Entreprendre dans la mode

11 abonnés
S'abonner
Bienvenue sur Entreprendre dans la mode, le podcast des entrepreneurs et des acteurs de la mode. Je m'appelle Adrien Garcia, je suis designer et co-fondateur de RÉUNI et chaque semaine, je vais à la rencontre, des femmes et des hommes qui font la mode. Qu'ils soient créateurs, entrepreneurs, retailers, institutionnels, journalistes, attachés de presse, investisseurs ou influenceurs, je les interview pour comprendre leur parcours, leurs problématiques et leurs stratégies pour innover et se développer. Avec ce podcast je souhaite recueillir et partager des conseils pratiques et des idées neuves pour se lancer et réussir dans la mode. Mon ambition c'est qu' ensembles, acteurs de cette industrie, passionnés de créations, de mode, de beauté et d'entrepreneuriat, nous nous nourrissions de l’intelligence et de l’énergie extraordinaires des interviewés. C’est aussi le meilleur prétexte que j'ai trouvé pour rencontrer mes héros, alimenter ma curiosité et continuer d'apprendre. Le podcast est disponible sur toutes les plateformes, alors pensez à vous abonner. Bonne écoute!

324 épisodes

15 juin 2021
Cette semaine, nous partons à la rencontre de Timothée Linyer et Edouard Caraco, les co-fondateurs de The Bradery.    Duo d’entrepreneurs depuis les bancs de l’école, leurs expériences dans la logistique et le e-commerce leur a permis d’identifier le problème relatif aux ventes privées.  Avec The Bradery ils souhaitent pallier au stockage des invendus des marques premiums par des ventes éphémères en ligne. Dotés d’une connaissance fine du marché, d’un sens analytique et d’une stratégie de communication solide, c’est sûrement ce qui justifie la croissance notable de la plateforme auprès de la tranche des 20-35 ans. En effet, tout le challenge réside dans la communication : savoir redonner de la valeur à des produits existants grâce au contenu tout en conservant l’image de la marque.   Guidés par leur liberté d’entreprendre, ils n’oublient pas pour autant la responsabilité sociale et environnementale. En interne comme à l’extérieur, leurs actions traduisent une volonté de bien faire.   Dans cet épisode, ils nous partagent tous leurs outils de gestion et d’optimisation, les coulisses de la logistique et leur stratégie médiatique.   «  Je pense que la croissance s'inscrit dans un cercle vertueux. » Edouard Caraco   Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :  Timothée et Edouard se présentent Leur début dans l’entrepreneuriat Le concept de The Bradery Le modèle économiqueLa logistique Convaincre les premières marquesL’acquisitionLa structure des coûtsLes taux de retoursLe brandingLes stratégies médiatiques (Instagram, Facebook)Faire une campagne avec une influenceuse S’associer à un bureau de presse Le service clientL’application et le mailingLa responsabilité sociale et environnementaleLa structure interneLa levée de fondLes perspectives pour The BraderyLes outils essentiels pour gérer son business« On a compris que pour créer une marque forte de notre génération, il ne faut pas être trop commercial ou trop froid. Il faut être émotionnel et partager les mêmes valeurs que sa communauté pour l’intéresser. » Timothée Linyer    « On essaie de travailler main dans la main avec les marques et de comprendre leurs problématiques pour créer des relations à long terme avec elle. » Edouard Caraco    « Pour protéger l’image de la marque, lui donner un aspect cool et redonner vie au produit, le contenu est primordial. » Timothée Linyer   N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !   Références:  The Bradery : https://thebradery.com  @thebradery : https://www.instagram.com/thebradery/   Dresscode Press : https://www.dresscodepress.com  Wing : https://www.wing.eu  Les outils conseillés par Timothée et Edouard : Shopify : https://www.shopify.fr Gorgias : https://www.gorgias.com  Klaviyo (CRM B2C) : https://www.klaviyo.com Ubu (community management) : https://fr.getubu.com  Snowflake (data) : https://www.snowflake.com data  Stripe (paiement) : https://stripe.com/fr  Alma (paiement en 3x) : https://getalma.eu  Ship up : https://www.shipup.co/fr-fr/  Partenaire logistique Dispeo: https://dispeo.com Built With : https://builtwith.com/fr/ 
like podcast

8 juin 2021
À l’occasion d’un cycle de conférences organisé par les étudiants du Mastère Management de la Mode et du Luxe à l’Institut Français de la Mode, on inverse les rôles ! Je laisse le micro à Yéléna et Alice, toutes deux étudiantes à l’IFM pour parler des stratégies du média Entreprendre Dans La Mode et de ma marque Réuni.    Je partage avec elles mon parcours entrepreneurial, depuis les premiers pas du lancement de marque au développement du média.  Ces projets sont différents dans la forme mais pourtant ils sont complémentaires dans le fond : stratégies d’acquisition, modèle économique, internationalisation, optimisation de ses activités d’entrepreneur… presque tout y passe.   Spoiler alert : un élément clé pour la suite de Entreprendre Dans La Mode est mentionné dans cet épisode… Bonne écoute !    « N’attendez pas la validation de qui que ce soit, faites les choses. J’ai attendu 30 ans pour comprendre ça. »   Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :    Le programme de l’IFMComment fédérer une communautéLes avantages et les inconvénients du business model de RéuniS’engager en tant que jeune marqueLes difficultés pour monter le projet RéuniConvaincre ses fournisseurs sur le modèle de précommandeDe futures collaborations entre Réuni et des artistes ?La structure interne de RéuniEntreprendre en FranceLes prochains projets de Réuni La genèse de Entreprendre Dans La ModeLe choix des invitésLes interviews marquantesLes invités de rêveLes personnalités qui ont inspiré le projet RéuniInternationaliser le podcast ?Gérer le média et la marqueLa nouvelle étape du podcastLe modèle du crowdfundingLes success stories de ces dernières annéesAllier création, business et techChoisir son parcours scolaire Les conseils de la fin   « On est dans une industrie où il y a beaucoup de concurrence. Si les clients sont déçus une fois, ils ne reviendront plus. »   « Quand on a mûri le projet de Réuni, c’était une évidence : il fallait créer une marque qui aille au-delà de la mode et qui ait un impact positif sur le monde. »   « La réussite se fait parce que tu as un mental d’acier, que tu es un gros bosseur et que tu ne lâches rien. »   N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !   Références:    Le master à l’IFM : https://www.ifmparis.fr/fr/programmes/diplomant-certifiant-qualifiant/mastere-specialise-management-de-la-mode-du-luxe    Réuni : https://reuni.co    @reuni.co : https://instagram.com/reuni.co   
like podcast

1 juin 2021
Dans ce nouvel épisode, nous retrouvons Etienne Deroeux. Il était déjà passé sur le podcast pour nous parler de son parcours : de sa marque éponyme à son activité de consultant et designer freelance. Mais aujourd’hui, il revient accompagné de Rae Boxer, styliste et consultante qui a notamment travaillé aux côtés de Marie-Amélie Sauvé pour le magazine Mastermind.  Associés dans la vie professionnelle comme personnelle, Etienne et Rae font la synthèse de leurs expériences pour à leur tour exprimer leur vision créative.    Avec FORMA, ils souhaitent fédérer une communauté de créatifs et prônent l’accès à la culture et l’éducation artistique. Ce label, que l’on peut aussi définir comme une plateforme culturelle, lancera sa première gamme de produits en juin. À travers des vêtements, des objets et des collaborations, le duo convoque leur sensibilité allant de la mode, l’art contemporain à l’art de vivre.   Ils nous expliquent comment mettre en avant sa vision tout en se donnant l’opportunité d’en faire un projet singulier.      « Quand tu réalises un shooting ou que tu travailles sur ta vision, tu dois être très précis et rester fidèle à ton style. »  Rae Boxer   Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :  Le parcours de RaeSon expérience avec Marie-Amélie SauvéLe parcours d’EtienneComment commencer une carrière dans la modeLes débuts de leur collaborationComment clarifier sa vision créativeComment s’inspirer sans copierLeurs sources d’inspirationLe projet FORMALeurs propositions créativesLa fréquence des drops Leur vision pour l’avenir de FORMA « Ce travail d’écoute, d’échange avec d’autres créatifs et le fait de devoir rentrer dans leur monde, c’est ce qui a de plus intéressant car c’est une façon de comprendre leur langage et de le retranscrire en vêtements. »  Etienne Deroeux    « Tu peux apprendre comment mettre en œuvre une vision créative mais je crois que l’on naît avec cet esprit de décision.»  Rae Boxer   « On se questionne beaucoup sur comment créer de l’inclusivité pour nourrir une nouvelle génération de créatifs. » Etienne Deroeux    N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !     Références:  @____forma :  https://www.instagram.com/____forma/  La plateforme : https://www.forma.gallery  Le Instagram d’Etienne : https://www.instagram.com/1.800.etienne/ Le Instagram de Rae : https://www.instagram.com/raeboxer/ Interview Magazine : https://www.interviewmagazine.com  @marieameliasauve : https://www.instagram.com/marieameliesauve/ Mastermind Magazine : https://mastermindmagazine.com  New Guards Group : http://newguardsgroup.com  Cressi : https://www.cressi.com
like podcast

25 mai 2021
Cette semaine nous partons à la rencontre de Nicolas Santi-Weil, directeur général de AMI Paris et business angel. J’avais eu l’opportunité d’interviewer Alexandre Mattiussi, le fondateur de AMI, mais c’est sous une autre perspective que nous abordons le succès de la marque.    Après avoir pleinement contribué au développement de The Kooples, Nicolas a mis son expertise entrepreneuriale au service de la marque de prêt-à-porter AMI. Sa carrière riche en apprentissages lui a permis de saisir les opportunités au bon moment et surtout d’avoir une vision managériale remarquable.    La difficulté de trouver un terrain d’entente entre création et business est sûrement ce qu’il y a de plus courant dans cette industrie, mais Nicolas sait justement concilier les deux grâce à un sens incontestable de la communication et de l’esprit d’équipe.   Dans cet épisode, il nous donne une leçon entrepreneuriale saisissante marquée par l’audace et la résilience. Vous saurez tout de sa stratégie globale pour mener un projet en toute cohérence.   « Je pense qu’on peut mêler de belles valeurs, un beau business et une belle croissance. Ce n’est pas du tout incompatible. »   Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :  Le parcours de NicolasLe développement de The KooplesLa clé de la réussite entrepreneurialeLa rencontre avec Alexandre MattiussiComment ils ont développé la stratégie de AMISavoir concilier business et créativitéLe recrutement des équipesComment structurer un business existantLe logo AMI et la définition de l’identité de marqueLa compatibilité entre le développement durable et la croissanceSon activité de business angelLes erreurs qui l’ont fait avancerSes projections pour la suiteL’importance de savoir bien s’entourer  « Essayez de vous entourer. C’est tellement plus fort de vivre une aventure entrepreneuriale en équipe. »   « L’échec fait partie du chemin vers le succès. Il faut se donner les moyens de ses ambitions. »   « Aujourd’hui le champ des possibles est très fort parce que les gens sont en quête de sens. »   N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !     Références:  AMI : https://www.amiparis.com 
like podcast

18 mai 2021
À l’occasion du premier pop-up store de Réuni chez Centre Commercial, nous partons à la rencontre de Roxane Cruchandeau, la responsable communication et Nicolas Israël, le directeur retail.   Vous devez sûrement connaître le concept store créé par les fondateurs de la marque Veja. Avec trois adresses de boutiques dans Paris dont une spécialisée pour l’enfant, leur sélection multimarques est reconnue pour ses critères justes et transparents. En moins de dix ans, ils ont fait de ce lieu un point de rencontre et de partage phare notamment grâce à leurs événements et une communication infaillible.   Dans cet épisode, Roxane et Nicolas nous parlent de leur parcours, de leur arrivée jusqu’au développement de Centre Commercial. Ils nous partagent le processus de sélection des marques,  la structure des équipes en interne et leur vision sur l’équilibre entre la vente en ligne et le retail.    Au-delà d’un concept store, Centre Commercial c’est surtout un espace engagé qui tend à démocratiser des créations responsables. C’est justement pour ça qu’avec ma marque Réuni, nous sommes fiers de pouvoir vous y retrouver du 1er au 10 juin à l’adresse 10 rue de Marseille dans le Xe arrondissement de Paris.    « Dès que les fondateurs viennent parler de leur marque et échanger avec les équipes, ça crée un lien très fort et je pense qu’aujourd’hui ça se ressent en boutique. »  Roxane Cruchandeau Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :  Le parcours de Roxane et NicolasLe concept de Centre CommercialLes valeurs Comment s’assurer de la transparence des marquesLa communication de Centre CommercialComment acquérir une crédibilité auprès des marquesLes milestones de la boutiqueLa structure interneComment fidéliser ses employés et rendre le métier de la vente attractifComment faire un événement réussiLa collaboration avec RéuniLes travaux de rénovation dans leur boutiqueLes projets à venirLa vente en ligne vs le retailL’acquisition La direction artistiqueLeurs clientsLe futur du retail  « On a une éthique et on s’y tient. On fait très attention aux marques avec lesquelles on travaille. »  Nicolas Israël  « Pour nous un bel événement, c’est quand il y a du monde et qu’une énergie passe à travers les sourires des gens. C’est un moment de partage et c’est pour cette raison qu’ils reviendront. »  Roxane Cruchandeau   « On est attentifs à la façon dont on reçoit les clients. On veut rester humbles et continuer d’expliquer avec passion ce que l’on fait. » Nicolas Israël    N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !     Références :  Centre Commercial : https://www.centrecommercial.cc    @centre_commercial : https://www.instagram.com/centre_commercial/   Veja : https://www.veja-store.com/en_eu/  Pop-Up Store Réuni x Centre Commercial 1er au 10 juin 2021 2 Rue de Marseille, Paris 75010
like podcast

11 mai 2021
En octobre 2019 j'interviewais Marc Beaugé sur edlm. Il est journaliste, rédacteur en chef de Society, de l'Étiquette et de Holiday magazine, il écrit pour M le magazine du Monde et apparaît chaque vendredi sur vos écrans de télévision dans l'émission Quotidien. Les années passent, ne se ressemblent pas #covid mais cet épisode est toujours d'actualité. Merci Marc et surtout, bonne écoute !
like podcast

4 mai 2021
Cette semaine nous partons à la rencontre d’Isabelle Constant et d’Edwin Sberro.  Elle, est co-fondatrice du collectif Exhibition, lui est co-fondateur du magazine Exhibition.  Tous deux ont été bercés par le milieu de la publicité et de la communication.  L’envie de fédérer leur énergie créative autour d’un même objet a donné lieu à Exhibition. D’un côté il y a le magazine de mode, de l’autre, la plateforme créative. Mais les deux entités se nourrissent l’une et l’autre consolidant ainsi l’essence d’une conversation artistique permanente et de synergie des talents.    En recherche constante d’évolution et de singularité, ils questionnent le format et le contenu du magazine à travers diverses formes d’expression. Des écritures créatives de directeurs artistiques, photographes mêlées à la plume de Sophie Abriat, rédactrice en chef, le magazine tend à décrypter l’écosystème de la mode sous un prisme d’ouverture culturelle.   Dans cet épisode, Isabelle et Edwin nous donnent de nombreuses clés pour comprendre la communication et de l’importance de l’usage du capital culturel pour les marques. Ils nous parlent des challenges de renouvellement de contenu d’un magazine et de la place du créatif dans la communication.    « On essaie de changer de modèle en permanence pour que notre public ait l’impression d’avoir à chaque fois un numéro 1. » Edwin Sberro   Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :  Le parcours d'IsabelleSes expériences dans les agences de publicité Le parcours d’EdwinLe coût de production d’un magazineLe modèle économique d’ExhibitionLe collectif ExhibitionLa distributionL’accompagnement des marques par le collectifCalculer le retour sur investissementRentabilité versus créativitéLe parcours consommateur idéalLa construction de la ligne éditoriale du magazineLeur définition d’une image de modeLa structure interne Comment déléguer un projet Leurs projections pour la suiteLe marché internationalLeurs sources d’inspirationComment savoir faire le tri dans ce que l’on regardeCe qu’ils feraient différemmentL’avenir du travail créatif « Aujourd’hui, tu es obligé de co-construire ta marque. Pour susciter de l’intérêt, tu dois aller voir les territoires affinitaires de tes communautés. » Isabelle Constant « Je pense que plus tu fais de beaux projets avec une singularité, plus tu es optimiste sur ton business. » Edwin Sberro « Une marque, je la définis presque comme une personne. Elle a une personnalité, une vision et des codes. C’est un système et c’est quelque chose de mouvant. » Isabelle Constant N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !    Références:    Le site Exhibition Magazine : https://www.exhibition-magazine.com @exhibitionmag : https://www.instagram.com/exhibitionmag/  @likefirestudio : https://www.instagram.com/likefirestudio/  KD Presse : https://www.kdpresse.com WPP : https://www.wpp.com Ogilvy : https://www.ogilvy.com/fr/fre  DDB : https://www.ddb.fr/agence/  Fred & Farid : https://fredfarid.com  We Are Social : https://wearesocial.com/fr
like podcast

27 avril 2021
Le paradigme des médias en France a bien changé au cours de ces dernières années. Alors que la presse imprimée semble s’essouffler, les médias digitaux eux sont en vogue auprès des jeunes générations. Pourtant, Elisabeta Tudor et Nicolas Dureau ont pris ce modèle à contre-pied en important le magazine Nylon en France.    C’est lors de la Nylon France Week que leurs fanzines sont distribués : à chaque jour sa couverture et son « icône » issue de la pop culture. Ces personnalités habituellement suivies et reconnues sur les réseaux sociaux se voient offrir une place sur le papier. Un modèle déroutant mais qui usent de la complémentarité des plateformes à bon escient.  Entre une plateforme web adaptée aux handicaps, un contenu à l’identité forte et un fanzine valorisé par ses divers usages : le média se veut résolument inclusif et attractif pour ses cibles.   Dans cet épisode, Elisabeta et Nicolas nous partagent les détails de leur aventure entrepreneuriale : de l’acquisition de la licence, du modèle économique du média et de leur ambition à réinventer le support médiatique.   « On s’est donné le défi de revaloriser la presse imprimée et pourquoi pas de la réinventer dans les années à venir. » Elisabeta Tudor   Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :  Le parcours de Elisabeta et NicolasÊtre styliste pour des personnalités VIP Qu’est-ce que Nylon Magazine Leur définition de la pop cultureComment ils ont acquis la licence Pourquoi ils n’ont pas lancé leur média indépendantLa valeur ajoutée du médiaSa fréquence et sa distributionComment créer un fanzine Comment être certain que le contenu sera attractifLe modèle économiqueLes usages de chaque canal médiatiqueLa structure interne du magazinePositionner le média en FranceLes médias qui les ont inspirésConquérir un marché libreLe rôle des influenceurs dans le paysage médiatiqueLa responsabilité du média vis-à-vis de sa cibleLeur vision pour l’avenir du magazineLeur vision sur l’industrie de la mode et des médiasOrganiser un lancement réussi pour son projet  « À chaque fois que l’on a un artiste ou un projet, on se pose la question de comment traiter le sujet sur toutes nos plateformes. » Nicolas Dureau   « De cette nostalgie des magazines imprimés est née l’envie de recréer ce sentiment de valorisation de la fanbase et des icônes d’une nouvelle génération. » Elisabeta Tudor    « On veut accompagner nos lecteurs sur la durée et on veut qu’ils aient l’impression qu’ils fassent partie de cette famille. On essaie de déployer un maximum de formats qui les incluent comme s’ils développaient le magazine avec nous. »  Nicolas Dureau   N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !     Références:    Nylon France : https://nylon.fr    @nylonfrance : https://www.instagram.com/nylonfrance/   @elisabetatudor : https://www.instagram.com/elisabetatudor/    @nicolasdureau : https://www.instagram.com/nicolasdureau/    Agence QK Paris : https://qkparis.com    Modzik : https://www.instagram.com/modzik/   OBCM : https://obcm.net       
like podcast

20 avril 2021
Cette semaine, je reçois Suzanne Koller. Elle est rédactrice en chef mode du magazine M Le Monde, co-fondatrice de Self Service Magazine, mais aussi styliste et directrice artistique.    Son parcours en graphisme l’amène rapidement sur la voie de l’éditorial de mode. Avec Ezra Petronio, elle a créé Self Service, un magazine indépendant où cohabitent mode, art contemporain, musique et architecture. S’il y a bien une chose qui caractérise le succès de cette self-made woman, c’est la curiosité.     La consommation frénétique de l’image telle que nous la connaissons aujourd’hui soulève de nombreux questionnements autour de sa durée, de son impact et de sa valeur. En quête permanente de nouveauté, Suzanne nous partage les mécanismes d’une image de mode.   Dans cet épisode, on a parlé des coulisses de son travail chez A.P.C, M Le Monde, de ses premières sources d’inspirations jusqu’au storytelling d’une campagne de mode.    « Pour réduire le rythme de consommation des images, il faut peut-être créer des images qui restent plus longtemps mais qui ont une autre destination qu’Instagram. »    Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :    Le parcours de SuzanneSes premiers clients et la création de son magazine La ligne éditoriale de Self Service MagazineComment elle s’est formée en stylismeQu’est-ce qui fait un bon magazine Comment elle travaille Comment elle choisit ses modèlesSes conseils pour un photographe Être représentée par un agent Quel est le rôle d'une directrice artistiqueSon travail pour A.P.CQu’est-ce qu’une image de modeSon travail de rédactrice en chef chez M Le Monde Le storytelling d’un édito modeQu’est-ce qui fait un bon mannequin Produire du contenu à un rythme effrénéSon regard sur la mode et ses évolutions Pourquoi la mode est importanteComment rendre la création internationaleSes objectifs pour la suite    « Ce n’est pas que la photo qui fait une bonne image de mode mais ton équipe. D’où l’importance de choisir les bonnes personnes avec qui tu travailles, avec celles qui vont t’apporter quelque chose et qui vont t’emmener loin. »   « Une image de mode, c’est quelque chose qui perdure dans le temps. »   « Ce n’est pas la qualité d’une image qui compte, c’est de savoir qu’est-ce que tu racontes derrière. » N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !   Références:    @suzannekoller : https://www.instagram.com/suzannekoller/   Self Service Magazine : https://selfservicemagazine.com    M Le Monde : https://www.lemonde.fr/m-le-mag/    @m_magazine : https://www.instagram.com/m_magazine/    A.P.C : https://www.apc.fr    @ezrapetronio : https://www.instagram.com/ezrapetronio/ 
like podcast

13 avril 2021
Dans ce nouvel épisode, nous partons à la rencontre d’Émilie Albertini, la fondatrice de The Dressing Therapy. Elle fait ses débuts dans le journalisme pour des médias télévisés comme M6 ou Canal et trouve son expertise dans les conseils de style.    Après une longue carrière, elle décide de créer son propre studio de Direction Artistique en stylisme pour particuliers. Sorte de « SAV de la mode », elle s’invite dans les garde-robes pour reconstruire une approche saine aux vêtements et convie style et durabilité à travers des masterclasses. Son crédo ? Utiliser le style comme un moyen de renouveler l’existant.   Crise sanitaire oblige, le digital a été la solution nécessaire à son évolution. Pour pallier la morosité ambiante, ces amoureuses de mode ou parfois même individus écrasés face à l’immensité de leurs dressings se retrouvent en communauté et donnent du sens à leurs garde-robes.   Dans cet épisode, Émilie nous partage en toute franchise son avis sur les diktats de la mode et comment elle innove en temps d’incertitude.    « Faites de votre dressing un havre de paix. C’est ce que vous ouvrez le matin et qui conditionne le mood de votre journée. »   Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :    Le parcours d’ÉmilieSes débuts dans le journalisme et les médiasSon avis sur la télévision Son studio de Direction Artistique et conseil en styleQui sont ses clientesLa croyance autour de la morphologieSa définition du styleLe contenu de sa masterclassLa seconde-main et les marques éthiquesComment elle se renouvelleComment elle fait pour ne pas se faire copierSes objectifs pour la suite  « Le renouveau, avant de l’acheter ailleurs, il faut le trouver chez soi. » « Pour toutes ces fois où j’ai rêvé d’être entrepreneure, aujourd’hui je savoure ma chance. »   « J’essaie de trouver un écosystème dans lequel il y a ce fil rouge d’acceptation de soi, d’arrêt de surconsommation et de savoir faire avec que l’on a. »   N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !     Références:    Studio Emilie Albertini : https://studioemiliealbertini.com    @studioemiliealbertini : https://www.instagram.com/studioemiliealbertini/    Documentaire « The True Cost »   Documentaire Arte « Les Dessous de la mode à bas prix » : https://www.youtube.com/watch?v=oYg8ujH_HgE 
like podcast

6 avril 2021
Cette semaine, nous partons à la rencontre d’Edouard Daehn, le cofondateur de l’hôtel Le Barn. Imprégné par l’enthousiasme de la restauration et de l’hôtellerie depuis ses débuts de carrière, Edouard a créé ses propres codes de la convivialité.    En pleine campagne, il a conçu Le Barn comme un lieu en adéquation avec son environnement : hôtel, restaurant et activités en plein air font le bonheur des familles, amoureux de la nature comme citadins en quête d’escapade. Son secret ? Il s’est servi des contraintes existantes pour en faire une force avec l’aide du Studio de création Be-Pole.   Tel un village animé où chacun a ses occupations, il laisse place à l’écriture de moments de vie en faisant résonner nature et collectif.   Dans cet épisode, il nous livre les clés essentielles d’un parcours client réussi où les petites attentions ne passent jamais à la trappe. Avec une vision saine du travail d’équipe, il nous partage également ses valeurs fondamentales d’une gestion pérenne de son business.     « Tu ne dois pas avoir besoin d’exister en écrasant l’autre. Tu dois pouvoir exister avec des compétences qui sont complémentaires aux autres. »    Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :    Le parcours d’EdouardLes coulisses de l’hôtellerie et de la restaurationSes expériences à l’étrangerLe passage de la restauration à l’hôtellerieSa boîte de gestion d’hôtelsL’histoire du BarnComment concevoir un hôtel Ses objectifs pour Le BarnConstruire une relation saine avec ses équipes Trouver l’identité du lieuComment manager un hôtelLa caractéristique du lieuCe qu’il vend en plus de l’expérienceSes clientsL’acquisitionL’agencement du lieuLe parcours clientSa définition du luxe et du savoir-faireSa journée typeDéterminer sa réussite professionnelleLa place du développement durable dans l’hôtellerie et la restaurationComment s’écouter et se recentrer sur soiSon mot de la fin  « Pour moi, il est inconcevable de faire de l’hôtellerie sans restauration. Ça fait partie de la vie et ce que je crée ce sont des lieux de vie. » « Plus ton œil s’aiguise, plus tu vois les choses et plus tu as envie de les faire évoluer. »   « C’est l’adéquation entre les différentes facettes d’un hôtel qui vont en faire la pérennité et son succès. »   N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !     Références:    Le Barn : https://lebarnhotel.com    Studio Be-Poles : https://be-poles.com    L’épisode avec Antoine Ricardou et Clémentine Larroumet de Be-Poles :  https://art19.com/shows/entreprendre-dans-la-mode/episodes/9d8f1fd7-95c9-44bd-a464-a9afe8e4139c    L’hôtel Arvor : http://www.hotelarvor.com/# 
like podcast

16 mars 2021
Dans ce nouvel épisode, nous partons à la rencontre de Nardjisse Ben Mebarek. Elle a créé depuis peu la marque Élémentaire qui propose une mode enfantine responsable.   Elle nous raconte l’histoire de sa vie pleine d’épreuves qui lui ont permis de se révéler. Depuis ses premières expériences dans la mode et le luxe, elle a vu arriver la transformation liée au digital au point d’y avoir consacré une partie de sa carrière chez NellyRodi.  Mais son combat a récemment pris une toute autre forme avec le lancement de son entreprise à mission. Avec une forte volonté de contribuer aux transformations sociétales, elle a fait de sa marque un engagement pour l’égalité des chances des enfants. Une approche à la croisée du business et de la philanthropie qui redéfinit le rôle de l’entrepreneuriat de nos jours.    Avec Nardjisse, on a parlé de fond de dotation, de la partie éditoriale d’une marque de mode, mais surtout on a débattu à cœur ouvert sur le sujet de la diversité.   « Je crois à la responsabilité citoyenne des entreprises. Puisqu’on se préoccupe de l’environnement, pourquoi ne se préoccupe-t-on pas de la société ? Je pense que ça va de pair. »   Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :  Le parcours de NardjisseSes premières expériences dans le luxeLes évolutions du blogging Sa marque élémentaire Pourquoi s’engager à travers la création d’une marque de modeLe fond de dotationPourquoi elle a choisi cette causeSa relation avec les associationsLa définition d'une mission brandSon expérience chez NellyRodiLa suite de son parcours entrepreneurial Comment elle s’entoure Le parcours client Sa stratégie de lancementSon avis sur l’influenceL’importance de l'éditorialSes références Le sujet de la diversité dans l’entrepreneuriat et la modeLa vision pour élémentaireComment elle a trouvé son équilibre de vie  «Le phénomène de la rapidité est intéressant, mais ça a aussi du mauvais parce que si tu ne prends pas de recul par rapport à ce qu’il se passe, tu peux vite être aspiré. » « Le fait d’entreprendre et de choisir les personnes avec qui tu travailles, ça n’a pas de prix. » « Je trouve que l’éditorial est un bon moyen de parler de sa démarche. Ça nous permet d’ancrer des messages et des convictions. »    N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !     Références:    Élémentaire : https://elementaireparis.com    @élémentaire_paris : https://www.instagram.com/elementaire_paris/   La fondation : https://elementaireparis.com/pages/foundation    Agence Objets de convoitises : https://www.objetsdeconvoitises.com    NailMatic : https://www.objetsdeconvoitises.com    Restaurant Grazie Julien Cohen : http://www.graziegrazie.fr    Plateforme Vendredi : https://www.vendredi.cc    Make My Lemonade : https://www.makemylemonade.com    NellyRodi : https://nellyrodi.com    Oh My Cream : https://www.ohmycream.com    Parade Lingerie : https://www.instagram.com/parade/    Article Le Monde Barbara Blanchard : https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2020/09/08/barbara-blanchard-une-cheffe-d-entreprises-inclusives_6051427_4500055.html 
like podcast

2 mars 2021
Posez moi toutes vos question ici >>> https://reuni.typeform.com/to/HgFRvjD2 <<<< j'y répondrai dans de le 3ème épisode de la série "Les Carnets de bords de RÉUNI". Dans ce nouvel épisode, on se met sur pause pour réfléchir au système de la mode avec Mathieu Buard.  Mathieu enseigne à l’École Duperré, il est aussi commissaire d’exposition et critique pour des revues comme Profane et Modes Pratiques. Une tête pensante où fusent les idées et qui pose un regard analytique pointu sur les industries créatives, notamment sur celle de la mode. Penser la mode comme un territoire de recherche s’avère être essentiel à la compréhension de cet écosystème, c’est justement sous ce prisme que se décèlent les transformations sociétales.  Mathieu partage son point de vue sur la direction artistique, les processus créatifs conciliés aux stratégies de médiatisation et de vente. L’occasion parfaite pour aborder des sujets d’actualité qui font frémir l’industrie : de l’intérêt grandissant pour le patrimoine des maisons de mode à la définition de l’art de vivre. Sans oublier sa grande curiosité et un désir de transmettre indéniables qui le mènent à échanger au quotidien avec les jeunes acteurs du monde de demain. Que l’on soit créateur ou entrepreneur, trouver son positionnement dans cette industrie demande du temps. Cet échange passionnant vous apportera bien volontiers matière à penser. « Parfois, ce rythme effréné et cyclique recouvre et invisibilise ce que l’on fabrique en termes de processus créatif. C’est intéressant de se dire que l’on peut aussi redevenir le sujet et non pas l’objet de ce rythme. »  Ce que vous allez apprendre dans cet épisode:  Le parcours de MathieuComment construire une thèse Qu’est-ce que la critique de mode Comment se servir de la critique Les enjeux du système de la modeLes limites du modèle de désirabilité  Comment devenir directeur artistique d’une maisonLes acteurs dominants et l’intérêt patrimonial des maisonsTrouver sa place dans cet écosystèmeLa seconde mainLes points communs entre le système de la mode et celui de l’art contemporainEnseigner en école supérieureSe positionner sur des sujets sociétauxSes collections d’objetsSa définition du lifestyleSon avis sur les magazines de modeOù trouver de jeunes talents Ses conseils pour Réuni   « Entreprendre dans la mode, c’est peut-être trouver la bonne place pour soi et ne pas en souffrir. »  « Je pense que l’on peut aborder le monde avec plus de tendresse. Ce qui m’intéresse est de connecter les choses. Plutôt que de voir des problèmes, on peut aussi essayer de voir comment on améliore et on affine les systèmes. » « Être professeur est un moyen de voir quelqu’un se déployer. Si on arrive à faire que le travail et la passion soient communs, c’est très galvanisant. » N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode ! Références:  En savoir plus sur Mathieu Buard : Son Instagram : https://www.instagram.com/mathieu_buard/  Son blog : https://mathieubuard-blog.tumblr.com  Romain Kremer : http://www.romainkremer.com  Revue Modes Pratiques : https://www.modespratiques.fr  Revue Profane : https://www.revueprofane.com Temple Magazine : https://templemagazine.co  Magazine Magazine : https://magazinemagazine.fr  Ré-édition Magazine : https://www.reeditionmagazine.com Interview Magazine : https://www.interviewmagazine.com  Double : http://lemagazinedouble.com 
like podcast

23 février 2021
Cette semaine, on retrouve Viviane Lipskier pour parler de Love Brand : une marque au fort capital affectif qui dépasse les besoins fonctionnels.   Viviane est fondatrice de Brandalchimy, elle est l’expert DNVB en France et accompagne les marques à repenser leur business model dans l’économie Direct to Consumer (D2C). Elle est l’auteure des « DNVB : les surdouées du commerce digital ».   On le sait, la période que nous vivons regorge de changements, par conséquent nos besoins évoluent et les marques doivent être à l’écoute. En effet, au-delà du produit il s’agit de s’intéresser aux comportements des consommateurs et à leurs aspirations pour construire une relation solide. La désirabilité passe par les valeurs morales, d’où l’importance de se questionner sur ses valeurs, ses engagements RSE et de savoir décrypter les signaux faibles.   Dans cet épisode, Viviane nous partage une méthodologie essentielle pour questionner la raison d‘être de son business.   « Les marques que les gens aiment le mieux sont celles qui ont intégré leur mission avant même de lancer le business. »    Ce que vous allez apprendre dans cet épisode:  Prendre en compte les mutations sociétalesQuelles questions faut-il se poser avant de lancer son business aujourd’hui ?Doit-on attendre de confronter son produit au marché pour définir sa cible ?Plonger dans le besoin de ses clients avec la méthode du « Why Test »  « Dans cette nouvelle économie, les marques doivent vraiment s’interroger et changer pour s’assurer de créer des services qui portent à la fois des valeurs économiques et morales. »   « Il faut s’intéresser à la manière dont les consommateurs passent leur temps et dépensent leur argent. »   « Au lieu d’être une invention risquée qui demande aux gens de changer leurs comportements alors qu’ils ne sont pas forcément prêts, on leur offre une réponse qu’ils attendaient depuis longtemps mais qu’ils ne connaissaient pas. »   N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !   Références:    Brand Alchimy :  https://www.brandalchimy.com  Christopher Booker The Seven Basic Plots  Hair Club : https://shop.hairclub.com  Airbnb : https://www.airbnb.fr 
like podcast

16 février 2021
Cette semaine, on découvre le parcours inédit d’un entrepreneur dans la restauration.  Nico Alary est le co-fondateur d’Holybelly, avec sa compagne Sarah Mouchot ils ont instauré une nouvelle habitude dans le quotidien des parisiens.  Rien ne les prédestinait à cette voie, pourtant c’est au détour de leurs voyages à l’autre bout du monde qu’ils trouvent l’inspiration. Quelques mois plus tard, Holybelly s’installe à Paris comme le lieu où profiter d’un bon café, d’une cuisine savoureuse le tout dans une ambiance chaleureuse, de quoi réinventer la culture du petit-déjeuner.  Nico en a fait une institution incontournable grâce à sa vision innovante et un travail constant. En effet, le digital ne lui fait pas peur, c’est même devenu un ingrédient clé pour faire face aux challenges de son secteur. Il fait résonner son parcours entrepreneurial avec ses valeurs personnelles : de la constitution de ses équipes à ses ambitions de vie, un épisode riche en leçons pour tout entrepreneur ! « Quand tu es entrepreneur, il faut que tu contamines les autres avec ton idée et ta passion. » Ce que vous allez apprendre dans cet épisode:  Le parcours de NicoSa vie d’expatrié à Vancouver et Melbourne La culture du café à l’étranger  Son retour à ParisLa préparation du business plan Le concept d’HolybellyLe business model L’origine du nomLes milestonesComment attirer les bons profils dans son businessSes autres activités entrepreneuriales Le parcours clientComment il explique son succèsSes plus grosses erreursSon équilibre de vie entre le professionnel et le personnelSavoir mesurer ses ambitions en fonction de sa vieComment ne pas se lasser de son businessSon investissement chez Shake Shack Comment il vit la criseSes conseils pour Réuni  « Lead by example : je me tiens au même standard d’exigence que mes équipes. Si tu fais ça, tu as fait 80% du travail parce qu’elles peuvent toujours se référer à toi. » « Un jour on a rédigé notre projet et notre ambition en trois lignes, pour nous c’était comme le fil rouge. Quand on lit cette note aujourd’hui, finalement on est proche de cette première idée. » « Je ne pense pas que regarder constamment ce qu’il se fait ailleurs soit une solution. Passe du temps à travailler sur toi et sur ton développement. Deviens le meilleur restaurateur que tu puisses être et de façon assez logique tu vas être parmi les meilleurs. » N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode ! Références:  Holybelly : https://holybellycafe.com  Le blog Holybelly :  https://holybellycafe.com/blog/  La page instagram Holybelly: https://www.instagram.com/holybellycafe/  Le magazine Kinfolk : https://www.kinfolk.com     Le podcast That Restaurant Thing :  https://that-restaurant-thing.simplecast.com    Hospo Jobs : https://www.hospo.jobs 
like podcast

9 février 2021
>>>>> LIEN VERS LA FORMATION GROWTH de PAULINE : https://growth.le-gratin.fr <<<<<<< Dans ce nouvel épisode, on décrypte le succès fulgurant de Papier Tigre, co-fondé par Julien Crespel et Maxime Brenon. Au croisement de leurs parcours respectifs en design industriel et marketing, ils s’emparent des meilleurs outils pour lancer leur marque de papeterie.  En plein cœur du Marais à Paris, ils sont devenus la référence du marché grâce au digital et une créativité remarquable. Dès leurs débuts, ils séduisent les grands du wholesale tels que Colette et Le Bon Marché.  Leur force ? Une culture d’entreprise qui résonne jusque dans leur boutique. Ils mettent l’accent sur l’intelligence collective et font du service client une priorité.  L’audace et l’envie d’innover rythment leur quotidien, ce qui leur permet de s’adresser aux bonnes personnes, au bon moment. Sans oublier leur admiration mutuelle et leur complicité qui animent ce duo de choc.  Ils nous livrent sans filtre les détails de leur aventure entrepreneuriale, de leurs premiers associés, l’expansion sur de nouveaux marchés à leur stratégie de développement produit.  « Tout le marketing et tout ce que l’on raconte autour d’un produit finit par guider la façon dont on crée. J’ai compris que c’était une composante qui participait à la création de produits. »  Julien Crespel Ce que vous allez apprendre dans cet épisode:  Le parcours de Maxime et JulienLeur définition du marketingComment prévoir une éventuelle séparation avec ses associésComment ils expliquent leur succès immédiatFaire de la papeterie un accessoire de modeLeurs premiers produitsLe modèle économique et les coefficients dans la papeterieLe problème des quantités dans le milieu de l’impressionLes milestones de Papier TigreLes obstacles qu’ils ont rencontré à l’étrangerLeur boutique à TokyoL’ouverture du capitalD’où vient le nom de leur marqueLeur rapport au brandingLe service client chez Papier Tigre  Comment ils se font connaîtreLeurs best sellersLeurs ambitions pour le futurL’enjeu de responsabilité dans la papeterie « On met en avant l’intelligence collective dans notre équipe et avec les gens que l’on rencontre. Il n’y a rien de plus important. C’est fondamental quand tu veux te lancer dans quelque chose que tu ne maîtrises pas. »  Maxime Brenon « Il ne faut pas avoir peur de se tromper. Éventuellement si ça arrive, il faut être agile et comprendre pourquoi ça n’a pas fonctionné pour rebondir sur quelque chose de nouveau. » Julien Crespel « Le fait d’avoir les bureaux dans la boutique, ça a été plutôt malin parce qu’on a raccourci le chemin entre l’idée et la vente. Quand tu as une idée, tu l’as fait exister avec l’imprimante et juste après, tu as un retour client. Ce côté instantané a été hyper instructif. »  Maxime Brenon N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode ! Références:  Papier Tigre : https://www.papiertigre.fr/fr/ ENSCI les Ateliers : http://www.ensci.com Founders Future : https://foundersfuture.com/?lang=fr  Gorgias : https://www.gorgias.com 
like podcast

2 février 2021
Cette semaine, nous partons à la rencontre du directeur artistique Daniel Rozensztroch. On le reconnaît surtout pour sa passion des objets. Une passion qui lui a permis de mener une carrière époustouflante. De sa première boutique à Paris, ses reportages de voyage, en passant par la direction style chez Marie Claire Maison ou encore celle de la boutique Merci, Daniel est un pionnier de l’art de vivre. Son émerveillement face aux objets du quotidien lui permet d’engager des réflexions autour des modes de vie par le biais d’éditions ou d’expositions. Il a développé un regard sensible grâce à une grande richesse culturelle et une connaissance des savoir-faire qu’il a acquis lors de ses voyages. Dans un monde d’abondance, il questionne le sens de la modernité, du luxe et de l’authenticité des objets. Daniel nous parle de ses multiples projets, où chacun d’entre eux est à la source d’une nouvelle expérience de vie. Cet épisode va vous inspirer luxe, calme et volupté. Bonne écoute ! « Pour moi le luxe est presque une contradiction. C’est une certaine vision de la simplicité et c’est aussi la capacité de trouver une forme de sophistication dans la simplicité. La sophistication n’est pas forcément liée à des choses chères. » Ce que vous allez apprendre dans cet épisode:  Daniel se présenteSa définition de la direction artistiqueSes études aux Arts DécoSon rapport aux objetsSa première boutique Oggetto et sa sélection d’objetsUne rencontre déterminante dans sa carrièreSon expérience à New York pour Ralph LaurenLa direction du style chez Marie Claire MaisonLe rôle des magazines dans les années 80La refonte de l’image de Nature & Découverte  Sa définition de l’art de vivrePourquoi il a souvent fait des projets nichesLa direction artistique de la boutique Merci ParisSes projets avec la designer Paola NavoneQu’est-ce qu’un bon lieu de restaurationQu’est-ce qu’il referait à ses débuts « Je pense que dans la vie il ne faut jamais subir, au contraire il faut agir et décider de ce que l’on veut. » « Aujourd’hui on se pose beaucoup de questions sur la surconsommation. Il y a eu tellement d’excès, tellement d’objets et d’ailleurs ça engage une réflexion sur le design. Il y a ce besoin frénétique de créer encore une chaise de plus alors qu’il y en a des millions. Si on n’a pas vraiment grand chose de plus à apporter, ça ne sert à rien. » « Je n’ai pas la sensation qu’il y ait l’envie de faire table rase. Au contraire, je trouve que l’on est très attaché à notre patrimoine surtout dans un pays comme la France. » N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode ! Références:  Merci Paris : https://merci-merci.com  25hours Hotels : https://www.25hours-hotels.com/fr/  Collaboration Serax x Paola Navone : https://www.serax.com/en/designer/paolanavone  Boutique Super Vintage : https://supervintageparis.com 
like podcast

26 janvier 2021
Dans ce nouvel épisode, nous partons à la rencontre d’Adrien Gloaguen, le fondateur du groupe hôtelier Touriste. Vous connaissez peut-être un de ses hôtels : Le Panache, Les Deux Gares, Bienvenue, c’est lui qui est à l’origine de ces merveilleux pêle-mêle de vie.  À 25 ans, il se challenge avec l’acquisition d’un premier hôtel. En partant de zéro, il a défini au fil du temps sa vision de l’hôtellerie. Son groupe Touriste témoigne de son succès où chaque entité est reconnue pour sa signature authentique, un goût prononcé pour la décoration mais surtout, un réel sens du service et de l’humain. Si aujourd’hui la plupart de ses adresses sont en plein cœur de Paris, demain c’est à Londres que de nouvelles perspectives se dessinent. Avec Adrien, on a parlé de ses premiers pas dans l’hôtellerie, de l’importance du service et de son optimisme post-crise pour le secteur. « Je suis intimement persuadé que le meilleur des métiers de service, c’est l’humain. Tu as beau essayer de proposer la meilleure technologie ou la meilleure décoration, ça reste le plus important. » Ce que vous allez apprendre dans cet épisode:  Le parcours d’AdrienSes débuts dans l’hôtellerie L’hôtel Paradis  Le business model d’un hôtelMesurer le succès d’un hôtelSa clientèleSon brandingL’importance du serviceProvoquer le bouche à oreilleMêler hôtellerie et restaurationSon projet d’hôtel à LondresSes inspirationsLe futur de l’hôtellerie en contexte de criseComment se lancer dans l’hôtellerie aujourd’hui La mode et l’hôtellerie Comment il gère sa distributionLes outils de gestionÀ quoi ressemble ses journéesLa maintenance Ses mentorsLes chiffres qu’ils regardentSes conseils pour Réuni  « J’essaie de créer un maillage avec le quartier. Un hôtel est une espèce de ville dans la ville : on est un peu dans notre bulle mais il faut encourager le personnel à aller voir ce qu’il se passe autour. » « Chaque projet est très différent, je fonctionne beaucoup au coup de cœur. Le fil conducteur, c’est le bon rapport qualité prix. » «Il ne faut pas avoir peur de se renouveler. En tant qu’hôtelier, on doit être à l’écoute de ses clients.» N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode ! Références:  L’Instagram du groupe Touriste : https://www.instagram.com/touristeltd/  Hôtel Bienvenue : https://hotelbienvenue.fr  Hôtel Panache : https://hotelpanache.com  Hôtel Les Deux Gares : https://hoteldeuxgares.com World Of Interiors : https://www.worldofinteriors.co.uk Cereal Magazine : https://readcereal.com 
like podcast

19 janvier 2021
Aujourd’hui, on s’intéresse au bijou masculin avec le co-fondateur de la marque Le Gramme. Erwan Le Louër est designer industriel de formation, il fait ses premiers pas dans la joaillerie chez Margiela et lance peu après sa propre marque de joaillerie responsable Jem.   Entrepreneur dans l’âme, c’est à travers Le Gramme qu’il crée sa vision du bijou masculin : une esthétique que l’on pourrait résumer au principe « Form follows function » où la forme est au service de la fonction et du sens. Le caractère rationnel de son bijou a séduit hommes comme femmes et c’est justement avec une connaissance fine de sa clientèle que s’est défini son succès. Grâce à un souci du détail implacable et une intuition forte, il a fait du bijou pour homme un essentiel. Avec de hautes ambitions de croissance, Erwan nous dévoile ses stratégies pointues de vente et de communication.  « Je me suis laissé guider par le côté entrepreneur qui fait qu’il n’y a aucune limite et rien d’impossible. Je reste convaincu que tu atteins les limites que tu te fixes. » Ce que vous allez apprendre dans cet épisode:  Erwan se présenteSon approche à la joaillerieComment sourcer l’or équitableComment concevoir un bijou Son expérience chez MargielaSes débuts dans l’entrepreneuriatLe branding chez Le GrammeSa stratégie d’acquisitionComment trouver sa cibleSa stratégie de communicationUne action révélatrice de son succèsLes points de venteLe business model du bijouSon ambitionL’entrée au capital d’actionnairesLa structure interne et le service clientLa dimension responsableComment il se forme en tant que managerSes outils de travail «  À partir du moment où tu connais tes cibles, tout devient plus fluide. »  « On ne sauve pas des vies. On vend juste des bracelets, donc si tu ne fais pas vivre au client une expérience un peu différente, il n’a aucune raison d’être marqué par l’acquisition d’un bracelet chez nous. »  « J’ai eu une démarche qui est propre à mon parcours de designer industriel : à partir d’une question et d’une problématique, je vais répondre par un service ou un produit qui va avoir une ergonomie, une fonction et un esthétisme. » N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode ! Références:  Le Gramme : https://legramme.com  Jem : https://www.jem-paris.com  BPI France : https://www.bpifrance.fr  Asana : https://asana.com/fr  Slack : https://slack.com/intl/fr-fr/ 
like podcast

12 janvier 2021
Cette semaine, rendez-vous en terre olfactive où Constance Riquelme nous emmène dans les coulisses de la maison de composition IFF (International Flavors & Fragrances). Elle établit le lien entre les parfumeurs et les marques qui souhaitent concevoir une fragrance. De l’imagination d’une odeur à sa commercialisation, vous connaîtrez toutes les étapes nécessaires à la fabrication d’un parfum, un produit d’une grande complexité qui demande des connaissances et un savoir-faire précis.  Véritable langage émotionnel, les marques de mode profite de ce capital affectif pour diffuser une imagerie forte propre à leur ADN. Que signifie le parfum en temps de crise ?  Sur ce marché où l’innovation ne se fait pas rare, de nombreux enjeux entrent en compte. Entre composition clean, durabilité, digitalisation du marché et une distribution fragilisée par le contexte actuel, la parfumerie ne cesse d’évoluer. Constance nous partage un panorama complet sur cet art d’exception dont elle a fait son métier.  « Le parfum passe par le seul des cinq sens qui envoie le message directement à la zone de ton cerveau liée à la mémoire et aux émotions. Ça ne passe pas par un filtre rationnel, c’est un monde d’émotion. » Ce que vous allez apprendre dans cet épisode:  Constance se présenteLa maison International Flavors & FragrancesUn petit historique sur le parfumLa ville de Grasse, berceau de la parfumerie De quoi se compose un parfum  Les étapes pour concevoir un parfumLa commercialisationLa différence entre un parfum ‘clean’ et ‘sustainable’L’industrialisation vs l’artisanat de la parfumerieLe prix minimum d’une productionLe modèle économique du parfum et ses mutationsLes principaux acteurs sur le marché du parfum Comment se positionner sur ce marchéComment reconnaître le succès d’un parfumLe futur olfactifLes inspirations de ConstanceLe métier de NezLe rapport entre le parfum et les émotions « Le parfumeur joue avec l'œuvre vivante qu’est le parfum pour moduler ses notes de tête, de fond et de cœur. Il nous emmène dans un voyage en fonction de la vitesse d’évaporation des ingrédients. C’est pour ça que c’est un métier extrêmement complexe à la croisée de la science, la chimie, la création et l’art. » « Le parfum est une exception française : non seulement son savoir-faire, mais aussi sa production. De la verrerie à l’assemblage, on peut pratiquement tout sourcer en France. » « Toute la recherche et développement sur l’ingrédient doit aussi nous permettre d’imaginer les odeurs de demain. Parfois une molécule peut ouvrir le champ des possibles. Quand on regarde l’histoire de la parfumerie, on se rend compte que les grandes tendances sont souvent jalonnées d’innovation dans les molécules synthétiques. »   N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com   Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode   Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode ! Références:  International Flavors & Fragrances : https://www.iff.com  IFF sur Instagram : https://www.instagram.com/artofperfumeryatiff/  Bastille Parfums : https://bastilleparfums.com  Corps Volatils : https://www.corpsvolatils.com 
like podcast

20 / 324 épisodes
1 2 3 16 17
Scroll to top