Génération Do It Yourself

#138 Jean-Charles Samuelian-Werve - Alan - Tous ses secrets pour retourner un secteur à priori intouchable (la complémentaire santé).

00:00:00
02:11:51
5 juillet 2020
Avant, la santé, c’était une galère. Se faire rembourser ses frais médicaux, un parcours du combattant impliquant trop de papiers à envoyer par la poste et des allers-retours sans fin. Mais ça, c’était avant. Avant, Alan.  Derrière le petit ours que vous avez sûrement vu sur des campagnes d’affichage, se cache une sacrée tête, pointure, l’un des entrepreneurs de la nouvelle génération qu’il faut suivre de près : Jean-Charles Samuelian-Werve.  “Avec Alan, on cherche à transformer la santé, à la rendre plus juste, plus accessible, plus transparente. C’est tout ce que j’ai toujours voulu faire.” Dès les premières minutes, j’ai su que cet épisode allait être énorme. C’est qu’au bout d’à peine une minute d’enregistrement, Jean-Charles m’expliquait comment il avait pris le nom de sa femme.  Au bout de 3, qu’il avait commencé le développement web quand il avait 12 ans. Et, au bout de 4 qu’il avait, avant ses 30 ans, révolutionné le marché des sièges d’avions avec Expliseat juste avant de se lancer à l’assaut du marché de la santé avec Alan pour réaliser son rêve de toujours : révolutionner la santé (logique pour un fils de médecins).  “J’ai perdu mon grand-père d’un cancer et je me suis demandé : est-ce que je veux continuer à vendre des sièges d’avion ou faire ce dont je rêve depuis mes 14 ans et révolutionner la santé ?” Comment il en est arrivé là ? Quelle a été son idée de départ ? Comment a-t-il créé la boîte avec son pote, Charles Gorintin ? Comment a-t-il réussi à lever, en quelques mois 12 millions d’euros avec seulement un google doc de 4 pages ? Il nous raconte tout.  Il nous explique aussi comment en seulement 5 ans il a réussi à se lancer auprès de plus de 5000 entreprises, de 80 000 membres et à recruter plus de 200 personnes. Comment il progresse, en laissant une part importante au “feedback”, comment il prend ses décisions, en cherchant l’équilibre entre instinct et données.  “Ton intuition initiale, elle ne sera jamais parfaite. Ce qu’il faut faire, c’est la travailler, itérer dessus, la vérifier.” Jean-Charles nous parle aussi de la culture d’entreprise d’Alan, basée sur une transparence radicale. C’est bien simple, tout est disponible en interne : les salaires de tout le monde, combien valent les parts de l’entreprise, quelles sont les décisions prises… TOUT. Et, il nous explique ce que cela implique en termes de communication avec ses employés. Il nous présente ses processus d’on et d’offboarding, de recrutement avec comme mot d’ordre l’excellence, de sa façon de manager de ses équipes, de sa politique de rémunération. Enfin, il nous dit tout de ses trucs et astuces pour s’organiser et de ses routines et nous confie sa vision pour l’avenir de son entreprise.  “Avec Alan, on espère faire quelque chose qui va durer des siècles !” Un épisode PA-SSI-O-NANT, avec un jeune entrepreneur et une belle entreprise à suivre de près.  PS : vous l'aurez sû sur GDIY, Jean-Charles travaille actuellement sur un livre sur comment allier bien-être et excellence.  On a parlé de : # la newsletter d’Alan# d’Alan Turing et d’Alan Watts# de la théorie de la disruption de Clayton Christensen # Trackpay# de la notion de thoughtful disagreement selon Ray Dalio # des podcasts Le Panier et Growth Makers  Il vous conseille : # 7 Powers: The foundation of Business Strategy  de Hamilton Helmer# What You Do Is Who You Are: How to Create Your Business Culture de Ben Horowitz On a mentionné des épisodes passés ou à venir de GDIY : #73 Marc Simoncini – De Meetic à Jaina – Les montagnes russes de l’entrepreneuriat#79 Fred Potter – Netatmo – apprendre à programmer à 13 ans et devenir l’un des piliers des objets connectés#136 Maxime Legardez – Everoad – Entreprendre sans peur, travailler à fond, révolutionner un marché que tu ne connais pas (et allez voir les mails qu’il envoie au culot !) un épisode à venir avec Jacques Séguéla, stay tuned Je dédicace cet épisode à mon père, l’un des premiers médecins français à s’être intéressé à la douleur et surtout, à comment l’éviter. 

Scroll to top