Derrière le micro de… Juliette – Graines d’orienté

Juliette - Graines d'orienté

Créer un podcast peut aussi être un cheminement personnel, une envie qui nous prend à un moment donné car on a envie d’entrer en action, de produire, pour résoudre un questionnement qui nous anime. C’est ainsi que Juliette a lancé « Graines d’orientés », comme un défi personnel, pour répondre à ses propres questions et partager ses réponses avec le plus grand nombre… on vous en dit pas plus et on vous laisse découvrir son portrait !

Laissons Juliette se présenter…

Pourquoi t’es-tu lancée dans le podcast ?

J’ai toujours été une élève studieuse et appliquée. De Sciences Po Bordeaux, en passant par l’ONU, le ministère de la Défense puis un cabinet de conseil en développement durable, les étapes de mon parcours scolaire et professionnel se sont enchaînées sans que j’y prête vraiment attention. Pourtant, j’avais cette désagréable sensation que je n’étais pas à ma place. Tous les postes que j’ai occupés ont été d’une grande richesse et m’ont énormément apportée. J’ai évolué dans des milieux qui m’ont fait grandir, aux contacts de personnalités brillantes. Mais tout cela manquait trop de concret et de prise avec la réalité, je n’arrivais pas à y trouver un sens.

Après avoir tenté d’explorer plusieurs pistes d’orientation, et me rendant compte que rien ne semblait correspondre à ce que je pouvais offrir et à ce que l’on pouvait me proposer, j’étais désemparée. J’ai découvert le format du podcast par hasard, en essayant de combler le « vide » de mes journées de boulot. Le Gratin, La Leçon, Change ma vie ont été les premiers podcasts que j’ai écoutés. Et là, je me suis dit que j’aurais adoré avoir sous la main un podcast évoquant les problématiques d’orientation et de réorientation, en partant de la racine, qui est l’éducation que l’on a reçue, en allant jusqu’au bout du raisonnement, en traitant par exemple de transformation du travail. C’est ainsi que l’idée de Graines d’orienté est née : proposer des pistes de réflexion et des retours d’expérience à celles et ceux qui abordent des périodes d’orientation et de réorientation.

 Un truc que les auditeurs ne savent pas sur toi ?

En me lançant, j’avais des doutes terribles sur ma voix car je chante extrêmement mal. Du coup je me disais que le podcast ne serait pas très agréable à écouter. Et en fait, il se révèle que j’ai des retours plutôt positifs sur le côté agréable d’écouter ma voix en format podcast. Du coup, je me dis qu’il n’est peut-être pas trop tard pour me mettre au chant ahah. De manière moins anecdotique peut-être, réaliser ce podcast a été un véritable effort sur moi-même. Je suis plutôt pudique et donc proposer une production entièrement faite par mes petites mains n’est pas toujours un exercice simple ! On s’expose forcément, et cela demande donc de savoir prendre du recul sur les retours que peuvent formuler les gens. J’apprends à oser ! Oser proposer des épisodes qui me plaisent, sur des thématiques qui m’intéressent.

Peux tu nous partager une anecdote sur les coulisses de ton podcast ?

Je n’ai pas encore de studio de production à la maison. Du coup, pour offrir une qualité de son correcte, j’ai dû apprendre à bricoler avec les moyens du bord ! Ainsi, quand j’enregistre les introductions et les conclusions du podcasts à la maison, je me créé une sorte de cabane faite de couvertures, coussins et tapis pour absorber le bruit. Une fois, quand mon copain a vu l’installation, il s’est sérieusement demandé si je jouais comme une gamine de 5 ans ou si je travaillais bel et bien sur mon podcast ahah.

Quel est ton meilleur souvenir depuis que tu as lancé ton podcast ?

Mon meilleur souvenir, qui se décline en autant d’épisodes qu’a le podcast, est l’ensemble des rencontres que j’ai pu faire. Quand j’arrive chez les gens pour enregistrer l’épisode, ils ou elles ne me connaissant bien souvent pas du tout ; l’exercice de se livrer à un micro n’est pas toujours simple ! Et bien souvent, au fur et à mesure de l’interview, une certaine magie opère. Ma plus grande satisfaction est de pouvoir explorer des aspects encore non traités par mes invité.e.s dans leurs précédentes interviews, et surtout de creuser les méandres de leur parcours pour en tirer des retours d’expérience et des clés intéressantes en matière d’orientation et de réorientation. Surtout, je suis très honorée quand je sens qu’ils ou elles me font confiance, et se sentent totalement à l’aise. Ça a par exemple été le cas avec Christie Vanbremeersch, auteure de livre « Trouver son ikigaï » et Marielle Barbe auteure du livre « Profession slasheur ». Deux personnalités particulièrement généreuses et passionnantes, avec qui il a été dur de couper la conversation tellement j’avais envie d’en savoir davantage !

 La vie d’une podcasteuse en 3 hashtag ?

#peurdubruitparasite

#fiertéplaisirbonheurjoie

#chocolat

 Quel podcast nous recommandes-tu ?

Une découverte récente qui est une petite pépite ! Il s’agit de « Mot compte triple », un format court et orignal pour celles et ceux qui sont passionnés de mots, comme moi. Le ton est décalé, toujours avec une pointe d’humour un peu piquante, et j’apprends de nouvelles choses à chaque épisode.

> écouter « Mot compte triple »

On vous en dit plus sur…

Graines d’orienté

Graines d'orientés podcastVous avez surement déjà entendu cette fameuse question : « Qu’est ce que tu veux faire quand tu seras grand ? »  Une façon d’engager la conversation avec les plus jeunes mais aussi d’entretenir l’illusion qu’on ferai plus tard un seul et unique métier. Parfois, la réponse donnée était la 1ère qui nous venait à l’esprit, et souvent était lachée pour avoir un peu la paix… parce qu’on en savait vraiment rien de ce qu’on voulait faire, et quelques années plus tard non plus, il faut avouer. Cette supercherie, Juliette l’a vécue, la désillusion aussi, puis le rebond, et enfin l’inspiration. Cette expérience lui a donné envie de rencontrer les personnes qui donnent un autre sens à l’orientation… Dans ce podcast, ils vont ensemble démasquer les fausses idées sur les parcours professionnels, prendre du recul sur le monde du travail et ouvrir d’autres perspectives au fil des conversations…

écouter « Graines d’orienté »

Anne-Claire
Fondatrice d'eeko-podcast Passionnée de podcasts, j'aime en découvrir de nouveaux et les faire découvrir à mon entourage !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Scroll to top