C dans l'air

GILETS JAUNES : DÉMINAGE IMPOSSIBLE ? 14-11-2018

00:00:00
01:04:07
14 novembre 2018
Invités : Fanny GUINOCHET Journaliste en charge des questions économiques et sociales à « L’Opinion »Claude WEILL Editorialiste politique à « Nice-Matin / Var-Matin »Raymond SOUBIE Président des sociétés de conseils Alixio et TaddeoAline LECLERC Journaliste-Reporter au service économie du « Monde »Édouard Philippe a présenté ce mercredi matin une série de mesures pour tenter d’apaiser la colère des automobilistes. À trois jours de la journée de mobilisation des gilets jaunes, le Premier ministre a ainsi confirmé le doublement de la prime à la conversion et l’augmentation du chèque énergie pour les plus modestes, la défiscalisation du chèque carburant et la fin des chaudières au fioul d’ici dix ans.Ces mesures qui coûteront environ 500 millions d'euros à l'État ne sont pas là pour juguler la hausse des prix de l’énergie mais pour que celle-ci soit moins douloureuse dans le budget des ménages. Point donc de baisse même partielle des taxes perçues par l’Etat sur les carburants, Édouard Philippe a d’ailleurs répété que la hausse de la taxe carbone l'an prochain n'allait pas être annulée.Le chef du gouvernement a également mis en garde les gilets jaunes, qui ont prévu de manifester ce samedi 17 novembre un peu partout en France. "La loi s'applique" et "l'entrave à la circulation, c'est sanctionné" a-t-il averti, avant de poursuivre : "Celui qui se dit 'ah bah tiens, je vais bloquer ici, ça va être formidable je vais mettre le bololo partout, il sait que ce faisant, il va prendre un risque s'il ne respecte pas la loi". Le chef de l’Etat qui donnera un entretien au 20H de TF1 ce soir depuis le porte-avions Charles de Gaulle devrait également expliquer ces mesures.Mais cela suffira-t-il à faire lever le pied aux gilets jaunes ? Quelle sera l’ampleur de ce mouvement, parti des réseaux sociaux et des citoyens eux-mêmes, sans cadre syndical ni leader politique, qui appelle à bloquer le pays ? A quoi va ressembler le 17 novembre ? Enfin alors que les prix du pétrole ont chuté de près de 20 % après avoir culminé début octobre à leur plus haut niveau depuis quatre ans, l’Arabie Saoudite vient d’annoncer une diminution de sa production en décembre. Quelles vont être les conséquences ? Les prix des carburants vont-ils encore augmenter ? Diffusion : tous les jours de la semaine à 17h45Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30Format : 65 minutes              Présentation : Caroline Roux et Axel de TarléRéalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele et Jacques WehrlinProductions : France Télévisions / Maximal ProductionsRetrouvez C dans l'air sur France.tv

Scroll to top