Growth Makers

28 abonnés
S'abonner
Chaque semaine, Gabriel Gourovitch interviewe des talents français en growth et marketing venant des plus belles startups (Uber, Buffer, N26, Intercom...). Ensemble, nous disséquons leur stratégies, process et outils afin de vous aider à mieux comprendre comment accélérer votre startup.

96 épisodes

9 octobre 2019
Créé en 2015, Stuart a pour ambition de transformer le marché de la livraison à la demande grâce à un réseau de coursiers indépendants géolocalisés, circulant à vélo, vélo cargo, voiture ou van électriques. Stuart compte aujourd’hui plus de 2000 clients.Actuellement présent dans plus de 100 villes (en France, au Royaume-Uni et en Espagne), Stuart compte aujourd’hui plus de 260 collaborateurs, répartis dans 4 bureaux européens.Au programme :Comment ils ont divisé leur CAC par 2 en 3 moisQuelle stratégie et organisation interne adopter pour développer une marque forte ?Comment créer un site avec une segmentation par verticale ultra-poussée en seulement 5 mois ?Ressources de l'épisode : http://bit.ly/growthmakers86Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

2 octobre 2019 - 00:43:47
“Ce qui a fait notre succès c'est d'être très focus. En growth il y a un peu cette idée d'aller tester 40 milliards de leviers différents, mais si c'est pas fait hyper méthodiquement c'est souvent très contre productif et le fait de se concentrer sur peu de leviers mais de les pousser à fond ça nous a beaucoup plus réussi. Je pense que c'est un peu l'erreur que font pas mal de startup : le manque de focus.”Ancien CMO d’Ector, un parking avec voiturier facilitant les accès aux gares et aéroports, Pierre-Emmanuel explique comment ils ont atteint 100% de croissance en 2018 grâce à quatre leviers : SEO, Adwords, Facebook Ads et leur CRM.Dans la structuration du marketing chez Ector il y a eu deux temps pour Pierre-Emmanuel ; la première année il a essayé de tester le plus de trucs possibles pour faire le maximum de croissance. Beaucoup de choses n'ont pas fonctionné (TV, affichage, opérations dans les centres commerciaux, flyering...), d'autres qui ont mieux fonctionné (Facebook Ads, Adwords, et le SEO).Le bilan c'est qu’ils ont dépassé les objectifs acquisition mais en dégradant fortement leur coût par acquisition. Du coup, ils ont fait un virage en 2018 et ont décidé de favoriser la rentabilité et d'améliorer le ROI tout en continuant à croître. “C'est d'ailleurs un challenge très compliqué, faire de la croissance sans objectifs de rentabilité, pourquoi pas, faire de la rentabilité sans trop de croissance pourquoi pas, mais combiner les deux c'est très challenging.”Au programme :Comment PE a multiplié par 5 le nombre de VU par mois en deux ans.Comment il a optimisé Adwords pour atteindre 60% de croissance tout en diminuant les CPA de 12%.Comment ils sont passés de 0 à plusieurs centaines de milliers d’euros de revenus sur un levier.Ressources de l'épisode : http://bit.ly/growthmakers85Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

25 septembre 2019
Au programme :Ressources de l'épisode : Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

18 septembre 2019
J’ai le plaisir d’accueillir Maud Bisserier, CMO de Sendinblue, un CRM français venant de faire peau neuve avec un tout nouveau site web, pricing et branding depuis quelques semaines maintenant. SendinBlue permet d’envoyer des campagnes d’emailing, de gérer ces campagnes facebook ou SMS facilement ; c’est le Mailchimp français, en mieux.Au programme :Comment Sendinblue s’est rebandré de A à Z (étape par étape)Comment ils atteignent 15% de croissance mom sur AdwordsComment Maud a boosté de 150% son programme d’affiliationRessources de l'épisode : bit.ly/growthmakers83Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

11 septembre 2019
Appliquer les méthodes d'Uber, Zalando, Intercom, etc. afin de doubler votre efficacité et votre leads gén >J’accueille Louise Lesparre, directrice marketing de OnePark, une marketplace qui permet de comparer, réserver et s’abonner à un parking au meilleur prix.La startup a levé 30 millions en 2 ans uniquement auprès de grands groupes industriels (Accor, Kéolis et ADP). Dans cet épisode, Louise nous explique la stratégie derrière ce choix et comment grâce au SEA, ils affichent en 2018 une croissance de 80% jusqu’à atteindre 1 million de clients et 250,000 heures quotidiennes de location de parking.Ces dernières années, la startup s’est internationalisée en lançant avec succès quatre nouveaux pays (l’Italie, l’Allemagne, le PaysBas et le Portugal) dont les revenus représentent aujourd’hui 20% du CA global. Louise détaille leur process pour lancer un nouveau pays et s’il faut-il selon eux décentraliser ou laisser en local certains pôles d’activités quand on passe à l’international.Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers82Pour essayer Intercom et profiter d'un mois gratuit : https://intercom.com/podcastPour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

4 septembre 2019
Dans l'Arène, l'émission commerciale pour vendre plus, dès le 10 Septembre : https://danslarene.frUn an plus tard, j’accueille de noveau au micro Arthur-Louis Jacquier, General Manager de Lime. Lime, est une startup californienne backé par Uber et Alphabet révolutionnant les déplacements dans les métropoles grâce à ses trottinettes électriques.Depuis son dernier passage, l’entreprise est passée de 10 000 à 65 000 utilisations par jour et a multiplié par 10 son nombre d’employés (de 40 à 400). Elle totalise également 1 million d’utilisateurs actifs. Et tout ça, toujours sans 1$ de marketing.Arthur-Louis explique comment ils ont industrialisé la réparation de centaines de trottinettes par jours, ce qui a permi de tripler la durée de vie moyenne d’une trottinette.On parle des relations de la startup avec les institutions publiques pour être acceptée socialement et sociétalement et de l’importance qu’a pris l’écologie dans l’entreprise.Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers81Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

28 août 2019
Dans l'Arène, l'émission commerciale pour vendre plus, dès le 10 Septembre : https://danslarene.frAprès Alan (#24 et #55) et Qonto (#11 et #40), c’est Spendesk, par la voix de son Head of Growth, Jérémy Goillot, qui est de retour sur le podcast.En 1 an, ils sont passés de 20 à plus de 100 employés, ont créé la première équipe growth française, et lancé des dizaines d’expériences.C’est parti pour 1 heure de growth !Au menu de l'épisode :🍉 Comment Jérémy a créé la première Growth team française🍉 Les 4 expériences growth de Jérémy pour 2019🍉 Comment Spendesk a (littéralement) hacké Saastock DublinBonne écoute !Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers76Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

21 août 2019
On ne présente plus Guillaume Cabane, "G", le scientifique fou de Drift. Il revient un an après sa première interview où il avait déjà partagé des expériences de croissance géniales, afin de partager la stratégie de fond de son équipe afin de mener Drift à faire x5 en 2018.La culture chez Drift, c'est vraiment quelques choses de spécial. Un mix entre une réduction des coût au maximum inspirée d'Amazon et un marketing ultra léché à la Apple : tout ça dans une entreprise qui se définit comme une secte.Que faire quand vous arriver à un poste en growth dans une entreprise ?Guillaume, lui, commence par faire un audit général des canaux d'acquisition : qu'est ce qui a été fait sur chaque canal, qu'est ce qui a fonctionné, pourquoi, qu'est ce qui n'a pas fonctionné, pourquoi. Ensuite, seulement, il met en place son playbook de croissance.Toutes les entreprises suivent des KPIs plus ou moins important, dans l'équipe growth de Drift, on suit tout d'abord le revenu, puis tout ses composants : les signaux d'intention d'achat, le nombre de d'entreprises qualifiées envoyées à l'équipe commerciale et le nombre de démo signée.Un signal d'intention d'achat, c'est quoi ? C'est, par exemple, une entreprise qui désinstalle un concurrent ou bien qui est chez un concurrent depuis 11 mois. Une entreprise qui visite la page Drift (ou celle d'un concurrent) sur G2Crowd. Un champion qui change d'entreprise, etc.Un an après sa création, l'équipe de Guillaume (l'équipe growth) génère 60% des leads entrants, leur secret : lead scoring et les stratégies de prédiction (cf Pierre Lechelle de Madkudu).Il y a quelques mois Guillaume a cherché quelqu'un pour faire de l’acquisition payante. Il rencontre alors un spécialiste paid acquisition pour dans le milieu du gaming. Pas le bon profil mais les échanges sont très intéressants, et contrairement à ce qu’on pourrait croire, les problématiques du gaming sont proches de celles d’entreprises B2B : gros panier moyen et coût d’acquisition potentiellement élevé.Pour donner un peu de contexte, Facebook Ads contient un système d’auto optimisation permettant à un publicitaire “de dire à la plateforme” : je veux plus de ce genre de lead. Le problème c’est que la fenêtre de conversion autorisée sur Facebook Ads est de 7 jours, ce qui est suffisant pour du eCommerce et certains B2C mais beaucoup trop court pour du B2B. De plus, il faut se définir comme site de ecommerce, lié son site et avoir une vingtaine de référence disponible.Bref, Guillaume, la république française à bras le corps ne va pas se laisser faire.À son habitude il va créer un mécanisme plutôt créatif pour contourner le problème : quand un lead clique sur une publicité sur Facebook, il arrive sur le site de Drift. Clearbit va révéler l’entreprise pour laquelle travaille cette personne, le nom de domaine de l’entreprise est, lui, envoyé à Madkudu qui, en plus de scorer le lead en direct, va émettre une probabilité de conversion et un panier moyen. On a alors une valeur du lead en dollars.Intelimize, outil d’A/B testing en direct (aussi relier à Madkudu et Clearbit), va personnaliser le discours selon la valeur en dollar du lead. Et, si il y a un signup, il va alors renvoyer une fausse conversion eCommerce à Facebook à une valeur très proche de la valeur prédite afin de faire croire à Facebook qu’il y a plusieurs références. En ayant trafiquer sa page Facebook et créé un faux Shopify (où ils vendent du swag). Drift réussi à profiter de l’algorithme d’auto optimisation de Facebook, ce qui leur a permis de passer de 140$ de CAC à 30$.Bonne écoute.Au programme :Comment Guillaume audit une entreprise durant ses premiers mois.Comment Guillaume a fait passer son coût d’acquisition d’un client sur Facebook de 130$ à 20$.Comment son équipe génère 60% des leads de Drift un an après sa création.Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers65Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

14 août 2019
Aujourd’hui chez Wisepops, Grégoire fait ses classes chez Amazon puis Doctolib, en tant que responsable de l’acquisition payante. Comme il le dit très bien, chez Doctolib l’état d’esprit est simple : énormément tester afin d’apprendre vite, peu importante les dépenses engrangées. Chez Wisepops, c’est un peu différent : les dépenses marketing sont limitées, la profitabilité est le mot d’ordre. C’est compréhensible quand on sait que l’entreprise est auto-financée et qu’ils ne sont que 6 employés.L’acquisition chez Wisepops est simple : 100% d’inbound. Vous me voyez venir, avec autant d’inbound, il y a surement une belle stratégie SEO derrière. Dans le mille : Greg a réussi à booster de 30% le nombre de leads venant du SEO en 1 an. Sa recette : - Se concentrer sur un nombre de mots-clés limités à très forte intention d’achat. - Créer des backlinks de qualité en grande quantité. - Tester des articles et des landing pages pour chaque thématique ou mot-clés jusqu’à ce que ce les articles remontent dans Google : cela lui permet de tester différents contenus et de comprendre ce “qu’attend Google”Point product management ; Grégory explique son process exact de création d’une feature chez Wisepops, avec au centre du questionnement, les utilisateurs.Enfin on parle de ses outils et blogs préférés, de l’importance de faire du support client (ou customer success), et même de Tom Benattar !Bonne écoute.Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers71Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

7 août 2019
Arthur-Louis Jacquier est General Manager France de Lime. Ça ne vous dit rien ? Ce sont ces trottinettes électriques sur lesquelles la moitié des parisiens se transporte depuis cet été.Lime c'est 325M$ levés il y a moins d’un an, notamment auprès d’Uber et d’Alphabet, et une présence dans plus de 50 villes à travers le monde.Ce qui est intéressant dans cet épisode, c’est que nous sommes allés en profondeur pour comprendre comment Lime à coloniser Paris en quelques semaines, tout en restant rentable dès le jour 1.Dans cet épisode on apprends :Comment Lime a changé sa principale contrainte en principal force.Les 3 étapes de leur stratégie qui leur a permit de conquérir Paris en quelques semaines.Et sur quels KPIs Arthur reporte à la maison mère aux US.Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Suivre le MOOC Growth Management pour trouver ses prochains leviers de croissance (nouveaux pricing et lancement du coaching en Janvier 2019).2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

31 juillet 2019
Un épisode un peu particulier puisque j'accueille Jessy Grossi, consultant Facebook Ads pour SaaS B2B, pour nous parler de sa spécialité : l'acquisition sur Facebook. Avant ça, il a longtemps été CMO chez LiveMentor, une plateforme de formation en ligne à destination des entrepreneurs francophones.Jessy explique son arrivée chez LiveMentor et de son rôle au fil des années et de sa spécialisation en acquisition payante sur Facebook. Il parle de l'importance d'avoir une vision et une mission claires et de s'y tenir.Il parle de la création de séquence d'email pour améliorer l'engagement (boucle de rétention), de l'importance du copywriting, et de d'un hack pour optimiser le "relevant score" de ses campagnes facebook (ou comment faire disparaitre les commentaires négatifs et en avoir beaucoup de positifs).Jessy donne aussi ses conseils sur le lancement de campagnes Facebook, comment faire de 0 à 1 et pourquoi. Notamment comment réduire son coût d'acquisition, comment benchmarker la concurrence, comment optimiser ses campagnes en utilisant des bonnes méthodes et en faisant des tests, etc.Enfin, on conclut avec ses ressources préférées pour rester au top dans le secteur du marketing et de la growth.Au programme :Comment booster le “relevant score” de ses publications facebook.Comment lancer une campagne Facebook de 0 à 1 (outils, stratégie, best practices)Le hack de Jessy pour faire ressortir les commentaires positifs et disparaitre les négatifsRessources de l'épisode : bit.ly/growthmakers63Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

24 juillet 2019
Ancien responsable de l’Account-Based et Outbound marketing chez iAdvize (2015-2018), Timothée s’est reconverti en freelance Growth après avoir passé un an à visiter l’Amérique du Sud. iAdvize est une startup nantaise proposant une Plateforme de Marketing Conversationnel, c’est-à-dire qu’ils permettent à des visiteurs surfant sur un site web, par exemple la Fnac, de rentrer directement en contact avec vos experts, afin de les aider dans leur choix.Dans cet épisode, Timothée raconte son expérience chez iAdvize et comment il a lancé la stratégie d’Account-Based marketing.Avant de déployer cette stratégie, Tim avait 2 objectifs majeurs : d'abord être capable d’aller signer des comptes de plus en plus importants en alignant le marketing avec la sales (stratégie d’upmarket) mais aussi de développer l'international, car, comme on va l'apprendre, l'ABM est une super méthodologie pour construire un pipe ex-nihilo sur un nouveau marché.Résultat : fin 2018, l’ABM représentait 40% du booking marketing en valeur.Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers80Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

17 juillet 2019
Léopold est international head of acquisition de Cheerz, une application mobile d’impression de photo affichant une croissance de 90% en 2019 pour atteindre les 30M€ de chiffre d’affaires.L'enjeux principal pour Léopold est de trouver les canaux qui maximisent le volume, tout en rentrant dans leurs objectifs mais avec une vision stratégique (contrairement aux tactiques qui optimisent le court à moyen-terme).Les tests growth se retrouvent plutôt dans la partie "invisible" de l'iceberg ; dans les 13M€ qu’ils investissent en marketing chaque année. C'est à dire comment ils pilotent, structurent, et gèrent la vitesse de leurs investissements pour continuer à chercher une croissance de forte avec ces budgets et une équipe toujours assez réduite. C'est pour ça qu’ils ont restructurer son équipe et fait évoluer le scope d’action qui compte aujourd’hui l’acquisition digital, le offline, la TV, l’influence, la presse, et le SEO.Résultat : 90% de croissance en réduisant les coûts de 12% sur un an.Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers79Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

10 juillet 2019
Gymlib est une startup parisienne proposant aux entreprises un pass universel permettant d’accéder à la plupart des salles de sport avec un abonnement mensuel unique.En quelques chiffres, Gymlib c’est plus de 350 clients B2C, moins de 1% de churns et 4 000 infrastructures partenaires. C’est aussi 800 leads générés chaque moi et une croissance mensuelle de 20% depuis 2 ans.Pour s’attaquer à des (très) grosses entreprises, Raphaël a misé sur l’hyperpersonnalisation et donc mis en place une stratégie d’account based marketing. Pour cela, il lie séquence d’inmails personnalisé aux RH, et autres décideurs via Ulinc (ce qui lui apporte environ 3 rendez-vous par semaine),parrainage via les salariés : emailing, flyering à la sortie des entreprises ciblées, messages linkedinévènements RH externes suivant un process précis (avant, pendant et après), par exemple : inviter des clients actuels et des cibles à Roland Garros.Ils misent aussi sur beaucoup d’inbound et de scoring, notamment par le biais de webinars générant 200 à 700 leads chaque mois. (Raphaël explique son process complet).Enfin on clôt l’interview avec les outils géniaux et les conseils de Raphaël.Bonne écoute.Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers78Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

3 juillet 2019
Après Spendesk, c’est au tour de Qonto avec Julien Collet, leur Growth Lead Engineer, de revenir au micro de GrowthMakers.Cette scaleup parisienne revient sur le podcast pour la troisième fois, et en tant qu’hôte et passionné de croissance, c’est une chance de pouvoir suivre leurs différentes étapes de développement de si près (épisode 1 : de 0 à 5 000 clients, épisode 2 : de 5 000 à 20 000).Pour l’épisode trois, ils doublent la mise pour passer de 20 000 à 40 000 clients, tout en recrutant la plus importante équipe growth française.Au menu🍉 Comment sont définis les rôles au sein de l’équipe growth.🍉 Comment ils ont doublé le trafic sur leur site en 6 mois🍉 Comment une séquence d’emails automatiques a boosté de 50% leur conversionRessources de l'épisode : bit.ly/growthmakers77Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

26 juin 2019
Après Alan (#24 et #55) et Qonto (#11 et #40), c’est Spendesk, par la voix de son Head of Growth, Jérémy Goillot, qui est de retour sur le podcast.En 1 an, ils sont passés de 20 à plus de 100 employés, ont créé la première équipe growth française, et lancé des dizaines d’expériences.C’est parti pour 1 heure de growth !Au menu de l'épisode :🍉 Comment Jérémy a créé la première Growth team française🍉 Les 4 expériences growth de Jérémy pour 2019🍉 Comment Spendesk a (littéralement) hacké Saastock DublinBonne écoute !Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers76Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

19 juin 2019
Au menu de l'épisode :🍉 Comment Antonin crée des publicités Facebook ultra ROIste🍉 Comment il a multiplié par 20 le trafic organique en 2 ans🍉 Comment Ornikar a atteint 270% de croissance en 2018Résumé :Ornikar, c’est une auto école en ligne moins contraignante et proposant des tarifs 35% moins cher en moyenne). La startup parisienne a atteint 270% de croissance en 2018 et représente aujourd’hui 20% du marché des candidats au permis de conduire en France.Dès son arrivé, Antonin investit dans le SEO ce qui résulte en une multiplication par 20 du trafic organique en deux ans et demi. Ce trafic est maintenant considéré comme gratuit et représente un bassin de visiteurs très intéressant à recibler dans des campagnes d’acquisition afin de les convertir.Assez rapidement, Antonin va aussi s’attaquer à Facebook Ads et atteindre un CAC excellent grâce à un triptyque ciblage lookalike-création vidéo d’amplification des retombées média (ex : vidéo ou les journalistes parlent de la “révolution du permis”)-wording orienté (ex : 10x moins cher).En 2018, Ornikar se lance dans les campagnes de publicités TV avec une approche très data-driven : l’objectif est de piloter la TV comme n’importe quel canal d’acquisition en ligne et d’en faire un levier d’acquisition rentable tout en construisant la marque. Et bingo ! Dès la première campagne les résultats sont au rendez-vous : le CAC est similaire aux canaux d’acquisition en ligne comme le search ou les publicités Facebook. Mieux : le taux d’inscription du trafic généré par la TV est 3x supérieur à celui des autres canaux. Ils ont donc pu acquérir énormément de leads puis les ont ensuite travaillés grâce à leur programme CRM et converti à travers le temps.Résultat : Ils ont doublé le moyenne d’acquisition mensuel le mois où ils ont lancé les premières campagnes.Bonne écoute.Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers75Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

12 juin 2019
“Ne jamais faire de compromis avec la culture.” Voilà l’apprentissage principal de Dimitri, Chief Development Officer, depuis qu’il a co-fondé Tiller.Mais revenons un peu en arrière. Tiller est un écosystème d'applications qui simplifie le quotidien des commerçants : de la caisse enregistreuse certifiée NF525 à la vente en ligne en passant par l'analyse en temps réel de la data, les services proposés par la scale-up sont nombreux. Ils ont atteint les 7 000 clients et ont doublé leur effectifs en 2018, passant de 80 à 160 employés.Dans cet épisode du podcast, Dimitri parle de l’évolution de son rôle (un peu comme Pol Maire chez Frichti qui testait et lançait des nouveaux pôles avant de passer la main à des experts). En effet, il a restructuré plusieurs équipes, revu et implémenter des nouveaux process en interne (workflows, outils, etc.) recruter des directeurs à des postes clés : COO, VP Acquisition, DRH…). Tout ça dans le but de préparer les prochaines phases d’expansion de l’entreprise.On parle aussi du lancement de leur incubateur à restaurant : chez Tiller Systems, on réfléchit à l’acquisition en définissant les principaux points de contact qu’ils pouvaient avoir ou qu’ils avaient. Pour être présent auprès des restaurateurs dès le début de leur aventure, ils ont développé la Frégate : un incubateur gratuit pour accompagner les restaurateurs dans leur lancement.Enfin Dimitri partage ses conseils et ses apprentissages depuis qu’il a mis le pied dans le monde de l’entrepreneuriat.Bonne écoute.Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers74Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

5 juin 2019
Qui n’a jamais perdu du temps à changer l’adresse de ses courriers, rompre le contrat avec la salle de sport ou son magazine préféré ? Papernest, tel un superhéros, se charge de toutes ces modifications et de tous ces arrêts. Lancée en 2015, la startup parisienne compte aujourd’hui plus de 250 employés et revendique 200 000 utilisateurs.Stan a rejoint la jeune pousse il y a presque 3 ans après un passage chez IDInvest où, alors, il avait vu passer le dossier Papernest 2x en quelques mois.Qu’est ce que la résilience ? Chez Papernest, c’est presque de l’obstination : ils ont testé quasiment 20 canaux d’acquisition en 1 an, dont l’un ou Stanislas y a passé 5 mois avant de laisser tomber. Il a même été jusqu’a développé un mini site qui permettait de faire ses APLs en ligne !Leur deuxième valeur forte est l’exemplarité : Lors d’une expérience, ils n’arrivaient pas à convertir d’utilisateurs. Ils avaient tout de même fait venir un peu plus de 400 personnes sur leur app via un nouveau canal mais n’en avait converti que 1 ! Stan avait donc prévu de laisser tomber mais Philippe de la Chevasnerie (le CEO) lui a ordonné de TOUS les appeler afin d’en convertir au moins 5. Stan râle, puis Philippe lui dit : “tu sais quoi ? On va les faire ensemble ces calls.” Il prend son téléphone, appelle 50 personnes et commence à vendre.Quand un CEO, qui a des centaines de choses à faire chaque jour, met les mains dans le cambouis pour trouver avec l’équipe ce qui ne fonctionne pas et quels sont les retours utilisateurs, cela montre que tout le monde doit s’investir, voilà l’exemplarité.Maintenant, ça nous sert de leçon => si même au téléphone, on ne convertit personne, on se dit que ça ne sert à rien de le faire digitalement.Tout comme Payfit, Papernest a développé un langage en interne : Papercraft. À quoi ça sert ? Tout simplement a donné de l’autonomie à chaque équipe et à chaque verticale. Aujourd’hui, Stan (comme n’importe quelle autre PM) peut A/B tester des champs sans faire appel à un dev, et aller jusqu’à lancer une nouvelle verticale en quelques heures. Tout cela, intégré à leur CRM, leur API, Zapier, et quelques autres outils, voilà la définition d’un système ouvert qui permet à chacun de tout optimiser.On conclut avec une histoire assez cocasse, puisque Stan a décompté le nombre de landing page qu’il a pu lancer avec Unbounce : plus de 27.Bonne écoute.Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers73Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

29 mai 2019
Les inscriptions à la formation HyperCroissance sont ouvertes.Ils sont deux sur le marketing et dépensent 5M€ par an. Voilà de quoi poser les bases de notre discussion d’aujourd’hui. Santiane.fr c'est un courtier qui vend des mutuelles sur internet et au téléphone dépassant les 60M€ de chiffre d’affaires en 2018 et comptant 250 salariés.Sur le plan business, leur gros objectif sur 2018 et 2019 est d'améliorer l'expérience de leurs clients en marque blanche (proposer une application en ligne pour tout gérer, avoir un service client de qualité et améliorer les délais de réponses). Tout ça dans le but d’augmenter la durée de vie de leurs clients (il faut savoir qu'un courtier touche de l'argent tant que le client reste en portefeuille).On attaque un sujet inconnu sur le podcast puisqu’on parle de baisse des coûts de fonctionnement après de belles années de croissance : Santiane est une startup qui a beaucoup grossi jusqu'à 2013 puis qu’ils ont réussi à rendre de plus en plus rentable alors qu'elle perdait beaucoup d'argent.Comment ? En redéfinissant leur concept de coût d’acquisition pour la partie marketing : finis la moyenne, bonjour la segmentation et les sous ensembles : CA par contrat, coût marketing, coût RH, etc.On continue sur un sujet assez assez rare : la publicité télé. Clément a lancé différentes campagne et les gère comme un canal digital classique, en calculant son ROI.Bonne écoute.Ressources de l'épisode : bit.ly/growthmakers72Pour soutenir le podcast :1. S'inscrire sur Growth Makers pour ne rater aucun épisode.2. Mettre 5 étoiles sur Apple Podcast pour aider d'autres startupers à découvrir le podcast.Pour accélérer sa startup :1. Des intervenants d'Uber, Intercom, Zalando et Frichti pour vous former à la growth.2. Travailler avec moi par le biais de l'agence : Bryte.
like podcast

20 / 96 épisodes
1 2 3 4 5
Scroll to top