La Langue bien pendue

3 abonnés
S'abonner
Le podcast mensuel espiègle et décalé pour tous les amoureux de la langue française. Animée par Marielle Lieber-Claire, l'émission reçoit chaque mois un.e invité.e qui se confie sur son rapport singulier et intime à la  langue de Molière ; Cinéaste, slammeur, écrivain, linguiste, poète,  chanteur, humoriste, comédien, philosophe... Quatre chroniques savantes (et marrantes) ponctuent l'émission : Avec "La Chronique de Dame Aurore" (Aurore Ponsonnet), billet d'humour tout sauf politiquement correct pour expliquer la grammaire, avec des exemples pour adultes consentants ; Avec "Passé Simple", Jean-Philippe Molé retourne la veste de l'histoire de  France pour nous révéler les liens secrets qui unissent événements  historiques, culture d'une époque et évolution de notre parler.  Dans "Question de style(s)", Sandrine Campese décortique les étymologies,  déshabille les expressions et dévoile les figures de style qui font  l’originalité et la beauté de la langue française ! Et "Manipul'mots", chronique animée par Jérémie Graine, nous révèle avec humour les sombres tactiques de manipulation par les mots, dans la sphère publique... ou privée.

12 épisodes

30 mars 2020 - 01:00:30
Notre invité de ce mois brûle d'amour pour le théâtre, les grands textes du répertoire et l'esprit de partage qui règne dans les loges d'une troupe, qu'il compare volontiers au vestiaire d'une équipe de rugby. Comédien, metteur en scène généreux et auteur vibrant, Jean-Philippe Daguerre est avant tout un créateur. Il partage avec nous le lien fort qui le lie à la musique, ce qu'il doit à Molière, la fièvre qui s'empare de lui quand il se retire pour écrire... Il est, entre autres choses, l'auteur de la pièce multi-moliérisée "Adieu, Monsieur Haffmann". Côté chroniques : Aurore Ponsonnet (aka Dame Aurore) nous met en garde contre les pièges du subjonctif présent (et le vol d'agrafeuse) ; Toujours mutine, Sandrine Campese nous gratifie d'un florilège d'expressions tronquées en usage qu'elle remet pour nous à l'endroit ; Qu'est-ce que la manipulation par la double injonction ? C'est ce que Jérémie Graine nous révèle, costumé en coquille Saint-Jacques (il n'a peur de rien) ; Jean-Philippe Molé, d'une voix chevrotante, se remémorera les heures les plus sombres du Moyen-Age, au temps de la Peste Noire... Playlist : Mickey 3d - "Respire" M - "Lettre infinie" Camélia Jordana - "Non non non (Ecouter Barbara)" Dionysos - "Song for Jedi" Podcast enregistré au studio de la Remix Radio à Paris. Présentation : Marielle Lieber-Claire Podcast monté et mixé par le talentueux Bruno Chantepie. Le    programme vous plaît ? Abonnez-vous sur votre plateforme d'écoute  préférée et mettez-nous 5 étoiles afin d'aider d'autres internautes  amoureux de langue française à nous découvrir. <3 
like podcast

20 février 2020 - 00:59:45
Ancien professeur de français, passionné de linguistique et agitateur dans l'âme, Arnaud Hoedt est notre invité, tout droit venu du plat pays (qui est le sien). Avec son complice et co-auteur, Jérôme Piron, il ébouriffe sur scène - comme dans leur livre écrit à 4 mains - toutes les certitudes sur la "bonne" façon d'écrire notre langue ("La Convivialité, la faute de l'orthographe", Ed. Textuel). Devant notre micro, Arnaud Hoedt égratigne avec humour l'Académie française, nous rappelle que l'orthographe n'a pas toujours été un code intouchable, et nous explique comment et surtout pourquoi, une élite a un jour complexifié à dessein notre orthographe. Côté chroniques : Tel un Alain Decaux sous acide, Jean-Philippe Molé revient avec truculence sur la naissance de l'Académie française, cette vieille dame un peu guindée qui n'aime pas qu'on la chatouille ; Toujours pédagogue sans cesser d'être espiègle, Dame Aurore (Aurore Ponsonnet) clarifie pour nous les règles actuelles de l'accord du participe passé ; La docte Sandrine Campese jette un regard dans le rétro(viseur) pour nous révéler que la bataille autour de la réforme orthographique n'est pas d'aujourd'hui ; Enfin que vous soyez soupe au lait ou non, le pois sauteur Jérémie Graine nous donne la définition et les origines de cette expression ; sans omettre la liste des dégâts psychologiques que cette forme de terrorisme relationnel exerce sur les autres... Playlist : Boris Vian - "Complainte du Progrès" Philippe Katerine - "Y a d'la rumba dans l'air" Podcast enregistré au studio de la Remix Radio à Paris. Présentation : Marielle Lieber-Claire Podcast monté et mixé par le talentueux Bruno Chantepie. Le   programme vous plaît ? Abonnez-vous sur votre plateforme d'écoute préférée et mettez-nous 5 étoiles afin d'aider d'autres internautes amoureux de langue française à nous découvrir. <3 
like podcast

27 janvier 2020 - 00:58:37
"Le français est à nous !" : ce n'est pas nous qui le disons mais bien notre invitée, Laélia Véron, co-autrice - avec Maria Candea - de leur livre au titre tonique et émancipateur (paru aux Editions La Découverte). Se réapproprier la langue, cesser de stigmatiser les "fautes" qui, pour nombre d'entre elles n'en sont pas (car l'usage les autorise), est un de ses combats. Mais aussi cesser de traiter le français comme une langue "en danger", et garder recul et questionnements face à la norme orthographique dominante, voici, entre autres choses, ce dont nous discutons avec cette jeune femme au franc-parler, linguiste et maîtresse de conférences à l'Université d'Orléans. Nos chroniques : Aurore Ponsonnet (aka Dame Aurore) nous rappelle les grands traits des rectifications de l'orthographe de 1990 (non, l'accent circonflexe n'est pas mort !) ; Chaussons notre vocabulaire le plus châtié avec Sandrine Campese, qui nous raconte ses péripéties de marcheuse avec des mots élégants à redécouvrir ; Comment est née l'expression "politiquement correct" ? C'est ce que nous explique le facétieux Jérémie Graine, qui au passage, pointe ceux qui se servent de cette expression en la moquant, pour mieux faire passer des idées... douteuses ; Avec Jean-Philippe Molé, partons sans plus tarder pour la fin du XVIIIè siècle, où les esprits révolutionnaires s'échauffent autour d'un vocabulaire et d'une stylistique renouvelés : inversion des mots, nouveau calendrier, etc..., tout est bon pour marquer l'enterrement d'une monarchie honnie. Playlist : Polo & Pan - "Canopée" Vanessa Paradis - "Du bout des lèvres" Ben Mazué et Pomme - "J'attends" Podcast enregistré au studio de la Remix Radio à Paris. Présentation : Marielle Lieber-Claire Podcast monté et mixé par le talentueux Bruno Chantepie. Le  programme vous plaît ? Abonnez-vous sur votre plateforme d'écoute  préférée et mettez-nous 5 étoiles afin d'aider d'autres internautes à  nous découvrir. <3 
like podcast

26 novembre 2019 - 00:58:05
Construire un récit, travailler en équipe, choisir le cinéma, la scène ou la BD pour raconter une histoire, les influences anglo-saxonnes sur son travail,... et son premier roman paru en septembre 2019 "Loin" (Ed. Albin Michel) : voici ce dont nous devisons gaiement avec notre invité du mois, Alexis Michalik. Acteur, dramaturge, cinéaste et romancier, ce talent polymorphe ne tient pas en place. Il nous confie avec authenticité son rapport à l'ennui, le processus créatif qui est le sien, son amour des voyages et son admiration pour Shakespeare et Alexandre Dumas. Nos chroniques : Sandrine Campese nous régale d'un florilège sur l'origine et la signification des mots et expressions du théâtre ; Aurore Ponsonnet nous fait phosphorer sur les pièges nombreux liés aux pronoms relatifs, entre quiz et remarques comico-grammaticales ; "Tu es vraiment trop susceptible !" : Jérémie Graine nous prouve que le fait de taxer quelqu'un de susceptible peut être un moyen facile de se dédouaner de sa propre violence manipulatrice  ; Enfin, avec Jean-Philippe Molé nous embarquons pour le XVIIe siècle : il nous dit tout ou presque sur Molière, cet illustre homme de lettres entouré de plus de mystères qu'on ne croit... Playlist : LEJ - Games of Bells Philippe Glass - B.O. "Mishima" - Opening Lulu Gainsbourg & Scarlett Johansson - Bonnie and Clyde Leonard Bernstein - B.O. "West Side Story" - America Podcast enregistré au studio de la Remix Radio à Paris. Présentation : Marielle Lieber-Claire Podcast monté et mixé par le talentueux Bruno Chantepie. Le programme vous plaît ? Abonnez-vous sur votre plateforme d'écoute préférée et mettez-nous 5 étoiles afin d'aider d'autres internautes à nous découvrir. <3
like podcast

7 octobre 2019 - 00:55:11
Pourquoi Ségolène Royal a-t-elle utilisé, lors de la campagne présidentielle de 2007, le terme de "bravitude", au lieu de bravoure ?  Les métaphores sont-elles l'apanage des personnes très lettrées ou en faisons-nous, même sans nous en rendre compte ? Le langage des machines se substitue peu à peu à celui des émotions : Ludique ou dangereux ? Voici ce dont nous devisons ce mois-ci avec notre invitée, Julie Neveux. Spécialisée en linguistique cognitive, chercheuse, dramaturge, cette jeune femme rieuse et franche a fait du langage des émotions son sujet de recherche principal. Sans langue de bois mais avec une approche très personnelle de la langue, elle nous permet de comprendre l'évolution du langage au travers de nos tics et autres néologismes. Aurore Ponsonnet - Dame Aurore - nous apprend comment écrire et prononcer les nombres, ces retors dont le "s" final (ou non) nous laisse parfois perplexes ; Sandrine Campese va vous prouver que vous parlez le latin couramment, si, si..., même si vous n'avez jamais pris un cours de votre vie ; Et Jean-Philippe Molé remonte une fois de plus l'horloge de l'Histoire de France pour nous faire revivre les prémices du "françois" comme langue officielle de notre pays... Musiques : "L'amour à la machine" (Alain Souchon) "Y a des zazous" (Brigitte Fontaine & M) "Au pays de Ghandi" (MC Solaar) La Langue bien pendue est un podcast indépendant créé et présenté par : Marielle Lieber-Claire Parrainé par : le Projet Voltaire Enregistré au studio de la Remix Radio (Paris) Générique original, mixage et montage : Bruno Chantepie Vous  aimez notre podcast ?  N'hésitez pas à nous mettre 5 étoiles sur l'appli  Apple Podcasts et à  nous rejoindre pour dialoguer sur notre page FaceBook  "La Langue bien  pendue".
like podcast

2 septembre 2019 - 00:52:39
Le père de tous les mots, celui qui en contient des dizaines de milliers dans son ventre toujours fécond, c'est le dictionnaire. Et qui de mieux pour en parler que notre invité Jean Pruvost, lexicographe et linguiste, qui possède à titre privé une collection de plus de 10 000 dictionnaires ? Accompagné par ce guide passionné, nous visitons l'étymologie de certains mots courants, voyageons par l'esprit en Ecosse ou en Europe médiévale, pour mieux comprendre comment se construit la langue française... quelquefois au-delà même des rives de la Méditerranée ! Auteur du livre "Le secret des mots" (La Librairie Vuibert), vous en saurez plus grâce à lui sur les origines étonnantes du mot "bendo", "jupe" ou "sucre". Nos chroniqueurs, à la langue toujours alerte, ne vous décevront pas : Aurore Ponsonnet - aka Dame Aurore - nous révèle avec facétie les pièges retors du pluriel de certains mots (dit-on "des festivals" ou "des festivaux" ?) ; Jérémie Graine fait vigoureusement la peau à l'expression "Que tu es égoïste !" pour mieux nous interroger sur les mécanismes de manipulation par le langage dans les relations inter-personnelles ; Sandrine Campese nous parle des vraies-fausses étymologies avec un quiz savant qui va vous mettre les neurones en feu ; Et enfin Jean-Philippe Molé, avec sa verve unique, nous rappelle que le néoparler (ou novlangue) du roman "1984" de George Orwell - novlangue destiné à empêcher les individus de penser par eux-mêmes - n'est, hélas, pas si daté que cela... Bonne écoute ! La Langue bien pendue est un podcast créé et présenté par : Marielle Lieber-Claire Parrainé par : le Projet Voltaire Enregistré au studio de la Remix Radio (Paris) Générique original, mixage et montage : Bruno Chantepie Vous  aimez notre podcast ? N'hésitez pas à nous mettre 5 étoiles sur l'appli  Apple Podcasts et à nous rejoindre pour dialoguer sur notre page FaceBook  "La Langue bien pendue".
like podcast

9 juillet 2019 - 00:55:06
Faut-il féminiser la langue ? Et quel sens cela a-t-il ? Est-ce violer notre héritage linguistique ou au contraire, revenir à des racines de notre langue commodément oubliées par un patriarcat de mauvaise foi ? Bernard Cerquiglini, linguiste reconnu et féministe revendiqué, est notre invité. Son ouvrage "Le ministre est enceinte" (Ed. Seuil, 2018) est un plaidoyer ultra-documenté sur l'histoire de cette réticence obstinée à féminiser la langue française. L'adoption précoce au Québec des noms de métiers féminins, l'amour des baobabs, Molière, Fénelon et Maurice Druon, maille et darons, seront - entre autres choses - au menu de cette émission. Côté chroniques : Dame Aurore (Aurore Ponsonnet) imaginera dans sa chronique un monde où c'est le féminin qui l'emporte, tant dans les moeurs que dans les mots ; et Sandrine Campese nous proposera un gourmand florilège de mots nouveaux - comme "écocide" ou "divulgacher" - entrés dans le dictionnaire en 2019. Bonne écoute ! La Langue bien pendue est un podcast créé et présenté par : Marielle Lieber-Claire Parrainé par : le Projet Voltaire Chroniqueuses : Aurore Ponsonnet, Sandrine Campese Enregistré au studio de la Remix Radio (Paris) Générique original et montage : Bruno Chantepie Vous aimez notre podcast ? N'hésitez pas à nous mettre 5 étoiles sur l'appli Apple Podcasts et à nous rejoindre pour dialoguer sur la page FaceBook "La Langue bien pendue".
like podcast

18 avril 2019 - 00:56:29
Sebastian Marx, humoriste américain qui vit à Paris depuis plusieurs années, est notre invité : il raconte avec un sens inné de l'auto-dérision son arrivée en France et son apprentissage parfois douloureux du français, les bizarreries et illogismes de notre langue. Il évoque aussi son travail d'écriture et d'appropriation de l'humour "à la française" pour son spectacle "Un New-Yorkais à Paris". Un point de vue spontané, drôle et très juste sur l'usage du français, qui a l'avantage de rafraichir notre propre regard. Avec un tel invité, l'occasion était trop belle ; Enfin nous pouvions évoquer les liens compliqués entre le français et l'anglais : Qui - de l'un ou de l'autre - emprunte le plus à son voisin ? A l'heure où l'on s'émeut des anglicismes présents dans notre vocabulaire quotidien, c'était trop tentant de se pencher sur l'indubitable cousinage qui existe entre notre langue et celle de Shakespeare. Côté chroniques : Dame Aurore (Aurore Ponsonnet) fera un comparatif humoristique et affûté des déclinaisons d'adjectif entre le français et l'anglais ; Notre Francophoniste (Mateusz Kukulka) nous instruira de belles expressions du français du Québec ; Sandrine Campese nous dit tout sur ce drôle d'animal qu'est un aptonyme ; et nous prendrons de la hauteur avec Jean-Philippe Molé sur le soi-disant envahissement du français par le vocabulaire anglo-saxon. Une émission enregistrée au studio de la Remix Radio (Paris). Montage et Mixage : Bruno Chantepie Vous aimez notre programme ? Merci de nous mettre 5 étoiles sur itunes et un commentaire, ça nous fait immensément chaud au coeur et nous aide faire connaître La Langue bien pendue. Vous souhaitez une relation plus régulière avec notre équipe ? Likez notre page FaceBook La Langue bien pendue et suivez notre actualité, nos coups de coeur, etc.
like podcast

14 mars 2019 - 00:50:40
Une voix grave et gouailleuse, une plume sincère, stylée façon poète du zinc, un homme engagé et délicatement bourru : Venez découvrir Govrache, slammeur, bientôt en concert à la Cigale le 16 mars 2019 (Album "Des murmures et des cris"). Dans cet entretien, on parle rimes et rythme, bars et balades, Michel Audiard et Bernard Dimey,... et on se demande comment se prononce le "e" dans l'"o" de "oenologue" ! Entre fous rires et pédagogie, nos chroniqueurs prouvent une fois de plus l'agilité de leur langue : Aurore Ponsonnet fait résonner les liaisons fatales (dites aussi "mal-t-à-propos") ; Mateusz Kukulka, notre francophoniste bruxellois, explique d'où vient l'expression belge "une fois" ; Sandrine Campese nous enseigne les rudiments de l'art du Calembour ; et Jean-Philippe Molé nous dévoile les secrets immémoriaux de la tradition orale... Vous aimez ce podcast ? Mettez-nous 5 étoiles dans Itunes, un moyen simple (et gratuit !) d'encourager notre travail et de nous stimuler pour vous donner - encore et toujours - le meilleur de nous-même. Et si vous souhaitez être informé.e en temps réel de l'actualité de La Langue bien pendue, abonnez-vous et rejoignez-nous sur la page Facebook de La Langue bien pendue Podcast. Logo : Myriam Blanchard Montage et mixage : Bruno Chantepie
like podcast

14 février 2019 - 00:34:17
 « Si tu m’aimes, prends garde à toi ! ». Ah l’amouuuuur…. Sentiment universel, mais pas toujours évident à vivre… Et encore moins à exprimer. Mais foin de toutes ces timidités langagières ! Les mots de l’amour, à La Langue bien pendue, ça nous connaît. Dans ce hors-série « Spécial Saint Valentin », nous avons choisi de voler avec humour au secours de votre délicieuse pudeur. Au menu de notre Carte du Tendre 2.0 : Un florilège d’expressions amoureuses drôlatiques, mais aussi des pratiques amoureuses aux noms mystérieux ; pour mieux séduire, une rubrique hilarante « ne dites pas… mais dites plutôt », et une délicate leçon de beau langage héritée de la Marquise de Rambouillet, chef de file des Précieuses. Vous aurez également droit à un reportage de notre envoyé très spécieux parti couvrir le procès de Saint Valentin au Tribunal de l’Histoire. Et pour clôre le menu, un  (faux) direct avec le Festival International du Film d’Amour, pour un quiz sur les plus belles déclarations de cinéma…
like podcast

25 janvier 2019 - 00:55:45
L’éloquence, est-ce une technique, un art, un ressenti ? En quoi le mot «  prolégomènes » peut vous sauver la mise lors de votre prochain dîner en  ville ? Pourquoi prise de parole éducative et vitalité du dialogue citoyen sont intimement liées ? À  toutes ces questions, notre invité Stéphane de Freitas, réalisateur du  documentaire « À voix haute, la force de la parole » (nominé aux Césars  du meilleur documentaire 2018) et créateur des Concours Éloquentia,  répond avec humour et générosité. Mais nos chroniqueurs ne gardent pas non plus leur langue dans leur poche : Aurore  Ponsonnet fait chanter l’adverbe sur tous les tons ; Sandrine Campese  dévoile les dessous - pas toujours chics - de l’éloquence politicienne  et Jean-Philippe Molé emprunte la machine à remonter le temps pour nous  conter, avec verve, la naissance la langue française... Montage et mixage : Bruno Chantepie Graphisme logo : Myriam Blanchard
like podcast

30 janvier 2019 - 00:57:41
Les mots de Michel Audiard, ceux du film « La Haine », le langage des cours de lycée, des rappeurs, des cours d’immeuble de nos banlieues…, bref cette langue verte déroutante, insaisissable et changeante, d’où vient-elle ? Comment s’enracine-t-elle durablement dans la culture populaire ? Est-elle une sous-langue à bannir ou, au contraire, une richesse pour notre langue française ? La Langue bien pendue reçoit aujourd’hui Aurore Vincenti, linguiste passionnée et lexicographe. Elle partage avec nous le fruit de ses recherches sur cette langue du bitume qu’elle affectionne. Déjà sur France Inter – avec sa chronique « Qu’est-ce que tu m’jactes ? », elle défendait ces mots de la rue, la créativité de ceux qui les emploient, en s’appuyant sur la musique urbaine par excellence : le rap. Ardente avocate de ce parler populaire, elle a d’ailleurs écrit un ouvrage intitulé « Les mots du bitume : de Rabelais aux rappeurs » (Editions Le Robert) qui reprend et explicite avec espièglerie et gourmandise ces mots qu’on entend parfois sans les comprendre et dont les racines proviennent - pour certains d’entre eux – d’époques ou de pays lointains… Nos chroniqueurs ne sont pas en reste pour vous éblouir : Aurore Ponsonnet crée pour nous un arc-en-ciel avec sa chronique sur les facétieux adjectifs de couleur ; Sandrine Campese se veut la traductrice émérite des expressions codées liées aux chansons de rap (vous saurez enfin ce que c’est que le flow et le mic,) assistée par un rappeur qui gagne à être (in)connu ; et enfin Jean-Philippe Molé nous fera descendre en rappel dans les bas-fonds mystérieux et interlopes où jadis, naquit l’argot… Vous aimez La Langue bien pendue ? Dites-le nous (on adore les mots doux !) - En nous rejoignant sur la page Facebook du podcast : https://fr-fr.facebook.com/lalanguebienpendue/ (https://fr-fr.facebook.com/lalanguebienpendue/) - En nous mettant des étoiles plein les yeux et de suaves commentaires sur Apple Podcasts
like podcast

12 / 12 épisodes
Scroll to top