Derrière le micro de… Margaux Duquesne – C’est la vie

 

Margaux Dusquene - "C'est la vie" Podcast

Cette fois c’est Margaux qui se prête à l’exercice et nous dévoile son expérience de podcasteuse…

Pourquoi t’es-tu lancée dans le podcast ?

J’ai toujours eu l’habitude d’avoir un lieu d’expression : je tiens des blogs depuis dix ans. Je trouvais que ça ronronnait un peu, d’écrire des articles. Avec mon expérience à France Inter, c’est devenu peu à peu une évidence que je lance mon propre podcast. J’avais envie d’interroger le monde qui m’entoure de manière plus personnel et moins journalistique, en essayant de donner matière à réflexion.

Ce que j’aime dans ce secteur un peu confidentiel en France, c’est qu’il y a encore tout à inventer. Le format, la longueur, le propos… On est totalement libre de tout. C’est presque un peu déstabilisant au début mais c’est ce qu’il y a de plus excitant dans le podcast : tout est possible !

Ensuite, j’aime la proximité que procure l’écoute d’un podcast, l’intimité que l’on peut avoir autant avec la personne que l’on interviewe (qui ne pense pas à son image et peut même rester anonyme) mais aussi avec l’auditeur… On entre dans la salle de bain, dans la cuisine des auditeurs et on peut leur chuchoter des choses à l’oreille. C’est plus percutant et moins froid qu’un article de blog.

Un truc que les auditeurs ne savent pas sur toi ?

Dans le métro parisien, j’écoute de la musique classique pour lutter contre la morosité. C’est apaisant !

Peux-tu nous partager une anecdote sur les coulisses de ton podcast ?

Tous mes premiers épisodes -avant l’épisode 7 dont la musique originale et le mixage ont été réalisés  par David Federmann – ont été montés par mes petites mains. Je passais des heures entières à chercher des musiques libres de droit qui correspondaient à l’état d’esprit du sujet et de la personne que j’avais interviewé. Je crois que je peux faire un benschmark de tous les sites de musique libres de droit désormais. Mais je suis contente d’avoir désormais la chance de travailler avec David : il a des doigts de fée et ses conseils m’aident énormément à me professionnaliser.

Quel est ton meilleur souvenir depuis que tu as lancée ton podcast ?

La publication du premier épisode justement. J’y pensais depuis de long mois, j’ai passé un nombre d’heures incalculable dessus. L’accouchement a été long et un peu dans la douleur, mais une fois qu’il était né, j’étais heureuse : le chemin commençait enfin !

La vie d’une podcasteuse en 3 hashtag ?

#workinprogress #espritcritique #becurious

On vous en dit plus sur …

Son podcast « C’est la vie »

c'est la vie podcast

Avec son podcast « C’est la vie », Margaux propose à ses invités de partager des morceaux choisis de leur vie. Un ensemble de portraits variés se relaient à son micro : Modèle passionnée de photographes célèbres, témoignage d’une ancienne disciple d’un gourou New Age, Récit du dur voyage d’un exilé du Cameroun… Les entretiens, d’une durée d’une heure environ, sont menés dans une ambiance intime et permettent de se plonger avec empathie dans le quotidien extraordinaire de ces invités ordinaires.

écouter « C’est la vie » sur eeko podcast

 

Crédit Photo : Marie Rouge

Anne-Claire
Fondatrice d'eeko-podcast Passionnée de podcasts, j'aime en découvrir de nouveaux et les faire découvrir à mon entourage !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Scroll to top