Expat Heroes

#08 Elise Goujon, guide touristique à New York - Expat Heroes

00:00:00
00:38:28
4 juin 2017
Elise a fondé New York Off Road suite à un coup de foudre pour cette ville.  Comment on devient guide touristique ? Quelle structure choisir ? Dans quel quartier vivre ? A-t-on vraiment un choc culturel ? Elise nous partage son expérience d'entrepreneur et nous donne plein de conseils pratiques pour s'installer à New York. QUESTIONS: • Pourquoi New York ? [00:48] • Faut-il une formation pour devenir guide touristique à New York ? [05:10] • Comment on passe du statut de salarié au statut d’entrepreneur ? Combien de temps ? Quel visa ? [07:23] • Combien ça coûte de passer sa licence de guide à New York ? [06:53] • Quel statut juridique as-tu choisi ? Combien ça coûte ? [09:25] • Comment connaître toutes les démarches pour créer une entreprise à New York ? [10:20] • Le syndrome de l'imposteur chez l'entrepreneur [13:31] • Comment tu t’es fait connaître au début ? [15:50] • Comment tu as trouvé des francophones qualifiés pour faire les visites ? [17:33] • Qu’est-ce qui a été le plus difficile en tant qu’entrepreneure ? [19:26] • Quels conseils pour devenir guide touristique à l’étranger ? [21:11] • Quel est ton quartier préféré à New York ?[31:29] • D’où viennent les New Yorkais ? [27:50] • Quelle est ta rencontre la plus marquante à New York ? [29:53] • Dans quel quartier s'installer à New York ? [31:29] • Quel choc culturel as-tu vécu à New York ? [33:05] CITATIONS CLÉS “Ce n’était pas une passion ni un rêve pour moi New York, contrairement à certains. Ça a été complètement inattendu. Cette ville m’a complètement transcendée. J’avais très envie de vivre ici au bout de 2 heures de découverte de New York. ” 01:50 “C’est l’énergie positive qui émane de la ville m’a beaucoup plu. Cette énergie te porte. Les new-yorkais sont hyper accueillants. C’est très cordial dans les transports. C’est hyper agréable à vivre au jour le jour." 03:41 « Ce qui m’a poussé à entreprendre c’est cette sensation que tout est possible. Ça fait un peu cliché rêve américain. Y’a plein de gens qui me disent le rêve américain c’est fini. Moi j’ai ressenti que tout était fait pour créer,  pour vivre de sa passion. Et moi ma passion c’était tout trouvé c’était assez évident c’était New York. ” 04:25 « Quand j’ai quitté mon job, j’ai perdu mon visa. On est arrivé en couple aux Etats-Unis. On a une possibilité de se rattacher au visa de l’autre étant donné qu’on est conjoints. L’obtention d’un work permit prend 1 à 3 mois.  » 07:31 CREER SA BOITE À NEW YORK “Ici c’est pas très compliqué en terme administratif, c’est assez rapide. Entre la création de la LLC (Limited Company) et les publications dans les journaux, ça a dû me coûter 3500 dollars environ.» 09:49 « Le consulat français à New York organise une fois par mois, en demi-journée, 20 minutes de consultation gratuite avec un avocat spécialisé sur les questions d’immigration. ” 10:51 « Pour tout ce qui est prestataire (avocat, comptable) j’ai fait marcher le réseau français. Y’a pas mal de réseaux français à New York: french founders, french district et le webzine french morning.» 12:05 L'ENTREPRENARIAT « Ma vie est remplie de doutes et de moments euphoriques. » 13:35 « Moi le gros doute c’était le changement de secteur d’activité. Est-ce que je suis légitime à être guide ? Est-ce que j’ai les épaules ? Plus l’entreprise grossit, plus des questions différentes se posent, de gestion, de ressources humaines… Heureusement que ça évolue car je n'aime pas la routine ». 14:17 « J’ai été repérée par quelques blogs. Ensuite le bouche à oreilles a fonctionné. Ça a fait effet boule de neige. » 16:07 « Le 1er challenge c’était que New York Off Road ne repose plus uniquement sur ma personne en terme de guide. Il a fallu trouver un ADN ,

Scroll to top