ARTE Radio - Nouveautés

125 abonnés
S'abonner
Pionnière du podcast, http://arteradio.com produit des créations originales sans formatage ni publicité : émissions régulières, reportages, documentaires, fictions, séries... Les auteur.e.s sont débutants ou professionnels et leur travail est rémunéré. Leurs podcasts sont produits par ARTE Radio à partir d'un projet écrit, et réalisés par les auteur.e.s que nous formons à la prise de son et au montage, sous la supervision du rédacteur en chef et des 2 réalisateurs salariés. Toutes nos créations (plus de 2000) produites depuis 2002 sont disponibles sous contrat Creative Commons sur notre site http://arteradio.com. Projet animé par une joyeuse petite équipe - 5 salariés sur 3,5 postes - ARTE Radio fait partie du service Web d'ARTE France, la branche française de la télévision publique culturelle européenne ARTE à Paris, France. Nos productions ont gagné de nombreux prix internationaux (Italia, Europa, Ondas...) en tant que "meilleur documentaire" ou "meilleure fiction radio". Nous avons coproduit avec BBC, NHK, YLE, Deutschland Radio Kultur, le Centre Pompidou... Nous avons initié des productions vidéo comme "New York Minute", ouvert une plateforme gratuite pour vos audioblogs, et nous animons de nombreuses séances d'écoute dans le monde entier, ainsi que des ateliers pour les scolaires et les adultes.

901 épisodes

22 septembre 2019 - 00:03:41
Les coqs ont leur heure de gloire à l’aube, mais parfois aussi une triste fin. Assassinat dans la basse-cour : chiens et cochons assistent à la scène, au premier rang. Les enfants eux se préparent pour une journée d’école. Lambada, comptines et hymnes pour commencer la journée en musique.La série Amazônia Les habitants de Tauary, petit village au coeur de la forêt amazonienne, nous emmènent écouter les sons de leur quotidien tout au long d’une journée. De l'aube en forêt à une balade en pirogue, de l'orage à la nuit, des jeux dans le fleuve à la chasse au crocodile... En constant dialogue avec leur entourage, les habitants imitent les cris des animaux (singes, toucans, aras, colibris...) pour faire entendre leur chant. Cette création se décline en 10 podcasts de 3 minutes.Enregistrements : septembre 17, janvier 19 - Remerciements : à tous les habitants de Tauary - Photo, réalisation & mixage : Félix Blume
like podcast

21 septembre 2019 - 00:03:36
Le jour se lève dans la forêt Amazonienne, les grenouilles finissent leur longue nuit de symphonie. Emerson est venu appeler les piauhaus hurleurs qui répondent peu à peu à son sifflement. Leur chant peut atteindre les 120 décibels à 1 mètre, le même niveau que le moteur d’un avion. Les singes zog-zog crient au loin, et un couple de perroquets aras leur répond, plus proche. La journée peut commencer.La série Amazônia : Les habitants de Tauary, petit village au coeur de la forêt amazonienne, nous emmènent écouter les sons de leur quotidien tout au long d’une journée. De l'aube en forêt à une balade en pirogue, de l'orage à la nuit, des jeux dans le fleuve à la chasse au crocodile... En constant dialogue avec leur entourage, les habitants imitent les cris des animaux (singes, toucans, aras, colibris...) pour faire entendre leur chant. Cette création se décline en 10 podcasts de 3 minutes.Enregistrements : septembre 17, janvier 19 - Remerciements : à tous les habitants de Tauary - Photo, réalisation & mixage : Félix Blume
like podcast

18 septembre 2019 - 00:06:48
Après avoir recueilli des messages de soutien à Patrick Balkany, Livo prend la défense du moustique-tigre, victime lui aussi d'un terrible média bashing. Il écoute le naturaliste Hugues Mouret nous présenter la bête, et se rend dans le quartier populaire des Gratte-ciel à Villeurbanne qui a été gazé à l'aide d'un insecticide de chez Bayer. Il finit par se reposer en regardant des vidéo pro-pesticides signées de la journaliste "décomplexée" Emmanuelle Ducros.Chaque mercredi, Livo bombe l'info avec son micro. Abonnez-vous au podcast "Dépêche" sur notre site, Apple Podcasts, SoundCloud ou Deezer. Enregistrements : 6, 16, 17 septembre 19 - Mix : Charlie Marcelet - Texte, voix, réalisation : Olivier Minot
like podcast

18 septembre 2019 - 00:42:59
Il y a encore quelques années, on dissociait facilement notre vie numérique, sur les réseaux sociaux, de notre vie réelle, celle de tous les jours. C’était du virtuel tout ça, quelque chose d’un peu éloigné. Mais aujourd’hui, il est impossible de ne pas qualifier de réels nos échanges numériques. Ils ont mille conséquences sur nos vies quotidiennes. Et parfois, cette identité numérique nous échappe, on ne la contrôle plus. Selon un sondage d’OpinionWay, la moitié des 18-30 ans disent avoir déjà subi une situation de cyber violence. Dans cet épisode, Cécile Duflot nous raconte le cyberharcèlement, les centaines de milliers de tweets haineux reçus depuis dix ans. Vled Tapas,lui, a été outé sur les réseaux. Quant à Rémi Deblois, il a été viré en quelques jours pour un message Facebook. il y a aussi des impacts plus doux, plus légers, plus... amoureux. Les réseaux sociaux, Cupidon des temps modernes ?1 heure et 22 minutes chaque jour. C’est le temps consacré aux réseaux sociaux, en moyenne, par internaute français. À s’inventer une vie, à l’embellir, à (se) la raconter ? La documentariste Elodie Font (« Coming in », « Mycose the night », « Il était une fois la PMA ») enquête avec rigueur et humour sur nos vies numériques et nos identités multiples, sur tout ce que l’on dit de nous (et des autres) en ligne, pour le meilleur et pour le pire. Une production INA réalisée par Charlène Nouyoux.Avec la participation de : - Cécile Duflot, femme politique française et directrice générale de Oxfam France. Présente sur Twitter sous son nom (@CecileDuflot) et très suivie sur les réseaux sociaux, elle a été la cible d'attaques et se déclare victime de cyberharcèlement en 2019. - Vled Tapas (@VledTapas), il anime la page Youtube La tronche en biais et il revient sur son coming out dans cette vidéo. - Jean-Windows et son compte twitter. - Rémi Deblois, Caroline et Yann Tersinet.Auteure : Elodie Font - Réalisation : Charlène Nouyoux - Mixage : Laurent Thomas - Production : Amandine Collinet / INA - Chargés de production : Aliénor Patoux et Thierry Ippolito / INA
like podcast

18 septembre 2019 - 00:37:41
Il y a le pseudo que l’on prend par jeu, par mimétisme ou par passion pour la géographie, comme #Elodu53. Il y a aussi les internautes qui se cachent par plaisir, pour la possibilité du frisson d'être quelqu’un d’autre, ou de n’être qu’une partie de soi. Mais il y a aussi tous ces parcours que vous allez rencontrer dans cet épisode. Ceux qui se camouflent parce qu’ils n’ont pas le choix, parce qu’ils risquent gros : un harcèlement, un licenciement, de la prison ou même une mise à mort. Ils doivent se cacher pour des raisons politiques, sexuelles, religieuses... Et décliner leur véritable identité constitue une réelle menace. Alors que le débat sur l’anonymat refait régulièrement surface, certains d’entre eux ont accepté de lever fébrilement leur masque.1 heure et 22 minutes chaque jour. C’est le temps consacré aux réseaux sociaux, en moyenne, par internaute français. À s’inventer une vie, à l’embellir, à (se) la raconter ? La documentariste Elodie Font (« Coming in », « Mycose the night », « Il était une fois la PMA ») enquête avec rigueur et humour sur nos vies numériques et nos identités multiples, sur tout ce que l’on dit de nous (et des autres) en ligne, pour le meilleur et pour le pire. Une production INA réalisée par Charlène Nouyoux.Avec la participation de : - France Hamon sous le pseudo EmmaStreet. - Frédérique Bredouille, qui travaille au quartier de La Défense, à retrouver ici sur twitter. - Louise Mey (@MeyLouise), autrice. - FoO ou @fo0_, cofondateur de Nothing2hide, une association axée la diffusion et la protection des informations. - Uraz Aydin, auteur d'une thèse et qui ne pouvait pas, à une époque, publié en son nom. - @Imam Apostat suivi par plus de 10k abonnés sur Twitter.Auteure : Elodie Font - Réalisation : Charlène Nouyoux - Mixage : Laurent Thomas - Production : Amandine Collinet / INA - Chargés de production : Aliénor Patoux et Thierry Ippolito / INA
like podcast

18 septembre 2019 - 00:38:41
"Don’t feed the troll" : n’alimentez pas ces lutins des réseaux qui vous titillent, vous énervent. Sauf que les trolls peuvent parfois devenir, à coups d’insultes, des haters. Ceux qui harcèlent, humilient et profitent de leur anonymat pour déverser leur violence et leur colère. Mais ne sommes-nous pas tous le hater d’un autre ? Quand je m’indigne des propos homophobes d’une députée en l’insultant, j’ai l’impression d’être dans mon droit. Mais elle, en face, n’a-t-elle pas l’impression que je ne suis que violence ? Parfois, il suffit juste d’un « like » ou d’un « retweet » pour faire partie du tribunal d’Internet, celui qui met à mort aussi rapidement qu’il vénère. Dans cet épisode, des internautes nous racontent leurs visions de la meute, qu’ils y aient participé ou qu’ils en aient fait les frais. Une question demeure alors, pourquoi sommes-nous si attirés par l’ombre, par les masques, par la double identité ?1 heure et 22 minutes chaque jour. C’est le temps consacré aux réseaux sociaux, en moyenne, par internaute français. À s’inventer une vie, à l’embellir, à (se) la raconter ? La documentariste Elodie Font (« Coming in », « Mycose the night », « Il était une fois la PMA ») enquête avec rigueur et humour sur nos vies numériques et nos identités multiples, sur tout ce que l’on dit de nous (et des autres) en ligne, pour le meilleur et pour le pire. Une production INA réalisée par Charlène Nouyoux.Avec la participation de : - Mehdi Meklat et son double maléfique, Marcelin Deschamps (son pseudo), a twitté durant cinq ans des propos haineux sur la toile. Il revient sur cette période dans un livre intitulé Autopsie, publié aux éditions Grasset. grasset.fr/autopsie-9782246817918 - Michael Stora, psychanalyste. Biographie disponible sur le site de l'observatoire des mondes numériques en Sciences humaines. omnsh.org/michael.stora - Hannan ( @Cheikhapostat2), qui se revendique "Athée par conviction" sur Twitter; - FoO ou @fo0_, cofondateur de Nothing2hide, une association axée sur la diffusion et la protection des informations. nothing2hide.org/fr/qui-sommes-nous/ - Amin et Arnaud du podcast P2J, dédié au football. https://p2j.fr/ - QuentinRetrouvez également, Pharos, le portail officiel de signalement des contenus illicites de l'internet. internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/AccueilAuteure : Elodie Font - Réalisation : Charlène Nouyoux - Mixage : Laurent Thomas - Production : Amandine Collinet / INA - Chargés de production : Aliénor Patoux et Thierry Ippolito / INA
like podcast

18 septembre 2019 - 00:40:11
Il est tard, un soir d’été, et vous faites défiler votre fil Instagram. Toutes ces photos de gens qui ont l’air d’être au top de leur vie avec leurs dents blanches, leurs enfants heureux, et leurs voyages sur des plages de sable fin. En maillot de bain toute l’année ! Vous n'êtes pas dupe, vous savez qu’Instagram re-cadre nos réalités, il n’empêche, vous aimeriez vous aussi siroter un thé en surplombant le Bosphore ! Quelle est cette vie qu'on crée, qu'on transforme et qu'on retouche sur les réseaux sociaux ? Ce double qu'on choisit, qu'on met en scène, et que parfois, l’on monnaie ? Qui sont ces gens qui s’exposent et qui deviennent dans nos téléphones des personnages de téléréalité avec qui on peut échanger ?1 heure et 22 minutes chaque jour. C’est le temps consacré aux réseaux sociaux, en moyenne, par internaute français. À s’inventer une vie, à l’embellir, à (se) la raconter ? La documentariste Elodie Font (« Coming in », « Mycose the night », « Il était une fois la PMA ») enquête avec rigueur et humour sur nos vies numériques et nos identités multiples, sur tout ce que l’on dit de nous (et des autres) en ligne, pour le meilleur et pour le pire. Une production INA réalisée par Charlène Nouyoux.Avec la participation de : - Emeline ( @passionnement_a_la_folie ) et Julien ( @ju_reef ) et leurs enfants Baptiste et Clément. Leurs comptes Instagram sont principalement dédiés à la famille et aux voyages. - Camille ( @HolyCamille ), blogueuse et suivie par plus de 100 000 abonnés sur Instagram. - Laurence Allard, sociologue et sémiologue française. - Également Roméo et Meryl.bie.Auteure : Elodie Font - Réalisation : Charlène Nouyoux - Mixage : Laurent Thomas - Production : Amandine Collinet / INA - Chargés de production : Aliénor Patoux et Thierry Ippolito / INA
like podcast

18 septembre 2019 - 00:37:08
1 heure et 22 minutes chaque jour. C’est le temps consacré aux réseaux sociaux, en moyenne, par internaute français. À s’inventer une vie, à l’embellir, à (se) la raconter ? La documentariste Elodie Font (« Coming in », « Mycose the night », « Il était une fois la PMA ») enquête avec rigueur et humour sur nos vies numériques et nos identités multiples. Sur tout ce que l’on dit de nous (et des autres) en ligne, pour le meilleur et pour le pire. Une production INA réalisée par Charlène Nouyoux.C’est l’histoire d’un pseudo que vous créez pour les réseaux sociaux. Au début, seulement quelques personnes vous suivent, puis des centaines, puis des milliers, puis des dizaines de milliers... À partir de 50 000 abonnés, vous devenez un concept, que l’on peut insulter en fonction de nos humeurs. Un tweet, et vous recevez une rafale de notifications, si bien que vous êtes obligé de les désactiver. Votre téléphone n’en supporte plus le poids. Vous êtes le héros du jeu vidéo, celui qui est sur la scène, et c’est comme une drogue dont vous voulez reprendre une dose, quotidiennement. Quel est l’impact de ces pseudos ? Ont-ils une influence sur les identités hors réseaux de ceux qui, dans l’ombre, les alimentent ?Avec la participation de : - William, professeur d'anglais, présent sur Twitter sous le pseudo de @M’sieur le prof depuis 2011 et suivi par plus de 476k abonnés. Il y publie les chroniques d'un professeur que "les jeunes aiment sur Twitter mais pas en vrai". twitter.com/MsieurLeProf - Dieu (@_Dieuoff sur Twitter ) compte plus de 489k abonnés, il fêtera bientôt ses 700 tweets. twitter.com/_dieuoff - Klaire fait Grr ( @Klaire sur Twitter ), elle est l'auteure des podcasts Plaisir d'offrir et Mon prince viendra, qui a remporté le Prix Italia de la meilleure fiction radio 2018. twitter.com/Klaire - Cécile Duflot ( @CecileDuflot ), femme politique française et directrice générale de Oxfam France. Très suivie sur les réseaux sociaux, elle a été la cible d'attaques et se déclare victime de cyberharcèlement en 2019. twitter.com/CecileDuflotAuteure : Élodie Font - Réalisation : Charlène Nouyoux - Mixage : Laurent Thomas - Production : Amandine Collinet / INA - Chargés de production : Aliénor Patoux et Thierry Ippolito / INA
like podcast

13 septembre 2019 - 00:03:01
"Toi, quand tu flashes sur une personne dans le métro ou à la B.U., tu te contentes de lui lancer des regards en coin. Pas Brisco." Cette brève histoire d'amour queer gagne notre 5ème concours de podcasts !"Tordu déçu" de Billy Pantalon est le podcast gagnant de notre concours "Podcaste ton été 2019", proposé par les Audioblogs d'ARTE Radio en partenariat avec Les Inrockuptibles et Sennheiser. Billy Pantalon a gagné la diffusion de son podcast mixé et rémunéré par ARTE Radio, un casque Sennheiser et un abonnement digital d'un an aux Inrocks. Les 2ème et 3ème prix ainsi que l'ensemble des envois au concours sont là : https://audioblog.arteradio.com/blog/137708/concours-arte-radio-2019Enregistrements : été 19 - Mixage : Charlie Marcelet - Réalisation : Billy Pantalon
like podcast

12 septembre 2019 - 00:32:55
J’aurais voulu entendre plus de femmes dans la série « Beatmakers ». Seulement voilà, aucune ou presque n’est aussi célèbre que Laurent Garnier et n’a composé un titre aussi vendu que « Sapé comme jamais ». Ça m’a rappelé que dans ma jeunesse, j’avais le rêve secret d’être beatmakeuse. Alors je suis allée en rencontrer trois, pour qu’elles me parlent d’un morceau de leur répertoire qui fait figure de tube à leurs yeux. Pour leur demander comment elles avaient fait, elles, pour un jour oser toucher un clavier maître : Vicky R et son morceau afro hip hop « Plan B », Flore et son morceau bass music « Congo », Parveen aka The Marv et son morceau hip hop instrumental « Blind reminiscence ».Le soundcloud de Vicky R : https://soundcloud.com/vickybeatmakeuse Le soundcloud de Flore : https://soundcloud.com/flore Le soundcloud de The Marv : https://soundcloud.com/themarvLes beatmakeuses citées : Wondagurl, Sônge, Sudan Archives, Yami, Estère, Penelope Antena, Sadiva, Karami, Sarah, the !llstrumentalist, Cheetah, Rynea Soul, Beachulgi, Tālā, Handycat, Eevee, Emy Zaluzna, Deja Dom, Fishdoll, Emeraldia Ayakashi, Idhaz, AndieMar, Marie-Gold, Jillesque, London Elixir, Heddy Fur, Seneca B.Remerciements : David Phuong, Emmanuel Forlani, Denis Jelen, Daria, Jasmée, Haya, Tiali. Enregistrements : février, mars 2019 - Auteure : Mia Ma - Réalisation : Samuel Hirsch - Crédits photos : Majiim Doe (The Marv), Mr HoHo (Flore)
like podcast

11 septembre 2019 - 00:08:48
Cette semaine, Livo fuit les journaux pour se balader dans son quartier en pleine gentrification : boutiques improbables, hausse de l'immobilier, expulsion de la pizzéria mythique Carlino, tout part à vau-l'eau. Même Martial, le punk SDF emblématique qui dessinait sur les trottoirs avec les enfants, s'est fait la belle. Un bel hommage à la Croix-Rousse de Rachid Taha, Mano Solo et Virginie Despentes, et à tous les quartiers menacés par le Rb'n'b.Chaque mercredi, Livo découpe les journaux avec son micro. Abonnez-vous au podcast "Dépêche" sur notre site, Apple Podcasts, SoundCloud ou Deezer. Enregistrements : 21 février, 2 avril, 5 août, 4 et 10 septembre 19 - Mix : Charlie Marcelet - Texte, voix réalisation : Olivier Minot
like podcast

10 septembre 2019 - 00:07:01
Un beau matin d'octobre 2018, alors que le mouvement des gilets jaunes n'a pas encore réellement commencé, le président de la République et sa femme reçoivent une lettre de menaces de mort. Qui est derrière cet écrit ?« Je crois que tout le monde peut tuer quelqu’un un jour », disait aux jurés une témoin appelée à la barre. Si les faits divers nous fascinent, c’est qu’en effet nous avons tous l’intime conviction qu’un jour, selon notre histoire et les circonstances, nos vies pourraient basculer dans le drame. Chroniqueuse judiciaire, je suis depuis plusieurs années les procès d’assises à travers la France. Et dans ce grand théâtre où la justice se penche sur des vies brisées par des crimes atroces, je traque notre part d’humanité. Qui est cette femme qui arrive ivre à sa déposition ? Le père de la victime et la mère de l’accusé parviendront-ils à se parler ? Peut-on toucher son client derrière une vitre ? » Elise Costa Le podcast des faits divers, des crimes et des procès. A partir d’une anecdote, d’un moment, d’un détail, la chroniqueuse judiciaire Elise Costa jure de raconter «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en nous tous.En partenariat avec Slate. Enregistrement : août 19 - Texte et voix : Élise Costa - Musique originale et réalisation : Arnaud Forest - Illustration : Simon Leclerc
like podcast

5 septembre 2019 - 00:32:40
Les habitants de Tauary, petit village au coeur de la forêt amazonienne, nous emmènent écouter les sons de leur quotidien tout au long d’une journée. De l'aube en forêt à une balade en pirogue, de l'orage à la nuit, des jeux dans le fleuve à la chasse au crocodile... En constant dialogue avec leur entourage, les habitants imitent les cris des animaux (singes, toucans, aras, colibris...) pour faire entendre leur chant. Cette création est aussi disponible en podcast de 10x3 minutes.Nous sommes à Tauary, petit village à 600 km à l’ouest de Manaus, au Brésil. Il faut 14 heures en bateau express, 2,5 jours en bateau 'normal' ou 1 heure d'avion pour atteindre Tefé, la petite ville la plus proche. De là il faut prendre une pirogue à moteur - comptez entre 1h30 et 2h selon la saison et le niveau des eaux - pour remonter le Rio Tefé et arriver ici : https://goo.gl/maps/4UPT3UVz5GwbwmNw5 Une vingtaine de familles vivent là (environ 80 personnes), aucune ne se reconnaissant comme “indigène”. Les habitants sont issus d'un mélange de colons et d'indigènes, installés ici à l’époque de l'exploitation du latex. Il y a une école, un poste de santé avec des médicaments de base, un téléphone public (pas d’autres téléphones, pas de connexion, pas d’internet), un terrain de foot et un de volley. La ressource du village est la plantation de manioc, qui se fait ensuite en farine et se vend en ville. Le village s’auto-régule, et chacun ne peut travailler que 2ha à chaque fois. On ne déforeste donc que le nécessaire malgré toute la forêt qui est là, toute proche.Le Français Félix Blume voyage dans le monde entier pour des prises de son documentaire exceptionnelles, ainsi que des ateliers de création sonore. Voir son site remarquable et son entretien épatant.Enregistrements : septembre 17, janvier 19 - Remerciements : à tous les habitants de Tauary - Réalisation & mixage : Félix Blume
like podcast

4 septembre 2019 - 00:07:49
Après deux mois d'abstinence médiatique, Livo se reconnecte avec les différentes rentrées : scolaire avec sa fille, climatique avec l'ouragan Dorian, ou encore littéraire avec l'affaire Yann Moix... avant de s'échapper dans la nostalgie des vacances. Feat. un Allemand qui chante du Francis Cabrel.Dépêche : chaque mercredi, Livo découpe les journaux avec son micro.Enregistrements : 21 juillet, 24 et 30 août, 2 et 3 septembre 19 - Mixage : Charlie Marcelet - Texte, voix, réalisation : Olivier Minot
like podcast

4 septembre 2019 - 01:04:07
Les femmes handicapées, leurs réalités et leurs luttes sont encore peu présentes au sein des études de genre, y compris celles qui portent sur l’intersectionnalité. Inversement, les questions féministes sont rarement prise en compte par les études sur les handicaps. Comment penser ensemble lutte contre le sexisme et contre le validisme ? Que peuvent apporter les réflexions alternatives sur le handicap aux études de genre et aux études queer, et inversement ? Pourquoi le handicap est-il un enjeu féministe ? Quelques éléments de réponses avec des femmes et des chercheuses autistes et en situation de handicaps moteurs. Elles nous parlent de discriminations et d'invisibilité, d'accessibilité et de sexualités, de rapport au corps et de droits fondamentaux... et elles pensent de nouvelles utopies concrètes.Avec : - Murielle, adhérente à l'AFFA - Julie Dachez, docteure en psychologie sociale et militante autiste - Elisa Rojas, avocate, activiste, et militante au CLHEE - Charlotte Puiseux, docteure en philosophie - No anger, docteure en science politique, autrice, danseuse, performeuse, militante et activisteTextes : - « Un appartement sur Uranus », Paul B Preciado - « Vivre dans le feu, Confessions », Marina Tsvetaieva - « A mon geste défendant », No Anger - « Nerga Capior », No AngerExtraits : - Le film Defiant lives - Le collectif Sins Invalid - La chanson « La grenade » de Clara LucianiRemerciements : - À l'Association Francophone des Femmes Autistes - Au Collectif Lutte et Handicaps pour l'Egalité et l'Emancipation - À Claude Ursula Maulavé - À Fabienne Cazalis, chargée de recherche au CNRS - Karine LhémonLiens : - L'association francophone de femmes autistes - Le collectif pour la liberté d'expression des autistes - La BD La différence invisible, Julie Dachez et Mademoiselle Caroline - Le livre Dans ta bulle, Julie Dachez - Le blog Journal d'une aspergirl - Le podcast Journal d'Aspergirl - La conférence Adeline Lacroix et Fabienne Cazalis sur les femmes autistes - L'article « Femmes et handicap », Dominique Masson - Le Collectif lutte et handicaps pour l'égalité et l'émancipation - Le Roman Nerga Capior - L'article « Handicap+queer=Crip », Les ourses à plumes - Handiqueer, l'association pour les personnes LGBTQI+ qui ont tout type de handicap - L'article « Les mutantes oubliées », Charlotte Puiseux - Le film Cerveaux Mouillés d’Orages de Karine Lhémon - La chaîne YouTube Vivre avec - L'essai « Lutter ensemble » Juliette Rousseau - Le roman « Habiletés sociales » Camille Cornu - Le roman « F 84.5 » Camille Cornu, Jacques Flament éditions - Le roman « Les choses comme je les vois » Roopa Farooki - Le roman « Une personne à part entière », Gunilla Gerland - Le roman « Si on me touche je n'existe plus », Donna WilliamsEnregistrements : juin 19 - Prise de son, montage, textes et voix : Charlotte Bienaimé - Réalisation et musique originale : Samuel Hirsch - Lectures : Estelle Clément-Béalem - Accompagnement éditorial : Juliette Hamon - Illustrations : Anna Wanda Gogusey
like podcast

29 août 2019 - 00:25:54
Dans sa petite chambre du 13 ème arrondissement de Paris, le producteur franco-vietnamien Don Nodey a produit le beat du fracassant « Cabochard » par 25G et Seth Gecko. S’il existe une version française du rap white trash (ayant consacré Eminem aux États-Unis par exemple), aucun titre ne la définirait mieux que ce classique underground. C'est le rap des camps de gitans, avec des détonations de flingues en guise de rythmique. Ou comment créer un son crasseux et assourdissant en superposant des samples de « Voodoou Child » de Hendrix, des guitares de Rage Against The Machine et des instruments de musique traditionnelle vietnamienne. Don Nodey explique aussi comment la guerre du Vietnam a permis l’émergence d'un rock vietnamien faisant parti de son héritage, mais l’ayant pourtant moins influencé que les sub-bass de Lil' Jon, ou le son de DJ Medhi en France.Le SoundCloud de Don Nodey : https://soundcloud.com/nodeynguyenAutres extraits de l’épisode : - Carol Kim : « Cai Tram Em Cai » - Julie Quang : « Ngay Xua Hoang Thi » - Lil' Jon feat E-40 & Youngbloodz : « Snap your fingers » - 113 : « Tonton du Bled »Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube. En partenariat avec Clique.tvEnregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan
like podcast

22 août 2019 - 00:21:00
Les chapeaux à paillettes de Bootsy Collins et les boules à facette de Shalamar peuvent-ils être numérisés dans nos enceintes digitales ? Depuis 2007, Breakbot balance des productions plus funky les unes que les autres. Signé sur Ed Banger grâce à ses copains de Justice, il est vite devenu l’une des figures internationales du label de Pedro Winter. Ses machines filtrent des lignes de moog et des riffs de guitares disco. Dans son studio des quartiers huppés de l’ouest parisien, le producteur aux cheveux longs confie ses secrets pour faire chanter les filles, et particulièrement sa fiancée Capucine sur son tube « Mystery ».Le SoundCloud de Breakbot : soundcloud.com/breakbotAutres extraits de l’épisode : - Michael Jackson : « Thriller » - Justice : « D.A.N.C.E. » - Space : « Magic Fly » - DJ Medhi : « Signatune »Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube. En partenariat avec Clique.tvEnregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan
like podcast

15 août 2019 - 00:25:08
Le rap est devenu la nouvelle pop music, Myth Syzer élabore des beats acidulés et synthétiques comme des bonbons Haribo. Pour la série Beatmakers, il fait d’abord l'inventaire de ses influences 90’s, du R&B de R.Kelly au boom-bap de J. Dilla qui lui a inspiré son nom. Il décompose les pistes de son fameux single « Le Code », le premier track ou il assume pleinement de chanter au micro, mais aussi celui où il démontre vraiment que son rap est soluble dans une pop « à la Etienne Daho ». Muddy Monk, le rappeur Ichon et l’excentrique Bonnie Banane le rejoignent sur ce tube aussi doux qu'imparable. Du rap qui chante l’amour, avec glamour.Autres extraits de l’épisode : - Aaliyah : « At your best (You are love) » - Joke : « Kyoto » - Sade : « War of the Hearts » - Etienne Daho et Françoise Hardy: « Et si je m’en vais avant toi »Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube. En partenariat avec Clique.tvEnregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan
like podcast

8 août 2019 - 00:21:53
Désormais, tout est permis : on peut être fan du label néerlandais de techno hardcore Thunderdome et apprécier l’énergie du rap le plus provoquant, celui de LIM par exemple. En mélangeant le gabber (une forme particulièrement tapageuse de techno batave) et des a cappella rap français, Evil Grimace a créé un genre baptisé « Frapcore » : des punchlines scandées a tue-tête, des basses d’une violence foudroyante, et l’acharnement des drums comme des claques dans la gueule à répétition… Il dissèque ici son hymne des free partys, le morceau emblématique et générationnel « 3 Litres ».La chaîne YouTube et le SoundCloud d'Evil Grimace. Le SoundCloud de Casual Gabberz.Autres extraits dans l’épisode : - Jebroer (Prod. by Paul Elstak & Dr.Phunk) : « Kind Van De Duivel » - Wu-Tang Clan : « Protect Your Neck » - Evil Grimace : « Pour mes gens » (remix de « That's my people » de NTM, avec un sample du Préludes op.28 N.4 de Chopin) - Goth Von Core : « Helplessness »Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube. En partenariat avec Clique.tvEnregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan
like podcast

1 août 2019 - 00:22:12
Un demi-siècle après la naissance des Beatles, ça ressemble à quoi un groupe de pop ? Isaac Delusion assume leur démarche de beatmakers, avec un process de production qui tourne essentiellement autour des machines, Les Parisiens rejouent ici le scénario de leur premier succès, « Midnight sun », un titre inspiré par « Soul kitchen » des Doors, avec des chœurs mystiques façon chants grégoriens, et une mélodie de clavier Rhodes qui ouvre le morceau vers les étoiles.Autres extraits dans l’épisode : - Neil Young : « Old man » - Gang Starr : « Full clip » - Supertramp : « Goodbye stranger » - Tame impala : « Solitude is bliss »Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube. En partenariat avec Clique.tvEnregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch- Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan
like podcast

60 / 901 épisodes
1 2 3 4 5 45 46
Scroll to top