Expat Heroes

7 abonnés
S'abonner
Le podcast inspirant pour s’adapter et se réaliser à l’étranger.

56 épisodes

15 novembre 2019 - 00:34:17
Apprendre le français en s'amusant c'est possible! Marie-Anne Bilke expatriée en Suisse Allemande à Zurich, a créé Savio, un site Internet où les enfants peuvent apprendre le français de façon ludique. Marie-Anne nous expliquera comment est né ce projet, ses challenges d'entrepreneure au féminin et comment l'expatriation a changé sa vie. De maman en expat à entrepreneure, découvrez la belle histoire de Marie-Anne et du site Internet Savio, tout de suite dans Expat Heroes.VOUS ALLEZ APPRENDRE:* pourquoi Marie-Anne a créé ce site Internet; * les obstacles que Marie-Anne a rencontré et comment elle les a surmontés; * que Marie-Anne n'a pas créé Savio seule; * qui sont les testeurs de Savio (petits en taille!); * que la clé de l'adaptation est d'aller vers les autres; * comment se passe la scolarité en Suisse Allemande, à Zurich.LIENS UTILES: le site Internet Savio: https://savio.fr/Les groupes Facebook conseillés par Marie-Anne: Zurich Accueil, Les mamans de Zurich, Expats Parents.Le site Internet le fil d'Ariane, recommandé en fin d'épisode par Cristina: https://www.lefildariane.co/ (5 euros de réduction sur un abonnement le fil d'Ariane en utilisant le code: expat heroes 2019).
like podcast

4 novembre 2019 - 00:30:25
Maintenir le niveau de français à son enfant, c'est une préoccupation majeure quand on est expatrié. Tout le monde ne peut pas mettre son enfant  dans une structure française à l'étranger, tout simplement parce que, parfois, ça n'existe pas. Moi, par exemple, mes enfants vont à l'école anglaise la journée (il n'y a pas de lycée français à proximité) et le samedi matin je les emmène dans une petite école française. On n'a pas non plus tous le même niveau d'exigence pour l'apprentissage du français... Même avec une école le samedi matin, moi j'ai choisi d'enseigner le français à mes enfants après l'école pour mieux les préparer au retour en France. Et j'ai choisi le cours Saint-Anne. J'en suis très contente et je voulais vous partager ce bon plan en donnant la parole à sa directrice Marie-Amélie Assié. Si vous souhaitez maintenir le français à votre enfant grâce à un cours par correspondance, cet épisode va vous intéresser. Lumière sur le cours Sainte-Anne dans Expat Heroes! CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE:* Le cours Sainte-Anne a un programme condensé (du CE1 au CM2) particulièrement adapté aux familles expatriées; * Votre enfant peut commencer le cours Sainte-Anne dès la maternelle; * Votre enfant peut s'inscrire au cours Sainte-Anne n'importe quand dans l'année et à tout âge; * Comment réagir en cas de crise avec votre enfant quand vous faîtes l'école à la maison; * La scolarité à distance avec le cours Sainte-Anne sera reconnue par le système français si vous rentrez en France.LIENS UTILES: Le site web du cours Sainte-Anne: https://cours-sainteanne.fr/Les programmes courts du cours Sainte-Anne sont particulièrement adaptés aux enfants expatriés (du CE1 au CM2): https://cours-sainteanne.fr/nos-cours/programme-court/Cet épisode a été sponsorisé par le cours Sainte-Anne. Cristina recommande les programmes courts de CE1 et CE2 utilisés par son fils.
like podcast

21 octobre 2019 - 00:36:53
Vous avez peut-être déménagé récemment dans un nouveau pays ou vous allez bientôt vous installer à l'étranger. Vous savez qu'il vous faut apprendre cette nouvelle langue pour mieux vous adapter et vous intégrer.  Mais vous stressez à l'idée de vous exprimer dans une langue que vous ne connaissez pas... Dans cet épisode, Marion Gioda, coach en langues, nous partage ses secrets et ses astuces pour bien apprendre une nouvelle langue. Souvent, il s'agit d'un bloquage psychologique. On a peur d'être jugé, on a peur d'être incompris, on perd confiance en soi! Alors, comment reprendre confiance et être efficace dans l'apprentissage d'une langue. Marion Gioda nous en parle dans cet épisode! VOUS ALLEZ APPRENDRE:* Comment reprendre confiance et être efficace dans l'apprentissage d'une langue; * Les erreurs à ne pas commettre quand on apprend une nouvelle langue; * Comment apprendre une langue qu'on n'aime pas; * Les clés pour réussir à apprendre une nouvelle langue efficacement; * Pourquoi les cours gratuits sont souvent décevants; * Les critères pour choisir le prof qui vous fera réussir.LIENS UTILES: le 29/10: Masterclass de Marion Gioda http://www.mariongioda.com/masterclass "comment garder votre motivation sur le long terme et prendre confiance en vous quand vous apprenez une langue". Inscrivez-vous même si vous n'êtes pas disponibles à cette date pour recevoir le replay par email! Le site web de Marion Gioda: http://www.mariongioda.comLa méthode ASSIMIL: https://www.assimil.com/Cet épisode a été sponsorisé par Marion Gioda, coach en langues et auteure du programme Language Boss.
like podcast

7 octobre 2019 - 00:45:09
Vivre du podcast c'est un rêve pour beaucoup aujourd'hui, ce rêve, Patrick Beja l'a réalisé. C'est le 1er podcasteur à vivre de sa passion depuis 5 ans. Pourquoi a-t-il décidé de faire le grand saut? Quel est son regard sur le business du podcast qui explose en France aujourd'hui? Quelle est la clé de son succès? En 2ème partie, Patrick nous parlera de la Finlande et nous partagera sa vision de l'expatriation.PARTIE 1: comment Patrick est devenu le 1er podcasteur à vivre de sa passion jusqu'à 22:26. PARTIE 2: Zoom sur la Finlande et la vision de l'expatriation de Patrick. VOUS ALLEZ APPRENDRE: Sur le monde du podcast...* Comment Patrick a plaqué son CDI de rêve, pour devenir podcasteur professionnel; * Pourquoi son label de podcasts No Watch n'a pas fonctionné à l'époque; * Pourquoi Patrick a décidé récemment d'intégrer de la pub dans le RDV Tech alors qu'il gagne de l'argent mensuellement avec le Patreon; * Que la communauté est la clé de son succès! * Les conseils de Patrick aux podcasteurs indépendants qui souhaiteraient devenirs pro dans le contexte de l'industrialisation galopante du podcast avec entre autres Majelan. Indice: l'argent n'est pas sale.Sur la Finlande...* Pourquoi Patrick a choisi de vivre en Finlande; * Pourquoi on parle aussi suédois en Finlande; * Où en est le revenu universel finlandais dont le parti socialiste (Benoit Hamon à l'époque) parlait tellement lors des élections présidentielles de 2017.Sur l'expat en général...* Pourquoi être en vacances dans un autre pays et vivre à l'étranger sont des expériences radicalement différentes; * En quoi le Japon a été une expérience marquante; * Que c'est dommage de ne rester qu'entre français... * Que l'expat fait grandir (et quel super pouvoir Patrick développe); * Que la parentalité en expat c'est plus compliqué car se pose la question de la transmission de la culture française; * N'en déplaisent aux nationalistes: qu'un seul pays ne définit pas qui nous sommes!LIENS UTILES: Déc. 2017: article sur medium "Vous ne me connaissez pas, je suis le seul podcasteur professionnel en France.""Controverses podcastiques" sur le blog de Patrick Beja (à propos de la polémique Majelan sur Twitter).L'émission phare de Patrick Beja: le RDV Tech http://frenchspin.fr/category/le-rdv-tech/L'émission dans le Phileas Club intitulée "Life as an expat" Cet épisode vous a plu ?  Cristina l'a réalisé bénévolement. Pour l'aider, laissez un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ou soutenez son développement en versant une somme mensuelle ou ponctuelle sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.
like podcast

23 septembre 2019 - 00:56:51
Êtes-vous prêts pour le Brexit? Peut-être envisagez-vous une expatriation au Royaume-Uni, ou alors vous y êtes déjà? Mais comme moi,  vous n'avez pas encore fait les démarches pour y rester après le Brexit! Et vous commencez à vous inquiéter sur la suite des évènements et la conséquence sur vos droits. Nicolas Hatton, le fondateur du mouvement The 3million, qui défend les droits des citoyens européens face au Brexit, va nous aider à y voir plus clair et à nous préparer... au pire.  PARTIE 1: réponses aux questions sur le Brexit jusqu'à 36:25.PARTIE 2: l'histoire de l'association the the3million et de l'engagement de Nicolas Hatton. VOUS ALLEZ APPRENDRE:* la différence entre settled status et pre settled status et comment l'obtenir * comment demander la nationalité britannique et combien ça coûte * est-ce qu'on peut craindre des discriminations sur l'accès à l'emploi ou aux soins de santé (y aura-t-il préférence nationale?) * la belle histoire de l'association the3million et les raisons de l'engagement de Nicolas HattonLIENS UTILES: Citizens Advice bureau (pour des conseils sur votre demande): https://www.citizensadvice.org.uk/about-us/contact-us/ Association "Settled" de Nicolas Hatton (pour les personnes les plus vulnérables): L'association the3million: https://www.the3million.org.uk/ Association "Hope not hate" (contre la haine suite au Brexit): https://www.hopenothate.org.uk/ L'avocat Cédric Rivière, cité par Nicolas, sur la question de la convention fiscale entre France et Royaume-Uni sur la double imposition: https://www.village-justice.com/articles/fiscalite-franco-britannique-des-revenus-des-personnes-physiques,24713.html EU Londoners Hub (site Internet du maire de Londres): https://www.london.gov.uk/what-we-do/eu-londoners-hub Facebook group: "forum of EU citizens" (modéré par the3million): https://www.facebook.com/groups/Forum4EUcitizens/ L'association British in Europe (pour les anglais en France ou ailleurs en Europe): https://britishineurope.org/Cet épisode vous a plu ?  Cristina l'a réalisé bénévolement. Pour l'aider, laissez un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ou soutenez son développement en versant une somme mensuelle ou ponctuelle sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.Crédit musical: should I stay or should I go now de the Clash.
like podcast

9 septembre 2019 - 00:41:45
Rémy Genet va nous aider à tomber le masque du cliché du cadre expat en costard cravate. Il a quitté son contrat doré pour publier son premier roman "dans le rouge" où il décrit avec humour, la descente aux enfers d'un cadre expatrié au bout du rouleau qui ne sait plus qui il est vraiment, et qu'est-ce qui fout en expat. Est-ce autobiographique? Inspiré de faits réels en tout cas, puisqu'à la naissance de son fils, Rémy a décidé de laisser tomber son poste de cadre pour devenir écrivain. Pourquoi a-t-il pris cette décision risquée? Comment ont réagi ses proches? Quel est son regard sur l'expatriation aujourd'hui? Pour ceux qui prévoiraient une expat à Lisbonne, Rémy nous donnera son retour sur son expérience. Dans cet épisode vous apprendrez:- pourquoi Rémy a décidé de quitter son poste de cadre expatrié pour devenir écrivain - si son livre est une critique du capitalisme à travers le burn-out- pourquoi il y a de plus en plus d'étrangers à Lisbonne malgré la galère pour trouver un logement.LIENS:"Dans le rouge" Le livre de Rémy Genet sur Amazon (du burn-out à la quête de sens: hallucinations et démission d'un cadre supérieur)Cet épisode vous a plu ? Laissez un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ou soutenez son développement en versant une somme mensuelle ou ponctuelle sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.
like podcast

3 juin 2019 - 00:30:59
Mieux que plus belle la vie, cette série que j'ai consacré à cette jeune suisse de 30 ans, nous plonge dans son coeur et dans sa tête. Jenny m'avait écrit un email intitulé expat en plein flippe. Je lui avais proposé de la suivre dans cette expat à Hong Kong. Dans les épisodes précédents, elle nous a partagé son euphorie, ses doutes et ses espoirs. Ce 5ème épisode est un vrai happy end! La persévérance, la patience et l'énergie de Jenny ont aujourd'hui payé. Découvrez toutes les raisons pour lesquelles vous devez vous accrocher en expat. La roue tourne. Si vous galérez à trouver un job, cet épisode va vous rebooster. Si vous avez peur de vous lancer dans une expat, comme Jenny il y a quelques mois, gardez en tête que ça vaut le coup, vous en sortirez grandis.Dans cet épisode vous apprendrez: - comment Jenny a fait pour trouver du travail à Hong Kong en 6 mois - comment elle s'est débrouillée avec son visa - les super pouvoirs qu'elle a développés en expat... de quoi vous projeter dans votre future expatriation, ou trouver des ressemblances avec votre ressenti à l'étranger!
like podcast

1 mai 2019 - 00:29:34
Quand je rencontre des français installés à l'étranger et qu'on aborde le retour en France. J'ai différentes réactions. Pour certains, c'est pour bientôt, le contrat d'expat se termine. Le compte à rebours a commencé et on regarde déjà avec nostalgie les moments, les rencontres vécues à l'étranger. Pour d'autres, ce sera jamais, même s'il ne faut jamais dire jamais, la France est dans leur coeur, dans leur sang c'est clair, mais leur vie, leur moitié, ils l'ont choisi et c'est ailleurs. Quand la décision de revenir en France est prise, on s'attend à tout sauf à ce que ce soit si dur. Je l'ai vécu 2 fois, c'est compliqué de revenir en France et pas qu'au niveau administratif. Les psys parlent de choc culturel inversé. Les français de retour en France, les ex-expat, de nouvelle expatriation. Pourquoi c'est si dur de rentrer dans un pays qu'on a pourtant dans la peau. Pourquoi ça nous chamboule, ça questionne notre identité, celle de nos enfants. Un petit indice: on s'est transformés en partant. On est plus les mêmes à notre retour en France. Le retour en France, un défi d'expat, on en parle avec Marjorie Murphy, la créatrice de Ex-Expat Le Podcast.Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE- Combien de français rentrent en France chaque année et pourquoi, - Pourquoi c'est si difficile de rentrer, - Qu'est-ce que le choc culturel inversé, - Pourquoi les enfants de retour en France ne se sentent pas complètement français, - Pourquoi les français de retour en France créent leur boîte.LIENSEx-Expat Le Podcast: https://www.exexpat-lepodcast.com Episode "Start-Up, tremplin pour les ex-expats" (Ex-Expat Le Podcast) Episode "Enfants d'expats, d'ici et d'ailleurs" Groupe Facebook Retour En France après une expatriation - groupe d'entraide Groupe Facebook Expats Parents https://www.franceretouraccueil.com/ Hélène Conway Mouret  parle du retour en France dans ExExpat Le Podcast: https://player.pippa.io/ex-expat-le-podcast/episodes/lechocduretour https://retour-en-france.simplicite.fr (site du gouvernement)Cet épisode vous a plu ? Laissez un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ou soutenez son développement en versant une somme mensuelle ou ponctuelle sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.
like podcast

1 avril 2019 - 00:29:52
Je vous emmène à Mayotte à la rencontre de Elise Cantelé. J'entends cette petite voix dans votre tête qui dit: ben Mayotte c'est la France non? Oui Mayotte est un département français d'outre Mer suite à un referendum en mars 2009. Pourtant, ça reste un défi de partir en expat à Mayotte. Surtout si, comme Elise, on crée une coopérative laitière. Elise nous raconte ce challenge professionnel, l'importance du lait dans la culture de Mayotte et pourquoi elle est tombée amoureuse de cette île, malgré la pauvreté et l'insécurité à l'abord des grandes villes.Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE- Pourquoi c'est un défi d'ouvrir une coopérative laitière à Mayotte, - Pourquoi on ne trouve pas du lait "made in Mayotte" dans les supermarchés, - Les coups de coeur de Elise à Mayotte, - Des conseils pour s'installer à Mayotte.LIENSLa page Facebook de la coopérative laitière: https://www.facebook.com/Uzuri-Wa-Dzia-626229907738011/Cet épisode vous a plu ? Laissez un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ou soutenez son développement en versant une somme mensuelle ou ponctuelle sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.
like podcast

4 mars 2019 - 00:42:14
Direction Auckland en Nouvelle Zélande à la rencontre de Claire Bisson. Claire est une grande voyageuse et pourtant elle a décidé de poser ses valises à l'autre bout du monde. Elle s'est passionnée pour cette nouvelle culture et en particulier pour la culture Maori. On connaît tous la Nouvelle Zélande pour son haka. C'est bien plus que ça. Vous apprendrez que la culture Maori est étonnamment source de conflits identitaires et sociaux en Nouvelle Zélande. En 2ème partie on abordera les aspects plus pratiques d'une expatriation en Nouvelle Zélande. Sans oublier une série de questions vrai/faux loin des clichés!Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE- Les 5 piliers de la culture maori, - Dans quelles conditions arriver en Nouvelle Zélande - Le meilleur moment pour s'installer à Auckland - Le vrai du faux sur la Nouvelle ZélandeLIENSLe blog de Claire: http://bornestobewild.fr La formation de Cristina pour créer son podcast: http://bit.ly/2N4oYwh L'atelier l-start du 19 mars animé par Cristina: http://bit.ly/2Snt17TCet épisode vous a plu ? Laissez un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ou soutenez son développement en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.
like podcast

13 février 2019 - 00:37:03
Dominique Descamps a co-fondé avec Sophie Bernardo Courtin la plateforme l-start. Elles ont créé ce qui leur avaient manqué: une plateforme online pour les femmes qui souhaitent entreprendre avec des outils, des ressources et un réseau d’expertes. Plus de 90% des expats suiveurs sont des femmes et nous sommes nombreuses à être tentées par l'entrepreneuriat. L'expatriation a justement été pour Dominique et Sophie un catalyseur pour oser se lancer et devenir entrepreneurs. Pourtant on est nombreuses à hésiter, pourquoi? Et si l'expatriation était justement le moment pour vous lancer? Vous allez apprendre dans cet épisode à lever les barrières pour oser monter votre boîte, seule ou à deux, comme Dominique et Sophie l'ont fait. Oser entreprendre au féminin, c'est l'épisode 45 avec Dominique et Sophie de l-start.Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes. CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE - La différence entre intuition et saboteur - Que la réussite peut prendre différentes formes - Pourquoi il ne faut pas attendre l'idée du siècle pour se lancer - Pourquoi on ne doit pas se former sur tout quand on est entrepreneur - Que l'expatriation est un catalyseur pour se lancer dans l'entrepreneuriat - Les secrets de Sophie et Dominique pour entreprendre à deux sans prise de tête. CITATIONS CLES"Notre entourage ne pense pas qu'on en est pas capables, c'est juste qu'ils projètent leurs propres peurs sur nous". Dominique"Valider son idée ce n'est pas seulement faire une étude de marché, il faut que cette idée est du sens par rapport à qui l'on est". Dominique"Une bonne idée c'est aussi une idée pour lesquels les gens sont prêts à payer". Dominique"Ce n'est pas parce que ça fonctionne quelque part que ça fonctionnera dans le pays où on l'importe".  Sophie"Il est préférable de choisir quelques domaines dans lesquels on souhaite exceller, puis déléguer le reste à de vrais professionnels pour dégager du temps à développer son chiffre d'affaires". Sophie"La réussite n'est pas la même pour toutes. Pour certaines femmes ça va être d'être à 16h à la sortie de l'école pour voir leurs enfants grandir et avoir malgré tout une activité qui ait du sens pour elles et qui génère un minimum de revenus. Pour d'autres ça va être de construire le grand Google de demain. Ou alors pour d'autres, de s'engager sur des projets d'ordre sociétal".  Sophie"Quand on part en expat on se transforme. Quand on rentre en France on est transformé(e). Et on a plus envie de rentrer dans les cases qu'on était avant de partir. L'entrepreneuriat peut être un moyen de retrouver une normalité sans rentrer dans les cases".  Sophie"On a ce caractère indépendant en commun et cette envie de devoir nos réussites et nos échecs qu'à nous-mêmes". Dominique"L'expatriation a été un catalyseur pour nous pour se lancer dans l'entrepreneuriat. Il n'y a jamais de bon moment pour se lancer: osez!" Dominique LIENS Le livre de Sophie Bernardo Courtin et Dominique Descamps: Femmes entrepreneures : Se lancer et réussir La plateforme l-start: https://l-start.com
like podcast

13 février 2019 - 00:37:03
Plus de 90% des expats suiveurs sont des femmes et nous sommes nombreuses à être tentées par l'entrepreneuriat. L'expat a justement été pour Dominique et Sophie un catalyseur pour oser se lancer et devenir entrepreneures. Dominique Descamps et Sophie Bernardo Courtin ont fondé la plateforme l-start, une plateforme online pour les femmes qui souhaitent entreprendre avec des outils, des ressources et un réseau d’expertes. On est nombreuses à hésiter à se lancer dans l'entrepreneuriat, pourquoi? Et si l'expatriation était justement le moment pour vous lancer? Vous allez apprendre dans cet épisode à lever les barrières pour oser monter votre boîte, seule ou à deux, comme Dominique et Sophie l'ont fait. Oser entreprendre au féminin, c'est l'épisode 45 avec Dominique et Sophie de l-start.Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes. CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE - La différence entre intuition et saboteur - Que la réussite peut prendre différentes formes - Pourquoi il ne faut pas attendre l'idée du siècle pour se lancer - Pourquoi on ne doit pas se former sur tout quand on est entrepreneur - Que l'expatriation est un catalyseur pour se lancer dans l'entrepreneuriat - Les secrets de Sophie et Dominique pour entreprendre à deux sans prise de tête.CITATIONS CLES"Notre entourage ne pense pas qu'on en est pas capables, c'est juste qu'ils projètent leurs propres peurs sur nous". Dominique"Valider son idée ce n'est pas seulement faire une étude de marché, il faut que cette idée est du sens par rapport à qui l'on est". Dominique"Une bonne idée c'est aussi une idée pour lesquels les gens sont prêts à payer". Dominique"Ce n'est pas parce que ça fonctionne quelque part que ça fonctionnera dans le pays où on l'importe".  Sophie"Il est préférable de choisir quelques domaines dans lesquels on souhaite exceller, puis déléguer le reste à de vrais professionnels pour dégager du temps à développer son chiffre d'affaires". Sophie"La réussite n'est pas la même pour toutes. Pour certaines femmes ça va être d'être à 16h à la sortie de l'école pour voir leurs enfants grandir et avoir malgré tout une activité qui ait du sens pour elles et qui génère un minimum de revenus. Pour d'autres ça va être de construire le grand Google de demain. Ou alors pour d'autres, de s'engager sur des projets d'ordre sociétal".  Sophie"Quand on part en expat on se transforme. Quand on rentre en France on est transformé(e). Et on a plus envie de rentrer dans les cases qu'on était avant de partir. L'entrepreneuriat peut être un moyen de retrouver une normalité sans rentrer dans les cases".  Sophie"On a ce caractère indépendant en commun et cette envie de devoir nos réussites et nos échecs qu'à nous-mêmes". Dominique"L'expatriation a été un catalyseur pour nous pour se lancer dans l'entrepreneuriat. Il n'y a jamais de bon moment pour se lancer: osez!" DominiqueLIENS Le livre de Sophie Bernardo Courtin et Dominique Descamps: Femmes entrepreneures : Se lancer et réussirLa plateforme l-start: https://l-start.com
like podcast

4 février 2019 - 00:57:46
Déjà une quarantaine d'épisodes écoutés dans plus de 150 pays à travers le monde avec une moyenne de 1000 téléchargements par épisode... Joyeux anniversaire Expat Heroes! Retour sur la genèse de ce projet unique à l'époque. On aura plaisir à retrouver des invités interviewés. Vous entendrez à quel point ils ont évolué et que c'est un peu grâce aux super pouvoirs de l'expatriation. Je vous dévoilerai les cadeaux sonores reçus pour cet anniversaire. Bonne écoute!Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.
like podcast

4 février 2019 - 00:57:46
Déjà plus de 40 épisodes écoutés dans plus de 150 pays! Au programme: l'histoire du podcast, des nouvelles de 10 invités et des surprises sonores! Retour sur la genèse de ce projet unique à l'époque. On aura plaisir à retrouver des invités interviewés. Vous entendrez à quel point ils ont évolué et que c'est un peu grâce aux super pouvoirs de l'expatriation. Je vous dévoilerai les cadeaux sonores reçus pour cet anniversaire. Bonne écoute!Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.
like podcast

21 janvier 2019 - 00:38:58
Partir en expatriation c'était leur rêve. Stéphane et Sophie ont 3 enfants dont Gabriel qui a été diagnostiqué TDAH c'est à dire avec un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité. Certains pensent qu'ils sont dingues d'avoir osé partir à Séville. Partir en expat avec un enfant TDAH c'est difficile : une nouvelle école, une nouvelle langue, un nouveau parcours thérapeutique. Mais c'est possible. Et surtout ça a été bénéfique à leur famille et surtout à Gabriel. Comment l'expatriation a aidé notre enfant TDAH? Stéphane et Sophie nous racontent.Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE- Ce que l'expatriation a changé dans leur vie au quotidien.- L'avantage de mettre son enfant TDAH dans un lycée français.- Qu'on a beau se préparer, être sur place c'est plus efficace.- Que si les parents sont bien, les enfants le seront aussi.- Les enfants aussi donnent de l'énergie à leurs parents pour relever les défis de l'expatriation.- À quel point l'adaptation de leurs enfants en expat a étonné Stéphane et Sophie.LIENSGuide TDAH pour les enseignants  (sur le site web de Lynda Corazza).Un autre site super sur le TDAH avec un web documentaire qu'a fait l'association TDAH france : http://www.plongezennostroubles.com/Cet podcast vous a plu ? Laissez un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ou soutenez son développement en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.
like podcast

7 janvier 2019 - 00:41:26
Baptiste a 27 ans, le roller ski c'est sa passion depuis enfant et elle l'a mené en Suède ! Il nous explique pourquoi ne c'était pas vraiment prévu et en quoi la vie en Suède lui convient parfaitement.Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE- Ce qu'est le roller ski et l'Alliansloppet,- Pourquoi Baptiste n'a pas poursuivi sa carrière de champion,- Que tous les mardis soirs on peut faire du roller ski à Londres !- Les points positifs de la vie en Suède et les différences culturelles avec la France,- Le sésame administratif qui permet de vivre en Suède,- Que Baptiste à priori ne s'imaginait pas du tout vivre à l'étranger et pourquoi il a changé d'avis.PARTIE 1: LE ROLLER SKI COMME BOUSSOLEPARTIE 2: S'ADAPTER EN SUÈDELIENSVous voulez en savoir plus sur la Suède ? Ecoutez l'épisode #18 avec Karine Maréchal de Göteborg qui nous explique comment rechercher un logement.Daniel Tynell (Wikipedia)Roller ski: Baptiste Noël retrouve le podiumCet épisode vous a plu ? Laissez un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ou soutenez son développement en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.
like podcast

10 décembre 2018 - 00:48:55
Deux invités pour cet épisode. D'abord Joëlle alias lili plume qui est l'auteur du livre "et si on partait vivre au Brésil ma chérie". Ainsi que Georgia Wolinski qui a réalisé les magnifiques illustrations colorées et vibrantes de ce livre. On parlera de la naissance de ce beau projet et de leur collaboration à deux. Et bien sûr du brésil puisque Joëlle alias Liliplume y a vécu, 4 années marquantes alors que maintenant elle vit au Mexique, elle en parle toujours avec autant d'amour et de passion. Et puis Georgia, petite fille du célèbre Georges Wolinski, qui vit à Sao Paolo depuis un an.  Elles vont nous aider à déchiffrer les codes culturels brésiliens et nous donner les clés pour bien s'adapter dans ce pays. Si vous avez comme projet de vous expatrier au Brésil, c'est un épisode à ne pas manquer. Sinon ça va vous donner des idées. A la fin de cet épisode vous vous direz ? "Et si on partait vivre au Brésil "?.Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes. CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE- Les différences culturelles entre la France et le Brésil. - Le portugais est complètement différent du portugais du Brésil. - Pourquoi Georgia a proposé son travail d'illustratrice au projet de livre de Joëlle. - Pourquoi Joëlle a choisi l'auto-édition. - Pourquoi le Brésil booste la créativité de Georgia, illustratrice. - Les super pouvoirs acquis au Brésil par Georgia et Joëlle: l'ouverture d'esprit, la zen attitude, oser se surpasser...PARTIE 1: LE LIVRE "ET SI ON PARTAIT VIVRE AU BRÉSIL MA CHÉRIE ?"La réaction de Joëlle après la proposition de son mari.Quel a été le déclic pour écrire ce roman ?Les cours de portugais avant de partir au Brésil: une bonne idée ?Pourquoi Georgia a proposé ses services d'illustratrice à Joëlle ?Qu'est-ce qui a plu à Joëlle dans le travail de Georgia ? Comment a-t-elle financé son travail ? Comment s'est passée leur collaboration ?Quelle est la source d'inspiration de la créativité de Georgia ?Pourquoi Joëlle a-t-elle choisi l'auto édition ?Combien de temps a pris la production du livre  ?La suite du livre se prépare ?!PARTIE 2: S'ADAPTER AU BRÉSILPourquoi Georgia s'est expatriée au Brésil ?Comment Georgia s'est adaptée à la culture brésilienne ?Quelles sont les différences culturelles marquantes entre la France et le Brésil ?Qu'est-ce qui est le plus difficile au Brésil et au contraire le plus facile ?Le "beijo" et "l'abraço" c'est très surprenant au début ?Au Brésil: l'enthousiasme à 300% !Le Brésil: attention sécurité, vrai ou faux ?Conseils à ceux qui veulent s'expatrier au Brésil.Les super pouvoirs acquis par Georgia et Joëlle.LIENSEt si on partait vivre au Bresil, ma cherie ? (version couleur de luxe)Et si on partait vivre au Bresil, ma cherie ? (version en noir et blanc)Le site de Georgia Wolinski: http://georgianwolinski.ultra-book.com/newsLes jeux Pioupiourico, illustrés aussi par Georgia, écouter l'épisode #34Séance de dédicace de Georgia Noël Wolinski à Paris le 18 décembre au Mineirinho barCet épisode vous a plu ? Laissez un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ou soutenez son développement en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.
like podcast

3 décembre 2018 - 00:35:39
1ère expat pour Jenny qui découvre aussi son nouveau statut d'expat suiveur: baisse de l'estime de soi, sentiment de sacrifice, dépendance financière... Toutes les émotions décryptées et plein de conseils pour mieux vivre son suivi de conjoint à l'étranger.Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes. CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE- Pourquoi celui ou celle qui suit son conjoint se sent en décalage avec celui qui travaille, - Pourquoi le fait de suivre son chéri  porte un coup à l'estime de soi, - Au delà de l'indépendance financière, contribuer aux frais pour l'expat suiveur est aussi une question d'ego, - L'importance de la communication dans le couple expat, - Pourquoi l'expat suiveur ne se sent PAS en vacances, - Pourquoi l'expat suiveur peut ressentir un sentiment de sacrifice , - Pourquoi l'expat suiveur culpabilise parfois et ressent qu'il n'a pas le droit de se plaindre.LIENSL'épisode 12 avec Alix Carnot (Expat Communication) sur la condition de l'expat suiveur L'épisode 23 avec Anne Luong qui a décidé de lancer sa carrière nomade L'épisode 6 avec Stéphane, expat suiveur de Bangalore à TokyoCet épisode vous a plu ? Laissez un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ou soutenez son développement en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.
like podcast

19 novembre 2018 - 00:43:35
Direction Monterrey au Mexique à la rencontre de Hélène Carrillo. Hélène Carrillo est l'auteure du blog "expatriation d'une française au Mexique". Elle a 30 ans. Hélène a eu un coup de foudre pour un mexicain à Monterrey il y a 3 ans. Cette expatriation qui ne devait être que temporaire, a radicalement changé ses projets de vie. Pour le moment, plus question d'un CDI et d'une maison à la campagne en France pour Hélène. C'est avec son chéri qu'elle a décidé de vivre, à Monterrey. Quitter la France par amour, c'est un challenge aussi bien personnel que professionnel. Avec Hélène on parlera: des différences culturelles entre la France et le Mexique, du couple mixte, d'identité française et de réinvention.Pour soutenir le podcast, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes. CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE- Les différences culturelles entre la France et le Mexique. - L'analyse d'Hélène sur le racisme ordinaire au sein d'un couple mixte. - Pourquoi on n'a pas le droit de travailler pendant 2 ans après son mariage avec un mexicain. - En quoi cette expatriation au Mexique a renforcé l'identité française d'Hélène. - Ce que l'expatriation a apporté à Hélène niveau développement personnel.  QUESTIONSSkip intro.Cette destination, tu ne l'as pas choisie par hasard, c'est un clin d'oeil à ta grand-mère. Qu'est-ce qu'elle aurait pensé de voir sa petite Hélène blogueuse au Mexique ?Ta mamie et toi avez tissé des liens importants puisque vous avez vécu ensemble 3 ans en France. En fait, à l'âge de 16 ans, tes parents tous les 2 militaires ont une proposition d'expatriation à Jakarta en Indonésie. Et tu refuses de partir. Comment tu as vécu cette fin d'adolescence loin de tes parents avec ta mamie ?A l'âge de 10 ans, tu étais une enfant expatriée car vous viviez en famille à Vienne. Est-ce que tu crois que cette enfance à l'étranger a semé une petite graine du voyage, est-ce que tu t'es dit quand tu étais ado que tu vivrais un jour à l'étranger ?Aujourd'hui tu vis au Mexique depuis 2 ans à Monterrey, à 2 heures de la frontière américaine. Tout a commencé par un semestre d'études dans le cadre d'un Master en commerce international. Et pourtant à l'arrivée, c'était mal parti, raconte-nous.Tu rencontres un jeune homme mexicain qui s'appelle Andrès dont tu tombes amoureuse. Comment vous vous êtes rencontrés ? Est-ce que vous avez communiqué en espagnol dès le départ ?Quelques mois après votre rencontre, en décembre, il te demande en mariage en France devant ta famille. Comme dans les films. Comment ont réagi les membres de ta famille ?Se marier au Mexique c'est un vaste sujet. Tu y consacres 4 articles dans ton blog: les démarches civiles et religieuses, les différences de traditions par rapport au mariage entre les 2 pays... En bref, peux-tu nous dire comment se passe un mariage mexicain et ce qui t'a surprise en tant que française ?Vous êtes donc mariés. Vous êtes un couple mixte, comme on dit. Lui mexicain, toi française ça doit faire des étincelles. Qu'est-ce qui te séduit dans vos différences culturelles et au contraire peut t'agacer ?Tu as écrit un bel article sur le racisme ordinaire dans le couple mixte. Sujet assez tabou. L'idée est que le couple s'aime pour ses différences mais peut aussi se lancer des piques avec de gros clichés racistes. ça peut finir en réconciliation sur l'oreiller mais ça peut aussi polluer la relation. Comment gères-tu la situation ?Est-ce que tu te sens davantage française depuis que tu es au Mexique ?Pourquoi tu aimes le Mexique ?Est-ce qu'on vit mieux au Mexique ou en France ?Tu m'as appris qu'être mariée à un mexicain ne donnait pas le droit de travailler...
like podcast

4 novembre 2018 - 00:42:15
Jenny c'est une jeune suisse de 29 ans qui a suivi son chéri à Hong Kong. Elle nous partage mois après mois ses découvertes et la manière dont elle vit cette 1ère expat en Asie. Il est tout à fait possible d'écouter cet épisode sans avoir écouté les précédents mais vraiment vous ratez quelque chose je vous conseille d'aller tendre l'oreille vers  l'épisode #33 et l'épisode #35 pour en savoir plus sur Jenny. Dans cet épisode 38, j'ai proposé à Jenny de discuter des différentes phases de l'adaptation en expatriation. Décrite par les psychologues comme étant une courbe en U, chez Jenny, c(est plutôt une courbe en uuuu ce que je traduirais par des montagnes russes émotionnelles de l'expatriation. Saviez-vous que ce podcast est réalisé bénévolement par Cristina ? Pour le soutenir, RDV sur https://www.tipeee.com/expat-heroes.CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRELes différentes phases de l'adaptation en expatriation. Pourquoi c'est normal d'avoir des moments de doute ou de déprime en expat. Que c'est sain de se recréer un réseau d'amis mais qu'il ne faut pas se replier pour s'intégrer. Le langage universel du sourire. Pourquoi Jenny doute niveau pro et pourquoi c'est faux de dire qu'elle recommence totalement de zéro.Comment avance la réflexion de son couple sur le mariage qui est une solution pour obtenir un Visa de travail.LIENSLa courbe de l'adaptation en expat ou courbe en "U" (Expats Parents): https://www.expatsparents.fr/blog/71/comprendre-les-grandes-phases-de-l-adaptation-en-expatriationLe groupe Facebook Expats Parents (échange entre parents francophones expatriés: https://www.facebook.com/groups/expatsparents/L'épisode #12 avec Alix Carnot, experte de la double carrière en expatriation.  Cet épisode vous a plu ? La meilleure façon de soutenir le podcast est de laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts ça permettra à d'autres de le découvrir plus facilement. Saviez-vous qu'il est réalisé bénévolement par Cristina ? Vous pouvez soutenir son développement en versant un euro par mois sur la plateforme tipeee https://www.tipeee.com/expat-heroes.
like podcast

20 / 56 épisodes
1 2 3
Scroll to top