Happiness Therapy

4 abonnés
S'abonner
Tous les quinze jours, Marion Louis, rédactrice en chef adjointe à Madame Figaro, explore une thématique du bien-être en compagnie de personnalités et d’experts pour donner du sens à tous les sens. Et de l’esprit au corps. Une bulle sensorielle, une parenthèse de calme, de réflexion et de légèreté pour se détendre. Un podcast réalisé avec la collaboration de Louie Média.Pour suivre l'actualité de nos podcasts, rendez-vous sur le site Madame Figaro, sur Facebook, Twitter et Instagram.Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.

14 épisodes

23 janvier 2019
Tout le monde en parle, tout le monde le cherche mais peut-on être heureux quand le monde va mal ou que les épreuves se succèdent ? Le gène de la joie existe-t-il ? Faut-il envier l’imbécile heureux ? Quelle différence entre bonheur et plaisir ? Pour ce dernier épisode de la saison 1 d’Happiness Therapy, nous nous sommes lançées à la poursuite du bonheur avec...Florence Servan-Schreiber, « professeure de bonheur » auteure de Trois kifs par jour et Power Patate, aux Editions Marabout qui donnent de bons conseils pour aimer sa vie et profiter à fond des bons moments.Le philosophe Charles Pépin auteur de La Confiance en soi et du roman La Joie, aux éditions Allary nous invite à remplacer le bonheur par la joie et nous encourage à la cultiver, même au fond du trou.Le consultant en neurosciences Erwan Deveze décrypte la neurochimie du plaisir et du bonheur, explique la différence entre les deux. Si certaines personnes sont biologiquement plus douées pour le Nirvana que d’autres au départ, il insiste sur le fait que le bonheur reste accessible à tous. Switcher son cerveau en mode positif, le modifie en profondeur.Enfin, quelques membres de la rédaction nous racontent avec bonne humeur leurs derniers petits bonheurs.Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque. 
like podcast

9 janvier 2019
Accro aux réseaux sociaux et perdue sans smartphone ? Scroll et like-maniaque ? Comme 42% des Français, vous êtes sans doute techno-dépendante. Dans cet épisode d’Happiness Therapy consacré à la digital detox,  -  La journaliste et influenceuse Elsa Wolinski, raconte avec courage et humour sa relation ambiguë avec les réseaux sociaux qui, à la fois lui font du bien et la piègent. Elle confie comment Instagram l’a aidée à traverser des périodes difficiles avant d’envahir sa vie et celle de ses filles.  -  Le philosophe et écrivain Fabrice Midal, auteur de Foutez-vous la paix et grand adepte de la méditation, vous invite à réfléchir à la manière dont nous sommes devenus addicts aux smartphones en si peu de temps et aux véritables raisons de cette situation. -  La coach Coco Brac de La Perrière nous explique le Fomo, le Jomo, le Phubbing, le Smombie et la Nomophobie avant de donner quelques clés de (re)connexion heureuse. -  Michael Stora, psychologue et psychanalyste, fondateur de l’Observatoire des Mondes Numériques, analyse le phénomène de l’addiction aux écrans et dédramatise son impact sur nous. Il nous encourage à en faire des alliés plutôt que des ennemis.Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque. 
like podcast

27 décembre 2018
Depuis la nuit des temps, l’être humain a pratiqué l’ascèse alimentaire. Souvent par obligation, parfois pour des raisons religieuses. Aujourd’hui, le jeûne revient en force pour purifier les corps et les esprits, voire guérir certaines maladie. Un simple phénomène de mode ou un vrai secret de santé et de longévité ? Le neuvième épisode d’Happiness Therapy a étudié la carte jeûne, quitte à mettre parfois les pieds dans le plat.L’actrice Marie Sophie L. raconte sa propre expérience du jeûne qui l’a conduite peu à peu à l’alimentation crue (ou raw food) dont elle a fait son métier.Le Docteur Françoise Wilhelmi de Toledo, qui dirige la célèbre clinique Buchinger-Wilhelmi en Allemagne, explique le principe du jeûne thérapeutique, en détaille tous ses bienfaits et son mode d’emploi.Martine de Richeville, papesse des massages amincissants, dévoile un de ses secrets pleine forme : la cure de raisin.Enfin, nous avons fait un bout de chemin avec le naturopathe Thomas Uhl, féru de « jeûne et randonnée ».Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.
like podcast

12 décembre 2018
Il y a cinquante ans, Neil Armstrong posait le pied le pied sur notre voisine astrale, à 384.000 kilomètres de chez nous… Jules Vernes aurait été bien déçu. Nul Petit Prince, nuls paysages fantastiques à l’horizon, mais des cailloux, encore des cailloux, rien que des cailloux. N’empêche, la lune continue de nous fasciner et de nous faire rêver.Elle influerait sur le sommeil, les cheveux, les accouchements, le cycle féminin, même le cerveau… On essaie d’y voir plus clair ?Dans ce podcast, nous avons embarqué dans notre bulle spatio-temporelle.Adeline Dieudonné, l’auteure du bestseller La Vraie Vie (Editions Iconoclaste) qui raconte comment une terrifiante nuit sans lune a inspiré une scène clé de son roman.Daniel Kunth, astrophysicien au CNRS qui nous fait redescendre sur terre en relativisant pas mal de nos croyances.Philippe Malgouyres, historien, conservateur en chef des objets d’art du Musée du Louvre, qui nous initie à la symbolique de la lune et nous parle en avant première de la grande exposition sur la lune qui ouvrira ses portes en avril au Grand Palais.Le coiffeur Djelani Maachi qui depuis 38 ans, joue du ciseau toutes les nuits de pleine lune pour le plus grand bonheur de ses clientes de tous âges.Le Dr Henri Puget, auteur du livre Lune et santé mode d’emploi qui croit dur comme fer aux pouvoirs de Séléné et dévoile sa recette d’eau lunaire.Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.
like podcast

29 novembre 2018
«Ouvre tes chakras». «Mes chakras ne sont pas alignés»…Ça vous fait sourire ? Nous aussi. Les chakras, tout le monde en parle mais personne ne sait vraiment de quoi il s’agit.Dans ce nouvel épisode d’ Happiness Therapy, nous sommes partis sur les chemins des énergies subtiles. En compagnie de :- Lili Barbery Coulon, journaliste, blogueuse, influenceuse, auteure du livre Pimp my Breakfast aux éditions Marabout. Elle nous raconte comment le yoga a changé sa vie, son corps, sa façon de travailler et comment elle a débloqué son chakra N°3 qui la mettait si en colère.- Elodie Garamond, fondatrice des Tigre Yoga Clubs. Elle explique de façon très pédagogique ce que sont les sept chakras, nous les présente un à un et donne des conseils très pratiques pour les rééquilibrer, comme la respiration en carré.- Kiran Vyas, pape de l’Ayurveda en France et créateurs des centres Tapovan. Il nous encourage à relativiser toutes ces croyances venues d’Inde et à les adapter à notre mode de vie occidental pour vivre en pleine santé, en harmonie avec soi et les autres.Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.- Xavier Chabeur, du Centre Élément. Lui, cherche à réconcilier physique quantique et savoirs ancestraux. Il nous parle de sa caméra Bio-Well qui, selon lui, permet de visualiser les chakras ainsi que de sa méthode de rééquilibrage énergétique.
like podcast

15 novembre 2018
« La voix est la musique de l’âme » disait la chanteuse Barbara. 50% de sentiments et 50% de technique. Les sentiments, on ne peut pas toujours les contrôler mais la technique, elle, peut toujours s’améliorer. Grave ou fluette, stridente ou mélodieuse, de stentor ou de crécelle, la voix en dit long sur nous. Pour avoir le dernier mot, on peut corriger ses défauts et en dévoiler tous les charmes… Sans trop tirer sur la corde.Happiness Therapy explore toutes les voies pour avoir une (plus) belle voix.Dans ce podcast- A-t-on la « voix de son être » ? L’architecte d’intérieurs Sarah Poniatowski Lavoine, visage d’ange et voix de rockeuse, nous parle de sa voix grave, de ce qu’elle révèle de sa personnalité et de son pouvoir sur les autres.-Le docteur Elisabeth Fresnel, phoniatre et fondatrice du Laboratoire de la Voix explique comment fonctionnent les cordes vocales, comment en tirer le meilleur parti et mieux placer sa voix.- Le coach vocal Stéphane André, créateur de l’Ecole de l’Art Oratoire, affirme que tout le monde peut rendre sa voix musicale, donc plus harmonieuse, afin de mieux se faire entendre.Le Dr Marie Mailly, ORL à la Fondation Rothschild, s’intéresse aux voix cassées, voilées, éraillées, voire carrément brisées. Elle liste les ennemis de la voix, nous dit quand s’inquiéter (ou pas) et comment retrouver la parole quand on l’a perdue.- Jane Villenet, animatrice historique de FIP, nous révèle le secret du timbre si reconnaissable et si caressant des « Fipettes » et égrène quelques souvenirs de la grande époque de la station. L’occasion aussi d’évoquer les modes vocales, dont le Fry vocal, dernier cri aux Etats-Unis.On se demandera aussi si la voix vieillit, si elle est vraiment unique ou si la voix grave des hommes qui séduit tant les femmes, est un signe de virilité.Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.
like podcast

15 novembre 2018
« La voix est la musique de l’âme » disait la chanteuse Barbara. 50% de sentiments et 50% de technique. Les sentiments, on ne peut pas toujours les contrôler mais la technique, elle, peut toujours s’améliorer. Grave ou fluette, stridente ou mélodieuse, de stentor ou de crécelle, la voix en dit long sur nous. Pour avoir le dernier mot, on peut corriger ses défauts et en dévoiler tous les charmes… Sans trop tirer sur la corde.Happiness Therapy explore toutes les voies pour avoir une (plus) belle voix.Dans ce podcast- A-t-on la « voix de son être » ? L’architecte d’intérieurs Sarah Poniatowski Lavoine, visage d’ange et voix de rockeuse, nous parle de sa voix grave, de ce qu’elle révèle de sa personnalité et de son pouvoir sur les autres.-Le docteur Elisabeth Fresnel, phoniatre et fondatrice du Laboratoire de la Voix explique comment fonctionnent les cordes vocales, comment en tirer le meilleur parti et mieux placer sa voix.- Le coach vocal Stéphane André, créateur de l’Ecole de l’Art Oratoire, affirme que tout le monde peut rendre sa voix musicale, donc plus harmonieuse, afin de mieux se faire entendre.Le Dr Marie Mailly, ORL à la Fondation Rothschild, s’intéresse aux voix cassées, voilées, éraillées, voire carrément brisées. Elle liste les ennemis de la voix, nous dit quand s’inquiéter (ou pas) et comment retrouver la parole quand on l’a perdue.- Jane Villenet, animatrice historique de FIP, nous révèle le secret du timbre si reconnaissable et si caressant des « Fipettes » et égrène quelques souvenirs de la grande époque de la station. L’occasion aussi d’évoquer les modes vocales, dont le Fry vocal, dernier cri aux Etats-Unis.On se demandera aussi si la voix vieillit, si elle est vraiment unique ou si la voix grave des hommes qui séduit tant les femmes, est un signe de virilité.Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.
like podcast

1 novembre 2018 - 00:19:54
Dans sa tête, on a toujours 20 ans mais entre ce qu’on ressent et la réalité, il y a toujours une carte d’identité, un miroir et le regard d’autrui....Les médias nous présentent des "quinqua-géniales" pleines d’énergie et des "sexy-génaires" affriolantes au bras de fringants jeunes-hommes mais dans la « vraie vie », est-ce si facile que ça de vieillir en 2018 ? Et du côté des hommes ? Comment vivent-ils la fuite des ans ?Ce podcast s’intéresse au décalage que les femmes ressentent entre leur âge intérieur et l’image qu’elles renvoient. Comment arrivent-elles à gérer toute les injonctions contradictoires d’une société qui, tout à la fois les exhorte à rester jeunes à tout prix et en même temps, les encourage à être elles-mêmes, naturelles et à accueillir le temps qui passe avec sérénité.La créatrice de mode Vanessa Seward (48 ans) puis Antoine de Caunes (65 ans) deux personnalités au look très juvénile, parlent librement de leur rapport à l’âge. Le sociologue David Le Breton explique pourquoi la prise de conscience de son âge à certains moment clé de sa vie peut être si douloureuse. Arnaud Aubert, neuroscientifique et enseignant chercheur à l’Université de Tours démontre que les rides ne sont pas vraiment un problème dans la perception de l’âge.Le Docteur Sylvie Poignonec, chirurgien-plasticien, confie les attentes de ses patient(e)s en matière de rajeunissement et sa propre perception de l’âge.France Carp qui publie Anatomie d’une femme épanouie, journal hormonal de mon corps aux éditions Hugo brise le tabou de la ménopause.Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.
like podcast

18 octobre 2018 - 00:17:03
Nos amis les bêtes ne sont pas que des compagnons joyeux et affectueux. Ils nous soignent.Les Français détiennent le record du monde de possession d’animaux de compagnie. Un foyer sur deux a adopté un animal à poils ou à plume. Félix et Médor nous aideraient-ils à ne pas trop sortir les griffes dans la jungle de la vie moderne ? Ce qui est sûr, c’est que les 9 millions de chiens, les 8 millions de chats, les sept millions d’oiseaux, les poissons rouges et les hamsters qui partagent notre vie, contribuent largement à l’embellir et à l’adoucir. En réalité, ils font bien plus que ça...Dans cet épisode, Marion Louis essaie de comprendre pourquoi nous avons tant besoin de nos amis les bêtes. Elle tente d’expliquer pourquoi les animaux sont les médecins de l’âme, efficaces contre la solitude, la déprime, le handicap, les méfaits de l’âge et surtout le stress.Elle a rencontré Koshka, l’adorable Fauve de Bretagne d’Alexandra Golovanoff qui nous raconte comment ce chien abandonné a changé sa vie, à elle et à toute sa famille.Elle donne la parole à la jeune psychomotricienne Juliette Loridan qui pratique l’équithérapie et travaille également avec sa chienne Golden Retriever. L’occasion de revenir brièvement sur l’histoire de la pet-therapy.Elle fait part des découvertes récentes sur l’odorat des chiens, dont le flair est capable de dépister les maladies, notamment certains cancers.Elle rappelle que nombre de médicaments sont issus du monde animal.Elle évoque aussi la ronronthérapie, les bars à chats et vous fait rencontrer Fa-Raon, le chat qui est devenu l’âme du palace parisien Le Bristol.Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.
like podcast

18 octobre 2018 - 00:17:03
Nos amis les bêtes ne sont pas que des compagnons joyeux et affectueux. Ils nous soignent.Les Français détiennent le record du monde de possession d’animaux de compagnie. Un foyer sur deux a adopté un animal à poils ou à plume. Félix et Médor nous aideraient-ils à ne pas trop sortir les griffes dans la jungle de la vie moderne ? Ce qui est sûr, c’est que les 9 millions de chiens, les 8 millions de chats, les sept millions d’oiseaux, les poissons rouges et les hamsters qui partagent notre vie, contribuent largement à l’embellir et à l’adoucir. En réalité, ils font bien plus que ça...Dans cet épisode, Marion Louis essaie de comprendre pourquoi nous avons tant besoin de nos amis les bêtes. Elle tente d’expliquer pourquoi les animaux sont les médecins de l’âme, efficaces contre la solitude, la déprime, le handicap, les méfaits de l’âge et surtout le stress.Elle a rencontré Koshka, l’adorable Fauve de Bretagne d’Alexandra Golovanoff qui nous raconte comment ce chien abandonné a changé sa vie, à elle et à toute sa famille.Elle donne la parole à la jeune psychomotricienne Juliette Loridan qui pratique l’équithérapie et travaille également avec sa chienne Golden Retriever. L’occasion de revenir brièvement sur l’histoire de la pet-therapy.Elle fait part des découvertes récentes sur l’odorat des chiens, dont le flair est capable de dépister les maladies, notamment certains cancers.Elle rappelle que nombre de médicaments sont issus du monde animal.Elle évoque aussi la ronronthérapie, les bars à chats et vous fait rencontrer Fa-Raon, le chat qui est devenu l’âme du palace parisien Le Bristol.Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.
like podcast

4 octobre 2018 - 00:17:12
Marcher, c’est bon pour tout, le corps, le mental... Même dans la jungle urbaine ? Les conseils de pros pour (re) partir d’un bon pied dans la cité.48,8 millions de Français vivent en milieu urbain... Au milieu du bruit, des gaz d’échappement, des chausse-trappes des chaussées, ce qui n’incite guère à partir à l’assaut du macadam. Pour beaucoup de citadins, marcher devient même une nécessité. La voiture perd du terrain ; sans pistes cyclables, le vélo reste dangereux ; la trottinette, quelque peu puérile ; les transports en communs pas toujours pratiques et praticables. Restent nos pieds...Plutôt que de transpirer dans une salle de sport bondée ou d’attendre les vacances pour dérouiller ses articulations, notre corps et notre esprit peuvent se réapproprier l’espace urbain. Pas besoin de partir pour Compostelle pour trouver les chemins de la sagesse. Si trotter, flâner, baguenauder, musarder, gambader représentait l’ultime liberté ?Le secret des happy feetPour arpenter ruelles et boulevards l’esprit et le pas léger, il faut avoir bon œil… Et bon pied. Ah, qu’il est douloureux le cri du cor sur le pavé ! Toutes condamnées à trotter en baskets ou à boitiller en escarpins ? Celui qu’on appelle le prince des pieds nus, le pédicure podologue Bastien Gonzalez sait de quoi il parle. Les orteils de Cate Blanchett, de Naomie Campbell et même ceux de Robert de Niro n’ont plus de secrets pour lui. Il en a vu des extrémités abîmées par des redcarpets en talons de douze.Les trois conseils essentiels de Bastien Gonzalèz pour avoir des pieds de bébé toute sa vie :​S’en occuper tous les jours : comme on se lave les dents. Ne serait-ce que trente secondes avant d'aller se coucher, mettre une crème et travailler la mobilité du pied.Les masser : bien détendre les orteils, travailler les coussinets adipeux sous les pieds qui absorbent les ondes de choc. Un peu comme on regonfle un oreiller. Talon postérieur, talon antérieur, pulpe des orteils...Ne pas râper trop fort : et trop souvent. Cela casse l'élasticité de la peau et la brûle. En réaction, elle fabrique encore plus de callosités. De même, il faut laisser tout ce qui coupe aux professionnels. La marche à suivre : Faire tremper ses pieds dans de l’eau tiède savonneuse cinq minutes en gommant éventuellement un produit exfoliant, rincer, sécher puis poncer avec une râpe en toile émeri ou une pierre ponce. Eviter d’œuvrer à sec et avec une râpe métallique.Nos jambes ou nos poumons ?Crapahuter entre les gaz d’échappement et les particules toxiques, ça fait vraiment du bien ? Pas sûr si l’on en croit le Dr Pascal Douek, médecin du sport, micro-nutritionniste, auteur du Grand Livre des Secrets de Longévité aux Editions Leduc’s et du blog declicattitude.com sur la prévention du vieillissement.Il cite une étude menée à Londres en décembre 2017 et relayée par la revue scientifique Le Lancet : on a envoyé un groupe de personnes marcher sur Oxford Street, la rue la plus polluée de la ville et un autre groupe dans Hyde Park. On a trouvé clairement un taux de toxiques plus élevé chez ceux qui marchaient en zone polluée, avec un impact sur les fonctions respiratoires et cardiaques.Bouger à tout prixPour notre expert, il ne faut surtout pas renoncer de se déplacer à pied. Chaque ville, même Paris, n’est pas polluée partout. Il faut si possible marcher dans les parcs, les espaces verts, les petites rues en évitant les grandes artères les plus encombrées, et si possible, le matin tôt ou en soirée quand il y a moins de circulation.Pour l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), c’est un minimum pour rester en forme. Cela fait environ 7 kilomètres... Beaucoup pour une citadine lambda. De plus en plus de femmes vivent les yeux rivés sur l’appli de leur smartphone ou leur tracker d’activité. « Comme tous les messages de prévention, il ne faut pas les prendre aux pieds de la lettre, explique Pascal Douek. Comme les cinq fruits et légumes par jour, il s’agit de marquer les esprits et de pousser les gens à changer leur comportement. Ce sont des repères, pas des injonctions. La réalité, c’est que les gens marchent de moins en moins ». En moyenne 1789 pas, soit moins de dix minutes par jour ! D’après un sondage récent de Harris Interactive, on reste 7h24 assis par 24 heures. Et plus on est jeune, moins on bouge. Pour Pascal Douek, l’important est vraiment de se remettre en route, à tout âge, à son rythme, en progressant chaque semaine car la pire des choses est la sédentarité.Les endorphines, une légende urbaine ?Avec les sports d’endurance comme le jogging, la natation, le vélo ou la marche sportive, il suffit de 30 à 35 minutes pour libérer ces fameuses hormones du bien-être. Avec la simple marche, il faut attendre deux ou trois heures mais pour Pascal Douek, il ne faut pas s’arrêter à ces histoires d’endorphines. La marche a de réels bénéfices sur le stress, l’humeur, le sommeil mais aussi toutes les fonctions cérébrales. Il est prouvé scientifiquement que le simple fait de poser le pied sur le sol, active toute la circulation au niveau du cerveau. Mieux irrigué, il fonctionne mieux. Marcher, c’est le meilleur moyen de vieillir moins vite.Marcher en ville, c’est aussi toute une expérience sensorielle, culturelle, intellectuelle. Pour la naturopathe, psychothérapeute et randonneuse passionnée Odile Chabrillac qui signe Marcher pour se (re)trouver aux Editions Leduc’s, marcher en ville représente un grand moment d’exploration, de liberté et d’inspiration. À chaque coin de rue, il y a quelque chose à découvrir pour peu qu’on regarde autour de soi. « Peu de chagrins, peu de souffrances sont capables de résister à la marche, écrit-elle. Elle use notre disque mental, polit nos ruminations. Peu à peu, les émotions se calment...» écrit-elle. Une bonne façon aussi pour elle de mettre de l’ordre dans ses idées. Il n’est pas rare de trouver la résolution d’un problème ».Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.
like podcast

4 octobre 2018 - 00:17:12
Marcher, c’est bon pour tout, le corps, le mental... Même dans la jungle urbaine ? Les conseils de pros pour (re) partir d’un bon pied dans la cité.48,8 millions de Français vivent en milieu urbain... Au milieu du bruit, des gaz d’échappement, des chausse-trappes des chaussées, ce qui n’incite guère à partir à l’assaut du macadam. Pour beaucoup de citadins, marcher devient même une nécessité. La voiture perd du terrain ; sans pistes cyclables, le vélo reste dangereux ; la trottinette, quelque peu puérile ; les transports en communs pas toujours pratiques et praticables. Restent nos pieds...Plutôt que de transpirer dans une salle de sport bondée ou d’attendre les vacances pour dérouiller ses articulations, notre corps et notre esprit peuvent se réapproprier l’espace urbain. Pas besoin de partir pour Compostelle pour trouver les chemins de la sagesse. Si trotter, flâner, baguenauder, musarder, gambader représentait l’ultime liberté ?Le secret des happy feetPour arpenter ruelles et boulevards l’esprit et le pas léger, il faut avoir bon œil… Et bon pied. Ah, qu’il est douloureux le cri du cor sur le pavé ! Toutes condamnées à trotter en baskets ou à boitiller en escarpins ? Celui qu’on appelle le prince des pieds nus, le pédicure podologue Bastien Gonzalez sait de quoi il parle. Les orteils de Cate Blanchett, de Naomie Campbell et même ceux de Robert de Niro n’ont plus de secrets pour lui. Il en a vu des extrémités abîmées par des redcarpets en talons de douze.Les trois conseils essentiels de Bastien Gonzalèz pour avoir des pieds de bébé toute sa vie :​S’en occuper tous les jours : comme on se lave les dents. Ne serait-ce que trente secondes avant d'aller se coucher, mettre une crème et travailler la mobilité du pied.Les masser : bien détendre les orteils, travailler les coussinets adipeux sous les pieds qui absorbent les ondes de choc. Un peu comme on regonfle un oreiller. Talon postérieur, talon antérieur, pulpe des orteils...Ne pas râper trop fort : et trop souvent. Cela casse l'élasticité de la peau et la brûle. En réaction, elle fabrique encore plus de callosités. De même, il faut laisser tout ce qui coupe aux professionnels. La marche à suivre : Faire tremper ses pieds dans de l’eau tiède savonneuse cinq minutes en gommant éventuellement un produit exfoliant, rincer, sécher puis poncer avec une râpe en toile émeri ou une pierre ponce. Eviter d’œuvrer à sec et avec une râpe métallique.Nos jambes ou nos poumons ?Crapahuter entre les gaz d’échappement et les particules toxiques, ça fait vraiment du bien ? Pas sûr si l’on en croit le Dr Pascal Douek, médecin du sport, micro-nutritionniste, auteur du Grand Livre des Secrets de Longévité aux Editions Leduc’s et du blog declicattitude.com sur la prévention du vieillissement.Il cite une étude menée à Londres en décembre 2017 et relayée par la revue scientifique Le Lancet : on a envoyé un groupe de personnes marcher sur Oxford Street, la rue la plus polluée de la ville et un autre groupe dans Hyde Park. On a trouvé clairement un taux de toxiques plus élevé chez ceux qui marchaient en zone polluée, avec un impact sur les fonctions respiratoires et cardiaques.Bouger à tout prixPour notre expert, il ne faut surtout pas renoncer de se déplacer à pied. Chaque ville, même Paris, n’est pas polluée partout. Il faut si possible marcher dans les parcs, les espaces verts, les petites rues en évitant les grandes artères les plus encombrées, et si possible, le matin tôt ou en soirée quand il y a moins de circulation.Pour l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), c’est un minimum pour rester en forme. Cela fait environ 7 kilomètres... Beaucoup pour une citadine lambda. De plus en plus de femmes vivent les yeux rivés sur l’appli de leur smartphone ou leur tracker d’activité. « Comme tous les messages de prévention, il ne faut pas les prendre aux pieds de la lettre, explique Pascal Douek. Comme les cinq fruits et légumes par jour, il s’agit de marquer les esprits et de pousser les gens à changer leur comportement. Ce sont des repères, pas des injonctions. La réalité, c’est que les gens marchent de moins en moins ». En moyenne 1789 pas, soit moins de dix minutes par jour ! D’après un sondage récent de Harris Interactive, on reste 7h24 assis par 24 heures. Et plus on est jeune, moins on bouge. Pour Pascal Douek, l’important est vraiment de se remettre en route, à tout âge, à son rythme, en progressant chaque semaine car la pire des choses est la sédentarité.Les endorphines, une légende urbaine ?Avec les sports d’endurance comme le jogging, la natation, le vélo ou la marche sportive, il suffit de 30 à 35 minutes pour libérer ces fameuses hormones du bien-être. Avec la simple marche, il faut attendre deux ou trois heures mais pour Pascal Douek, il ne faut pas s’arrêter à ces histoires d’endorphines. La marche a de réels bénéfices sur le stress, l’humeur, le sommeil mais aussi toutes les fonctions cérébrales. Il est prouvé scientifiquement que le simple fait de poser le pied sur le sol, active toute la circulation au niveau du cerveau. Mieux irrigué, il fonctionne mieux. Marcher, c’est le meilleur moyen de vieillir moins vite.Marcher en ville, c’est aussi toute une expérience sensorielle, culturelle, intellectuelle. Pour la naturopathe, psychothérapeute et randonneuse passionnée Odile Chabrillac qui signe Marcher pour se (re)trouver aux Editions Leduc’s, marcher en ville représente un grand moment d’exploration, de liberté et d’inspiration. À chaque coin de rue, il y a quelque chose à découvrir pour peu qu’on regarde autour de soi. « Peu de chagrins, peu de souffrances sont capables de résister à la marche, écrit-elle. Elle use notre disque mental, polit nos ruminations. Peu à peu, les émotions se calment...» écrit-elle. Une bonne façon aussi pour elle de mettre de l’ordre dans ses idées. Il n’est pas rare de trouver la résolution d’un problème ».Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.
like podcast

19 septembre 2018 - 00:18:31
Même quand on s’aime beaucoup, faire couette commune n’est pas si évident. Mais il y a des solutions toutes simples.Un Français sur deux se plaint de mal dormir ou pas assez. Nous aurions même perdu une heure trente de sommeil en 50 ans. Pourquoi tant de nuits ratées ou agitées ? Il y a plein, plein de raisons mais si on vous écoute, vous toutes et tous, les « mauvais coucheurs », il semblerait que la personne qui partage votre vie et votre lit ne soit jamais totalement innocente. L’Institut National du Sommeil et de la Vigilance nous apprend que la moitié des Français dorment en couple. Souvent, ça se passe très bien, surtout au début. L’autre vous réchauffe, vous rassure, comme un doudou... Et puis, parfois ça se complique... Pourquoi tant de gêne ?Dans cet épisode d’Happiness Therapy, nous allons vous aider à maîtriser l’art du co-sleeping et à réapprivoiser Morphée. A deux... Ou chacun de son côté.Marion Louis est allée à la rencontre de Bérangère Krief, humoriste, comédienne, récemment à l’affiche du film L’école est finie d’Anne Depétrini. La jeune femme raconte en toute intimité et en toute simplicité les difficultés qu’elle a rencontré avec certains de ses compagnons et le plaisir qu’elle trouve désormais à dormir seule. Joëlle Adrien, neurobiologiste, Présidente de l’Institut du Sommeil et de la Vigilance de l’Hôtel Dieu a consacré une étude aux nuits des couples. Elle nous explique pourquoi dormir à deux peut poser problème, comment y remédier et faire la part des choses entre sommeil et sexualité. Enfin, le Docteur Sylvain Mimoun, gynécologue et andrologue nous parle sommeil et plaisir.Vous pouvez écouter Happiness Therapy sur le site Madame Figaro, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify, Deezer, YouTube ou via son flux RSS.Et suivre toute l’actualité de nos podcasts sur Facebook, Instagram et Twitter. Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.
like podcast

31 août 2018 - 00:01:34
Tous les quinze jours, Marion Louis, rédactrice en chef adjointe à Madame Figaro, explore une thématique du bien-être en compagnie de personnalités et d’experts pour donner du sens à tous les sens. Et de l’esprit au corps. Une bulle sensorielle, une parenthèse de calme, de réflexion et de légèreté pour se détendre. Un podcast réalisé avec la collaboration de Louie Média.Pour suivre l'actualité de nos podcasts, rendez-vous sur le site Madame Figaro, sur Facebook, Twitter et Instagram.Happiness Therapy est proposé en partenariat avec Lancôme. La vie est belle en Lancôme…Lancôme l’affirme : le bonheur est la plus belle forme de beauté. Son ambition est d’offrir à chacune la liberté de s’épanouir, de sublimer sa beauté et sa féminité, quel que soit son âge, quelle que soit sa couleur de peau, et en lui offrant le meilleur de la science, avec des innovations majeures qui marquent leur époque.
like podcast

14 / 14 épisodes
Scroll to top