Derrière le micro de… Alexis Minchella – Tribu Indé

Alexis Minchella

Lancer son podcast pour répondre à ses propres questions, et en profiter pour les partager avec d’autres : C’est l’approche choisie par le podcasteur, Alexis Minchella. Son émission « Tribu Indé », creuse le sujet de freelancing en interrogeant ceux qui ont choisi cette carrière. A découvrir : un portrait en toute franchise et un podcast sans langue de bois ! 

Déjà, écoutons Alexis se présenter…

Pourquoi as-tu lancé ton podcast « Tribu Indé » ? 

Je dirais qu’il existe 3 principales raisons : 

Partager ma vision du freelancing et documenter ce que j’apprends :

Et ce n’est pas toujours la plus sexy. Mais je veux continuer de combattre les préjugés et les promesses à outrances que l’on trouve un peu partout sur Internet autour de ce business. 

Je vois aussi Tribu Indé comme le carnet de bord de mon (début) d’activité. Les questions et les invités que je reçois sont très en lien avec mes réflexions du moment. 

Rencontrer et m’inspirer des autres :

Le podcast est le bon prétexte pour rencontrer des personnes souvent bien occupées. Je leur bloque alors 1h (voire 2h…) où ils sont à 100% avec moi. Et je leur pose toutes les questions que je veux. Plutôt cool, non ? 

Prendre confiance et clarifier mes idées : 

À l’oral, les échanges (et les idées qui vont avec) sont beaucoup plus directs. Il faut donc être clair dès le début. Ça me force alors à clarifier ma pensée et mes arguments pour éviter de raconter trop de bêtises…  

On me pose aussi souvent la question “est-ce que tu as encore le temps de bosser en freelance”.  Oui ! Le podcast reste encore un projet ‘plaisir’. 

Je continue bien sûr de travailler sur des sujets de Copywriting, Content Marketing et Lead Generation. 

Peux tu partager une anecdote sur les coulisses de ton podcast ?

J’ai enregistré l’épisode avec Louis Grenier dans sa chambre d’hôtel ! Vivant à Dublin, j’ai profité de son passage à Rennes pour faire le trajet spécialement pour le rencontrer ! 

Il m’a donc proposé de faire ça dans sa chambre… ! Endroit surprenant pour un des épisodes que j’ai préféré enregistrer ! 

Quel est ton meilleur souvenir depuis que tu as lancé ton podcast ?

Waouh, question pas facile ! J’ai une vraie fascination pour les gens. Je peux très vite être impressionné par un parcours, une façon de penser. Et j’ai vraiment l’impression d’évoluer dans ma façon d’être et dans mes réflexions après chaque nouvel épisode. 

Chaque invité m’a marqué à sa manière. Rémi Rivas m’a peut-être encore plus touché que les autres. Il a cette puissance de réflexion et cette volonté de transmettre que j’ai rarement vu. D’ailleurs, on prépare de nouvelles choses tous les deux… 

Et puis, mes pics de kiff, je les ai aussi grâce à toutes les personnes qui suivent le projet. Chaque semaine, je reçois des commentaires incroyables via la newsletter ou les réseaux sociaux. 

Il faut savoir que j’ai galéré sur d’autres projets avant Tribu Indé. C’est la première fois que je reçois autant d’encouragements et de retours. Et ça, c’est le plus fou ! Merci à ceux qui passeront par là, vous êtes géniaux ! 😘

As-tu un conseil à donner à quelqu’un qui voudrait se lancer ?

Le premier conseil est bateau, mais essentiel : il faut faire le premier pas. Lancer la machine. Et ne pas s’arrêter. Steven Pressfield, un auteur américain que j’aime beaucoup, parle de combattre la résistance, quel que soit le niveau d’avancement du projet. 

Avant ça, je conseille quand même de se poser quelques questions essentielles : 

  • Pourquoi je veux lancer un podcast ? 
  • Pour quels objectifs (plaisir, notoriété, business, …) ? 
  • Quel angle je veux défendre avec ce podcast ? Sur quelle thématique ?

De plus en plus de podcasts vont arriver dans les prochains mois, et c’est très cool ! Mais j’ai peur de voir arriver des copycats de ce qui existe déjà. C’est vraiment important de trouver son angle à soi, et sa thématique (presque de niche). Il existe aussi plein d’autres formats (autre que l’interview) à creuser comme le font déjà très bien certains podcasts (Les Others ou Le Meilleur Podcast, par exemple)

Attention aussi à ne pas sous-estimer l’effort derrière un podcast. C’est beaucoup de temps passé et il faut être prêt à s’engager sur plusieurs mois avant de voir les premiers pics d’audience.

La vie d’un podcasteur en 3 hashtag ?

#apprentissage #travail #plaisir

Quels podcasts nous recommandes-tu ? et pourquoi ?

En plus des deux autres cités juste avant, je dirais : 

Generation Do It Yourself de Matthieu Stefani

C’est un très bon interviewer que j’étudie beaucoup pour le podcast ! Ses invités sont toujours intéressants, avec des parcours très riches (entrepreneurs, sportifs, artistes, …). 

Everyone Hates Marketers de Louis Grenier

Un très bon podcast, sans bullshit, pour parler de Marketing. Il réussit à avoir le gratin du marketing. Podcast en anglais, mais très facile à comprendre. Indispensable pour tout marketeurs. 

Boomerang d’Augustin Trapenard

Je triche un peu sur l’émission de radio / podcast ! Là encore, très très bon interviewer, avec des invités passionnants, sur un format assez court. Je recommande vraiment pour la qualité des échanges. 

On vous en dit plus sur…

Tribu Indé

Tribu d'IndéEtre freelance, Alexis Minchella sait ce que c’est. Enfin, il connait surtout les questions qu’on peut se poser, les difficultés pour se développer… Alexis a donc créé « Tribu Indé » pour progresser, s’inspirer et aider d’autres à construire leur trajectoire de freelance… Une fois par semaine, il questionne un.e freelance sur son parcours, ses tips, ses outils… tout cela garanti sans bull-shit !

écouter « Tribu Indé »

Anne-Claire
Fondatrice d'eeko-podcast Passionnée de podcasts, j'aime en découvrir de nouveaux et les faire découvrir à mon entourage !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Scroll to top