LES GENS QUI LISENT SONT PLUS HEUREUX

#34 - Michel Bussi : "Les gens qui aiment lire ont un désir de mélancolie"

00:00:00
00:30:11
28 janvier 2020
Michel Bussi, 54 ans, est la star discrète du thriller à la française. Derrière Guillaume Musso, il était l’an dernier le deuxième plus gros vendeur de romans dans l'Hexagone avec plus de 946.000 exemplaires écoulés. Un succès qu’il savoure à sa juste valeur, lui qui a connu les faveurs du grand public sur le tard. Depuis "Nymphéas Noirs", en 2011, il enchaîne les best-sellers à coups d’intrigues machiavéliques.  Dans "Au soleil redouté" (Presses la Cité), en librairie le 6 février 2020, Michel Bussi nous embarque aux îles Marquises où cinq lectrices ont remporté un concours pour participer à un atelier d’écriture avec leur auteur préféré. Bien vite, l’un des protagonistes disparaît. Et les vacances de rêve se transforment en cauchemar où chaque protagoniste devra se méfier de son voisin jusqu’au retournement final…  De passage par Paris, Michel Bussi m’a reçu chez son éditeur, au sommet d’un tour ultra-moderne du XIIIe arrondissement, par une matinée glaciale de janvier, loin du cadre ensoleillé de ce qui s’annonce comme l’un des grands succès de ce début d’année…

Scroll to top