Les éditos de la rédaction

Nissan : l’honneur du samouraï

00:00:00
00:02:15
6 septembre 2019
Le patron de Nissan reconnaît avoir été trop payé de façon illégale. La justice japonaise sévère avec Carlos Ghosn ne peut pas faire preuve d’une mansuétude suspecte. Le conseil d’administration doit s’interroger sur sa capacité à diriger durablement le constructeur automobile.

Scroll to top