Le Zoom Digital

0 abonnés
S'abonner
La data au service de l'émotion

6 épisodes

10 mai 2019 - 00:23:04
Le 20 Novembre 2018 au Trabendo se déroulait le Music Society Lab, événement organisé par Arenametrix et dédié aux structures de la musique. L’objectif ? Rassembler une communauté de passionnés afin de partager leurs expériences et poser un regard sur l’avenir du secteur.Dans le cadre de cet événement, Stephan Degos, directeur des ventes pour Verve et Laurence Chansigaud, directrice communication  et partenariats pour le festival Marsatac abordent la problématique suivante :  comment activer sa communauté de fans afin de les transformer en ambassadeurs, canal de ventes supplémentaire ? Vous pouvez écouter sur Spotify, Deezer, Apple et Google Podcast le podcast de cet échange, dont les thèmes abordés sont résumés ci-dessous. 0’45 – Présentation du festival Marsatac et de la plateforme VerveMarsatac est un festival né du rap marseillais, qui s’est peu à peu ouvert aux musiques hip hop et électroniques. Se réunissent chaque année, sur 3 jours, 35 000 festivaliers.40 artistes prennent place sur les 3 scènes du Parc Chanot et font danser les 18-35 ans.Verve est le leader mondial du marketing par le bouche-à-oreille, pour la vente de billets, sur des événements de Live Entertainment.Le principe : travailler avec des événements, convertir les fans de cet événement en ambassadeurs, et permettre aux ambassadeurs de vendre des places à des proches, à des amis.Verve travaille avec 800 événements dans le monde et vend 800 000 billets, essentiellement sur les marchés de la musique, du voyage (spring break) et du sport.Arrivé en France en 2017, Verve travaille avec une vingtaine de festivals dont le festival marseillais Marsatac. 5’45 – Pourquoi Marsatac & Verve ont-ils collaboré ?Le contexte En 2016, Marsatac a changé son modèle économique. Le développement croissant du festival a impliqué ces évolutions : – changement de lieu– changement de date– changement d’ambition : la programmation contient désormais des têtes d’affiche Des problématiques de fidélisation et de conquête de nouveaux publics se sont alors posées.Réflexions sur la fidélisation et le développement des publicsLa typologie des publics reste sensiblement la même toutefois, un fort taux de renouvellement s’observe (60% l’an dernier). Il faut donc chaque année renouveler les actions de communication et de marketing. L’objectif clef désormais, c’est de remédier à ce problème de fidélisation.L’image et la notoriété de Marsatac sont fortes mais malgré l’affection pour la marque et pour le festival, la communauté n’était pas engagée. Marsatac a donc commencé à travailler avec Verve pour remédier à cela. 9’00 – Mise en place d’un programme ambassadeurs.En 2017, le programme s’est lancé sur des fondations branlantes. Le site Verve était en anglais ce qui est un problème en France.
like podcast

26 avril 2019 - 00:23:04
Le 20 Novembre 2018 au Trabendo, de 14h à 21h se déroulait le Music Society Lab, événement organisé par nos soins et dédié aux structures de la musique. L’ambition était de rassembler une communauté de passionnés afin de construire ensemble l’avenir du secteur musical et de former les participants à l’analyse de données, la segmentation et la personnalisation des messages pour améliorer l’expérience des publics.Dans le cadre de cet événement, Fabrice Jallet, coordinateur du pôle Musique et Innovation de l’IRMA (centre d’Information et de Ressources pour les Musiques Actuelles) nous parle de la transformation numérique et de son évolution dans le secteur musical. Vous pouvez écouter sur Spotify, Deezer, Apple et Google Podcast le podcast de cette discussion, dont les thèmes abordés sont résumés ci-dessous. 2’17 – La data : lien entre la musique et l’innovation.L’IRMA, centre d’information dédié aux professionnels de la musique, concentre ses données au sein de sa base de données contacts, mise à disposition à travers différents outils :– Le guide-annuaire L’Officiel de la Musique :  il permet la mise en relation de tous les acteurs de l’univers musical, professionnels, amateurs et partenaires.– Le Fair : dispositif de soutien de carrière et de professionnalisation en musiques actuelles.– IrmaWork : plateforme d’emplois et stages.Ces outils référencent différents métiers dédiés à l’information, opérant sur l’ensemble de l’écosystème musical. Cela représente 50 000 contacts, 25 000 activités, répartis dans environ 90 métiers (artistes, festivals, consultants, labels, distribution, billetterie, etc). Cette base de données rassemblent les métiers de la musique et les solutions innovantes liées à ce secteur, et reflète tout à fait le paysage actuel.Le pôle Innovation, lui, s’est concentré sur les start-ups de la musique : définition de ce qu’est une startup et création d’un panel depuis lequel on peut observer l’évolution de ces start-ups. La data est mise à jour en continu au fil des années. Le pôle Innovation d’intéresse également aux dispositifs d’accompagnement de ces start-ups. Des fichiers ont été créés pour recenser ces dispositifs. Enfin, des articles de fonds sont proposés par l’IRMA pour comprendre l’écosystème et ses acteurs. 6’21 – Enquête IRMA sur les start-ups.– En 2017, 334 start-ups opèrent dans la musique, soit une croissance de plus de 33% notamment en l’espace d’un an. Les catégories ayant le plus évolué sont places de marché et les réseaux sociaux.– En 2018, l’ensemble de l’écosystème a bougé, tous les métiers sont en constante évolution : la communication, la création, le spectacle, la technique ou encore les applications. – Cette enquête montre aussi que beaucoup proposent des solutions innovantes sans forcément connaître le métier : 53% des fondateurs de ces start-ups n’ont jamais eu d’expérience dans le secteur de la musique et l’événementiel.
like podcast

26 avril 2019 - 01:04:43
Le temps d’un petit-déjeuner, le Zoom Digital reçoit autour de sa table des acteurs du spectacle vivant, venus témoigner et échanger sur les pratiques digitales liées à la fidélisation et au développement des publics.Sont présents autour de la table Sonia Salhi et Téo Septier de la Ferme du Buisson, heureux utilisateurs d’Arenametrix. Ainsi qu’une dizaine de théâtres parisiens publics et privés qui vont alimenter tour à tour les discussions. Vous pouvez écouter sur Spotify, Deezer, Apple et Google Podcast le podcast de cette discussion, dont les thèmes abordés sont résumés ci-dessous. « C'est important de prendre en main un outil CRM, de se rendre compte soi-même de l'étendue des possibilités. À la Ferme du Buisson, on a été très bien accompagnés. On nous donne les clefs pour maîtriser les données ! » Sonia Salhi Responsable de communication adjointe chez La Ferme du Buisson 00’40 – Introduction à l’objet du petit-déjeuner. Retour d’expérience de Sonia de La Ferme du Buisson concernant ses problématiques d’utilisation des données ; puis temps d’échanges sur les objectifs et bonnes pratiques data des Théâtres autour de la table. 01’35 – Tour de table des personnes présentes au petit-déjeuner. Coupés au montage pour raisons de confidentialité : les représentants du Théâtre La Reine Blanche, Festival d’Automne, Théâtre des Champs-Elysées, Centre des arts d’Enghien-les-Bains, La Scala, GuestViews, Nouvelle Scène nationale de Cergy, Théâtre Jean Arp, et Théâtre Victor Hugo. 03’40 – Les enjeux de l’installation d’un CRM dans une structure comme File 7 ou la Ferme du Buisson. 06’35 – Un exemple d’utilisation au quotidien d’Arenametrix à la Ferme du Buisson : ciblage de publics déjà venus à des événements similaires. 09’50 – Ressources SI propose un ciblage intégré : quelle est la plus-value d’un CRM comme Arenametrix ? 11’50 – Quelles data peut-on récupérer et exploiter ?
like podcast

29 mars 2019 - 00:06:36
Découvrez notre podcast#2 sur le traitement des données dans le monde du spectacle vivant.
like podcast

14 mars 2019 - 00:20:46
Découvrez notre podcast#1 sur le traitement des données dans le monde du spectacle vivant.
like podcast

14 mars 2019 - 00:20:46
Découvrez notre podcast#1 sur le traitement des données dans le monde du spectacle vivant.
like podcast

6 / 6 épisodes
Scroll to top