Le Feuilleton

2 abonnés
S'abonner
30 minutes d'espace de création radiophonique, de grandes adaptations d'oeuvres du patrimoine classique et contemporain pour mêler tous les métiers et les talents de la radio.

589 épisodes

28 juin 2020 - 00:23:16
durée : 00:23:16 - Fictions / Le Feuilleton - Le succès de la trilogie Millenium est un phénomène littéraire sans précédent pour la Suède. Publié à titre posthume entre 2005 et 2008 après la disparition de son auteur Stieg Larsson - mort d'une crise cardiaque en 2004 juste après avoir remis son manuscrit à l'éditeur - le livre connaît un succès mondial qui va toujours croissant. En 2009 il est adapté au cinéma par le réalisateur suédois Niels Arden. Après le livre et le film, France Culture offre à ses auditeurs une adaptation radiophonique digne des meilleurs thrillers. " Ancien rédacteur de Millenium, revue d'investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d'une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu'un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu'il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu'au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers, lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l'écorchée vive vont résoudre l'affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu'il faudrait peut-être taire. " - invités : Stieg Larsson journaliste, écrivain
like podcast

14 juin 2020 - 00:19:57
durée : 00:19:57 - Fictions / Le Feuilleton - Aujourd’hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas.
like podcast

14 juin 2020 - 00:20:01
durée : 00:20:01 - Fictions / Le Feuilleton - Si vous ne choisissez pas d’avocat, nous en désignerons un d’office.
like podcast

14 juin 2020 - 00:19:01
durée : 00:19:01 - Fictions / Le Feuilleton - Toute la question, était de tuer le temps. J’ai fini par ne plus m’ennuyer du tout à partir de l’instant où j’ai appris à me souvenir.
like podcast

14 juin 2020 - 00:19:49
durée : 00:19:49 - Fictions / Le Feuilleton - A l'occasion du soixantième anniversaire de sa disparition, France Culture rend hommage à Albert Camus en rediffusant le feuilleton de l'adaptation radiophonique de L'Etranger et par un week end spécial qui lui sera dédié à l'antenne les 27 et 28 juin. "Dans notre société, tout homme qui ne pleure pas à l'enterrement de sa mère risque d'être condamné à mort." Albert Camus avait ainsi résumé L'Etranger, publié en 1942 mais encore aujourd'hui d'une singulière actualité. Cette adaptation radiophonique en 10 épisodes, construite sur la relation contradictoire entre la sensualité des paysages algériens et l'apparente insensibilité de Meursault, mêle, de façon à faire ressentir la radicalité qui traverse tout le livre, la succession des scènes - depuis la mort de la mère jusqu'au meurtre de l'Arabe sur la plage - et le déroulement du procès, faisant alterner dialogues et pensées intimes du narrateur. Une musique originale spécialement composée pour évoquer la prégnance des paysages, de courts extraits d'enregistrements de la voix d'Albert Camus qui confèrent à l'auteur une présence quasi fantomatique, contribuent à donner à cet objet radiophonique des échos contemporains et néanmoins fidèles à l'ouvre de Camus." David Zane Mairowitz Par ce voyage intérieur, cette mise en abîme d'une conscience en apesanteur, L'Étranger continue de semer ses points de suspension. Il nous interroge aussi sur la capacité de nos sociétés à générer en leur sein une étrangeté bien plus radicale et intime que les simples différences héritées de l'histoire ou de la géographie, et dont se nourrit l'actualité.
like podcast

14 juin 2020 - 00:19:04
durée : 00:19:04 - Fictions / Le Feuilleton - A l'occasion du soixantième anniversaire de sa disparition, France Culture rend hommage à Albert Camus en rediffusant le feuilleton de l'adaptation radiophonique de L'Etranger et par un week end spécial qui lui sera dédié à l'antenne les 27 et 28 juin. "Dans notre société, tout homme qui ne pleure pas à l'enterrement de sa mère risque d'être condamné à mort." Albert Camus avait ainsi résumé L'Etranger, publié en 1942 mais encore aujourd'hui d'une singulière actualité. Cette adaptation radiophonique en 10 épisodes, construite sur la relation contradictoire entre la sensualité des paysages algériens et l'apparente insensibilité de Meursault, mêle, de façon à faire ressentir la radicalité qui traverse tout le livre, la succession des scènes - depuis la mort de la mère jusqu'au meurtre de l'Arabe sur la plage - et le déroulement du procès, faisant alterner dialogues et pensées intimes du narrateur. Une musique originale spécialement composée pour évoquer la prégnance des paysages, de courts extraits d'enregistrements de la voix d'Albert Camus qui confèrent à l'auteur une présence quasi fantomatique, contribuent à donner à cet objet radiophonique des échos contemporains et néanmoins fidèles à l'ouvre de Camus." David Zane Mairowitz Par ce voyage intérieur, cette mise en abîme d'une conscience en apesanteur, L'Étranger continue de semer ses points de suspension. Il nous interroge aussi sur la capacité de nos sociétés à générer en leur sein une étrangeté bien plus radicale et intime que les simples différences héritées de l'histoire ou de la géographie, et dont se nourrit l'actualité.
like podcast

14 juin 2020 - 00:18:28
durée : 00:18:28 - Fictions / Le Feuilleton - A l'occasion du soixantième anniversaire de sa disparition, France Culture rend hommage à Albert Camus en rediffusant le feuilleton de l'adaptation radiophonique de L'Etranger et par un week end spécial qui lui sera dédié à l'antenne les 27 et 28 juin. "Dans notre société, tout homme qui ne pleure pas à l'enterrement de sa mère risque d'être condamné à mort." Albert Camus avait ainsi résumé L'Etranger, publié en 1942 mais encore aujourd'hui d'une singulière actualité. Cette adaptation radiophonique en 10 épisodes, construite sur la relation contradictoire entre la sensualité des paysages algériens et l'apparente insensibilité de Meursault, mêle, de façon à faire ressentir la radicalité qui traverse tout le livre, la succession des scènes - depuis la mort de la mère jusqu'au meurtre de l'Arabe sur la plage - et le déroulement du procès, faisant alterner dialogues et pensées intimes du narrateur. Une musique originale spécialement composée pour évoquer la prégnance des paysages, de courts extraits d'enregistrements de la voix d'Albert Camus qui confèrent à l'auteur une présence quasi fantomatique, contribuent à donner à cet objet radiophonique des échos contemporains et néanmoins fidèles à l'ouvre de Camus." David Zane Mairowitz Par ce voyage intérieur, cette mise en abîme d'une conscience en apesanteur, L'Étranger continue de semer ses points de suspension. Il nous interroge aussi sur la capacité de nos sociétés à générer en leur sein une étrangeté bien plus radicale et intime que les simples différences héritées de l'histoire ou de la géographie, et dont se nourrit l'actualité.
like podcast

14 juin 2020 - 00:19:56
durée : 00:19:56 - Fictions / Le Feuilleton - A l'occasion du soixantième anniversaire de sa disparition, France Culture rend hommage à Albert Camus en rediffusant le feuilleton de l'adaptation radiophonique de L'Etranger et par un week end spécial qui lui sera dédié à l'antenne les 27 et 28 juin. "Dans notre société, tout homme qui ne pleure pas à l'enterrement de sa mère risque d'être condamné à mort." Albert Camus avait ainsi résumé L'Etranger, publié en 1942 mais encore aujourd'hui d'une singulière actualité. Cette adaptation radiophonique en 10 épisodes, construite sur la relation contradictoire entre la sensualité des paysages algériens et l'apparente insensibilité de Meursault, mêle, de façon à faire ressentir la radicalité qui traverse tout le livre, la succession des scènes - depuis la mort de la mère jusqu'au meurtre de l'Arabe sur la plage - et le déroulement du procès, faisant alterner dialogues et pensées intimes du narrateur. Une musique originale spécialement composée pour évoquer la prégnance des paysages, de courts extraits d'enregistrements de la voix d'Albert Camus qui confèrent à l'auteur une présence quasi fantomatique, contribuent à donner à cet objet radiophonique des échos contemporains et néanmoins fidèles à l'ouvre de Camus." David Zane Mairowitz Par ce voyage intérieur, cette mise en abîme d'une conscience en apesanteur, L'Étranger continue de semer ses points de suspension. Il nous interroge aussi sur la capacité de nos sociétés à générer en leur sein une étrangeté bien plus radicale et intime que les simples différences héritées de l'histoire ou de la géographie, et dont se nourrit l'actualité.
like podcast

14 juin 2020 - 00:20:13
durée : 00:20:13 - Fictions / Le Feuilleton - A l'occasion du soixantième anniversaire de sa disparition, France Culture rend hommage à Albert Camus en rediffusant le feuilleton de l'adaptation radiophonique de L'Etranger et par un week end spécial qui lui sera dédié à l'antenne les 27 et 28 juin. "Dans notre société, tout homme qui ne pleure pas à l'enterrement de sa mère risque d'être condamné à mort." Albert Camus avait ainsi résumé L'Etranger, publié en 1942 mais encore aujourd'hui d'une singulière actualité. Cette adaptation radiophonique en 10 épisodes, construite sur la relation contradictoire entre la sensualité des paysages algériens et l'apparente insensibilité de Meursault, mêle, de façon à faire ressentir la radicalité qui traverse tout le livre, la succession des scènes - depuis la mort de la mère jusqu'au meurtre de l'Arabe sur la plage - et le déroulement du procès, faisant alterner dialogues et pensées intimes du narrateur. Une musique originale spécialement composée pour évoquer la prégnance des paysages, de courts extraits d'enregistrements de la voix d'Albert Camus qui confèrent à l'auteur une présence quasi fantomatique, contribuent à donner à cet objet radiophonique des échos contemporains et néanmoins fidèles à l'ouvre de Camus." David Zane Mairowitz Par ce voyage intérieur, cette mise en abîme d'une conscience en apesanteur, L'Étranger continue de semer ses points de suspension. Il nous interroge aussi sur la capacité de nos sociétés à générer en leur sein une étrangeté bien plus radicale et intime que les simples différences héritées de l'histoire ou de la géographie, et dont se nourrit l'actualité.
like podcast

14 juin 2020 - 00:19:35
durée : 00:19:35 - Fictions / Le Feuilleton - A l'occasion du soixantième anniversaire de sa disparition, France Culture rend hommage à Albert Camus en rediffusant le feuilleton de l'adaptation radiophonique de L'Etranger et par un week end spécial qui lui sera dédié à l'antenne les 27 et 28 juin. "Dans notre société, tout homme qui ne pleure pas à l'enterrement de sa mère risque d'être condamné à mort." Albert Camus avait ainsi résumé L'Etranger, publié en 1942 mais encore aujourd'hui d'une singulière actualité. Cette adaptation radiophonique en 10 épisodes, construite sur la relation contradictoire entre la sensualité des paysages algériens et l'apparente insensibilité de Meursault, mêle, de façon à faire ressentir la radicalité qui traverse tout le livre, la succession des scènes - depuis la mort de la mère jusqu'au meurtre de l'Arabe sur la plage - et le déroulement du procès, faisant alterner dialogues et pensées intimes du narrateur. Une musique originale spécialement composée pour évoquer la prégnance des paysages, de courts extraits d'enregistrements de la voix d'Albert Camus qui confèrent à l'auteur une présence quasi fantomatique, contribuent à donner à cet objet radiophonique des échos contemporains et néanmoins fidèles à l'ouvre de Camus." David Zane Mairowitz Par ce voyage intérieur, cette mise en abîme d'une conscience en apesanteur, L'Étranger continue de semer ses points de suspension. Il nous interroge aussi sur la capacité de nos sociétés à générer en leur sein une étrangeté bien plus radicale et intime que les simples différences héritées de l'histoire ou de la géographie, et dont se nourrit l'actualité.
like podcast

14 juin 2020 - 00:17:55
durée : 00:17:55 - Fictions / Le Feuilleton - A l'occasion du soixantième anniversaire de sa disparition, France Culture rend hommage à Albert Camus en rediffusant le feuilleton de l'adaptation radiophonique de L'Etranger et par un week end spécial qui lui sera dédié à l'antenne les 27 et 28 juin. "Dans notre société, tout homme qui ne pleure pas à l'enterrement de sa mère risque d'être condamné à mort." Albert Camus avait ainsi résumé L'Etranger, publié en 1942 mais encore aujourd'hui d'une singulière actualité. Cette adaptation radiophonique en 10 épisodes, construite sur la relation contradictoire entre la sensualité des paysages algériens et l'apparente insensibilité de Meursault, mêle, de façon à faire ressentir la radicalité qui traverse tout le livre, la succession des scènes - depuis la mort de la mère jusqu'au meurtre de l'Arabe sur la plage - et le déroulement du procès, faisant alterner dialogues et pensées intimes du narrateur. Une musique originale spécialement composée pour évoquer la prégnance des paysages, de courts extraits d'enregistrements de la voix d'Albert Camus qui confèrent à l'auteur une présence quasi fantomatique, contribuent à donner à cet objet radiophonique des échos contemporains et néanmoins fidèles à l'ouvre de Camus." David Zane Mairowitz Par ce voyage intérieur, cette mise en abîme d'une conscience en apesanteur, L'Étranger continue de semer ses points de suspension. Il nous interroge aussi sur la capacité de nos sociétés à générer en leur sein une étrangeté bien plus radicale et intime que les simples différences héritées de l'histoire ou de la géographie, et dont se nourrit l'actualité.
like podcast

24 mai 2020 - 00:24:56
durée : 00:24:56 - Fictions / Le Feuilleton - « Les choses ont changé. En un seul jour. Un seul instant. Ni foule, ni bain de sang. Et pourtant, il y a bien eu une révolution... »
like podcast

24 mai 2020 - 00:25:01
durée : 00:25:01 - Fictions / Le Feuilleton - Ça a été l’une des pires nuits de ma vie. Toute une nuit devant l’ordinateur à fouiller dans les fichiers de Luc, à écouter des fichiers audio….toute une nuit à me demander qui était vraiment Luc… !!!
like podcast

24 mai 2020 - 00:24:59
durée : 00:24:59 - Fictions / Le Feuilleton - Christine Colas la présidente de l'université, m'a proposé de reprendre la direction de ma thèse. Etrange, Ce matin là elle était restée chez elle...!
like podcast

24 mai 2020 - 00:24:43
durée : 00:24:43 - Fictions / Le Feuilleton - Le type qui m’avait jeté dans la voiture braquait son arme sur moi. Lui et moi, on attendait depuis une heure, et je ne savais pas quoi.
like podcast

24 mai 2020 - 00:24:59
durée : 00:24:59 - Fictions / Le Feuilleton - Boyron avait rappelé son homme de main.
like podcast

24 mai 2020 - 00:24:58
durée : 00:24:58 - Fictions / Le Feuilleton - Le désordre dans la fac était incroyable, mais Laura a réussi à s’isoler dans les toilettes pour appeler Vincent….!
like podcast

24 mai 2020 - 00:24:58
durée : 00:24:58 - Fictions / Le Feuilleton - Dans sa voiture, Christine Colas recevait le coup de téléphone qu’elle attendait depuis la mort de Nell Frégot.
like podcast

24 mai 2020 - 00:24:52
durée : 00:24:52 - Fictions / Le Feuilleton - Christine Colas était sur le point de partir de son bureau lorsque Boyron lui a fait la surprise d’une visite.
like podcast

24 mai 2020 - 00:24:59
durée : 00:24:59 - Fictions / Le Feuilleton - Laura et Willy sont en voiture sur l’autoroute, Laura est restée prostrée sur tout le trajet du retour.
like podcast

20 / 589 épisodes
1 2 3 29 30
Scroll to top