C dans l'air

« TOLÉRANCE ZÉRO » : LE VIRAGE SÉCURITAIRE DE MACRON

00:00:00
01:07:23
29 juillet 2020
« TOLÉRANCE ZÉRO » : LE VIRAGE SÉCURITAIRE DE MACRON 29-07-2020InvitésBruno JeudyRédacteur en chef du service politique de « Paris Match »Ivanne TrippenbachJournaliste politique à « l’Opinion », chargée des questions régaliennesGéraldine WoessnerJournaliste politique au « Point »Mathieu ZagrodzkiChercheur associé au Cesdip, spécialiste de la police Emmanuel Macron a décidé de placer au cœur de sa fin de mandat, les questions régaliennes et la sécurité. Lundi dans la soirée, on a ainsi vu le président de la République rendre une visite nocturne très symbolique aux policiers dans le XVIIe et le XVIIIe arrondissements de Paris. Accompagné des ministres Marlène Schiappa et Gérald Darmanin, et du préfet de police Didier Lallement, le chef de l’Etat s’est enquis du moral des troupes mais il a surtout annoncé une prime pour les "nuiteux". Dix millions d’euros vont être débloqués pour les indemnités des effectifs de police nationale mobilisés la nuit.La semaine précédente, son nouveau Premier ministre, qui veut faire du "régalien" un axe fort de sa politique, s'était lui rendu à Nice pour monter au créneau sur le thème de l'insécurité. Accueilli par le maire LR, Christian Estrosi, Jean Castex a promis l’envoi de renforts de policiers et le lancement d’une expérimentation sur "l’extension des compétences de la police municipale". Il a également annoncé la généralisation de la forfaitisation des délits de stupéfiants. Ce dispositif aidera les forces de l’ordre à "appliquer une sanction sans délai" et devrait se montrer efficace "contre les points de revente qui gangrènent les quartiers", a affirmé le chef du gouvernement.A cela vient s’ajouter la vingtaine de déplacements de Gérald Darmanin depuis son arrivée place Beauvau. Comme son mentor Nicolas Sarkozy, le nouveau locataire de la place Beauvau multiplie les sorties sur le terrain, les déclarations musclées et les polémiques. Malgré les remous dans la majorité, l’exécutif met les bouchées doubles pour répondre aux attaques formulées par l'opposition de droite sur ces sujets. "Macron est faible sur le régalien", assène-t-on sans relâche du côté des Républicains. Un procès que le président a lui-même relancé en parlant "d'incivilités" au sujet de la mort d'un chauffeur de bus à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) et de l'agression par balle d'un pompier en région parisienne lors de son intervention du 21 juillet sur le plateau du 20 heures de TF1.Conscient également que l'écologie gagne du terrain dans la société – résultats des élections européennes et municipales et enquêtes d'opinion à l'appui – Emmanuel Macron a aussi chargé son gouvernement de s'emparer de ce dossier. Jean Castex a ainsi réaffirmé au cours du week-end que l'écologie était "une priorité" dans une tribune parue dans Ouest-France, puis annoncé la création de trois autoroutes ferroviaires. Dans la foulée, la nouvelle ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a dit lundi vouloir lutter contre les passoires thermiques, créer de nouvelles aires protégées en baie de Somme et dans le Vaucluse et interdire les terrasses chauffées. Des mesures inspirées des 149 propositions formulées par la Convention citoyenne pour le climat, jugées néanmoins timorées par les écologistes et des ONG. "C'est un gadget […], nous disons : appliquez la Convention citoyenne pour le climat et dépêchez-vous parce qu'il reste moins de 600 jours, ce mandat est gâché pour le climat pour l'instant", a ainsi déploré le secrétaire national d'Europe Écologie Les-Verts, Julien Bayou.Ecologie, sécurité… Emmanuel Macron opère-t-il un virage ? Comment lutter contre l’insécurité ? Faut-il élargir les prérogatives de la police municipale ? Enfin Gérald Darmanin, visé par une plainte pour viol, peut-il tenir ?Diffusion : tous les jours de la semaine à 17h45Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30Format : 65 minutesPrésentation : Caroline Roux et Axel de TarléRéalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele, Jacques Wehrlin, Nicolas Ferraro et Benoît LemoineProductions : France Télévisions / Maximal ProductionsRetrouvez C dans l'air sur France.tv Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Scroll to top