Derrière le micro de … Arthur Lefebvre- Flamboyantes

Arthur - Podcast Flamboyantes

On découvre aujourd’hui un jeune podcasteur : Arthur, la voix derrière le podcast « Flamboyantes », inspiré par son arrivée à Paris et sa découverte du milieu queer. Son idée est de porter haut les voix des personnes qui compose la scène Drag-Queen et rendre honneur à son effervescence . Il a surtout l’intense passion de créer des contenus qui parlent et inspirent sa génération…Bonne découverte !

Découvrons d’abord la voix d’Arthur…

Pourquoi t’es-tu lancé dans le podcast ? 

J’ai eu l’idée de Flamboyantes il y a un an et demi. J’ai perçu lors de mon arrivé à Paris, l’émergence d’une nouvelle scène de drag queens. Ces individu.e.s que je voyais se réinventer avaient mon âge. Leur liberté et leur audace m’ont tout de suite inspiré.
Lorsque nous avons commencé à échanger, je me suis rendu compte de l’importance et de la richesse de leur parole.
C’est pour cela, que l’idée de ce podcast est née. Je me suis demandé comment moi, néo-parisien de 18 ans, qui trouve ma place dans cette culture queer, je peux propager leur flambloyance sans parler à leur place.
En fait, avec Flamboyantes, l’idée est de pouvoir montrer une partie de la jeune génération queer, de montrer à quel point les gens s’inventent un peu plus chaque jour, de montrer que c’est beau, que ce n’est pas si simple et que c’est belle et bien une sous-culture qui est en train de se réinventer.

Un truc que les auditeurs ne savent pas sur toi ?

J’ai lancé le studio de podcast Mauvaises Têtes qui est derrière Flamboyantes. Par ce biais, je produis d’autres podcasts. L’idée est de créer des émissions qui parlent à ma génération (j’ai 20 ans), qui sont positives et nous racontent parce que trop de gens parlent à notre place. Mauvaises Têtes c’est prendre et tordre la parole.
D’ailleurs, je peux aujourd’hui dire qu’en plus des deux podcasts actuellement produits par Mauvaises Têtes, de nouvelles créations seront dévoilées à la rentrée. L’été sera chaud parce que très chargé et j’ai hâte que la suite sorte.

Peux tu nous partager une anecdote sur les coulisses de ton podcast ?

Je n’ai pas publié le premier épisode que j’ai enregistré. J’avais décidé de le faire dans un café avec mon invité, ce qui a rendu le son inaudible et la qualité médiocre. Et puis, disons-le clairement, j’étais trop anxieux. Du coup, j’étais assez mauvais sur les questions. Quoi qu’il en soit, je le garderai toujours parce que c’est le tout premier. C’était avec un ami à moi, Pierre qui est drag queen sous le pseudonyme d’Emily Tante.

Quel est ton meilleur souvenir depuis que tu as lancé ton podcast ?

Les souvenirs sont à la fois les enregistrements, j’en ressors toujours heureux et fier. C’est à ce moment-là que je me rends compte de l’importance des propos tenus. Finalement, on questionne l’identité, le rapport au genre et le monde dans lequel on vit. En cela, je suis fier de mes invité.e.s et fier de porter un tel projet.
Et puis ce sont aussi les retours que l’on m’envoie, les messages, les questions après la mise en ligne. Je trouve ça beau que Flamboyantes, fédère et interroge certaines théories ou schémas de réflexions chez les auditeurs. Je suis comblé quand quelqu’un m’écrit que tel ou tel propos entendu dans le podcast, lui a fait du bien.

La vie d’un podcasteur en 3 hashtag ?

#Authenticité sinon ça ne fonctionne pas, #Organisation (je travaille encore sur ce point, mais on est pas mal) et #Bienveillance.

Quel podcast nous recommandes-tu ? et pourquoi ?

Il y a tant de podcasts pertinents aujourd’hui. J’ai envie de faire découvrir à celles et ceux qui ne les connaissent pas encore le podcast Souffle Chaud, une discussion entre Valentin et des créatifs qui enrichissent quotidiennement le domaine de l’art.
Le podcast Extimité, qui donne la parole aux personnes minorisées de façon intelligente et justement bienveillante. Les paroles qui y sont prononcées sont nécessaires.
Puis aussi, La Vie est Belle. C’est un podcast produit par Mauvaises Têtes. Gaetan Cerrillo échange sur un thème avec ses invités. La première saison parle de l’intime, notamment l’épisode 3 où il parle seul. J’ai déjà pu écouter les prochains épisodes et ils sont géniaux.

On vous en dit plus sur son podcast…

Flamboyantes

Flamboyantes PodcastDe qui est composée la jeune génération Queer aujourd’hui ? Arthur rencontre des Drag Queens de la scène parisienne, pour parler de leur histoire, de leur démarche créative, de la construction de leur personnage… Des conversations intimes et positives qui abordent des sujets riches et variés comme celui de la culture queer, l’art visuel, la performance, la fête, le genre…

écouter « Flamboyantes »

Anne-Claire
Fondatrice d'eeko-podcast Passionnée de podcasts, j'aime en découvrir de nouveaux et les faire découvrir à mon entourage !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Scroll to top