Fenêtre sur cour

Justice pour tous (10)

00:00:00
00:05:11
19 juin 2019
Faites entrer le public De mémoire de policiers, on n’a jamais vu ça Fenêtre sur cour (10) : Justice pour tousLa justice est rendue au nom du peuple français. Elle est publique. Mais attention, il y a quelques règles à respecter. Retour sur le procès de Laurent Dejean, où le public faisait la queue dès 7h du matin pour entrer à la cour d’assises.« Je crois que tout le monde peut tuer quelqu’un un jour », disait aux jurés une témoin appelée à la barre. Si les faits divers nous fascinent, c’est qu’en effet nous avons tous l’intime conviction qu’un jour, selon notre histoire et les circonstances, nos vies pourraient basculer dans le drame. Chroniqueuse judiciaire, je suis depuis plusieurs années les procès d’assises à travers la France. Et dans ce grand théâtre où la justice se penche sur des vies brisées par des crimes atroces, je traque notre part d’humanité. Qui est cette femme qui arrive ivre à sa déposition ? Le père de la victime et la mère de l’accusé parviendront-ils à se parler ? Peut-on toucher son client derrière une vitre ? »  Elise CostaLe podcast des faits divers, des crimes et des procès. A partir d’une anecdote, d’un moment, d’un détail, la chroniqueuse judiciaire Elise Costa jure de raconter «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en nous tous.En partenariat avec Slate. Enregistrement : avril 19 - Texte et voix : Élise Costa - Musique originale et réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Simon Leclerc

Scroll to top