dans le dernier en date, "A la lumière du petit matin" (Michel Lafon), elle raconte l’histoire d’Hortense, une professeure de danse qui entretient depuis plusieurs mois une liaison avec un homme marié. Un accident à priori anodin va la contraindre à prendre une grande décision.
like podcast

18 septembre 2018 - 00:48:04
Dans cet épisode, je pars à la rencontre d’Emilie de Turckheim. Cette sociologue de formation a un parcours aussi passionnant qu’éclectique. Elle a enseigné le français et l’anglais en prison, elle a posé pour des peintres et des sculpteurs, et elle publie sans discontinuer depuis Les Amants Terrestres, en 2005. Des romans, de la poésie et des récits comme « Le Prince à la petite tasse », qui vient de paraître chez Calmann-Lévy. Pendant près d’un an, Emilie, son compagnon et leurs deux enfants, ont hébergé chez eux Reza, un jeune réfugié afghan qui a connu mille vies avant d’arriver en France. A la manière d’un journal intime, elle raconte cette expérience avec un mélange d’humour et de tendresse qui fait du bien. Ce qui n’enlève en rien, au contraire, à la dimension très politique du texte. C’est dans son appartement parisien, qu’elle décrit en détails dans les pages de son livre, qu’Emilie m’a reçue pour une discussion à bâtons rompus autour du pouvoir magique de la lecture. Et bien plus encore… Si vous voulez découvrir les auteurs évoqués avec Emilie de Turckheim dans ce podcast, voici quelques conseils de lecture :   >> "La steppe infinie" de Esther Hautzig (L’Ecole des Loisirs) >> "Par-delà le bien et le mal" de Friedrich Niietzche (Folio) >> "Lolita" de Vladimir Nabokov (Folio) >> "Le petit Tokaido de Hiroshige" de Nelly Delay (Hazan) >> "Correspondance Tome 1" de Yves Bonnefois (Les Belles Lettres) >> "La chance de leur vie" de Agnès Desarthe (L’Olivier)
like podcast

25 septembre 2018 - 00:35:06
Dans cet épisode, je pars à la rencontre de la romancière Emilie Frèche. Son dernier livre, "Vivre Ensemble" (Stock), met en scène un couple de quadras qui décide de prendre un appartement en commun après les attentats du 13 novembre 2015. Elle est scénariste, il est avocat. Chacun à un fils, issu d’une précédente histoire. Et bien vite la cohabitation va se révéler périlleuse, sinon impossible dans cette histoire (presque) vraie qui mêle l’intime et le politique. Avant sa sortie à la fin de l’été "Vivre Ensemble" s’est retrouvé sous les feux de l’actualité, la compagne d’une personnalité politique de premier plan accusant l’auteure de s’être inspiré de sa vie privée. De cette polémique, de ses sources d’inspiration et des livres qui comptent pour elle… Emilie Frèche se raconte avec franchise et sensibilité dans cet entretien passionnant.
like podcast

24 octobre 2018 - 00:40:55
Dans ce numéro, je pars à la rencontre de Yann Queffélec, personnage hors norme à plus d’un titre. La première passion de ce fils d’écrivain, c’est la mer. Breton d’adoption, il s’apprêtait à partir pour un tour du monde lorsqu’en mai 1978, il a croisé la route de la célèbre éditrice Françoise Verny.   Cette rencontre qui va changer sa vie, il la raconte dans "Naissance d’un Goncourt" (Calmann-Levy), un récit passionnant, plein d’énergie, d’humour. De sagesse aussi.   J’avais déjà croisé la route de Yann il y a quelques années, chez un ami commun, beaucoup plus bavard que lui. Calme, observateur, un peu intimidant au premier abord, il s’anime et s’enflamme dès qu’on aborde sa passion des livres et de la lecture...
like podcast

21 novembre 2018 - 00:17:49
C'est l'histoire d'un succès qui surprend encore son auteur. En 2012, Joël Dicker n'avait que 27 ans lorsque "La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert" est devenu un phénomène. Ce roman policier complexe de plus de 700 pages va séduire des millions de lecteurs à travers le monde. Et décrocher le grand prix du roman de l'Académie Française, ainsi que le Goncourt des lycéens.   Forcément, les producteurs de cinéma vont se rapprocher du prodige, qui dans un premier temps refuse toutes les sollicitations. Jusqu'à sa rencontre avec Jean-Jacques Annaud, le réalisateur de "L'Ours" et "L'Amant" qui lui propose d'en faire une mini-série en 10 épisodes, histoire de ne pas trahir les nombreux personnages et intrigues parallèle du livre.   Avec le comédien Patrick Dempsey en tête d'affiche, "La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert" est l'événement de cette fin d'année à la télévision française. L'occasion rêvée d'aller à la rencontre de Joël Dicker, juste avant la diffusion des deux premiers épisodes, le 21 novembre sur TF1.
like podcast

5 décembre 2018 - 00:40:11
Dans cet épisode, je pars à la rencontre de Laurent Gounelle. "Je dis souvent que j’ai eu la crise de la cinquantaine à 23 ans", sourit cet ancien chargé d’études financières, devenu écrivain sur le tard. Du monde de l’entreprise au métier d’écrivain, il aura dû tout envoyer valser pour accéder au bonheur. "C’est quand j’ai tout perdu que je me suis autorisé à écouter mon cœur et à faire ce que j’aimais", dit-il à propos de la profonde dépression qu’il a traversée.  Avant la publication de "L’homme qui voulait être  heureux", son premier roman en 2008, il a parcouru le monde et découvert les méthodes de développement personnel, qu’il est revenu un  temps enseigner en France dans les entreprises. Aujourd’hui c’est à travers les romans qu’il transmet, à sa manière, les clés du bonheur. Dans "Je te promets la liberté", son nouveau roman (Calmann-Lévy), Laurent Gounelle met en scène Sybille Shirdoon, une jeune femme en situation d’échec, aussi bien professionnel que personnel. Jusqu’à sa rencontre avec un homme mystérieux qui prétend pouvoir installer en elle une toute autre personnalité. Heureux bienfaiteur ou dangereux manipulateur ? C’est ce qu’elle va bientôt découvrir...
like podcast

20 / 60 épisodes
1 2 3
Scroll to top