Le Feuilleton

Une mère de Sylvie Granotier

00:00:00
00:27:17
20 septembre 2020
durée : 00:27:17 - Une mère de Sylvie Granotier - Quand je me documentais sur le travail de pénaliste pour mon roman, La Rigole du Diable, j'ai commencé de fréquenter les tribunaux en particulier pour des procès d'Assises. Puis, j'ai continué, fascinée par les drames humains qui s'y jouent quotidiennement, dont le mystère profond, souvent, résiste à l'analyse mais a constamment plongé la spectatrice que je suis au cour de la difficulté de vivre. Pour écrire Une mère, je suis partie d'un règlement de comptes entre deux frères. Le passage à la fiction m'a permis d'englober tout ce que j'imaginais se jouer hors tribunal. L'histoire se transformait tandis que j'inventais d'autres protagonistes et progressivement le thème qui est apparu, à partir d'un meurtre commis au sein d'une famille, c'est celui du sacrifice, le sacrifice d'un des membres par un autre, seul moyen, aux yeux du criminel, de préserver les autres. Une tragédie cornélienne, évoquant " des drames très antiques ", totalement contemporaine. J'aime jouer sur le temps dans mes romans, voici donc une bio à rebours commençant aujourd'hui où je partage mon temps entre Paris, ma ville préférée et la Creuse, une campagne qui semble m'avoir choisie pour mon plus grand plaisir. J'écris des romans, des scénarios aussi au gré des rencontres et il m'arrive encore de tourner, moins qu'avant quand c'était ma profession à plein temps ou presque. Curieusement, c'est ce métier d'actrice qui m'a fixée en France après un long temps où je posais mon sac au gré des rencontres là aussi, d'un pays l'autre. D'Afghanistan au Brésil en passant par l'Allemagne, l'Angleterre et les Etats Unis. J'ai vécu en anglais pendant plusieurs années et c'est peut-être la traduction (des nouvelles de Grace Paley) qui m'a réconciliée avec ma langue. J'ai fait des études de Lettres et de Droit à Nanterre et de la troisième au bac, j'étais au lycée Honoré de Balzac. Jusque là, je fréquentais le lycée de filles de Rabat et précédemment j'étais écolière à Marrakech, après un CP à Paris 14ème. Mes premiers pas ont été accomplis à Blida après ma naissance à Alger.

Scroll to top