C dans l'air

ATTENTAT : LA FRANCE A NOUVEAU FRAPPÉE 12-12-2018

00:00:00
01:04:18
12 décembre 2018
ATTENTAT : LA FRANCE A NOUVEAU FRAPPÉE 12-12-2018 _Invités :_ Alain BAUER_Professeur de criminologie_Christophe BARBIER_Editorialiste politique à “L’express”_Flore THOMASSET_Journaliste Police/justice à “La Croix”_Hugo MICHERON_Chercheur, spécialiste du jihadisme_Capitale de l’Europe, symbole de la réconciliation franco-allemande, connue pour sa cathédrale et son marché de Noël, Strasbourg a été prise pour cible hier soir par un homme qui a ouvert le feu en pleine rue vers 20 heures. Le bilan provisoire fait état de 2 morts, 1 personne en état de mort cérébrale et 12 blessés, dont 6 en état d'urgence absolue. Une chasse à l’homme est toujours en cours pour retrouver le tireur en fuite. Dans la nuit les contrôles aux frontières ont été renforcés dans le cadre de l'élévation du plan Vigipirate désormais porté au niveau "urgence attentat", le stade le plus élevé, et des centaines de policiers et de gendarmes quadrillent la ville à la recherche de l’auteur présumé de l’attaque qui a été identifié.Que sait-on du suspect ? Quel est son profil ? Né à Strasbourg, âgé de 29 ans, fiché S, le tireur présumé "est très connu des services de police et de justice pour des faits de droit commun, principalement pour des faits de vols et de violences", a indiqué le procureur de Paris, Rémy Heitz, lors d'une conférence de presse. Il aurait ainsi été condamné 27 fois pour des faits de droit commun, commis principalement en France, mais aussi en Allemagne et en Suisse. "Il a fait plusieurs séjours en prison et c'est à l'occasion de ces séjours en prison qu'a été détectée une radicalisation, mais dans la pratique religieuse, jamais de signe de passage à l'acte", a expliqué de son côté le secrétaire d'État, qui a précisé que l'homme était suivi par les services de renseignement depuis sa sortie de prison fin 2015. Il devait être interpellé le mardi matin pour des faits de droit commun mais il n'était pas à son domicile, situé dans le quartier de Neudorf, où au moins une grenade a été retrouvée lors de la perquisition opérée par des gendarmes. Celle-ci se faisait dans le cadre d'une enquête pour tentative d'homicide et braquage."Le terrorisme a une nouvelle fois frappé notre territoire, nous rappelant de façon dramatique que la menace est toujours bien réelle", a déclaré ce mercredi le chef du parquet antiterroriste. "Au regard du lieu ciblé, du mode opératoire employé par l'assaillant, de son profil et des témoignages recueillis auprès de ceux qui l'ont entendu crier 'Allah Akbar', la section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisi des faits d'hier soir", a-t-il expliqué. Une enquête a été ouverte pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste, tentatives d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste et d'association de malfaiteurs terroriste en vue de préparer des crimes d'atteinte aux personnes".Alors que s’est-il passé hier soir à Strasbourg ? Quel est l’état de la menace terroriste en France ?_Diffusion : tous les jours de la semaine à 17h45_Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30_Format : 65 minutes_Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé_Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele et Jacques Wehrlin_Productions : France Télévisions / Maximal Productions_Retrouvez C dans l'air sur France.tv_

Scroll to top