Derrière le micro de… Justine – Micro Capsules

On vous présente Justine, enfin… c’est plutôt elle qui se présente en répondant aux 5 questions que vous connaissez…. 

Pourquoi t’es-tu lancée dans le podcast ?

J’ai acheté un enregistreur il y a deux ans à peu près. A l’époque, j’adorais (et j’adore toujours!) avoir de grandes discussions philosophiques, et je voulais en garder une trace. Entre temps je me suis mise à écouter beaucoup de podcast, et donc naturellement l’idée d’en faire m’est venue.

Mais je ne savais pas trop par quoi commencer, je ne me sentais pas spécialement légitime à m’emparer d’un sujet. J’ai un cercle d’ami.e.s très proche et bienveillant, on s’encourage énormément, et je me suis dit que si j’avais quelque chose de spécial à partager, c’était bien ces gens là ! C’est comme ça que j’ai eu l’idée de « Trente six ».

Pendant un an, j’ai accumulé les enregistrements sans vraiment me lancer. Et puis il y a eu l’occupation de la Sorbonne, de grosses manifestations étudiantes, un sentiment d’urgence. J’étais là-bas avec mon enregistreur, et en deux jours j’ai enregistré et monté « En mai », qui est le premier podcast que j’ai diffusé. Ça m’a donné l’impulsion dont j’avais besoin!

Je trouve que c’est un format hyper intéressant, notamment pour aborder des sujets de société, de militantisme, parce qu’il favorise l’écoute et la patience, il permet de laisser tout l’espace nécessaire à des voix qu’on n’écoute pas forcément.

Un truc que les auditeurs ne savent pas sur toi ?

Comme mon travail au quotidien est très manuel, j’écoute énormément de podcasts. En fait, j’ai en permanence 3 à 400 heures de contenu dans ma playlist!

Peux tu nous partager une anecdote sur les coulisses de ton podcast ?

En début d’année, je vivais au deuxième étage d’une maison en travaux, avec aucune porte entre les pièces, et une reverbe monstrueuse… Donc toutes les intros et conclusions des épisodes sorties à cette période ont été enregistrées assise sur mon lit, sous une « cabane » de couvertures.

Quel est ton meilleur souvenir depuis que tu as lancé ton podcast ?

Les premiers retours positifs ! J’ai lancé « Trente six » pendant l’été, loin de Paris, et à la rentrée, des gens sont venus me voir pour me remercier, parce que ça les avait touchés. Évidemment, c’était des gens que je connaissais, mais c’était hyper fort de réaliser que ce n’était pas juste du son que je diffusais dans le vide, qu’il y avait vraiment quelqu’un pour les écouter. Et puis très récemment, j’ai lancé un nouveau projet, Tapage, qui fait un lien entre mes podcasts, et une forme hyper courante dans le milieu de l’image imprimée (dont je viens): le fanzine. C’est un peu l’espace de création que j’aurais aimé avoir pendant cette longue année où je n’osais rien diffuser de ce que j’enregistrais. Mais c’est un projet qui dépend beaucoup des contributions extérieures, alors c’était vraiment l’inconnu quand j’ai lancé la bande annonce. Et en quelques jours, j’ai reçu beaucoup de messages très enthousiastes, y compris de personnes que je ne connaissais pas du tout! Des gens s’y sont reconnus, et ça m’a fait beaucoup de bien.

La vie d’une podcasteuse en 3 hashtag ?

#écoute #patience #cabanedecouvertures

On vous en dit plus sur…

Trente six

Trente six Podcast Comment tombe-t-on amoureux ? C’est cette question et à 36 autres, à la fois universelles et intimes que Justine pose à chacun de ses invités. Des épisodes où se mèlent discussions posées, complicité et ambiance sonore, souvent sur fond de ukulélé.

écouter « Trente Six » sur eeko podcast

 

 

Calatorie

Calatorie podcastOn découvre tout au long des épisodes, Victoria née à Chisinau en Moldavie. Elle brosse pour nous les paysages de son enfance, les scènes de ses vacances et son arrivée en France. Un partage sur la découverte de l’inconnu, sur le passage à l’âge adulte, et sur la construction de soi…

écouter « Calatorie » sur eeko podcast

Anne-Claire
Fondatrice d'eeko-podcast Passionnée de podcasts, j'aime en découvrir de nouveaux et les faire découvrir à mon entourage !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Scroll to top