Derrière le micro de… Margot – Prends en de la graine

Margot - podcasteuse - prends en de la graine

Quand le podcasting s’invite une fois de plus par surprise… Inspirée par sa soeur, Margot a eu une très belle idée lors d’une nuit blanche : celle de faire entendre la voix des ados dans son podcast « Prends en d’la graine ». La podcasteuse est animée par l’envie de diffuser leur parole, de la rendre plus accessible et légitime.

Son portrait témoigne que créer un podcast et écouter les autres peut changer sa vision sur le monde.  Une émission inspirante à découvrir pour les auditeurs de tout âge !

Déjà, elle avait envie de nous dire un petit mot…

Pourquoi t’es-tu lancée dans le podcast ?

Je pense que les meilleures idées viennent souvent durant les nuits d’insomnie… La mienne, c’était l’hiver dernier. Ma petite sœur Jeanne est végétarienne depuis 2 ans maintenant, et depuis qu’elle a pris cette décision, je la vois sans cesse se battre contre les adultes pour essayer de justifier son choix. « Tu es trop jeune pour prendre cette décision », « c’est dangereux pour ta santé », « c’est idiot plein d’études démontrent que ça ne change rien pour l’environnement », « une bonne côte de porc ça fait jamais de mal », sont quelques-unes des nombreuses remarques qu’elle reçoit constamment, de personnes qui, soit ne la connaissent pas, soit ne connaissent rien au végétarisme. Et je me suis dit que c’était quand même fou, le peu de légitimité que les adultes accordent aux paroles des ados, juste parce qu’ils sont jeunes.

Moi, je me souviens d’une adolescence mouvementée, bousculée par un trop plein d’émotions, de choses à dire, à crier au monde. Du mal à gérer mes sentiments, mes pensées, mes idées, un manque de confiance en moi… Clairement, l’adolescence, c’est la jungle.

Grande consommatrice de podcasts depuis 2 ans à peu près, l’idée m’est venue sur un coup de tête. C’était évident, j’avais envie de leur donner la parole, pour qu’ils s’expriment, mais surtout s’aident et s’inspirent les uns les autres, et qu’ils rappellent aux anciens ados que même les voix des plus jeunes comptent.

C’est une période importante dans une vie, elle nous forge, nous dessine, fait de nous les adultes que nous serons. Moi, ça me fascine, c’est plein de premières fois, des expériences, de la découverte, de la peine et les meilleurs souvenirs d’une vie. Il y a trop de choses qui se bousculent en même temps, et peu de gens savent concrètement poser des mots dessus, alors j’ai demandé aux principaux intéressés de nous replonger dans cet océan qu’est l’adolescence !

Un truc que les auditeurs ne savent pas sur toi ?

Je pleure souvent lorsque je réécoute les épisodes haha. Les enregistrements sont très intenses pour moi, on me déballe des choses très très importantes entre 40 minutes et 1h30. Je prends régulièrement 1 à 2 heures à me remettre des enregistrements. C’est éreintant de recevoir de tels témoignage, même si ça me passionne comme pas possible. Pendant toute la discussion je suis dans un monde parallèle, à essayer de tout absorber, ne pas perdre une seule miette de ces paroles si sincères et précieuses, à essayer de les inviter à donner le meilleur de ce qu’ils pourraient offrir. Mais je n’ai pas de recul.

Et lorsque je me mets à réécouter l’épisode pour le montage, je me rends compte de l’importance et du poids des paroles que j’arrive à recueillir, des mots que moi-même à cet âge-là je n’aurais jamais osé dire au micro d’une inconnue. Et ça finit souvent par des larmes d’émotion, de joie haha !

Peux-tu nous partager une anecdote sur les coulisses de ton podcast ?

Je suis toujours plus stressée que mes invités lorsque je les reçois, alors que l’épreuve est souvent beaucoup plus difficile pour eux ! Ils viennent se livrer, parfois sur des étapes très difficiles de leur vie, parfois pour parler d’un sujet pour la première fois… Mais je sais très bien faire semblant d’être à l’aise, je sors mes vannes les plus pourries et je dis d’entrée de jeu que je suis plus stressée qu’eux haha ! Ensuite, je raconte que le premier épisode avec Jeanne a été enregistré deux fois, parce qu’on était tellement impressionnées par le micro, elle comme moi, que le premier essai n’était vraiment pas top !

Et ensuite c’est parti pour faire des merveilles J

Quel est ton meilleur souvenir depuis que tu as lancé ton podcast ?

C’est vraiment très compliqué d’en choisir un seul… Chaque épisode est différent, chaque rencontre me remue comme pas possible. Je grandis énormément à la rencontre d’ados qui ont parfois 7 voir 8 ans de moins que moi. Honnêtement je crois que mon meilleur souvenir englobe tous les épisodes, mais il a été déclenché lors du troisième.

Je réécoute l’épisode de Juliette chez moi dans ma chambre, où elle traite du harcèlement scolaire, dont elle a été actrice ainsi que victime. A un moment, elle hésite longuement avant de dire « on m’a traitée de pute ». Elle hésite parce qu’elle ne l’a jamais dit avant, parce qu’elle ne veut pas que les acteurs de ces « moqueries » l’entendent. Après l’épisode, on a eu une longue discussion, où je lui explique que ce n’est pas à elle d’avoir honte, mais aux autres. Qu’il faut le dire haut et fort, pour que ce soit eux qui se sentent honteux de leur comportement.

Lors de cette écoute, je me félicite de ce projet, je me rends compte qu’il peut apporter de belles choses, de la bienveillance essentiellement, dans cette période connue pour être assez compliquée.

La vie d’une podcasteuse en 3 hashtag ?

#euphorie #persévérance #gratitude

Quel podcast nous recommandes-tu ?

L’épisode de Nouvelle Ecole avec Roman Frayssinet. Tous les épisodes d’Antonin sont une merveille, mais celui avec Roman est un shoot de motivation. Il nous parle directement, en mode « au lieu de perdre ton temps à te plaindre de ce que tu n’as pas, bouge-toi les fesses et travaille pour avoir ce que tu veux » !

J’ai du l’écouter 5 fois déjà, et je le réécouterai. Il m’aide à reprendre ma vie en main après une longue période où j’avais l’impression d’avoir été mise « sur pause ». C’est frais, motivant, et tout le monde devrait l’écouter.

On vous en dit plus sur…

Prends en de la graine

Podcast - Prends en de la graine A quoi pensent les ados d’aujourd’hui ? De quoi leur vie est elle remplie ? Quels sont leur rêves ou leurs préocupation ? C’est pour diffuser toutes ces réponses soient connues que Margot a voulu créer son podcast « Prends en d’la graine ». Chaque épisode, un ado prend la parole et s’exprime dans une conversation intime sur des sujets aussi larges que : l’endométriose, le harcélement à l’école, la sexualité, l’anorexie, le vegétarisme… C’est pas parce qu’on est jeune qu’on a rien à dire, Margot en est persuadée. Un podcast à conseiller à son frère, sa soeur, son pote, sa pote et tout ceux qui veulent écouter une parole jeune, inspirante et libre !

écouter « Prends en d’la graine »

Anne-Claire
Fondatrice d'eeko-podcast Passionnée de podcasts, j'aime en découvrir de nouveaux et les faire découvrir à mon entourage !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Scroll to top