C dans l'air

MASQUE OBLIGATOIRE ... JUSQU'A QUAND ? 20-07-2020

00:00:00
01:08:12
20 juillet 2020
C DANS L'AIR DU 20 JUILLET : MASQUE OBLIGATOIRE…JUSQU’À QUAND ?Depuis plusieurs jours, les signes d’une reprise de l’épidémie dans plusieurs régions du pays amènent les autorités à durcir les mesures anti-Covid. Ainsi, le port du masque devient obligatoire ce lundi partout en France dans les établissements clos recevant du public à savoir les magasins, les centres commerciaux, les administrations, les banques et les marchés couverts. Les salles de réunions et de spectacle, cinémas, restaurants, hôtels, salles de jeux, établissements d’enseignement, centre de vacances, bibliothèques, lieux de culte, établissements sportifs couverts, musées, gares et aéroports étaient eux déjà concernés, "parfois avec des règles spécifiques". L’objectif ? Se protéger et protéger les autres pour ne pas transmettre la maladie en respirant et parlant à fortiori dans un lieu fermé. Sur la base de nombreuses études de cas, plus de 200 scientifiques du monde entier ont alerté ces dernières semaines sur l'importance de la transmission aéroportée du Covid-19. L’air ambiant pouvant être contaminé car la particule virale continue de flotter dans l’atmosphère. L’OMS a reconnu le 7 juillet dernier que des "preuves émergeaient" sur la transmission par l'air du Covid-19. Une certaine inquiétude s’en est suivie qui a poussé sans doute les autorités à imposer ce port du masque dans les lieux clos. Appliquée en Belgique depuis le 11 juillet, la mesure est plutôt bien respectée par la population. Mais les Français vont-ils comme leurs voisins Belges la respecter ? En Belgique en cas de non-respect du port du masque l'amende est de 150 euros. Les commerçants, eux, risquent une amende de 750 euros. En France, les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros, comme c’était déjà le cas dans les transports. Parallèlement, les autorités appellent les Français à la vigilance et à la "responsabilité individuelle" après avoir constaté un relâchement des comportements et une augmentation du nombre de cas de Covid-19 sur le territoire, en particulier en Mayenne, en Bretagne, en Nouvelle-Aquitaine, en PACA mais aussi dans le Grand-Est. Alors que le taux de reproduction du coronavirus connaît un rebond, faut-il craindre un nouveau reconfinement comme on a pu le voir récemment chez nos voisins européens à Barcelone, Lisbonne ou à Leicester ? Le gouvernement travaillerait actuellement sur quatre hypothèses de reconfinement avec des mesures progressives. Quelles sont-elles ? Quelle est la situation actuellement dans l’Hexagone ? Les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir se faire tester, mais pourquoi est-ce si compliqué ? Enfin où en est-on dans la course au vaccin ?Invités :Anne-Claude CREMIEUX - Professeure de maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Louis à ParisMartin BLACHIER - Epidémiologiste, spécialiste en santé publique et directeur de Public Health ExpertiseBertrand GUIDET - Professeur et chef du service de réanimation à l’hôpital Saint-Antoine à ParisMarie GARIAZZO - Directrice adjointe du département Opinion et Stratégies d'entreprises de l'IFOPDiffusion : tous les jours de la semaine à 17h45Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30Format : 65 minutesPrésentation : Caroline Roux et Axel de TarléRéalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele, Jacques Wehrlin, Nicolas Ferraro et Benoît LemoineProductions : France Télévisions / Maximal ProductionsRetrouvez C dans l'air sur France.tv  Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Scroll to top