ARTE Radio - Nouveautés

56 abonnés
S'abonner
Pionnière du podcast, http://arteradio.com produit des créations originales sans formatage ni publicité : émissions régulières, reportages, documentaires, fictions, séries... Les auteur.e.s sont débutants ou professionnels et leur travail est rémunéré. Leurs podcasts sont produits par ARTE Radio à partir d'un projet écrit, et réalisés par les auteur.e.s que nous formons à la prise de son et au montage, sous la supervision du rédacteur en chef et des 2 réalisateurs salariés. Toutes nos créations (plus de 2000) produites depuis 2002 sont disponibles sous contrat Creative Commons sur notre site http://arteradio.com. Projet animé par une joyeuse petite équipe - 5 salariés sur 3,5 postes - ARTE Radio fait partie du service Web d'ARTE France, la branche française de la télévision publique culturelle européenne ARTE à Paris, France. Nos productions ont gagné de nombreux prix internationaux (Italia, Europa, Ondas...) en tant que "meilleur documentaire" ou "meilleure fiction radio". Nous avons coproduit avec BBC, NHK, YLE, Deutschland Radio Kultur, le Centre Pompidou... Nous avons initié des productions vidéo comme "New York Minute", ouvert une plateforme gratuite pour vos audioblogs, et nous animons de nombreuses séances d'écoute dans le monde entier, ainsi que des ateliers pour les scolaires et les adultes.

843 épisodes

8 août 2019 - 00:21:53
Désormais, tout est permis : on peut être fan du label néerlandais de techno hardcore Thunderdome et apprécier l’énergie du rap le plus provoquant, celui de LIM par exemple. En mélangeant le gabber (une forme particulièrement tapageuse de techno batave) et des a cappella rap français, Evil Grimace a créé un genre baptisé « Frapcore » : des punchlines scandées a tue-tête, des basses d’une violence foudroyante, et l’acharnement des drums comme des claques dans la gueule à répétition… Il dissèque ici son hymne des free partys, le morceau emblématique et générationnel « 3 Litres ».La chaîne YouTube et le SoundCloud d'Evil Grimace. Le SoundCloud de Casual Gabberz.Autres extraits dans l’épisode : - Jebroer (Prod. by Paul Elstak & Dr.Phunk) : « Kind Van De Duivel » - Wu-Tang Clan : « Protect Your Neck » - Evil Grimace : « Pour mes gens » (remix de « That's my people » de NTM, avec un sample du Préludes op.28 N.4 de Chopin) - Goth Von Core : « Helplessness »Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube. En partenariat avec Clique.tvEnregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan
like podcast

1 août 2019 - 00:22:12
Un demi-siècle après la naissance des Beatles, ça ressemble à quoi un groupe de pop ? Isaac Delusion assume leur démarche de beatmakers, avec un process de production qui tourne essentiellement autour des machines, Les Parisiens rejouent ici le scénario de leur premier succès, « Midnight sun », un titre inspiré par « Soul kitchen » des Doors, avec des chœurs mystiques façon chants grégoriens, et une mélodie de clavier Rhodes qui ouvre le morceau vers les étoiles.Autres extraits dans l’épisode : - Neil Young : « Old man » - Gang Starr : « Full clip » - Supertramp : « Goodbye stranger » - Tame impala : « Solitude is bliss »Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube. En partenariat avec Clique.tvEnregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch- Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan
like podcast

25 juillet 2019 - 00:27:30
Dans l’espace, les réverbes des claviers de DJ Chloé résonnent à l’infini. Composé en son binaural 360°, avec des delays et échos abyssaux, « Because it’s there » renvoie au rock de Suicide autant qu’au Boléro de Ravel, et même aux exploits de l’alpiniste George Mallory ayant inspiré le titre du morceau. Toujours aussi indépendante dans sa démarche depuis plus de vingt ans, Chloé Thévenin a su sortir des clubs nocturnes pour entrer dans la lumière. Sa musique électronique raffinée n’a rien perdu de son mystère et de son élégance dans le processus.Autres extraits de l’épisode : - Rae Sremmurd : « Swang » (Chopped and Screwed) par DJ Purpberry - Beatles : « Revolution 9 » - Maurice Ravel : « Boléro » par Boston Symphony Orchestar & Seiji Ozawa - Nina Kraviz : « Pain in the ass »Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube. En partenariat avec Clique.tvEnregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan
like podcast

18 juillet 2019 - 00:32:18
Quand OrelSan lui envoie un refrain a cappella, Guillaume Brière l’habille d’une orchestration rappelant fortement « Pastime paradise » de Stevie Wonder. En 2019, a-t-on encore le droit de reprendre ce genre de classiques déjà samplés et rejoués mille fois par les rappeurs depuis les années 90 ? Le producteur plaide non coupable et assume sa passion pour la soul music. Dans son studio de Reims, il explique aussi l’importance de sa rencontre avec le pionnier de la french touch Philippe Zdar (Cassius), pas encore disparu lors de cette interview, et son amitié avec Orelsan, le rappeur ayant patienté pendant un an afin qu’il sorte de l’hôpital pour finir « Paradis » avec lui.Discographie de Guillaume Brière : discogs.com/fr/artist/732552-Guillaume-BrièreAutres extraits dans l’épisode : - Primal Scream : « Movie’ On Up » - Kendrick Lamar : « Element » - Phoenix : « 1901 » - Coolio : « Gangsta's Paradise »Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube. En partenariat avec Clique.tvEnregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan
like podcast

11 juillet 2019 - 00:03:22
Enfin la version "extended disco mix" de la chanson extraite de "Mental FM", le podcast de Victoire Tuaillon sur les voix dans sa tête. Journaliste spécialiste des masculinités, Victoire Tuaillon anime chez Binge Audio le podcast "Les couilles sur la table", prix du podcast de conversation au Paris Podcast Festival 2018. Elle a écrit pour ARTE Radio "Mental FM", une (auto)fiction vive et drôle sur les voix qu'on a tous dans la tête. Du lever au coucher, ce sont comme des radios branchées en permanence sur nos envies pressantes, nos paniques intimes, nos culpabilités, nos désirs... Un texte superbement mis en voix par Charlotte Duran et en sons par Arnaud Forest, avec ce tube électro "Bébé dedans".La fiction "Mental FM" a obtenu le Best drama Argent au Grand Prix Nova 2019 de la fiction radio à Bucarest (Roumanie). Texte : Victoire Tuaillon - Voix : Charlotte Duran - Réalisation et musique originale : Arnaud Forest - Illustration : Maïc Batmane
like podcast

4 juillet 2019 - 00:26:29
Entre transe et amertume, euphorie et désespoir, Laurent Garnier nourrit ses machines de sentiments humains intenses. Le DJ français est aussi généreux aux platines que lorsqu’il s’agit de parler musique, et pas seulement celle de Carl Graig ou du label Transmat par exemple. Pionnier de l’electro en France, icone des clubs internationaux, l’adolescent qui rêvait de faire danser les gens est toujours dans le coup après 30 ans de carrière, comme le prouve ce single de 2018, « Jacques In The Box ». Avec son complice Scan X du LBS crew, ils décomposent ensemble chaque ingrédient de leur recette avec la précision des grands chefs.Autres extraits dans l’épisode : - Carl Craig : « Goodbye World » - Dream Frequency featuring Debbie Sharp : « Feel So Real » - Laurent Garnier « First reaction » - DJ Medhi : « Tunisia Bambata »Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.En partenariat avec Clique.tv Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan
like podcast

4 juillet 2019 - 00:31:46
Et si le style de PNL n’était finalement qu’une version ghetto de la sensibilité de Francis Cabrel ? Dans son petit home studio à Lyon, le producteur King Doudou dévoile les ficelles de l'énorme tube qu’il a composé en 2015 pour l’énorme duo star du rap français : « Oh Lala », avec plus d’une centaine de millions de streams sur les plateformes. Une déclinaison de ce que les Américains surnomment le « cloud rap ». Mais le producteur n’est pas seulement un esthète du trap moderne, il s’inspire aussi de la cumbia péruvienne, du ragga jamaïquain, du rap sudiste de Lex Luger, ou des B.O. de films apocalyptiques comme « La Route » de John Hillcoat. Question subsidiaire : comment fait-on, quand on ne l'a jamais rencontré, pour proposer un beat au groupe le plus mystérieux et le plus clanique du rap français ?Autres extraits dans l’épisode : - Omulu & King Doudou : « Bonde da pantera » - Francis Cabrel : « Octobre » - PNL : « Luz de la luna » - 2 Live Crew : « Me so horny »Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.En partenariat avec Clique.tv Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan
like podcast

28 juin 2019 - 00:00:56
Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.
like podcast

27 juin 2019 - 00:06:18
Amélie a 40 ans. Les yeux noisette. Des fossettes. Plus de cheveux ni de sourcils et un seul sein. Pourtant, elle est belle, Amélie. Belle, sexy, et surtout en vie. Son cancer, elle l’a battu à platte couture. Une fois l’ennemi à terre, c’est un autre combat qui a commencé : celui du retour à la drague et au sexe. Au micro de Louise Régent, elle livre ses astuces d'été pour conclure à coup sûr, même après un cancer et des séances de chimiothérapie. Parce que fuck la mort et vive la vie. Cancerdusein.orgEnregistrement : novembre 18 - Mise en ondes & mix : Arnaud Forest - Prise de son, montage, textes et voix : Louise Régent
like podcast

27 juin 2019 - 00:14:31
La route du bled (3/3) : Gibraltar et l’odeur des grillades Le détroit de Gibraltar et ses gigantesques bateaux-ferrys, dans lesquels on se sent parfois entassés comme du bétail, réservent quelques épreuves mais le soulagement se fait sentir avec l’odeur de la mer. C’est la grande traversée ! Enfin, ça y est, on met le pied sur le sol du pays d'origine. Un poids tombe des épaules des parents et les enfants commencent à imaginer la fin de ce voyage sans fin. Même s’il reste encore beaucoup de route pour certains avant la destination finale, le but est presque atteint et ce sera peut-être le premier restaurant, les premières grillades tant attendues. On les dégustera comme jamais.La route du bled, c’est le rituel du retour au pays d'origine pour les vacances estivales au Maroc. On est dans les années 80-90, un porte-bagages chargé à bloc sur la Renault Nevada, et parfois même une remorque, avec des malles bleues et des sacs Tati qui débordent. Une brochette d’enfants sur la banquette arrière qui se disputent la place dans le coffre pour piquer un somme tranquille. Une maman qui cuisine sur le butagaz dans les aires de repos et qui refuse de fermer l’œil de peur que son mari s’endorme au volant. Des affiches d’interdiction de se laver les pieds dans les lavabos des stations-services espagnoles (ablutions non désirées !). Tout ça sur des routes sinueuses et denses (les autoroutes espagnoles n’étaient encore qu’un rêve), sans GPS (mais avec des cartes Michelin) et bien-sûr sans clim. C’est un mélange de nostalgie joyeuse et douce-amère qui fait remonter à la surface les souvenirs d’une époque. Un road trip dans l’histoire des Maghrébins de France.Ayant connu elle-même la route du bled lors des vacances au pays de ses parents, Halima Elkhatabi a choisi de faire raconter cette histoire par plusieurs voix. Drôles, lucides et contradictoires, mais toujours émouvantes, les paroles des unes et des autres tissent un récit méconnu et picaresque, partagé par des millions de Français d'origine maghrébine.Enregistrements : novembre-décembre 2018 - Réalisation & mix : Arnaud Forest - Assistante recherche : Safia Elkhatabi - Illustrations : Rachid Sguini Réalisation : Halima Elkhatabi
like podcast

26 juin 2019 - 00:11:24
« J’ai peur en avion. Je veux dire, j’ai vraiment très peur en avion ». Agathe souffre d’aérodromophobie, la peur des transports aériens, à un niveau aigu. Le bruit de sa machine à laver lui rappelle celui d'un moteur d’Airbus. L’idée de mettre les pieds dans un aéroport, même pour acheter une grosse tablette de Toblerone, lui provoque des insomnies. La carlingue lui donne des sueurs froides malgré le jus de tomates. Agathe fait des efforts, elle écoute poliment son pote scientifique expliquer que "l'avion est le moyen de transport le plus sûr au monde". Mais tout récemment, Agathe a rencontré Adrien, jeune journaliste comme elle. Et comme elle terrorisé par l'avion, au point de faire Marseille-Prague en car et en deux jours. Les néo-amoureux ont prévu un voyage en Tunisie, évidemment en bateau à l'aller, mais avec retour obligatoire... en avion. Agathe et Adrien vont-ils réussir à monter dans l'avion ? a t-on vraiment envie qu'une hôtesse de l'air nous dise la vérité ? quels sont les meilleurs épisodes de la série "Dangers dans le ciel" ? Entre la culpabilité écologique et le bonheur de savourer un gin-to’ en classe éco, aller simple pour la névrose.Enregistrements : décembre 18-janvier 19 - Prises de son : Agathe Charnet et Adrien Simorre - Texte et voix : Agathe Charnet - Mix et réalisation : Arnaud Forest - Illustrations : Agathe Charnet et Adrien Simorre
like podcast

26 juin 2019 - 00:07:57
Pour sa dernière Dépêche de la saison, Livo tente d'organiser son été : envoyer sa fille dans une colonie militaire du Service National Universel, s'incruster dans les familles qui partent au Portugal, refuser de faire la fête à Béziers pour cause de Robert Ménard, et prévenir Balkany des conditions carcérales en été. 40 morceaux de bravoure sonore cette saison, rendez-vous le 4 septembre pour la saison 2 !Dépêche !, le podcast qui rafraîchit l'actualité. À retrouver aussi sur la chaîne YouTube ARTE Radio. Enregistrements : 20, 21, 24 juin 19 - Mix : Charlie Marcelet - Prises de son, montage, texte et voix : Olivier Minot
like podcast

20 juin 2019 - 00:17:17
Quand on pense à la route du bled, c'est la traversée de l'Espagne qui surgit dans nos mémoires comme la partie la plus longue, la plus ardue, la plus fatigante. Chacun la vit (et y survit) à sa manière. La langue, le rapport avec les Espagnols, les pannes sur les routes de campagne, la chaleur pesante... Puis, enfin, l’arrivée à Algesiras où l'attente avant d'embarquer est interminable sous le soleil plombant. La fin approche mais ressemble à un mirage. On est exténué, déshydraté et on a surtout besoin d’un vrai répit.La route du bled, c’est le rituel du retour au pays d'origine pour les vacances estivales au Maroc. On est dans les années 80-90, un porte-bagages chargé à bloc sur la Renault Nevada, et parfois même une remorque, avec des malles bleues et des sacs Tati qui débordent. Une brochette d’enfants sur la banquette arrière qui se disputent la place dans le coffre pour piquer un somme tranquille. Une maman qui cuisine sur le butagaz dans les aires de repos et qui refuse de fermer l’œil de peur que son mari s’endorme au volant. Des affiches d’interdiction de se laver les pieds dans les lavabos des stations-services espagnoles (ablutions non désirées !). Tout ça sur des routes sinueuses et denses (les autoroutes espagnoles n’étaient encore qu’un rêve), sans GPS (mais avec des cartes Michelin) et bien-sûr sans clim. C’est un mélange de nostalgie joyeuse et douce-amère qui fait remonter à la surface les souvenirs d’une époque. Un road trip dans l’histoire des Maghrébins de France.Ayant connu elle-même la route du bled lors des vacances au pays de ses parents, Halima Elkhatabi a choisi de faire raconter cette histoire par plusieurs voix. Drôles, lucides et contradictoires, mais toujours émouvantes, les paroles des unes et des autres tissent un récit méconnu et picaresque, partagé par des millions de Français d'origine maghrébine.Enregistrements : novembre-décembre 2018 - Réalisation & mix : Arnaud Forest - Assistante recherche: Safia Elkhatabi - Illustrations : Rachid Sguini - Réalisation : Halima Elkhatabi
like podcast

20 juin 2019 - 00:05:11
Fenêtre sur cour (10) : Justice pour tous La justice est rendue au nom du peuple français. Elle est publique. Mais attention, il y a quelques règles à respecter. Retour sur le procès de Laurent Dejean, où le public faisait la queue dès 7h du matin pour entrer à la cour d’assises."Fenêtre sur cour" est le podcast des faits divers, des crimes et des procès. A partir d’une anecdote, d’un moment, d’un détail, la chroniqueuse judiciaire Elise Costa jure de raconter «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en nous tous. En partenariat avec Slate.Enregistrement : avril 19 - Texte et voix : Élise Costa - Musique originale et réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Simon Leclerc
like podcast

19 juin 2019 - 00:06:49
Cette semaine, Livo regarde les directs du salon de l'aviation du Bourget. Grosse actualité aéronautique : interdiction de vol pour lutter contre le dérèglement climatique et privatisation des Aéroports de Paris. Planespotting avec Xavier Tytelman, consultant aérien. Plus un expert en grattage sur l'autre privatisation annoncée, celle de la Française des Jeux.Dépêche !, le podcast qui plane au-dessus de l'actualité. À retrouver aussi sur la chaîne YouTube ARTE Radio.Enregistrements : 13, 14, 17 juin 19 - Mix : Charlie Marcelet - Réalisation : Olivier Minot
like podcast

13 juin 2019 - 00:16:44
La route du bled (1/3) : Rêve d’or sur le porte-bagages Quand on peut partir pour les vacances d'été au pays natal, au Maghreb, les préparatifs débutent plusieurs semaines à l'avance. On accumule de nombreux bagages. Chacun a son avis sur leur contenu, leur nombre, leur poids, mais ce qui compte avant tout, ce sont les cadeaux pour la famille ! Le grand départ se fait tôt le matin ou au coucher du soleil pour éviter les bouchons et passer inaperçus avec la montagne de bagages sur le toit couverts de la légendaire bâche bleue. La traversée de la France est l'étape la moins pénible du voyage. La fatigue n'est pas encore installée, les routes sont belles et plutôt clémentes. Pour les enfants, c'est quand même le début de la galère, on ne sait pas où mettre les pieds, avec la glacière qui prend toute la place et les sacs enfouis un peu partout. Péage de St-Arnoult, Bordeaux, Hendaye, plusieurs étapes importantes et déjà quelques (més)aventures alors qu’on n’a pas encore atteint la première frontière.La route du bled, c’est le rituel du retour au pays pour les vacances estivales au Maroc. On est dans les années 80-90, un porte-bagages chargé à bloc sur la Renault Nevada, et parfois même une remorque, avec des malles bleues et des sacs Tati qui débordent. Une brochette d’enfants sur la banquette arrière qui se disputent la place dans le coffre pour piquer un somme tranquille. Une maman qui cuisine sur le butagaz dans les aires de repos et qui refuse de fermer l’œil de peur que son mari s’endorme au volant. Des affiches d’interdiction de se laver les pieds dans les lavabos des stations-services espagnoles (ablutions non désirées !). Tout ça sur des routes sinueuses et denses (les autoroutes espagnoles n’étaient encore qu’un rêve), sans GPS (mais avec des cartes Michelin) et bien-sûr sans clim. C’est un mélange de nostalgie joyeuse et douce-amère qui fait remonter à la surface les souvenirs d’une époque. Un road trip dans l’histoire des Maghrébins de France.Ayant connu elle-même la route du bled lors des vacances au pays de ses parents, Halima Elkhatabi a choisi de faire raconter cette histoire par plusieurs voix. Drôles, lucides et contradictoires, mais toujours émouvantes, les paroles des unes et des autres tissent un récit méconnu et picaresque, partagé par des millions de Français d'origine maghrébine.Enregistrements : novembre-décembre 18 - Réalisation & mix : Arnaud Forest - Assistante recherche : Safia Elkhatabi - Illustrations : Rachid Sguini - Entretiens & montage : Halima Elkhatabi
like podcast

13 juin 2019 - 00:19:38
"Mon truc à moi, c’est l’Algérie. Pas l’Algérie dont on parle aux infos, mais plutôt celle des livres d’histoire ou des chansons d’Enrico Macias. C’est le "paradis perdu" que ma famille pied-noire a quitté en 1962. De cette histoire je ne sais pratiquement rien. De la vie de ma famille là-bas, de la guerre civile et de leur exil, je n’ai que des bribes de récit, des anecdotes… et des photos de gens en maillot de bain ! En 2012, on a trouvé le journal de mon grand-père en vidant son bureau. Il y raconte l’année 1962, la guerre, les attentats, les derniers soubresauts de l’Algérie française. Ça nous a fait l’effet d’une claque. Ma mère a bien voulu me raconter : les bombes qui explosent dans la rue, ses terreurs d’enfant et ce qu’il en reste encore aujourd’hui. Et comme je voulais savoir si cette mémoire de la guerre d’Algérie était aussi compliquée pour tout le monde, je suis allée voir ma copine Saleha, fille de harki et de FLN, mais aussi Olivia, qui a une mère pied-noire comme moi."Marion Pillas est autrice et productrice de documentaires. Elle commence à interroger sa mémoire familiale en fac d’histoire avec la rédaction d’un mémoire sur le Centenaire de la conquête de l’Algérie en 1930. En 2012, elle co-signe pour France 3, avec Frédéric Biamonti, le film "L’amère patrie : le retour des français d’Algérie".Enregistrements : février 19 - Mise en ondes & mix : Arnaud Forest - Réalisation : Marion Pillas
like podcast

11 juin 2019 - 00:06:46
Cette semaine, Livo fait un effort pour s'intéresser au foot (en général) et au football féminin (en particulier). Il évoque le sexisme persistant dans la Coupe du monde avec Julie, Louise et Halima de l'équipe lyonnaise "Les débuteuses". Pendant ce temps-là, le logement social fait la teuf avec des SDF au bal des "Sans décibels fixes". Livo enregistre le dialogue surréaliste entre Titi, celèbre personnage de la rue Lyonnaise et Cédric Van Styvendael, président d' "Housing Europe" et directeur d' "Est-Metropole Habitat", pressenti comme futur maire PS de Villeurbanne.Dépêche !, le podcast qui dribble l'actualité. À retrouver aussi sur la chaîne YouTube ARTE Radio. Enregistrements : juin 19 - Mix : Charlie Marcelet - Réalisation : Olivier Minot
like podcast

6 juin 2019 - 00:01:01
Bon anniversaire ! Ta famille, tes amis, te laissent plein de messages sympas ou ridicules sur ta boîte vocale. Voici la compile du best of.Qui laisse encore des messages vocaux sur nos répondeurs ? Après le succès de ses podcasts "C'est maman", "C'est papa", "C'est papy-mamie" et "C'est (encore) maman", Mathilde Guermonprez a demandé aux auditeurs et -trices de lui envoyer les plus beaux messages reçus pour leur anniversaire. Parmi 41 contributions et 61 messages reçus, voici son montage des meilleurs. Happy b-day !Enregistrements : novembre 18-mars 19 - Mix : Arnaud Forest - Réalisation : Mathilde Guermonprez
like podcast

6 juin 2019 - 01:07:49
Où en sont les femmes avec leurs désirs et leurs plaisirs ? "Un podcast à soi (épisode 18)" interroge la sexualité des femmes au prisme du féminisme. Pourquoi les femmes hétérosexuelles sont-elles moins nombreuses à déclarer se masturber ou atteindre l'orgasme que les hommes ? Pourquoi les femmes lesbiennes sont-elles plus nombreuses à connaître l'orgasme dans les relations sexuelles ? Comment atteindre l'égalité en terme de rapport au plaisir, aux désirs ? Et peut-on réellement déjouer les rapports de domination qui s'immiscent dans nos chambres à coucher et nos fantasmes ?Avec : - Hanane, Sy, Chloé, Manon, Anne, et Pierre - Nathalie Bajos, sociologue, démographe, directrice de recherche à l'Inserm - Delphine Gardey, historienne, directrice de l'Institut des Etudes genre à la Faculté des sciences de la société de Genêve. - Nina Faure et Yelena Perret, autrices de « Notre corps nous-même » - Ludivine Demol, enseignante à l'Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, autrice d'une thèse en cours sur la consommation pornographique dans la construction identitaire genrée des adolescentes - Natacha Chetcuti-Osorovitz, sociologue, enseignante-chercheuse Supélec-Université Paris-SaclayTexte : - «La folie en tête», Violette Leduc - «Mémoire de fille», Annie Ernaux - «Thérèse et Isabelle » Violette Leduc - «Au delà de la pénétration » Martin Page - « Rivière Sale » Elisa Monteil et Raphel Mouterde - « Lettre à Lou » Guillaume AppolinaireRemerciements : - Alicia Bacouel, sexothéapeute, autrice du livre « Les dessous du plaisir » - Camille Froidevaux-Metterie, Professeure de science politique, et chargée de mission égalité-diversité à l'Université de Reims Champagne-Ardenne. Autrice de « Le corps des femmes, la bataille de l'intime » - A Sara, et au collectif Femmes en lutte 93 - Jüne, de la page Instagram Jouissance Club - Stella des Rendez-vous Sex Care - Coeur, autrice de Féérie - Libraire Violette and CoLiens : - Pour soutenir le film de Nina Faure : Le plaisir féminin - Festival Des sexes et des femmes, autour des parcours de sortie de l'hétérosexualité en association avec Acceptess -T - Editions Hors d'atteinte - La compagnie Dans le ventre - Le cabinet de curiosité féminine - Article : La sexualité des femmes : le plaisir contraint - La revanche du Clitoris Maia Mazaurette et Damien Mascret - Coïts d'Andrea Dworkin - Les sciences du désir par Delphine Gardey et Marilène Vuille - Enquête sur la sexualité en France, NathalieBajos, Michel Bozon - La Révolution du plaisir féminin, Elisa Brune - Le nouveau rapport Hite - Tomber la culotte , brochure sur la santé sexuelle des femmes lesbiennes - « Connais-toi toi-même » Guide d'auto exploration du sexe féminin Clarance Edgard-RosaEnregistrements : mai 19 - Prise de son, montage, textes et voix : Charlotte Bienaimé - Réalisation et musique originale : Samuel Hirsch - Lectures : Laure Giappiconi - Accompagnement éditorial : Juliette Hamon - Illustrations : Anna Wanda Gogusey
like podcast

20 / 843 épisodes
1 2 3 42 43
Scroll to top