Aujourd'hui – Le Podcast

0 abonnés
S'abonner
Aujourd'hui est un podcast animé par Charlotte Chenevier, qui explore la manière dont chacun peut se rendre utile à la société.

22 épisodes

9 juillet 2019
Dans ce 21ème et dernier épisode de l’année, je suis très heureuse d’accueillir Alex Vizeo. Alex a un job un peu particulier : il est influenceur voyage et pas n’importe lequel puisqu’il est considéré comme l’un des plus gros influenceurs français de sa catégorie. Donc, concrètement, son job, c’est de parcourir le monde et de partager ses découvertes et ses apprentissages avec sa communauté. Tout commence en 2011 quand, après 6 ans à travailler à la SNCF, il part faire un tour du monde. Tout de suite, il créé son blog et sa chaine Youtube sur laquelle il diffuse des vidéos dans lesquelles il raconte ses aventures avec un subtil mélange d’humour et de sincérité. On peut dire qu’il ne chôme pas : il publie pas moins de 175 vidéos pendant cette année de voyage. Et la mayonnaise prend plutôt bien, puisqu’au bout d’à peine un an, il est nommé meilleur blogueur voyage aux Golden Blog Awards, un événement qui récompense chaque année les meilleurs blogs dans différentes catégories. Aujourd’hui, Alex est suivi par des milliers de personnes sur les réseaux sociaux qui attendent avec impatience chacune de ses nouvelles aventures et chacun de ses nouveaux contenus.Alors, pourquoi l’inviter sur le podcast ? Deux raisons à ça : d’abord, parce qu’en mars 2019, Alex a sorti un film : “Premier pas vers un voyage engagé” qui relate un projet de solidarité international qu’il a mené en Afrique avec 3 de ses amis. Il y raconte en toute transparence leurs galères, leurs satisfactions et leurs apprentissages. Et surtout, il essaye d’y montrer comment chacun peut agir à son échelle pour avoir un impact positif autour de soi. La deuxième raison, c’est que je voulais l’interroger sur sa responsabilité en tant qu’influenceur. Dans le contexte de crise écologique qui est le nôtre, on sait que le tourisme peut avoir des effets catastrophiques sur la dégradation des environnements naturels et sur les populations locales. Ca m’interessait de comprendre comment Alex envisageait son rôle dans ce contexte et je dois dire que je n’ai pas été déçue puisqu’il a parlé avec une grande transparence de ses questionnements sur son métier, de sa responsabilité et de son envie de se rendre plus utile. Avec Alex, on a parlé de : son métier d’influenceur voyagepourquoi le voyage est selon lui un “stage intensif”les grandes leçons qu’il a apprises au fil de ses années sur la routesa responsabilité en tant qu’influenceur et pourquoi selon lui il a seulement fait “la moitié du job” ces dernières annéescomment voyager de manière responsablesa démarche avec son film “premier pas vers un voyage engagé” : pousser les gens à l’action, même la plus petitece qu’il a compris pour qu’un projet de solidarité internationale ait un vrai impactcomment les marques peuvent produire plus de contenus impactants et pourquoi il est pour le “social washing”la prise de conscience des influenceurssa cause : pousser les gens à vivre la vie dont ils rêventJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Si vous avez envie d’en savoir plus sur Alex Vizéo :Son blog Sa chaîne YoutubeSon podcast “Je t’emmène en voyage”Son film, “Premier pas vers un voyage engagé Si vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

20 juin 2019
Savez-vous que 94% des Français ont envie de contribuer à résoudre un problème de société ? Mais sur ces 94%, seuls 20% le font réellement, et seulement 6% par le biais de leur travail. Ce delta entre les 94% de personnes qui voudraient faire quelque chose et les 20% qui le font réellement, se nomme “le gâchis de talents”. Cette analyse a été faite en 2017 par le cabinet Occurence et l’association Ticket For Change. Ca m’a tellement intrigué que j’ai invité la co-fondatrice de Ticket For Change, Joséphine Bouchez, pour en discuter.Ticket For Change s’est justement donné pour mission de réduire ce gâchis de talents. Leur conviction c’est que notre vie professionnelle est un levier incroyable pour résoudre les défis du XXIe siècle. Quand on se rappelle qu’on travaille 80 000 heures en moyenne dans sa vie, ça vaut le coup de se poser la question de ce à quoi contribue notre travail. Imaginez si tout le monde pouvait avoir un impact positif via son travail ?Chez Ticket For Change, ils proposent de nombreux programmes de formation pour aider les personnes à identifier l’enjeu de société qui leur tient à coeur, leurs forces et les talents qu’ils peuvent mettre au service de cette cause et enfin comment ils peuvent en vivre. Et il y en a pour tout le monde : que vous vous posiez la question de votre impact au sein de votre entreprise, que vous soyez entrepreneur ou encore en quête d’inspiration pour trouver votre prochain challenge, Ticket For Change a probablement un programme pour vous ! Si ça vous intéresse, le plus simple est de vous rendre directement sur leur site internet.Avec Joséphine, on a parlé de :du gâchis de talent : 94% des Français ont envie de contribuer à résoudre un problème de société, mais seuls 20% le font réellement, dont 6% par leur travail.le levier incroyable de la vie professionnelle et à quoi on la consacrela mission et les différents programmes de formations proposés par Ticket For Changecomment activer ses talents, notamment pour les mettre au service d’une cause qui nous animepar quoi commencer quand on veut se rendre utiley a -t-il une hiérarchie entre les différents défis du XXIe siècle ? sa vision du système éducatif actuel et ce qu’il faut changersa conviction : chacun a envie de contribuer à faire quelque chose plus grand que soisavoir se poser la question de ce qui est important pour soila notion de réussiteson rêve pour demain : que ce soit devenu la norme de se poser la question de son impactqu’est-ce qu’on ferait si on avait pas peur ?J’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Si vous avez envie d’en savoir plus sur Ticket For Change :Leur site internet sur lequel vous trouverez notamment tous leurs programmes de formationLeurs podcasts : Vécus et L’EnvolSi vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

23 mai 2019
Cet épisode a été réalisé en partenariat avec la Fondation TARA Océan. Vous avez peut-être déjà entendu parler de la Fondation TARA, notamment si vous avez écouté l’épisode 14 du podcast avec Romain Troublé, qui en est le directeur général.TARA est en fait le nom du voilier de la Fondation. Une goelette de 36 mètres de long qui sillonne les mers depuis 30 ans, avec des scientifiques à son bord pour explorer les mystères de l’océan et surtout pour comprendre l’impact de l’homme sur l’écosystème marin. Le bateau part en général pour des expéditions au long cours – entre 1 an et 2 ans et demi – et chaque expédition est consacrée à l’étude d’un thème : la vie du plancton, l’impact de la pollution plastique sur l’écosystème marin ou encore celui du réchauffement climatique sur les récifs coralliens. La Fondation se charge ensuite de partager les découvertes des scientifiques avec les décideurs politiques pour faire évoluer la réglementation mais surtout avec le grand public, notamment dans les écoles pour sensibiliser dès le plus jeune âge à l’importance de préserver l’océan.Il se trouve que Tara part pour une nouvelle mission le jeudi 23 mai 2019, c’est à dire aujourd’hui même si vous écoutez le podcast le jour de sa sortie. Au programme : 6 mois pendant lesquels le bateau et son équipe de scientifiques vont remonter 10 des plus grands fleuves d’Europe. Objectif : identifier les sources des microplastiques et comprendre leur impact sur la biodiversité, notamment sur la chaîne alimentaire.L’équipe de Tara m’a invitée à la conférence de presse qui présentait cette nouvelle expédition et je me suis dit que j’allais en profiter pour tester un nouveau format d’épisode. Une sorte de “story audio” dans laquelle je vous raconte pourquoi c’est important de s’intéresser à la question de la pollution plastique, pourquoi on parle de microplastiques en particulier et aussi ce que que chacun peut faire à son échelle : les industriels, les politiques et les citoyens bien sûr. Je m’appuie pour ça sur des interviews de Romain, Jeff et André qui sont tous les trois impliqués dans cette nouvelle exploration et que je remercie pour leur contribution.J’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Vous nous suivre sur les réseaux sociaux :Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

9 mai 2019
Joanna fait partie de ce genre de personnalités qui jonglent entre de multiples casquettes en permanence. C’est une femme de passion ! Côté hobby, elle chante depuis ses 25 ans pour son groupe de musique : Tales & Remedies. Côté professionnel, elle est consultante en communication et en relations publiques pour de nombreuses entreprises françaises et internationales. Et côté associatif elle est directrice de l’association StartHer, anciennement Girls in Tech Paris (co-fondée par Roxanne Varza, actuelle directrice de la Station F), qui pousse les femmes à s’emparer du sujet de la tech. Mais elle est aussi présidente de la branche française de l’association Techfugees qui travaille à faire émerger des solutions digitales au service des personnes réfugiées. Autant dire que son emploi du temps est bien chargé ! Je trouvais ça très intéressant de la recevoir sur le podcast pour plusieurs raisons. D’abord parce que je n’ai pas reçu beaucoup d’invité.e.s qui formalisent leur engagement sous la forme d’une implication associative, et pourtant c’est évidemment un moyen très fort et très impactant de se rendre utile. Et ensuite parce qu’il me semble que le parcours de Joanna catalyse deux grandes tendances de fonds qui sont en train de révolutionner notre société : d’abord le numérique bien sûr qui a disrupté ces dernières années à peu près tous les secteurs d’activités, et ensuite une deuxième tendance de fond qui émerge plus récemment : le besoin de responsabilité. Je crois vraiment qu’il n’y a plus une seule entreprise ou une seule personne aujourd’hui qui ne se pose pas, à un moment, la question de l’impact qu’elle a sur son environnement, sur son entourage et de la manière dont elle peut se rendre utile et contribuer à bâtir un monde meilleur.Avec Joanna, on a parlé de :son groupe de musique Tales & Remediescomment elle est passée de l’univers de la musique à celui de la techl’importance de créer des rôles modèles de femmes qui réussissent dans le milieu de la techpourquoi selon elle, toute société a intérêt à être inclusive et à se nourrir de la diversitéle traitement médiatique de la question migratoire en 2015comment la technologie peut se mettre au service des réfugiésson avis sur la “tech for good”, ce mot très tendance depuis quelques années et qui désigne la manière dont la technologie peut servir l’intérêt généralle besoin de responsabilité : comment chaque entreprise et chaque personne commence à se poser la question de son impactpourquoi notre monde a besoin de plus de philosophiegarder de la joieJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Si vous avez envie d’en savoir plus sur les nombreux engagements de Joanna :Son groupe de musique Tales & RemediesL’association StartHer, qu’elle co-dirige depuis 2015L’association internationale Techfugees, dont elle préside la branche françaiseSi vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

25 avril 2019
Après quelques couacs d’emploi du temps, voici un épisode bonus en attendant les prochains invités. Donia, la co-fondatrice de Meet My Mamma (apparue dans l’épisode 9 d’Aujourd’hui) a pour idée de développer son propre podcast pour présenter son entreprise et ses super Mamas. Elle a réalisé avec moi une interview crash test, que je vous propose aujourd’hui à l’écoute.Dans cet épisode, vous pourrez en savoir plus sur mon parcours, mon regret secret (plus si secret du coup) de ne pas avoir fait d’études de journalisme, mon tour du monde avec mon amoureux et associé Antoine, la création de Canard & Cie, notre agence de production de contenus et la constitution au fil des ans de notre équipe géniale qui est l’une de mes plus grandes fiertés, mes mentors virtuels ou encore de ce que j’essaye de transmettre à travers ce podcast.J’espère que ça vous plaira ! Vous me direz :)Nous écrire : Sur FacebookSur InstagramCe podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO
like podcast

11 avril 2019
Avec son entreprise d’ingénierie culturelle – Sinny & Ooko – Stéphane Vatinel a repris ou donné vie à des dizaines de lieux ces 25 dernières années : La Machine du Moulin Rouge, le Bar à Bulles, le Divan du Monde, le Comptoir général, le Pavillon des canaux, la Recyclerie ou encore la Cité fertile. Des hauts lieux de la fête et de la scène musicale parisienne et depuis quelques années, des hauts lieux de l’économie sociale et solidaire. Des lieux qui sont en train de changer la face de Paris et de réinventer la manière dont on vit collectivement en ville.Avec Stéphane, on a parlé de :son enfance : du Cameroun à Bourg-en-Bresse, jusqu’à son arrivée à Paris à 17 ansla lente mutation de Parisson sens du collectif et la difficulté qu’il a eu à définir une notion de leadershipson rôle de mobilisateur / fédérateur : comment il arrive à réunir divers talents autour d’un projet pour définir collectivement ledit projetpourquoi le XXIe siècle est un peu le nouveau siècle des Lumières grâce à l’émergence de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS)comment toute sa vie a été guidée par ce qu’il définit comme des “envies primaires”la création de son premier tiers-lieux : Glazart en 1992son “big bang personnel” : la culture – entendue au sens strictement artistique – est plus excluante qu’inclusivel’école et le campus des tiers-lieuxpourquoi la crise des gilets jaunes est selon lui symptomatique d’une crise des territoiresles trois clés de succès d’un tiers-lieux : l’atmosphère, l’accueil et la programmationla définition de tiers-lieux : un lieu de destination choisiecomment chaque lieu et chaque territoire a sa propre énergiel’un de ses prochains tiers-lieux : le Pavillon botanique dans le 12e arrondissement de Parisla nécessité d’être heureux dans nos villes pour laisser les campagnes tranquillescomment avec ses tiers-lieux, il accomplit une mission de service public, sans pour autant dépendre de financements publicsil y a en France les infrastructures et les fonds disponibles pour monter autant de tiers-lieux que nécessaireson rêve : avoir un tiers-lieux équivalent à celui de La Recyclerie dans chacune des 36 000 communes de Franceson approche open-source pour faire en sorte que le plus de monde possible s’emparer et duplique le concept du tiers-lieule mot de la fin : “c’est tellement simple de changer nos mauvaises habitudes”J’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Si vous avez envie de faire un tour dans l’un des différents lieux créés par Stéphane et l’équipe de Sinny & Ooko :GlazartLe Divan du MondeLe Comptoir GénéralLa Machine du Moulin RougeLe Bar à BullesLa RecyclerieLe Pavillon des CanauxLa Cité fertileEt bien d’autres à découvrir sur le site internet de Sinny & OokoSi vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

28 mars 2019
Sébastien Sors est entrepreneur et – il ne le dira pas comme ça – il est aussi un peu, philosophe. Il a co-fondé Wake Up en 2016, une école de développement personnel qui accompagne les personnes en reconversion ou en quête de sens, à trouver leur voie.Leur vision chez Wake Up, c’est de dire que chacun a un talent particulier, un “talent d’or” comme ils aiment l’appeler. C’est à dire un atout inné, une prédisposition naturelle à faire quelque chose que 94% du reste de la population ne sait pas faire aussi bien. Plutôt qu’essayer de palier ses faiblesses, autant miser sur ses talents ! En particulier au travail ! Tout l’enjeu est donc de trouver un métier en accord avec son talent.Leur méthode est simple : ils commencent par aider leurs élèves à détecter ce talent d’or – à comprendre en quoi ils sont vraiment et naturellement bon – pour ensuite mieux les orienter vers un choix de formation et de métier. C’est le principe de l’école inversée : contrairement à l’école classique, chez Wake Up on apprend d’abord à se connaître soi-même avant de savoir ce que l’on veut faire.Pour détecter ce talent, Wake Up utilise un test de personnalité conçu par Sébastien, qui se base sur les neurosciences. Ce test s’appelle Boussole. Il est ligne, il est totalement gratuit et il est extrêmement précis. Donc je vous invite vraiment à aller le faire. Là, maintenant, tout de suite. Cliquez sur ce lien et revenez ensuite écouter le podcast !Ce qui est assez génial dans cet épisode c’est que que c’est comme si c’était un mini cours particulier de psychologie et de développement personnel d’une heure avec Sébastien. Si vous êtes en quête de sens, en reconversion professionnelle ou tout simplement si vous êtes intéressé par la thématique du développement personnel et que vous souhaitez mieux vous connaître, ce podcast est fait pour vous ! Profitez en !Avec Sébastien, on a parlé de :son déclic en école d’ingénieur et comment il en arrive à se dire que tout est possiblela notion de réussite : accomplir ce que l’on veut faire dans la viele renversement de culture actuellement à l’oeuvre dans nos sociétés : le passage de la quête extérieure à la quête intérieurela définition d'introversion et d’extraversionpourquoi la quête de sens est intrinsèquement liée à l’actioncomment Wake Up incarne le vrai sens du mot “éducation” : libérer les gensle principe de l’école inversée : commencer par savoir qui l’on est avant de trouver la formation qui nous correspondles formations de Wake up : développement personnel et industries du futurla mission de Wake Up : aider les gens à avoir des prises de consciencecomment s’ouvrir aux opportunités de la viele processus d’individuation : prendre conscience de nos quatre fonctions psychiquesle développement personnel : comprendre qui l’on est et d’où l’on vientcomment mieux se connaître permet de mieux faire confiance à l’autretrouver sa place dans la sociétéque faire quand on est en crise de sensJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Se renseigner sur Wake Up :Découvrir le site internet de Wake UpFaire le test de personnalité BoussoleS’abonner aux chroniques de Boussole, rédigées par SébastienS’inspirer avec le Wake Up Book ClubLe programme de développement personnel IkigaiSi vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

14 mars 2019
Romain Troublé est navigateur et Directeur Général de la Fondation Tara Expéditions. Une Fondation consacrée à l’océan, créée par la tante de Romain : Agnès Troublé – plus connue sous le nom d’Agnès B., la célèbre créatrice de mode – et par le fils de cette dernière, Etienne Bourgeois.La Fondation est surtout connue pour son voilier – Tara – qui sillonne les mers depuis 2003 et qui embarque à son bord des scientifiques pour explorer les mystères de l’océan et pour comprendre l’impact de l’homme sur l’écosystème marin. La Fondation se charge ensuite de partager leurs découvertes et apprentissages avec le grand public, notamment à travers les écoles pour éduquer les plus petits. Une double mission – scientifique et éducative – de premier plan à l’heure où l’océan subit, entre autres, les affres du dérèglement climatique et de la pollution plastique.Malgré tout, Romain porte un discours assez optimiste sur ces enjeux, sur la résilience de l’océan et sur la capacité de l’homme à modifier son comportement. Il nous raconte dans l’épisode une très belle histoire – celle de la naissance de la vie sur Terre, et de ce qui lie l’homme à l’océan. Une histoire qu’il nous invite d’ailleurs à partager avec nos enfants, car ce sont eux qui portent en eux les graines du changement.Avec Romain, on a parlé de :sa passion de la naturecomment faire de l’océan une responsabilité communevoir la transition écologique comme un défi plutôt que comme un problèmepourquoi il faut préserver l’océanl’apparition de la vie dans l’océan il y a 4 milliards d’annéele cycle de vie des micro-organismes dans l’océanl’impact de l’homme sur l’environnementle problème de la pollution plastiquepourquoi il faut s’attendre à ce que tout change dans les prochaines annéesl’action de Tara : construire de l’expertise pour comprendre l'écosystème de l’océan et partager cette connaissance auprès du grand publicles trois leviers pour relever le défi écologique : consommer, voter, sensibiliser les enfantsles expéditions Tara, passées et à venirses deux rêves avec Tara : réussir à déterminer la quantité exacte de CO2 stockée par l’océan et faire en sorte que tous les profs des écoles parlent d’océan à leurs élèvespourquoi la transition écologique doit être inclusive et solidairepourquoi la vie est tellement plus excitante avec une passionJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Se renseigner sur La Fondation Tara Expéditions :Leur site internet : https://oceans.taraexpeditions.org/Faire un don : https://taraexpeditions.iraiser.eu/soutenir-tara/~mon-donSi vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

28 février 2019
Yoann Kassi-Vivier travaille depuis plus de 10 ans à développer les politiques privées et publiques d’engagement. Il a co-fondé en 2010 Pro Bono Lab, l’association spécialiste du “partage de compétences”. Son objectif : réunir les compétences de femmes et hommes engagés pour les mettre au service de grandes causes sociétales ou environnementales, en pro bono (gratuitement donc).Depuis 2017, Yoann est conseiller de Yannick Blanc, le Haut-commissaire à l’engagement civique, placé auprès du Premier Ministre. Un rôle parfait pour nous parler de la manière dont l’engagement s’organise au niveau de l’Etat et dont le gouvernement se saisit de ce désir de plus en plus fort – notamment chez les jeunes – de se rendre utile.Avec Yoann, on a parlé de :son grand-père, Georges Viviersa définition du sens : contribuer au changement que l’on veut voir arriver dans le mondeson idéal de société : une société basée sur la solidarité où chacun partage ses compétences avec des causes qui doivent être défenduessa grande cause : le mécénat de compétence et plus spécifiquement le partage de compétencesl’importance de reconnaître et de valoriser les compétences développées pendant un engagementla tendance de fond qui pousse de plus en plus de gens à s’engagercomment l’engagement peut être protéiformel’évolution de la définition de ce qu’on entend par “valeur” : de la tradition à la projection d’une société rêvéel’importance de créer une valeur proportionnelle à son compétence pendant un mécénat de compétencedu fait qu’en France, il n’y a pas assez de demandes d’accompagnement par rapport aux désirs d’engagementdu service national universelde la réserve civiquede l’entrepreneuriat social et de sa vision du sujetde l’importance de s’exprimer quant à l’idéal de société que l’on souhaite voir émergerJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Se renseigner sur Yoann et ses engagements :Sa page Linkedin : https://www.linkedin.com/in/yoannkassivivier/Pro Bono Lab : https://probonolab.org/associationLa réserve du service civique : https://reserve-civique.beta.gouv.fr/Si vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

14 février 2019
Cyrielle Hariel est l’une des figures françaises du “journalisme à impact”. Cette mission, elle se l’est donnée en 2014 après avoir frôlé la mort. Depuis, elle sillonne le monde à la rencontre des acteurs du changement pour faire la lumière sur leurs idées et leurs solutions.Elle est connue sur la toile comme la “fille qui fait des coeurs avec les doigts” avec tous les grands de ce monde : le Dalaï-Lama, le prix Nobel de la paix Muhammad Yunus, la primatologue britannique Jane Goodall, Yann Arthus-Bertrand, Nicolas Hulot, etc.Vous l’avez peut-être vue ou entendue sur Europe 1, Ushuaia TV ou encore Yahoo Green, mais le plus simple si vous voulez en savoir plus sur son travail est de vous rendre sur son blog – www.cyriellehariel.com – de la suivre sur les réseaux sociaux ou encore de commander son livre : “Faire battre le coeur du monde”. Vous y découvrirez son histoire et son parcours de journaliste engagée.Avec Cyrielle, on a parlé de :la notion de réussite et de trouver son propre équilibre de bien-êtreMickael Jackson et de comment sa chanson “Man in the Mirror” lui a changé la vieson voyage au Bangladesh en 2014 à la rencontre des Rohingyas, voyage qui va lui sauver la vieson opération du coeur à la suite de laquelle elle se réveille en se sentant investie d’une missionson rôle de “fée clochette” qui met en lumière les actions des personnes engagéesl’interdépendance entre l’homme et la naturesa vision optimiste du mondel’évolution des médias et la nécessité selon elle de donner davantage de place au journalisme à impactla pêche aux requinsfaire des choix éthiques dans son alimentationécouter son coeurJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Se renseigner sur Cyrielle :Son blog : http://www.cyriellehariel.com/Son livre : http://editionslesliensquiliberent-blog.fr/ciryelle-hariel-rencontre-changemakers/Son compte instagram : https://www.instagram.com/cyriellehariel/Sa page Linkedin : https://www.linkedin.com/in/cyrielleharielSi vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

31 janvier 2019
Autodidacte et hyperactif, Moussa Camara est un serial entrepreneur qui met toute son énergie au service des autres.Originaire de Cergy Pontoise, en banlieue parisienne, Moussa a rapidement scellé son destin à celui de cette ville et de ses habitants. En 2007 à 21 ans, il crée en parallèle, sa première boîte – dans les télécoms – et sa première association : “Agir pour réussir”. Une association qui a pour but d’aider les habitants de Cergy Pontoise sur diverses thématiques : accompagner les jeunes à trouver un stage ou un travail, aider les personnes qui vivent dans des conditions insalubres, inciter les citoyens à s’inscrire sur les listes électorales pour faire entendre leurs voix, etc.Avec cet engagement associatif, Moussa tire rapidement un apprentissage : la réussite sociale doit passer par la réussite économique, donc l’emploi et surtout l’entrepreneuriat. C’est comme ça qu’en 2015, il créé sa deuxième association : Les Déterminés. Son objectif : démocratiser l'entrepreneuriat dans les quartiers populaires et dans les milieux ruraux. Moussa porte un discours super optimiste sur les banlieues et ça fait du bien d’entendre quelqu’un avoir ce genre de discours pour une fois ! Pour lui, c’est clair, il y a des talents dans les quartiers populaires, des gens qui ont des idées, qui pourraient créer de la valeur économique, mais il leur manque simplement les clés pour se lancer et bâtir de vrais succès économiques. C’est justement tout l'objectif des Déterminés : sélectionner des personnes qui ont un projet entrepreneurial et les guider sur le chemin de la réussite.Avec Moussa, on a parlé de :son enfance à Cergy Pontoisela création de son association Agir pour Réussirson stage à Washington en 2011 et le déclic qui l’amène à créer Les Déterminéssa vision : la réussite sociale doit passer par la réussite économiquesa rencontre avec Pierre Gattaz qui lui ouvre le réseau du MEDEFle processus de sélection chez Les Déterminésson rêve : avoir des modèles de réussite d’entrepreneurs dans les quartierscomment on peut tout faire avec de la volonté et du travailpourquoi les projets doivent continuer sans les personnesle plus important : faire ce que l’on aimeJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Se renseigner sur les associations créées par Moussa :Agir Pour RéussirLes DéterminésSi vous vous sentez l’âme d’un mentor, envoyez un petit mot à [email protected] vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

17 janvier 2019
A un peu plus de 40 ans, Frédéric Bardeau a déjà vécu de multiples vies. Il a commencé sa carrière en tant que militaire, a failli être espion puis a atterri un peu par hasard dans le milieu de la communication où il a monté de nombreuses structures, avant de créer en 2013 l’une des entreprises sociales les plus plébiscitées en France : Simplon. Ca vous donne déjà une petite idée du personnage !Simplon est un réseau d’écoles qui dispensent gratuitement des formations au développement informatique à des personnes défavorisées : des jeunes sortis du système scolaire, des réfugiés, des chômeurs de longue durée, des ressortissants de prison, des personnes en situation de handicap, des séniors, etc. La vision de Simplon, c'est d’utiliser le numérique comme levier d’inclusion sociale. Un coup de génie quand on sait que bientôt 9 emplois sur 10 nécessiteront d’avoir des compétences en numérique, et qu’aujourd’hui il y a une réelle pénurie de développeurs informatiques sur le marché.Frédéric a reçu de multiples prix et soutiens pour son engagement : lauréat de la France s’engage en 2014, il a aussi été nommé entrepreneur social de l’année 2017, et en octobre 2018, Tim Cook le président d’Apple en personne est venu lui rendre visite dans ses bureaux pour signer un partenariat dans le but de développer des applications iOS avec Simplon. Tout ça n’empêche pas pour autant Frédéric d’être très accessible et de se livrer avec grandes sincérité et transparence au micro.Ensemble, on a parlé de :son parcours éclectique : des parachutistes de l’armée de l’air jusqu’à l’entrepreneuriat social en passant par la communicationson besoin de se rendre utilesa notion de la réussite : faire des choses utilessa première forme d’engagement lorsqu’il se spécialise dans la communication digitale des ONGsles débuts de Simplonsa vision : comment le numérique peut changer le mondela dualité du numérique qui est à la fois un formidable activateur et terriblement polluantles trois missions de Simplon : sourcer des gens, les former, leur trouver une entreprise dans laquelle travaillerson rôle au sein de Simplon et comment il veut le changer pour éviter la “starification”l’importance du collectifson rôle d’”entrepreneur-créateur” ou “d’entrepreneur de temps de guerre”son besoin de trouver la bonne place et la bonne distancele “mur écologique” et la théorie de l’effondrementsa nouvelle idée : créer un Simplon de la transition écologiquele fait de “faire sa part”pourquoi il vaut mieux demander pardon que la permissionJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Se renseigner sur Simplon :Le site internet : https://simplon.co/Leur page Facebook : https://www.facebook.com/Simplon.co/ Si vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

3 janvier 2019
Donia Souad Amamra est l’une des co-fondatrices de Meet My Mama. Une start-up parisienne qui met en relation des traiteurs avec des entreprises qui ont besoin de leurs services pour des événements : cocktails, buffets, petits-déjeuners, etc. Jusqu’ici rien de bien neuf sous le soleil, à un détail près. Les traiteurs, les chefs sont toutes des femmes étrangères, des “mamas” comme les appelle Donia – migrantes ou réfugiées – qui sont arrivées en France avec dans leur valise un savoir-faire inestimable : leurs dons culinaires et leurs recettes à tomber par terre.Derrière Meet My Mama, il y a surtout la volonté de redonner du pouvoir aux femmes : celui d’entreprendre, celui d’oser réaliser leur rêve. C’est pourquoi, en parallèle de leur plateforme de traiteur, Donia et ses associés ont aussi lancé la Mama’s Academy. C’est la première école dédiée à l'empowerment des femmes migrantes. Les Mamas apprennent à valoriser leurs recettes, à "pitcher" devant un public, à travailler avec des outils du numérique. Bref à développer leur projet et à lancer leur carrière dans le monde de la gastronomie. Donia le dit dans l’épisode, pour elle c’est sûr, ce sont les mamas qui vont changer le monde.Avec Donia, on a parlé de :son parcours et son sentiment de se sentir redevableson engagement pour l’égalité des chancesce qu’est une mamades problèmes identifiés par Meet My Mama : la sous-représentation des cuisines du monde et les nombreux freins qui s’opposent aux femmes qui veulent entreprendre dans le milieu culinairedéconstruire le mythe du réfugiéla cuisine pour abaisser les barrières entre les genspourquoi la mama va changer le mondecomment Meet My Mama agit pour l’empowerment des femmes et change leur vieles histoires de Soraya, Nida et Krishnipourquoi tout le monde a le pouvoir de réaliser ses rêvessa vision : tout le monde a une mission sur terreJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Se renseigner sur Meet My Mama :Leur site internet : https://meetmymama.com/Leur page Facebook : https://www.facebook.com/meetmymama/Si vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :-> Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ -> Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

13 décembre 2018
Julien Vidal a créé Ca Commence par moi. Un projet qui montre que chacun a le pouvoir, au quotidien, de prendre des décisions qui peuvent vraiment faire changer les choses.Tout a commencé en août 2016. Après avoir passé 4 ans en humanitaire en Colombie puis aux Philippines, Julien est rentré en France avec une idée ferme : réduire l’impact négatif de sa vie parisienne sur l’environnement. Il s’est donc lancé un défi. Pendant un an – 365 jours sans interruption – il a mis en place une action qui avait un impact positif sur le monde : installer un moteur de recherche responsable sur son ordinateur, réduire sa consommation de viande, mettre un stop pub sur sa boîte aux lettres, etc.Son initiative a fait tellement de bruit qu’il en a aujourd’hui fait son métier. Son quotidien se partage donc entre conférences, ateliers et animation d’une émission sur la radio Raje. Il a aussi publié un livre en septembre 2018 pour raconter son expérience, que je vous invite chaudement à le lire. Au fond, le pari de Julien c’est de montrer que tout le monde peut agir très facilement, partout et tous les jours et surtout qu’on agit souvent déjà sans le savoir.Ensemble, on a parlé de :pourquoi son initiative a autant fait parler dans les médiasl’urgence d’agir qu’il ressent à son retour en France après 4 ans d’expériences à l’étrangerl’alignement des planètes qui l’a poussé à se lancer dans l’aventure “Ca commence par moi”son parti pris : ne jamais avoir une approche culpabilisantesa vision : agir pour la planète, c’est respecter le vivant dans sa totalitésa définition de l’éco-citoyenneté : assumer les responsabilités de chacune de ses actions sur soi-même, sur la planète et sur les autresla question du bonheurson rêve : faire passer toutes les personnes qui s’engagent dans la lutte contre le dérèglement climatique du statut de “mouton noir à celui d’étincelle du changement”la nécessité d’une réelle implication politiquele traitement de l’informationl’impact des entreprises sur l’environnement et comment être acteur du changement de l’intérieurla principe de la “consom’action” : tout ce qu’on achète (ou que l’on n’achète pas) est un votepourquoi il faut voir la transition écologique comme une opportunité de vivre mieux plutôt que comme une contraintepourquoi il faut revoir le rapport au tempscomment commencer par soila capacité d’influencer positivement les gens autour de soiJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Se renseigner sur Ça commence par moi :Le site internet : https://www.cacommenceparmoi.orgL’émission : https://www.cacommenceparmoi.org/emission-radioLe livre : http://www.seuil.com/ouvrage/ca-commence-par-moi-julien-vidal/9782021404067Si vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :-> Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ -> Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

29 novembre 2018
Gynécologue-obstétricienne, Ghada Hatem est aujourd’hui en France, l’une des figures majeures de la lutte contre les violences faites aux femmes.Son combat commence en 2011, lorsqu’elle devient cheffe de la maternité de l'hôpital Delafontaine à Saint-Denis, dans le 93, à côté de Paris. Là-bas, elle rencontre des femmes en grande souffrance, que cette souffrance soit physique ou psychologique : des femmes battues, des femmes violées, des femmes excisées, des femmes qui n’ont parfois plus envie de vivre ou d’autres encore qui cherchent tout simplement des réponses à leurs questions. Bref, des femmes qui ont besoin d’aide. Le planning familial de l'hôpital est saturé et Ghada se rend compte qu’il n’y a aucun lieu vers lequel elle peut orienter ces femmes.Alors, elle décide de le créer. Ce sera La maison des Femmes. Le bâtiment est construit sur un terrain attenant à l’hôpital et inauguré en juillet 2016. “Un lieu ressource” comme le définit Ghada où les femmes peuvent venir tous les jours pour être écoutées, crues, conseillées, soignées, opérées. C’est le premier et unique lieu en France qui prend en charge les femmes de manière globale. Pour les accueillir et les aider, il y a une équipe de soignants bien sûr mais aussi des avocats, des policiers, des masseurs, des ostéopathes et de multiples bénévoles qui organisent des ateliers créatifs et sportifs pour guider les femmes sur le chemin de l’autonomie et les aider à reconstruire leur estime d’elle-même.En deux ans, la maison des femmes a déjà accompagné 15 000 patientes mais elle est aujourd’hui saturée. Le nouveau combat de Ghada : trouver des financements pour agrandir cette première maison à Saint-Denis mais aussi pour dupliquer le modèle sur tout le territoire. Elle cherche à faire reconnaître auprès des politiques la violence comme un problème de santé public, notamment pour faire en sorte que l’Etat finance ce qu’elle appelle « la médecine de la violence ».Avec Ghada, on a parlé de :Comment la pratique de son métier de gynécologue l’a conduite à devenir la meilleure amie des femmesSon arrivée en Seine-Saint-Denis, où elle prend conscience à la fois de la pauvreté extrême du département et des nombreux combats déjà menés par plusieurs femmes (plutôt politiques)Sa cause : la reconnaissance par le Ministère de la Santé d’une nouvelle forme de médecine qu’elle appelle « la médecine de la violence »L’importance de prendre en charge les victimes de violence et les agresseurs, la première étape selon elle pour éviter les récidivesComment naît la violence et comment l’éviter, notamment en incitant les mères à éduquer leurs enfants – filles ou garçons – avec les mêmes standardsComment transmettre aux patientes de La Maison des femmes, l’idée de l’autonomieArriver à faire la part des choses quand on est médecinLa complémentarité de tous les métiers au sein de La Maison des femmes qui permet de proposer aux patientes une prise en charge complèteSon rôle de chef d’orchestre : comment elle accompagne les personnes de son équipe à donner le meilleur d’elles-mêmesLe besoin d’argent pour dupliquer le modèle de La Maison des Femmes partout en France et notamment le besoin urgent d’argent pour agrandir La Maison de Saint-DenisComment elle porte aujourd’hui son combat auprès des politiques pour récolter des financementsLes deux conditions auxquelles elle estimera qu’elle aura fait sa part des choses : agrandir La Maison des Femmes à Saint Denis et le vote du gouvernement pour financer la médecine de la violencePourquoi tout le monde devrait savoir pourquoi il se lève le matinSi vous voulez aider le monde, faîtes ce que vous savez fairePourquoi l’échec vaut mieux que les regretsPourquoi les violences faites aux femmes coûtent beaucoup d’argent à la sociétéPour contacter, se renseigner ou aider La Maison des femmes : Leur site internetLe reportage de France 2Le reportage de Spicee de mon amie PalomaLe lien vers le crowdfunding permanentSi vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :-> Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ -> Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

15 novembre 2018
Tristan Lecomte est l’un des portes drapeau de l’écologie et du développement durable en France. C’est surtout un serial entrepreneur. En 20 ans, il a créé 3 entreprises sociales : Alter Eco, l’une des premières marques de commerce équitable française, Pur Projet qui propose aux entreprises de réduire leur impact négatif sur la planète et Tree Token pour financer l’agroforesterie grâce blockchain.La vision que Tristan véhicule auprès des entreprises est assez simple : il leur explique que si elles veulent perdurer, elles ont tout intérêt à préserver la nature pour la simple et bonne raison que leur business dépend de la nature. Par exemple quand on est une entreprise de cosmétiques, on a besoin de plantes pour créer ses produits ou encore quand on est une grande chaîne d’hôtellerie, pour aménager ses chambres d’hôtel, on à besoin de meubles donc de bois. Et pour Tristan, le meilleur moyen de préserver la nature c’est de miser sur l’agroforesterie : c’est à dire le fait de replanter des arbres sur les surfaces agricoles. En 10 ans Pur Projet a donc permis de replanter 10 millions d’arbres. Ca peut paraitre énorme mais Tristan explique dans l’épisode qu’en réalité, il ne s’agit que d’une goutte d’eau comparé à l'étendue de la déforestation.Ce qui est aussi très intéressant avec Tristan c’est qu’il a 20 ans d'entrepreneuriat social derrière lui. Il s’est lancé à une époque où c’était moins facile et où on parlait beaucoup moins de faire du business pour une bonne cause. Il est donc passé par toutes les étapes et a une vision assez précise de ce qui fonctionne et ne fonctionne pas. Dans l’épisode il livre notamment ses trois clés de succès pour lancer un business social.Avec Tristan, on a parlé de :comment chacun de nous peut avoir un impact positif sur le mondeson départ de chez L’Oréal en 1998 pour créer Alter Ecopourquoi s’engager rend plus intelligent et plus heureuxsa vision : s’engager pour la nature, c’est s’engager à préserver notre propre éco-systèmedépasser la dualité : se focaliser sur la solution plutôt que sur le problèmeles clés du succès de l’entrepreneuriat social qu’il a pu identifier avec ses 20 ans d’expériencele climat : une cause environnementale et socialecomment il réconcilie l’homme – et notamment les grosses entreprises – avec la nature dans le cadre de Pur Projet grâce à son principe de l’”insetting”pourquoi il faut que l’homme se réinsère dans la naturela condition pour changer le monde : se changer à l’intérieur de soile meilleur moyen d’aider la nature : faire ce qui nous rend heureuxJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Se renseigner / contacter Alter Eco ou Pur Projet :Alter EcoPur ProjetSi vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :-> Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ -> Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

1 novembre 2018
Swann Périssé est productrice et humoriste. Elle fait du stand-up sur scène et a créé sa chaîne Youtube en 2016. A travers ses sketchs et ses vidéos, elle cherche à faire rire bien sûr mais surtout à faire rire en faisant passer des messages importants sur des causes qui lui sont chères, en particulier le féminisme et l’écologie. Comme elle le dit dans l’épisode, pour elle l’humour est un cheval de Troie. En résumé, Swann est une humoriste engagée. D’ailleurs, elle fait partie en 2018, pour la deuxième année consécutive, du programme Youtube “Creators For Change”. Des youtubers triés sur le volet, qui bénéficient d’une bourse de la part de Youtube pour faire une vidéo qui a un impact social.Avec Swann, on a parlé de :l’humour comme cheval de Troie : faire passer des messages importants en faisant rire les genspourquoi on peut rire de tout si on accepte de ne pas faire rire tout le mondecomment elle essaye d’appliquer certains de ses principes de vie dans ses vidéos“son tour du monde des blagues”, un documentaire réalisé sur les humoristes engagés dans le cadre du programme Youtube “Creators For Change”pendant la réalisation de ce documentaire, sa rencontre marquante avec les 4 humoristes indiens de la chaîne Youtube All India Bakchodla puissance d’internet comme levier pour changer les chosescomment elle est devenue humoristesa foi en l’humainle lien entre les artistes, les entrepreneurs et les personnes croyantescomment après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, les humoristes n’ont plus pu faire rire comme avantles humoristes qu’elle admire particulièrement : Bun Hay Mean, Haroun et Blanche Gardinla responsabilité de l’influenceur : ne pas faire passer de messages négatifssa cause : le féminismepourquoi tout le monde n’est pas obligé d’avoir une causela tournée Youtube “Toi Même Tu Filmes” avec des jeunes des banlieues durant l’été 2017pourquoi changer le monde commence par changer la vie des personnes autour de soiJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Se renseigner ou contacter sur Swann :Sa chaîne Youtube : https://www.youtube.com/user/swannperisseSa page Facebook : https://www.facebook.com/swannperisse/Son compte Instragram : https://www.instagram.com/swannperisse/Si vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :-> Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ -> Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

18 octobre 2018
Félix de Belloy est avocat en droit pénal des affaires. En 2002, alors qu’il était à l’école du barreau de Paris et qu’il s’ennuyait ferme, il a créé Proxité. Une association dédiée à la réussite des jeunes en difficulté. Initialement lancée à Saint-Denis, l’association est aujourd’hui présente un peu partout en France.L’idée de Félix ? Utiliser le système du parrainage en connectant un jeune avec une marraine ou un parrain, chargé.e de l’accompagner pendant au moins un an. L’occasion de mettre en relation des personnes qui, en temps normal, n’auraient jamais été amenées à se rencontrer. Et surtout la formule magique pour créer des relations de confiance fortes et durables.Avec Félix, on a parlé de :ses romansson service militaire au Sénégal pendant lequel il prend conscience de l’état d’abandon des banlieues françaisesle début de son histoire avec les jeunes délinquants de Saint-Denisle rôle des mères dans les quartiers sensiblesson année à Atlanta de laquelle il revient déterminé à créer quelque chose de plus important pour aider les jeunes de Saint-Deniss’engager quand on vient d’un milieu privilégiéla clé du bonheur selon lui : la relation aux autresla naissance de Proxité, l’association qu’il fonde en 2002la “théorie du rateau” : la déception vaut mieux que la frustrationsa cause : créer du lien social, de la cohésionson choix de vie : séparer son activité d’avocat de son engagement avec Proxité, sans que cela ne soit antithétique pour autantson nouvel engagement pour l’insertion des sortants de prisonpourquoi il faut aller bien pour s’engagerJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Se renseigner sur Proxité :Sur le site de Proxité : https://www.proxite.com/Sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/proxite/Si vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :-> Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ -> Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

4 octobre 2018
Avec sa start-up CetteFamille, Agathe s’intéresse à une partie de la population qui décuple et qui va continuer à décupler dans les années à venir : les personnes âgées. Et plus particulièrement les personnes âgées en perte d’autonomie pour lesquelles il devient de plus en plus compliqué de vivre seule.Dans ces cas là, on a tendance à penser que la seule solution est la maison de retraite ou l’EHPAD. Mais il y a en fait une alternative très peu connue en France : les familles d’accueil ! Il y en a même des milliers en France mais elles restent pour la plupart sans activité car personne ne connaît la solution, alors que pendant ce temps là, les maisons de retraite sont pleines à craquer.C’est donc pour remédier à ce problème qu’Agathe a créé en 2015 CetteFamille. Une start-up qui facilite la mise en relation entre les familles d’accueil et les personnes âgées. Si on en croit Agathe, cette solution est une alternative super joyeuse et efficace à la maison de retraite, à la fois pour les personnes âgées mais aussi pour leurs propres familles. En bref, le métier d’Agathe au quotidien c’est de faire en sorte que la vieillesse devienne un bon souvenir, et c’est quand même sacrément chouette de savoir que quelqu’un s’occupe de ça !Cet épisode est plein d’anecdotes et de prénoms à consonance désuète : Alain, Régine, Robert. J’ai adoré les histoires d’Agathe qui sont aussi drôles que touchantes. Ce qui est aussi intéressant c’est qu’Agathe a créé CetteFamille alors qu’elle était encore étudiante. Elle a donc pas mal de bons conseils pour ceux qui cherchent un métier qui leur permettent de se rendre utile ou encore qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat à la sortie de leurs études.Avec Agathe, on a parlé de :son voyage au Népal en 2013la quête de sa voie professionnelle et comment elle a fini par arriver à l’entrepreneuriatla création et les débuts pas si évidents de CetteFamille, alors qu’elle était encore étudiantecomment les seniors reprennent goût à la vie dans les familles d’accueilsa vision sur l’entrepreneuriat social et la nécessité de créer des entreprises rentables pour pouvoir agir sur la sociétéla chance d’avoir une cause et comment rester curieux peut aider à trouver la siennela nécessité d’être aligné avec soi-même pour changer les choses et rallier du monde derrière soi...comme Forrest Gump !les personnes qui l’inspirentpourquoi il vaut mieux avoir des remords que des regretsJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Contacter Agathe ou CetteFamille :Sur la page page Facebook de CetteFamille : https://www.facebook.com/CetteFamille-1658541004404802/Sur leur site internet : https://www.cettefamille.com/Pour leur écrire : [email protected] ou n’hésitez pas à écrire à Agathe sur LinkedInSi vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :-> Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ -> Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

20 septembre 2018
Il le dit lui-même dès le début de l’épisode : Arnaud est un homme d’implication. Pompier volontaire depuis 2012, roboticien passionné par la technologie, il a créé PANDA en 2016. Une start-up sociale et un casque – du même nom – qui permet aux aveugles de se figurer leur environnement en réalité augmentée. Avec ces “yeux dans les oreilles”, Arnaud et son équipe ambitionnent de rendre le monde accessible à toutes les personnes en situation de déficience visuelle. Un projet qui lui permet aussi d’allier deux de ses inclinations : la technologie et l’engagement au service des autres.Arnaud m’a reçue chez Station F, l’énorme incubateur de startups dans le 13 arrondissement de Paris. C’était la première fois que j’y allais et j’ai été impressionnée par l’immensité et la modernité du lieu. On a enregistré l’interview dans une de ces salles de réunions qui ressemblent à de gros cubes en lévitation, avec une baie vitrée donnant sur tout le hall. Je n’ai pas vu l’heure passer, happée par notre conversation et la vision du monde super optimiste que porte Arnaud. Quand on a eu fini, je me suis rappelée de là où on était et j’ai trouvé ça vraiment chouette de voir que deux mondes – que l’on pense pourtant si différents – pouvaient cohabiter et même se potentialiser, que la technologie pouvait aussi servir au bien commun. De quoi – j’espère – inspirer toute une nouvelle génération d’entrepreneurs...Avec Arnaud, on a parlé de :son engagement de pompier volontaire et comment il l’utilise dans son quotidien d’entrepreneurtravailler pour quelque chose qui nous dépassel’accident d’une amie qui réveille en lui le besoin d’actionl’importance de la mission quand on entreprend“on ne s’attend pas à ce qu’un enfant aveugle fasse de grandes choses” – comment changer les mentalités sur les personnes aveuglesla tradition chez Panda pour les nouveaux collaborateurs : passer 24h en aveuglel’ambivalence d’être à la fois une start-up technologique et faisant partie de l’économie sociale et solidaire (ESS)trouver sa mission en regardant ce qui nous fait de la peinesa conviction : chaque personne sur la terre a un don et permet de contribuer à résoudre une causel’importance de l’humilitéJ’espère que l’épisode vous plaira ! N’hésitez pas à nous donner votre avis, laisser une note ou un commentaire et surtout à vous abonner à Aujourd’hui sur votre application de podcast :)Contacter Arnaud ou PANDA :Sur la page page Facebook de PANDA : https://www.facebook.com/pandaguidesmeSur le site internet de PANDA : https://www.panda-guide.fr/Si vous cherchez une info évoquée dans l'épisode, rendez-vous sur : http://aujourdhui-lepodcast.com/Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux :-> Sur Facebook : https://www.facebook.com/aujourdhuipodcast/ -> Sur Instagram : https://www.instagram.com/aujourdhuipodcast/Ce podcast est produit par Canard & CieMusique originale de IKIGO.
like podcast

20 / 22 épisodes
1 2
Scroll to top