crunch

Vraiment indispensables, ces leaders de l'équipe de France ?

00:00:00
00:21:09
3 octobre 2019
C'est en seconde période, quand leurs tauliers sont entrés en jeu, que les Bleus ont fini par prendre le large face aux États-Unis mercredi (33-9). Le XV de France est-il dépendant de leur présence sur le terrain dans ce Mondial ? Pas si sûr...67e minute ce mercredi 2 octobre. Les Bleus ne mènent que 12-9 contre les Américains lors de leur deuxième match de Coupe du monde. Soudain, Fickou inscrit le troisième essai, synonyme de soulagement (67e), puis Serin le quatrième, synonyme de bonus (70e). À ce moment, sept des huit remplaçants ont fait leur entrée. Guirado, Poirot, Slimani, Vahaamahina, Médard puis Alldritt étaient tous titulaires lors du premier succès contre l'Argentine (23-21). Seul Serin fait exception. Le XV frappé du Coq aurait-il pu assurer son succès et emporter le bonus (33-9) sans eux ?La compo du XV de France face aux Tonga : Médard - Penaud, Vakatawa, Guitoune, Raka - (o) Ntamack, (m) Serin - Ollivon, Alldritt, Lauret - Vahaamahina, Gabrillagues - Slimani, Chat, Poirot (cap.)Quoi qu'il en soit, la composition annoncée pour les Tonga dimanche 6 octobre surprend. Car si dix des quinze titulaires de l'Argentine seront alignés - seuls Guitoune, Raka, Serin, Gabrillagues et Chat n'en étaient pas -, la France connaîtra une troisième association au centre du terrain en autant de rencontres et une troisième charnière. L'absence d'Antoine Dupont pose particulièrement question. Celle du capitaine Guilhem Guirado peut-être même davantage. Si la France a tant besoin de ses leaders, pourquoi se passe-t-elle d'eux alors qu'ils occupent des postes-clefs ?Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin et Alex Bardot (à Kumamoto, au Japon, par téléphone).

Scroll to top